Géographie des Balkans
13.4K views | +0 today
Follow
Géographie des Balkans
Ressources sur la géographie des Balkans (articles, ouvrages, numéros de revues, vidéos, conférences...)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Comprendre le référendum d’autodétermination monténégrin de 2006 (Mappemonde)

Après le référendum d’autodétermination du 21 mai 2006, le Monténégro est devenu un nouvel État indépendant de la carte politique de l’Europe. Ce micro-État de 13 812 km2 (à peu près la taille de deux départements français) et de 672 656 habitants (selon les chiffres du dernier recensement de 2003) est situé à l’extrémité sud orientale des Alpes Dinariques, d’où un territoire au relief majoritairement accidenté. Au cœur des Balkans, il a des frontières en commun avec quatre pays: 14 km de frontières avec la Croatie, 225 km avec la Bosnie-Herzégovine, 203 km avec la Serbie (dont 68 km avec le Kosovo) et 172 km avec l’Albanie (carte 1). (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Ouvrage : Les Albanais en Yougoslavie. Minorité nationale, territoire et développement

Ouvrage : Les Albanais en Yougoslavie. Minorité nationale, territoire et développement | Géographie des Balkans | Scoop.it

Les régimes communistes d'URSS et d'Europe de l'Est avaient fait de la résolution des problèmes de nationalités, comme des problèmes de développement inégal, deux de leurs priorités. Au moment où ils disparaissent, le cas de la minorité albanaise de Yougoslavie est exemplaire de la façon dont de vieux conflits nationaux, un moment occultés à défaut d'avoir été résolus, resurgissent et hypothèquent l'avenir. Cet ouvrage fait le bilan d'une tentative d'intégration nationale et de développement régional, de son échec et de son rôle dans la genèse de la crise terminale de la Yougoslavie socialiste.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Brčko, un microcosme de la Bosnie ? (Balkanologie)

Brčko, un microcosme de la Bosnie ? (Balkanologie) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Lors de la négociation des accords de paix à Dayton en décembre 1995, Bochniaques, Serbes et Croates s’accordent sur le partage de la Bosnie-Herzégovine en deux entités, la Fédération croato-bochniaque (Fédération) et la République serbe (RS), excepté pour la ville de Brčko. Les représentants de la Fédération la revendiquent parce que les Serbes y étaient minoritaires avant la guerre, et parce qu’elle représente pour eux une “ouverture”, une “porte” vers l’Europe. Mais les Serbes ne sont pas prêts à abandonner une ville qu’ils ont pris par la force en mai 1992, pour des raisons stratégiques. Le “corridor de Brčko” relie en effet la partie orientale de la RS à sa partie occidentale et, sans lui, cette entité ne constituerait pas un territoire continu. La communauté internationale décide alors de créer un Tribunal formé de trois juges-arbitres : un juge de la Fédération, un juge de la RS, et un arbitre-président américain. Ce tribunal devra décider, au plus tard un an après l’entrée en vigueur des accords de Dayton, à qui revient la ville de Brčko.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

La peur de « l’Autre » dessine une géographie du « vivre séparé » (Globe)

La peur de « l’Autre » dessine une géographie du « vivre séparé » (Globe) | Géographie des Balkans | Scoop.it

- Quelles différences peut-on établir entre nettoyage et purification ethniques ? Quand ces expressions ont-elles été employées pour la première fois ?

- Un nettoyage ethnique est-il toujours organisé ou peut-il être spontané ? Un déplacement massif et forcé est-il forcément un nettoyage ethnique ?

- Quelles sont les échelles du nettoyage ethnique : nationale, urbaine ?

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les Balkans (Géo'rizon)

- Violences politiques et déplacements de population en ex-Yougoslavie

- Le Monténégro entre union et indépendance. Essai sur une géographie du nationalisme

- L'adhésion de la Bulgarie à l'Union européenne : qu'apportent les Balkans à la construction européenne ?

