Géographie et Paysages
2.1K views | +5 today
Follow
Géographie et Paysages
Approche géographique des paysages
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Numéro de revue : Le paysage au cinéma (revue Cinémas)

Numéro de revue : Le paysage au cinéma (revue Cinémas) | Géographie et Paysages | Scoop.it
Invention : c'est probablement le terme le plus fréquemment utilisé par la littérature théorique et la critique pour rappeler que le paysage n'a pas toujours existé ; il résulte d'une activité à la fois cognitive et productive, il est le produit d'une attitude par rapport à la nature et d'une intervention sur celle-ci. Depuis l'étude de Kenneth Clark sur le paysage dans l'art (1949) jus- qu'aux plus récentes contributions dans les domaines artistique, littéraire et cinématographique, on a cherché à identifier les temps et les modes à travers lesquels, dans différentes cultures et dans différents pays, a pris forme le paysage : un paysage entendu comme objet de connaissance et de contemplation esthétique puis, par la suite, comme objet de consommation. Un paysage entendu aussi comme domaine d'intervention pour 1 l'humain et comme résultat de l'activité humaine . En tant que « carrefour où se rencontrent des éléments venus de la nature et de la culture, de la géographie et de l'histoire, de l'intérieur et de l'extérieur, de l'individu et de la collectivité, du réel et du sym- bolique » (Collot, 1997, p. 5), le paysage est un objet qui requiert une approche interdisciplinaire. Mais en tant que point de rencontre d'un modèle culturel et d'une perception, le pay- sage au cinéma suppose une double réflexion : sur la nature du paysage et sur la nature du cinéma. [...]
more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Définition : Paysage (Géoconfluences)

Définition : Paysage (Géoconfluences) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Le paysage "étendue d'un pays s'offrant à l'observateur" ; derrière cette définition qui peut paraître simpliste, se cache une notion qui a donné lieu à une abondante bibliographie et à de multiples approches. En France, les géographes ont d'abord étudié le paysage de façon segmentée (paysages urbains, ruraux, industriels, etc.). Trois écoles en ont renouvelé l'approche dans un sens systémique et historique : celle de Toulouse représentée par Georges Bertrand ; celle de Paris illustrée par les publications de Jean-Robert Pitte ; celle de Besançon autour de J.C. Wieber. Une synthèse de ces différents courants et leur mise en perspective internationale (recherches anglo-saxonnes, allemandes, russes) a été réalisée par G. Rougerie et N. Beroutchachvili

Depuis sa création au XVIème siècle pour désigner l'arrière plan des tableaux, la signification du terme paysage a beaucoup évolué, jusqu'à devenir excessivement complexe. Aujourd'hui, la notion de paysage prend en compte, à la fois des aspects objectifs (d'ordre fonctionnel, technique et scientifique) et des aspects subjectifs (qui relèvent de la sensibilité, de la perception de chacun). Il faut penser le paysage comme un système complexe de relations (approche systémique) articulant au moins trois composantes interdépendantes : le paysage espace-support : il s'agit d'une portion d'espace soumis à la vue, remplie d'objets, appropriée par différents groupes sociaux ; le paysage espace-visible ; le paysage-représentation ou espace vécu (les individus perçoivent le paysage selon leur propre sensibilité). (d'après V. Clément)

Le paysage est constitué par l'ensemble des éléments observables à partir d'un lieu précis. Il ne se confond pas avec le milieu géographique, qui comprend des éléments invisibles. C'est l'aspect visible de l'espace géographique. Le paysage est un lieu privilégié d'intégrations, de synthèses des diverses "couches" de l'information géographique : héritages historiques (paysage "palimpseste"), aménagements et diverses formes d'exploitation anthropiques, nature géomorphologique et bio-pédologique, effets climatiques etc... C’est la superposition et l’intégration de ces multiples couches qui façonnent le paysage et en font un construit social. Il renvoie aux cinq usages de l'espace : approprier, exploiter, communiquer, habiter, gérer. (...) D'après J. Maréchal.

L'étude géographique du "paysage" porte ses propres limites (cf. Vincent Clément) : elle réduit l'analyse au visible ; elle restreint l'échelle des champs d'étude (inadéquate pour les grandes et petites échelles) ; elle recouvre à la fois des faits objectifs et subjectifs. L'évolution des paysages obéit à trois principaux types de dynamiques : la continuité, la rupture et la flexibilité.

