GEO - STRATEGIE POLITIQUE
61 views | +0 today
Follow
GEO - STRATEGIE POLITIQUE
informations geo-strategie politique.AFRIQUE- SAHEL-RUSSIE
Curated by bernard felli
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by bernard felli from Infos en français
Scoop.it!

Israël a détruit des projets d'aide aux Palestiniens payés par l'UE

Israël a détruit des projets d'aide aux Palestiniens payés par l'UE | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it

14. mai 2012 - 01:33
Israël a détruit des projets d'aide aux Palestiniens payés par l'UE

Israël a démoli en 2011 des dizaines de maisons palestiniennes, des citernes et des infrastructures agricoles financées par des fonds européens, a dénoncé un rapport publié lundi par des ONG d'aide humanitaire. Le document ajoute que 110 autres structures sont menacées.

Cette enquête a été réalisée par des ONG locales et internationales et supervisée par le Bureau de l'ONU pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA). Selon le rapport de l'organisation Displacement Working Group (DWG), Israël a rasé en 2011 62 structures financées par l'UE (France, Pays-Bas, Grande Bretagne, Pologne, Irlande, Commission européenne).

En avril, la France a protesté auprès de l'ambassadeur d'Israël à Paris après la démolition de deux citernes près de Hébron (sud de la Cisjordanie), dont elle avait financé la construction.

Selon OCHA, 620 structures ont été rasées en 2011 en Cisjordanie, dont 62 financées par l'UE. La quasi-totalité de ces structures se trouvaient dans la zone C de la Cisjordanie, où Israël assume les pouvoirs civils et la sécurité.

Pas de permis

L'armée israélienne explique qu'elle est contrainte d'émettre des ordres de démolition lorsque des structures sont construites sans les permis requis.

"Les démolitions privent des communautés vulnérables de l'assistance des gens qui se préoccupent de ceux dans le besoin", a déclaré à l'AFP Nicolas Vercken, d'Oxfam France.

"Les Etats européens peuvent s'assurer que l'argent de leurs citoyens a effectivement servi à quelque chose en appelant le gouvernement Israélien à cesser les démolitions des projets d'aide et des infrastructures civiles", a-t-il ajouté.

sda-ats


Via Juan Carlos Hernandez
more...
No comment yet.
Rescooped by bernard felli from GEO - STRATEGIE POLITIQUE
Scoop.it!

Distribution de pains pour Caroline Fourest et ses soeurs Femen ?

Distribution de pains pour Caroline Fourest et ses soeurs Femen ? | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it

Ultime provocation de l’attachée presse de BHL et du torchon Charlot Hebdo. La réputée islamophobe et christianophobe (voire sociétophobe ?) ...

http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/11/18/caroline-sest-fait-fourest-bing-bang-boum-et-hop-dans-la-benne-avec-ses-femen

 

more...
No comment yet.
Rescooped by bernard felli from VILISTIA EURASIE
Scoop.it!

De la Russie extrêmement gaulliste

De la Russie extrêmement gaulliste | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it
22/11/2012 – Ouverture libre Nous signalons un commentaire, que nous jugeons excellent et éclairant, d’Alexandre Latsa, sur Novosti, le 21 novembre 2012. Il s’agit de «La Russie: incarnation ...

Via vilistia
more...
No comment yet.
Scooped by bernard felli
Scoop.it!

Le blog de illef

Le blog de illef | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it

      

    illef.com: 12h50 

    23-11-2012 

      

    E.A.D.S./ 

      

    EADS: lanterne rouge du CAC40 sur des rumeurs.        Cercle Finance       Le 23/11/2012 à 10:29    - +

        (CercleFinance.com) - Lanterne rouge du CAC40, EADS dévisse de 3% à 24,5 euros, alors que Daimler pourrait être amené à céder sur le marché l'essentiel de sa participation au capital du        groupe d'aéronautique et de défense, selon un article du Handelsblatt.     

        Citant des sources proches du gouvernement d'outre-Rhin, le journal économique de Düsseldorf explique que Berlin et Paris voudraient détenir chacun 12% du capital d'EADS, Madrid conservant de        son côté une participation de 5%.     

        Pour cela, la France cèderait à l'Allemagne une part de 3% du capital, sur les 15% qu'elle détient actuellement. Aussi, pour arriver à 12%, Berlin n'achèterait qu'une part de 1,5% auprès de        Daimler, 'ce qui suppose un afflux de papier potentiel sur le marché l'année prochaine', selon un analyste.     