- Le nettoyage ethnique dans les Balkans : une construction de l'Etat par la violence

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Un géographe traceur de frontières : Emmanuel de Martonne et la Roumanie (L'Espace géographique)

Un géographe traceur de frontières : Emmanuel de Martonne et la Roumanie (L'Espace géographique) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Emmanuel de Martonne fut convié comme expert à participer à un Comité d’études pour préparer la Conférence de la Paix de 1919. À travers son expertise des pays roumains, on analyse les critères et les outils géographiques mobilisés et notamment la notion de région et la carte ethnique. La prise en compte de cette expertise à la Conférence et le rôle du géographe dans les tracés frontaliers proposés sont ensuite nuancés. Enfin, on s’interroge sur l’impact dans le développement de la géographie française de l’implication d’Emmanuel de Martonne et d’autres géographes dans les circonstances particulières de la guerre.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Dossier : Définir les Balkans, nommer les territoires, délimiter les identités (Les Cafés géographiques)

Dossier : Définir les Balkans, nommer les territoires, délimiter les identités (Les Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La question des Balkans est géographique : tout d’abord, les géographes se sont impliqués dans la construction des territoires politiques de cette région, à l’image d’Emmanuel de Martonne et autres « traceurs de frontières » pour reprendre l’expression de la géographe Emmanuelle Boulineau [1]. De plus, la question des Balkans interroge la délimitation de cette aire régionale : élargie de la Slovénie à la Turquie pour les uns, centrée sur les Etats issus de la décomposition de la Yougoslavie et l’Albanie pour les autres (parfois en excluant même la Slovénie au « destin européen »), c’est la question de la « balkanité » (confrontée à celle de l’« européanité ») qui fait des Balkans un objet géographique particulièrement fécond. Enfin, entre intégration européenne et déchirements inter- et intracommunautaires, les Balkans interrogent l’identité, la conflictualité, la fragmentation, le vivre ensemble, l’habiter, les paysages, la crise économique, les forêts, les territoires à vivre...

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les études urbaines dans les Balkans (VRM)

Les études urbaines dans les Balkans (VRM) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Les Balkans sont une région de l’Europe qui se caractérise par son histoire sociopolitique, économique et idéologique mouvementée au cours du XXe siècle et par sa grande hétérogénéité ethnique, qui est au centre de nombreux conflits nationaux au cours des dernières décennies. L’effervescence et l’instabilité de la région ont eu un impact important sur les structures générales des pays concernés autant au niveau de la trame urbaine qu’au niveau de la gouvernance étatique, nationale, régionale et locale des nations, des identités et de la démographie. Anciennes républiques soviétiques, la majorité des pays des Balkans sont encore de nos jours en processus de construction ou de reconstruction, conséquence de la nécessaire transition au libéralisme dans un premier temps et de la guerre serbo-croate en ex-Yougoslavie dans un second temps. Ainsi, l’architecture urbaine des pays de la péninsule balkanique est complexifiée par cette tendance décomposition/recomposition politique et institutionnelle permanente depuis plus de 60 ans.

 

 

 

Les milieux urbains, théâtre des affrontements civils au cours de la deuxième moitié des années 1990 et du début des années 2000, sont à refaire, revoir, repenser et reconstruire. Les problèmes urbains se succèdent – pauvreté, logements informels, dépeuplement, manque d’infrastructures, ségrégation, problème de gestion et de gouvernance – à un tel point que certains organismes internationaux (ONU-Habitat entre autres) agissent maintenant activement dans les milieux urbains pour diminuer la détérioration des qualités de vie et surtout redémarrer ou soutenir le développement urbain. 