On notera enfin que l'étude paysagère :
- ne doit pas être réservée aux espaces perçus comme "naturels" (montagne, littoraux, espaces ruraux ou espaces extrêmes à faible présence humaine, etc.) car les espaces industriels, urbains offrent aussi des paysages dont l'analyse mérite d'être faite.
- doit prendre en compte les dynamiques, les évolutions passées mais aussi à venir pour faire du paysage un objet d'étude vivant dont l'approche ne soit pas muséifiée, fossilisée à l'excès. [...]

more...
No comment yet.
Rescooped by Géographie de la ville en guerre from Géographie des frontières
Scoop.it!

La dimension paysagère pour penser les conflits : l'exemple de la frontière terrestre intercoréenne, un paysage de guerre ? (Géographie de la ville en guerre)

La dimension paysagère pour penser les conflits : l'exemple de la frontière terrestre intercoréenne, un paysage de guerre ? (Géographie de la ville en guerre) | Géographie et Paysages | Scoop.it
Entrer par la dimension paysagère n’est peut-être plus le plus aisé pour penser les conflits. On définit le paysage comme la dimension sensible de l’espace. Il s’agit ici d’une définition a minima, du paysage, qui sert de fondement à la réflexion de ce billet. Si les dimensions spatiale et territoriale des conflits sont largement mises en avant dans des travaux de géographie, mais aussi d'histoire, de sociologie, de science politique, la dimension paysagère est bien plus souvent absente. Pourtant, penser les paysages permet de penser les conflits, autrement dit la mise en scène de l'espace comme paysage est à la fois un outil et un discours mobilisés par des acteurs qui produisent des paysages pour dire le conflit, pour faire conflit, pour inscrire le conflit dans le temps.

L'exemple de la frontière intercoréenne est ici pris pour montrer l'intérêt de la dimension paysagère pour penser les conflits, tels qu'ils s'inscrivent dans les paysages, eux-mêmes mobilisés pour faire du conflit. Ce billet n'est pas exhaustif, mais propose un plaidoyer pour un intérêt plus grand pour la dimension paysagère des conflits. [...]

Via Géographie de la ville en guerre
more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le paysage à l'épreuve de la complexité : les raisons de l'action paysagère (Cybergéo)

Le paysage à l'épreuve de la complexité : les raisons de l'action paysagère (Cybergéo) | Géographie et Paysages | Scoop.it

La multiplicité des approches du paysage et la polysémie du terme témoignent de la complexité de la notion. Le positionnement adopté dans cet article considère que ces différentes approches révèlent et représentent différentes dimensions d’un même objet, dimensions qui s’articulent de façon systémique, faisant du paysage un complexe : le complexe-paysage. Il est donc proposé ici une mise en complexe - soit une complexion - du paysage, considéré comme un objet multidimensionnel, aux dimensions en interactions permanentes : dimensions matérielle, idéelle et praxéologique, le paysage étant à la fois objet matériel, objet de représentations et objet d’action. Ainsi, après une explicitation de la notion de complexe-paysage, puis des trois sous-systèmes qui le composent, ce texte mettra en évidence son caractère opératoire et fonctionnel à l’aide de l’exemple européen, en montrant comment il permet de comprendre, dans l’interaction, la logique de construction de l’action paysagère en Europe.

more...
No comment yet.
Rescooped by Géographie de la ville en guerre from Géographie des mers et des océans
Scoop.it!

Croisières maritimes et paysages marins (BSGLg - Bulletin de la Société Géographique de Liège)


Via Bénédicte TRATNJEK
more...
HG Académie de Rennes's curator insight, June 12, 2015 3:35 AM

Le développement des croisières touristiques est depuis quelques années si important qu'elles sont désormais un objet d'études géographiques : flottes et navires, saisonnalité,  zones de croisières. Cet article de Jacques Charlier développe également la notion clé de paysage marin. Né à l'école de voile des Glénans dans les années 1960, ce concept trouve ici enfin une consécration géographique.

Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les représentations sociales du paysage comme outils de connaissance préalable à l'action. L'exemple des Alpes du nord

Les représentations sociales du paysage comme outils de connaissance préalable à l'action. L'exemple des Alpes du nord | Géographie et Paysages | Scoop.it

Cette contribution s'attache à comprendre, en amont des pratiques de gestion, les représentations qui sous-tendent l'action. Nous cherchons à montrer que, suivant les représentations du paysage en jeu dans les actions et les débats locaux, les choix de développement ne sont pas de même nature et que les conséquences pratiques en terme de gestion sont elles-mêmes différentes. Cette analyse est effectuée dans une perspective d’évaluation de la dimension stratégique du paysage dans le développement local.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le Wilderness, une manière de voir et d’être à la nature sauvage : le prisme paysager de Tremblant, Québec (Cahiers de géographie du Québec)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

De la répulsion au désir de nature, métamorphose de la wilderness littorale en Nouvelle-Angleterre (Annales de géographie)

De la répulsion au désir de nature, métamorphose de la wilderness littorale en Nouvelle-Angleterre (Annales de géographie) | Géographie et Paysages | Scoop.it

En Nouvelle Angleterre entre 1800 et 1850, l’essor des représentations du littoral comme une wilderness cache un désir multiforme de rivage sauvage, qui emprunte certes à la vogue européenne des bords de mer, mais ne s’y limite pas. Elle est paradoxale dans un environnement fortement altéré par la société.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le paysage en collège : entre construction de l’espace et symbolique des territoires (Mappemonde)

Le paysage en collège : entre construction de l’espace et symbolique des territoires (Mappemonde) | Géographie et Paysages | Scoop.it

L'article présente un cadre de réflexion épistémologique pour des expérimentations scolaires, conduites en géographie et en arts plastiques, autour d'aménagements paysagers débattus par les acteurs locaux. Les attentes scolaires ont progressivement intégré l'infléchissement des questionnements sociaux à propos des paysages, avec des traditions disciplinaires fortes. À partir de la notion d'îlot interdisciplinaire de rationalité (Fourez), on énonce les principes didactiques d'une convergence entre les deux disciplines, avant de proposer des expérimentations conduites en classe de 6e et de 3e.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Traverser les paysages : le plateau de l’Aubrac sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (EspacesTemps.net)

Traverser les paysages : le plateau de l’Aubrac sur les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle (EspacesTemps.net) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, comme de nombreux grands itinéraires culturels, connaissent un réel engouement. Même si les motivations pour effectuer de tels voyages sont multiples, la plupart des pèlerins considèrent que la beauté des paysages est l’une des principales. Ainsi, le pèlerin part découvrir ce qu’il y a entre chez lui et Saint-Jacques. Il va voir les mille paysages qui le relient à ce lieu. Il veut s’y frotter, en faire une appréciation personnelle. Malgré cet engouement pour les paysages de Saint-Jacques, les nombreux ouvrages et guides sur le sujet, les photographies personnelles, les carnets de voyage, les sites Internet semblent plus s’intéresser à l’histoire, au patrimoine et aux habitants.
 

Par ailleurs, les paysages traversés sont la plupart du temps très ordinaires. Ce qui peut paraître comme un paradoxe n’en est, nous semble-t-il, finalement pas un. L’explication se trouverait dans l’expérience spatiale paysagère : « le paysage peut être compris et défini comme l’événement de la rencontre concrète entre l’homme et le monde qui l’entoure. Le paysage est avant tout, en ce cas, une expérience » (Besse 2009). Il ne s’agit pas d’une belle harmonie de formes et de couleurs, c’est bien plus que cela : les paysages sont la marque de notre relation au monde. L’expérience permet d’amplifier cette relation : parcourir des lieux inconnus en marchant longuement offre un nouveau regard, transcende des lieux ordinaires, marque clairement une recherche, le besoin d’une autre relation à l’espace. Se concentrer sur l’esthétique des paysages traversés par les itinéraires jacquaires serait une erreur, car, pour le pèlerin, l’expérience paysagère apporte bien plus que cela : une relation à l’espace qui lui convient, au moins pour un temps. Il semblerait en effet que l’intérêt pour la marche au long court réside en partie dans un contraste avec ce qui est vécu au quotidien : changer de rythme, renouer avec la nature et soi-même, parcourir l’espace autrement (Griselin, Nageleisen et Ormaux 2008, Nageleisen 2012). Comment les itinéraires culturels transcendent-ils les paysages traversés ? « Comment le point de vue qui part du chemin apporte-t-il à la pensée et à l’action sur les paysages ? » (Besse 2009).
 