        En effet, le constructeur automobile allemand, qui souhaiterait se désengager intégralement d'EADS, devrait alors vendre sur le marché la plus grande partie de ses actions. Pour mémoire, sa        part se monte 15% du capital actuellement.     

        Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.     

http://www.bfmtv.com/economie/eads-lanterne-rouge-cac40-rumeurs-389288.html

              

              

        CHINE-RUSSIE/                                                                                                              illef.com     

        La Chine et la Russie s'engagent à renforcer leurs liens militaires              23.11.2012 à 08h29     

              

              

        La Chine s'est engagée mercredi à renforcer ses liens militaires avec la Russie à l'occasion de la visite à Beijing du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.
        Le vice-président de la Commission militaire centrale Xu Qiliang et le ministre chinois de la Défense Liang Guanglie l'ont respectivement rencontré mercredi.
        M. Xu a indiqué lors de sa rencontre avec M. Choïgou que le partenariat stratégique global de coordination Chine-Russie avait maintenu un élan positif, sain et stable.
        Il a indiqué que l'accord atteint durant la rencontre en juin entre le président Vladimir Poutine et le président Hu Jintao avait indiqué la direction du développement des relations        bilatérales.
        Notant que les relations militaires bilatérales s'étaient développées à un rythme soutenu et avaient abouti à des résultats de coopération notables dans divers domaines, il a indiqué que la        Chine considérait le développement des relations militaires avec la Russie comme une priorité.
        "La Chine est prête à oeuvrer avec la Russie pour mettre en oeuvre d'une façon constructive l'important accord conclu entre les deux dirigeants, et promouvoir davantage la communication et la        coopérations pragmatiques afin de porter les relations militaires à une nouvelle hauteur," a indiqué M. Xu.
        M. Choïgou a indiqué que les relations bilatérales avaient atteint un niveau sans précédent et que les deux parties partageaient de nombreux intérêts communs et une profonde confiance        mutuelle.
        Il a indiqué que les relations militaires bilatérales avaient connu un développement sain, dont ont témoigné l'exercice naval conjoint Russie-Chine et l'exercice anti-terrorisme Peace Mission        2012 dans le cadre de l'Organisation de coopération de Shanghai.
        M. Liang a indiqué que les relations militaires bilatérales, qui se développaient à différents échelons et dans divers secteurs avaient injecté une nouvelle vitalité au développement du        partenariat stratégique global de coordination Chine-Russie.
        Le développement des relations Chine-Russie a apporté des bénéfices concrets aux peuples des deux pays et a offert une réelle contribution à la paix et à la stabilité du monde et de la        région, a affirmé M. Choïgou.           http://french.peopledaily.com.cn/Chine/8031244.html

              

              

        FRANCE        -RUSSIE/                                                                                                           illef.com     

              

              

        France-Russie : renouveau et défis d’un partenariat stratégique (1/3)              Publié le 14 novembre 2012 à 10:00 22 novembre 2012     

              

          Introduction       

« Oui, la relation entre la France et la Russie a quelque chose d’unique. Elle procède de l’attirance et de la reconnaissance réciproque de deux peuples épris d’absolu, de beauté,          de vérité »1.

            Exposition Amitié franco-russe : un engouement populaire 1893-1909         

          Les propos du président Chirac reflètent une vision largement répandue de la relation entre Paris et Moscou, relation spécifique s’inscrivant dans une longue tradition d’amitié, qui a          résisté aux vicissitudes de l’Histoire – de la « guerre patriotique » de 1812 à l’affrontement Est-Ouest – et qui conservera toute son importance à l’avenir. Cette vision a sous-tendu la          politique des présidents français sous la Vème République. En 1959, Charles de Gaulle évoque « l’Europe de l’Atlantique à l’Oural » avant de          parler, en 1966, de politique de « détente, d’entente et de coopération ». A la fin des années 1980, François Mitterrand, faisant écho au projet de « maison commune » européenne de Mikhaïl          Gorbatchev, imagine un continent réunifié dans le cadre d’une « confédération européenne » incluant l’URSS2. Jacques Chirac estime pour sa          part que « cette très grande nation qu’est la Russie […] doit devenir un élément essentiel de la stabilité et de l’équilibre du monde ».3