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Ni voisins, ni membres. La «périphérisation» des Balkans occidentaux via le processus d’adhésion à l’UE (L'espace politique)

Ni voisins, ni membres. La «périphérisation» des Balkans occidentaux via le processus d’adhésion à l’UE (L'espace politique) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Cet article montre l’ambiguité des relations entre l’Union européenne et les pays des Balkans occidentaux en attente d’intégration. En effet, malgré la feuille de route précise établie par l’UE pour l’intégration de ces régions, celle-ci semble compromise à court terme par la notion de « capacité d’intégration » récemment mise en avant par Bruxelles. Cet éloignement de la perspective d’adhésion, combiné à l’intervention croissante de l’UE dans la conduite des différentes politiques nationales, crée un double processus de périphérisation pour les pays de la région.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les géographes et les frontières austro-slovènes des Alpes orientales en 1919-1920. Entre la Mitteleuropa et les Balkans (Revue de géographie alpine)

Les géographes et les frontières austro-slovènes des Alpes orientales en 1919-1920. Entre la Mitteleuropa et les Balkans (Revue de géographie alpine) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Deux géographes renommés, E. de Martonne et J. Cvijid, ont participé en 1919- 1920 à l'expertise de la frontière austro-slo- vène. On analyse le discours géographique sur la frontière en le confrontant à l'approche de l'historien et la définition d'une «bonne frontière » et aux impératifs diplomatiques du tracé frontalier. La comparaison de l'analyse du géographe français avec celle de son homologue serbe révèle deux approches différentes de la complexité ethnique locale et de la position intermédiaire du bassin alpin de Klagenfurt entre le monde balkanique et la Mitteleuropa germanique.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

A propos de la “purification ethnique” en Bosnie-Herzégovine (Hérodote)

A propos de la “purification ethnique” en Bosnie-Herzégovine (Hérodote) | Géographie des Balkans | Scoop.it

A la fin de l'hiver 1991, alors que l'intensité des combats faiblissait en Croatie et que les Nations unies décidaient d'y déployer des "casques bleus", les risques dextension du conflit à la Bosnie-Herzégovine devenaient de plus en plus manifestes. Incapables de s'entendre sur l'avenir politique de celle-ci, les dirigeants des trois peuples qui y cohabitent préparaient activement la guerre. Si les Musulmans (41 % de la population totale) et les Croates (17 %) étaient majoritairement partisans pour l'indépendance, les Serbes (31 %) tenaient à demeurer en Yougoslavie, en vertu de l'idée qu'un peuple a le droit de vivre dans un même Etat. Au Parlement de Sarajevo, fidèle reproduction de la composition nationale de la population depuis les élections pluralistes de novembre 1990, les représentants des deux premiers peuples avaient voté l'indépendance contre l'avis de ceux du troisième (octobre 1991). Confirmée par un référendum (29 février-1er mars 1992), cette indépendance fut reconnue par la CEE le 6 avril, par les Etats-Unis le lendemain. (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le nettoyage ethnique en Bosnie-Herzégovine : buts atteints ? (Revue Géographique de l'Est)

Le nettoyage ethnique en Bosnie-Herzégovine : buts atteints ? (Revue Géographique de l'Est) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La politique de purification ethnique ne fut pas la conséquence, mais bien le but de la guerre en Bosnie. Le nettoyage ethnique provoqua non seulement des déplacements de populations à l’intérieur de la Bosnie, mais aussi des vagues de réfugiés. Ainsi, plus de la moitié de la population de la Bosnie fut déplacée durant la guerre. Aussi, l’un des principaux buts des Accords de Paix de Dayton fut le retour des réfugiés et personnes déplacées dans leur foyer d’origine. Toutefois, en dépit des efforts de la Communauté Internationale pour renverser les effets du nettoyage ethnique, les extrémistes nationalistes au pouvoir n’ont cessé de faire obstruction aux retours. Ainsi, malgré la présence de différents groupes ethniques en Bosnie aujourd’hui, la Bosnie actuelle ne ressemble guère à la Bosnie multiethnique d’avant-guerre.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les géographes français et la délimitation des frontières de la Bulgarie à la conférence de la paix en 1919 (Balkanologie)