La traversée de l’Aubrac au sud du Massif central constitue l’une des étapes importantes et semble concentrer un grand nombre d’aspects paysagers recherchés par les pèlerins. Ce constat incite à une étude plus détaillée de la région qui jouerait alors le rôle de révélateur de ce que l’on peut observer sur l’ensemble de Saint-Jacques. En prenant l’exemple de la traversée de l’Aubrac, nous proposons une analyse visant à mieux comprendre ce que peut apporter l’expérience paysagère. Pourquoi cette partie de l’un des itinéraires de Saint-Jacques est-elle si appréciée ? Quelles en sont les caractéristiques spatiales paysagères ? Il ne s’agit donc pas d’opposer l’Aubrac avec le reste du tracé, mais d’analyser ce qu’il s’y passe pour ensuite vérifier si cela est également observable sur le reste du chemin et de comparer avec l’espace quotidien.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Production du paysage (Hypergéo)

Production du paysage (Hypergéo) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Le paysage est un signe, l’apparence visible des effets de systèmes de forces en action. En chaque point de l’espace géographique on trouve des combinaisons très variées d’objets qui sont les produits de ces forces. Ces objets, diversement agencés les uns par rapport aux autres, s’offrent en images à la perception d’éventuels spectateurs.

 

Le système, producteur des objets et donc des images, peut se décomposer en trois sous-systèmes en fonction de l’origine des forces qui s’y exercent. La boîte abiotique regroupe toutes celles qui agissent dans l’air, dans l’eau, sur et dans la terre et qui créent les pentes et les plaines, les lacs et la plage, le ciel bleu et les nuages, etc. ; la géomorphologie, la climatologie, l’hydrologie les étudient. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le paysage en politique (Développement durable & territoires)

Le paysage en politique (Développement durable & territoires) | Géographie et Paysages | Scoop.it

PLAN DE L'ARTICLE :

Trois idées liminaires sur le paysage et le développementLe développement malgré, pour, ou grâce au paysage ?Paysage et développement durable : éléments pour une propositionLe paysage politique : paradigme émergent ?

 

La question du paysage se trouve aujourd'hui à un tournant. Après vingt ans marqués par l’annonce de la crise du paysage et la menace de sa disparition, puis par la mise en place d’outils légaux et réglementaires d’intervention, suivie de leur difficile et inégale mobilisation par les acteurs locaux, nous nous trouvons face à un contexte qui conjugue forte demande sociale et mise à l’épreuve des politiques publiques. On observe en effet une demande multiforme, plurielle mais insistante tant en Europe qu’en Amérique du Nord, qui pointe la qualité esthétique et environnementale du cadre de vie comme un élément essentiel, aujourd’hui, de l’ « habiter ». Cette demande de qualité se manifeste explicitement lors de grandes controverses, par exemple autour de l’installation d’éoliennes, objet récurrent de conflit aujourd’hui, mais aussi plus discrètement aux travers des pratiques, des sollicitations locales, des débats ponctuels. En regard, des politiques paysagères sont formalisées, des projets, plans, chartes paysagères se multiplient, des projets de territoire intègrent de plus en plus une dimension paysagère. Dans ce cadre les termes de paysage et de développement, qu’il soit territorial ou durable, se trouvent fréquemment rapprochés : mariage forcé, alliance opportuniste, ou union fructueuse ? (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La géographie arabe et le concept de paysage (Strates)

La géographie arabe et le concept de paysage (Strates) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Cet article propose une lecture linguistique des significations possibles du terme paysage en langue arabe en donnant, quand cela est possible, un aperçu de textes d’anciens géographes arabes.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Site : La dynamique du concept de paysage

Site : La dynamique du concept de paysage | Géographie et Paysages | Scoop.it

1. Le paysage : objet ou représentation mentale ? 

2. L'influence du contexte sociétal sur la formulation d'un concept 

3. Quelle conception du paysage dans le secteur éducatif ? 

3.1. Elaborer un conceptogramme original 

3.2. Identifier des aspects et des points de vue sur le paysage 

Bibliographie

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le paysage en collège : entre construction de l'espace et symbolique des territoires (Mappemonde)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Polders du XXIe siècle: des paysages diversifiés et mouvants (Les Carnets du paysage)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La construction du paysage (Trésors photographiques de la Société de géographie)

La construction du paysage (Trésors photographiques de la Société de géographie) | Géographie et Paysages | Scoop.it