          Alors que le Kremlin craignait, au printemps 2007, que la « rupture » annoncée par Nicolas Sarkozy ne remette en cause les fondements de la relation entre Paris et Moscou, celle-ci acquiert          au contraire une dimension nouvelle4. L’entrée du groupe Total dans le projet d’exploitation du gisement gazier Chtokman en mer de Barents, annoncée à l’été 2007, puis le règlement de la          crise géorgienne, un an plus tard au cours de la présidence française de l’Union européenne, dissipent les doutes. L’année croisée France-Russie en 2010 est l’occasion de réaffirmer          l’exceptionnelle richesse de la relation bilatérale. Loin de n’être qu’un exercice diplomatique et culturel convenu, elle coïncide avec un nouvel élan entre Paris et Moscou, visible          notamment au plan commercial.       

          L’alternance politique en France et le retour de Vladimir Poutine au Kremlin sont-ils de nature à enrayer cette dynamique ? Il ne fait guère de doute que le Kremlin aurait, comme en 1981,          préféré la reconduction du président sortant à l’élection d’un socialiste mal connu. Il est en outre probable que les responsables politiques français considéraient comme plus aisé de          promouvoir le partenariat avec Moscou (y compris à Bruxelles auprès de leurs partenaires européens) avec Dmitri Medvedev au Kremlin. Les premiers contacts entre François Hollande et          Vladimir Poutine indiquent que la continuité devrait prévaloir. Pourtant, certaines interrogations demeurent. Quels sont, de part et d’autre, les objectifs stratégiques de ce partenariat ?          Peut-il s’articuler avec la politique de l’Union européenne à l’égard de la Russie ? Comment surmonter les stéréotypes – différents de part et d’autre, mais qui constituent aujourd’hui un          obstacle majeur à la densification de la relation Paris-Moscou ?   (lire la suite)  ...       

          .http://www.lecourrierderussie.com/2012/11/14/france-russie-renouveau-et-defis-d-un-partenariat-strategique/       ;

                  

                  

          NORD-MALI                                                                                                     illef.com       

                  

          Nord-Mali : Paris persiste à marginaliser Ançar Eddine       

le 23.11.12 | 10h00 Réagissez

ImprimerPDFEnvoyer à un amiFlux RSSPartager

«S’il y a bien une leçon que nous enseigne l’accélération des négociations cette semaine à Alger, Paris et Ouagadougou, c’est que les Français et les Algériens sont sur deux voies          opposées.»       

Pour ce diplomate européen, il faut aller au-delà des propos diplomatiques et s’en tenir aux simples faits : pendant que Paris accueille des représentants du MNLA, Alger reçoit à nouveau            une délégation du groupe islamiste nord-malien Ançar Eddine. «Paris joue la carte de l’aide aux rebelles touareg du MNLA, des encouragements pour qu’ils se constituent comme force à part            entière et ne cherchent pas à s’associer à Ançar Eddine, que les Français persistent à considérer comme un groupe terroriste», explique une source au fait du dossier malien. «La France            tient à la distinction entre laïcs (MNLA) et islamistes (Ançar Eddine) pour saboter la stratégie d’Alger qui veut intégrer Ançar Eddine dans le jeu politique et faire évoluer la solution            politique globale», ajoute la même source.         

            La distinction entre groupes terroristes et mouvements islamistes touareg n’a été que récemment acceptée par Paris et presque à demi-mot. «C’est exactement, selon un diplomate, la            distance qui sépare l’option militaire chère à la France du processus plus global que prône l’Algérie». Et l’enlèvement du Français (voir encadré) revendiqué hier par le Mujao, qui vient            jouer les trouble-fêtes dans un processus délicat, complique la donne. Car si le président François Hollande a répété une nouvelle fois, mardi, que la France ne céderait pas aux pressions            des preneurs d’otages, Paris veut toujours rester à la pointe d’une option militaire à court terme au Nord-Mali. De son côté, Alger vient d’obtenir un consensus international autour d’un            plan politique plus global et étendu dans le temps (voir édito).         