Les géographes français et la délimitation des frontières de la Bulgarie à la conférence de la paix en 1919 (Balkanologie) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Fondée sur diverses sources d'archives, cette étude propose d'examiner les arguments mobilisés par les géographes français pour régler la question des frontières de la Bulgarie lors de la Conférence de la Paix en 1919. Dans un premier temps, la crainte des géographes français a concerné l'influence bulgarophile répandue parmi les experts américains de l'Inquiry. Les réseaux d'influence mis en place par les missions protestantes et le rôle du Robert College dans la formation des élites bulgares ne sont pas étrangers à cette disposition initiale des experts américains. Vaincue, la Bulgarie est ensuite l'objet d'une expertise « en creux » où l'argument politique domine l'argument géographique. On distingue cependant plusieurs types d'argumentaire selon qu'il s'agisse de la Dobroudja, de la Macédoine ou de la Thrace.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Le politique dans la géographie des Balkans : Reclus et ses successeurs, d'une Géographie universelle à l'autre (Hérodote)

Le politique dans la géographie des Balkans : Reclus et ses successeurs, d'une Géographie universelle à l'autre (Hérodote) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Élisée Reclus traite des Balkans dans sa Géographie universelle et dans L’Homme et la Terre. Il souligne les fondements des nationalismes et proclame le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et de constituer leur nation en État. Il prédit l’éviction de la Turquie du continent européen. Lucide sur les antagonismes nationaux, il en prévoit les affrontements sanglants. Après Reclus, la dimension politique dans les Balkans revient au cœur des préoccupations géographiques des géographes pendant et à l’issue de la Première Guerre mondiale. Plusieurs sont mobilisés sur le front d’Orient, ou participent comme experts aux négociations de paix. La Géographie universelle de Vidal et Gallois clôt cette période de vif intérêt pour la question politique dans les Balkans. Cet intérêt ne renaîtra qu’à la fin du XXe siècle, à la faveur de l’effondrement des régimes communistes et des guerres de Yougoslavie.

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les Balkans : état des lieux en sciences humaines (Afebalk)

Les Balkans : état des lieux en sciences humaines (Afebalk) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Enjeu médiatique et terrain d'engagement intellectuel, la Péninsule balkanique est devenue ces dix dernières années l'objet de nombreuses analyses des représentants les plus divers du milieu universitaire français. Les guerres en ex Yougoslavie (Bosnie puis Kosovo) se sont traduites sur le plan de la recherche universitaire par des travaux de fond mais aussi par une floraison de commentaires qui ont cristallisé une certaine approche du phénomène national, le drame des Balkans contribuant à poser en une sorte de paradigme la "renaissance" des nationalismes en Europe à la fin du XXes. L'attention compréhensible accordée à l'actualité dans l'aire de l'ex-Yougoslavie a ainsi contribué à une perception un peu restreinte privilégiant dans les travaux et les recherches entreprises les territoires de l'ancienne Yougoslavie au détriment des autres Etats de la péninsule balkanique. Par ailleurs, l'exceptionnelle mobilisation des intellectuels engagés dans la pensée ou l'action humanitaire au sein des divers comités tels l'AIBH ou plus récemment le Comité Kosovo, contribue à introduire une confusion -souvent irritante pour les spécialistes de la zone- entre généralistes et spécialistes.

 

 

            Constatant le manque de "renouveau visible de l'expertise française dans le domaine des sciences sociales sur cette aire géographique", et cherchant à renouer avec une certaine tradition française associant savoir scientifique et expertise, la direction de la recherche du ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie a souligné la nécessité de procéder à un état des lieux en sciences humaines afin de permettre une meilleure mobilisation des capacités d'expertise parmi les spécialistes français. Ce rapport a pour objectif de répondre à cette attente en donnant un aperçu non exhaustif des institutions, de centres de recherches, des chercheurs (en termes de rattachement, de champ disciplinaire, de générations) spécialistes de la Péninsule balkanique ainsi que des principales directions de la recherche.

more...
No comment yet.