À la fin du XIXe siècle la géographie française devient une science du paysage. Pour s’affirmer dans ce domaine elle doit se positionner différemment des autres sciences de la nature et des artistes. Il en découle la construction progressive, d'une vision géographique du paysage qui, tout en conservant des liens avec ses origines esthétiques et picturales, cherchera durablement à s’en affranchir au XXe siècle.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le paysage, l’artiste et le géographe. Représentations et réalités (Réseau Canopé)

Le paysage, l’artiste et le géographe. Représentations et réalités (Réseau Canopé) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Le paysage, selon les historiens, apparaît sous les yeux de l’homme européen au cours de la Renaissance italienne. Rien de tel auparavant dans une « nuit » des perceptions et de l’art où s’inscrivent en majesté des enluminures, des géométries savantes, des allégories religieuses, des hommes de plus en plus humanisés… Et c’est alors que le paysage qui les entoure s’impose, des grottes, des rochers et des jardins, des montagnes et des plaines, des fleurs et des fontaines, des rivages et des fleuves, des ports et des villes… Il faut même inventer des mots pour le dire. Paesaggio en italien, comme paese, comme pays. Paysage en français, comme paysan dira-t-on le plus souvent. Landscape en anglais ou Landschaft en allemand. Tous ces mots sont presque synonymes. Mais presque seulement. Le paysage est subtil. [...]

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Fiche : Les paysages et la géographie (Géobunnik)

Fiche : Les paysages et la géographie (Géobunnik) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Fiche du site Géobunnik : http://geobunnik.over-blog.fr/2014/05/1-autre-fiche-de-synthese-pour-preparer-l-oral-du-capes-mise-en-situation-professionnelle.html

more...
No comment yet.
Rescooped by Géographie de la ville en guerre from Géographie de l'Amérique du Nord
Scoop.it!

Les enjeux de paysage au Québec entre logiques de préservation et de développement (Economie rurale)

Les enjeux de paysage au Québec entre logiques de préservation et de développement (Economie rurale) | Géographie et Paysages | Scoop.it
À la croisée de préoccupations d’ordre environnemental, culturel, social et économique, la question du paysage soulève des enjeux multiples de préservation, de gestion et de développement des territoires. Cet article en dresse un portrait pluriel à travers la diversité d’acteurs publics qui entretiennent aujourd’hui de nouvelles attentes quant aux dimensions qualitatives des cadres de vie et territoires québécois.
more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Représentations sociales des paysages et gouvernance locale. Le cas de la Juridiction de Saint-Emilion, " paysage culturel " du Patrimoine mondial de l'humanité (Paysages de la vie quotidienne)

L'article analyse le processus le processus de construction sociale et politique de la "valeur universelle exceptionnelle" des paysages du Saint-Emilionnais. Il montre comment s'est imposé, après un premier projet d'inscription, un récit paysager qui permet à cette dernière de fonder une nouvelle gouvernance du territoire, légitimée par la nécessaire gestion d'un paysage érigé en bien commun.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Actualité politique du paysage (Revue de géographie alpine)

Actualité politique du paysage (Revue de géographie alpine) | Géographie et Paysages | Scoop.it

Si les approches politiques se taillent la part du lion dans les analyses du territoire et de la territorialité, elles sont proportionnellement moins nombreuses pour le paysage. Et, pour ce dernier, les analyses politiques se sont inscrites dans un projet historiographique et matinées d’approches culturelles et s’intéressent à la mise en scène du pouvoir monarchique et aristocratique et aux paysages emblématiques des imaginaires nationaux (Schama, 2005 ; Walter, 2006). Par contre, les textes consacrés à la dimension politique contemporaine du paysage dans les sociétés modernes ou hyper-modernes sont assurément plus rares. Cet essai propose une analyse des statuts contemporains du paysage dans les sociétés européennes soumises à de profondes transformations de leurs territorialités collectives et institutionnelles. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Paysages et représentations (Mappemonde)

Les exercices de représentations spatiales, tout en révélant la richesse de l'approche de la géographie "par le bas", sont de véritables outils pédagogiques, à intégrer dans l'enseignement puisqu'ils permettent une reconstruction ascendante du fonctionnement des systèmes spatiaux. Marquant le passage des représentations au conceptuel, ils nous font manipuler le raisonnement géographique en s'appuyant sur nos pratiques et nos images mentales.

more...
No comment yet.