Géographie des Ba...
Follow
Find
3.8K views | +1 today
Géographie des Balkans
Ressources sur la géographie des Balkans (articles, ouvrages, numéros de revues, vidéos, conférences...)
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Dossier : Définir les Balkans, nommer les territoires, délimiter les identités (Les Cafés géographiques)

Dossier : Définir les Balkans, nommer les territoires, délimiter les identités (Les Cafés géographiques) | Géographie des Balkans | Scoop.it

La question des Balkans est géographique : tout d’abord, les géographes se sont impliqués dans la construction des territoires politiques de cette région, à l’image d’Emmanuel de Martonne et autres « traceurs de frontières » pour reprendre l’expression de la géographe Emmanuelle Boulineau [1]. De plus, la question des Balkans interroge la délimitation de cette aire régionale : élargie de la Slovénie à la Turquie pour les uns, centrée sur les Etats issus de la décomposition de la Yougoslavie et l’Albanie pour les autres (parfois en excluant même la Slovénie au « destin européen »), c’est la question de la « balkanité » (confrontée à celle de l’« européanité ») qui fait des Balkans un objet géographique particulièrement fécond. Enfin, entre intégration européenne et déchirements inter- et intracommunautaires, les Balkans interrogent l’identité, la conflictualité, la fragmentation, le vivre ensemble, l’habiter, les paysages, la crise économique, les forêts, les territoires à vivre...

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les études urbaines dans les Balkans (VRM)

Les études urbaines dans les Balkans (VRM) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Les Balkans sont une région de l’Europe qui se caractérise par son histoire sociopolitique, économique et idéologique mouvementée au cours du XXe siècle et par sa grande hétérogénéité ethnique, qui est au centre de nombreux conflits nationaux au cours des dernières décennies. L’effervescence et l’instabilité de la région ont eu un impact important sur les structures générales des pays concernés autant au niveau de la trame urbaine qu’au niveau de la gouvernance étatique, nationale, régionale et locale des nations, des identités et de la démographie. Anciennes républiques soviétiques, la majorité des pays des Balkans sont encore de nos jours en processus de construction ou de reconstruction, conséquence de la nécessaire transition au libéralisme dans un premier temps et de la guerre serbo-croate en ex-Yougoslavie dans un second temps. Ainsi, l’architecture urbaine des pays de la péninsule balkanique est complexifiée par cette tendance décomposition/recomposition politique et institutionnelle permanente depuis plus de 60 ans.

 

 

 

Les milieux urbains, théâtre des affrontements civils au cours de la deuxième moitié des années 1990 et du début des années 2000, sont à refaire, revoir, repenser et reconstruire. Les problèmes urbains se succèdent – pauvreté, logements informels, dépeuplement, manque d’infrastructures, ségrégation, problème de gestion et de gouvernance – à un tel point que certains organismes internationaux (ONU-Habitat entre autres) agissent maintenant activement dans les milieux urbains pour diminuer la détérioration des qualités de vie et surtout redémarrer ou soutenir le développement urbain. 

more...
No comment yet.
Scooped by Géographie de la ville en guerre
Scoop.it!

Les Balkans : état des lieux en sciences humaines (Afebalk)

Les Balkans : état des lieux en sciences humaines (Afebalk) | Géographie des Balkans | Scoop.it

Enjeu médiatique et terrain d'engagement intellectuel, la Péninsule balkanique est devenue ces dix dernières années l'objet de nombreuses analyses des représentants les plus divers du milieu universitaire français. Les guerres en ex Yougoslavie (Bosnie puis Kosovo) se sont traduites sur le plan de la recherche universitaire par des travaux de fond mais aussi par une floraison de commentaires qui ont cristallisé une certaine approche du phénomène national, le drame des Balkans contribuant à poser en une sorte de paradigme la "renaissance" des nationalismes en Europe à la fin du XXes. L'attention compréhensible accordée à l'actualité dans l'aire de l'ex-Yougoslavie a ainsi contribué à une perception un peu restreinte privilégiant dans les travaux et les recherches entreprises les territoires de l'ancienne Yougoslavie au détriment des autres Etats de la péninsule balkanique. Par ailleurs, l'exceptionnelle mobilisation des intellectuels engagés dans la pensée ou l'action humanitaire au sein des divers comités tels l'AIBH ou plus récemment le Comité Kosovo, contribue à introduire une confusion -souvent irritante pour les spécialistes de la zone- entre généralistes et spécialistes.

 

 

            Constatant le manque de "renouveau visible de l'expertise française dans le domaine des sciences sociales sur cette aire géographique", et cherchant à renouer avec une certaine tradition française associant savoir scientifique et expertise, la direction de la recherche du ministère de l'Education Nationale, de la Recherche et de la Technologie a souligné la nécessité de procéder à un état des lieux en sciences humaines afin de permettre une meilleure mobilisation des capacités d'expertise parmi les spécialistes français. Ce rapport a pour objectif de répondre à cette attente en donnant un aperçu non exhaustif des institutions, de centres de recherches, des chercheurs (en termes de rattachement, de champ disciplinaire, de générations) spécialistes de la Péninsule balkanique ainsi que des principales directions de la recherche.

more...
No comment yet.