Les cartes de démocratie participative via les réseaux sociaux | geodemocratie | Scoop.it

La démocratisation d’internet et surtout des outils liés à l’information géographique en ligne durant cette dernière décennie a permis également de créer une nouvelle forme de cartographie engagée : les cartes de démocratie participative.


Les utilisateurs d’internet peuvent participer à l’élaboration des données et devenir en quelque sorte des auteurs de la carte. La carte qui avait jusqu’ici un auteur bien précis se met à avoir plusieurs auteurs.

 

Certains sites internet se sont spécialisés dans la cartographie engagée participative appelée également « crowdmapping ». Les internautes peuvent participer à l’élaboration de ces cartes de dénonciation en envoyant un mail (via parfois des réseaux sociaux en ligne comme Facebook ou Twitter) ou un sms avec éventuellement un témoignage écrit, une photo ou une vidéo et surtout en localisant l’irrégularité constatée.


De plus, les smart phones permettent de localiser automatiquement le témoignage envoyé sur la carte ce qui constitue ici une forme de cartographie dénonciatrice en temps réel.


La mémorisation des données envoyées sur la carte permet au final de construire une mémoire vivante d’évènements qui sont souvent cachés par les pouvoirs en place.
L’utilisation des réseaux internet ou GSM constitue ici un outil de pouvoir des citoyens !


Via garlannnizon, association concert urbain, Bernard BRUNET, tiriad