«L’intervention armée reste un recours ultime après l’épuisement de toutes les voies du dialogue, ce qui n’est pas encore le cas», déclarait hier au Soir d’Algérie Abdelkader Messahel,            ministre délégué aux Affaires maghrébines et africaines. «L’Algérie prône une approche globale pour une solution qui, pour qu’elle soit durable, doit procéder d’une bonne analyse de la            situation et d’un diagnostic juste. Nous voulons éviter la réédition de l’exemple de la crise libyenne lorsque nous avons attiré l’attention sur ses conséquences sur la sécurité et la            stabilité régionales», a ajouté M. Messahel. Pour Paris, «l’établissement d’un dialogue entre les autorités de Bamako et les groupes non terroristes du Nord-Mali est urgent, au moment où            le Conseil de sécurité des Nations unies, à la demande de l’Union africaine, s’apprête à autoriser le déploiement d’une force africaine», a déclaré hier le porte-parole du Quai d’Orsay,            répondant à une question sur la visite de la délégation du MNLA en France.         

«Conformément à la résolution 2071 du Conseil de sécurité des Nations unies, le dialogue que soutient la communauté internationale ne peut être envisagé qu’avec les groupes qui renoncent            à la violence et acceptent l’intégrité territoriale du Mali», a ajouté le porte-parole français. Alger, pour sa part, met l’accent sur un autre aspect de la résolution onusienne : en            détaillant les aides algériennes au Mali, M. Messahel rappelle que «l’ensemble de ces aides s’inscrit dans le cadre des résolutions 2056 et 2071 du Conseil de sécurité des Nations unies,            relatives à la situation au Mali, qui ont demandé aux Etats membres à appuyer le Mali dans cette phase de            transition».                              

http://www.elwatan.com/international/nord-mali-paris-persiste-a-marginaliser-ancar-eddine-23-11-2012-193278_112.php

                      

                      

              

              

              

Exclusif          - un nouveau jihadiste français, en partance pour Tombouctou, arrêté en Mauritanie   22/11/2012 à 18h:06 Par Mathieu Olivier x             Envoyer un article         

Votre Nom *

Votre Email *

Le nom de votre ami *

Adresse Email de votre ami *

Message *

              Tous les champs marqués * sont obligatoires           

Des          combattants d'Aqmi dans le Sahel.© AFP

          Information exclusive. Un troisième jihadiste français a été arrêté en début de semaine en Mauritanie, a appris "Jeune Afrique" auprès de sources sécuritaires françaises. Chauffeur-livreur          originaire de la région parisienne, l’homme, qui aurait entre trente et quarante ans, a été arrêté à Néma dans l’est du pays alors qu’il tentait de se rendre à Tombouctou, au Mali.       

          Un nouveau jihadiste français a été interpellé en Mauritanie, à Néma, dans l’est du pays, en début          de semaine. Selon des sources sécuritaires françaises, cette arrestation est le fruit d’une collaboration entre la police mauritanienne et les services français qui le suivaient depuis son          départ de France. Paris jugeant la législation anti-terroriste mauritanienne efficace, l’homme est pour le moment gardé en détention sur place.       

          Originaire de la région parisienne, ce chauffeur-livreur tentait de se rendre à Tombouctou afin de se mêler aux combattants islamistes de la ville.       

Filière jihadiste ?

C’est la troisième fois en quelques mois qu’un jihadiste français est arrêté sur son chemin vers le          Nord-Mali. Le profil des interpellés est sensiblement différent. Cédric Labo Ngoyi Bungenda, Franco-Congolais de 27 ans, appréhendé le 7 août à Niamey, était jeune et sans expérience.          Ibrahim Ouattara, jeune également (24 ans), arrêté le 4 novembre à la gare routière de Sévaré, près de Mopti, avait les idées arrêtées sur la professionnalisation de la filière jihadiste          française vers le Mali et inquiète davantage les services de renseignements. Quant au dernier homme arrêté cette semaine en Mauritanie, il serait plus âgé, mais sans expérience          significative, selon les premiers éléments d’informations qui nous sont parvenus.       

          Selon une source proche des services de renseignements français, il y aurait entre 10 et 20 combattants d’origine française dans les rangs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au          Nord-Mali.       

Par Mathieu Olivier (@MathieuOlivier)

        Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Exclusif - un nouveau jihadiste français, en        partance pour Tombouctou, arrêté en Mauritanie | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique           

          http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20121122180650/islamistes-aqmi-tombouctou-nemaexclusif-un-nouveau-jihadiste-francais-en-partance-pour-tombouctou-arrete-en-mauritanie.html

more...
No comment yet.
Rescooped by bernard felli from ASIE continent
Scoop.it!

Syrie: Poutine déjoue le piège sioniste .

Frère Nathanaël nous enseigne la réalité de la révolte syrienne et des intérêts qu'elle sert.
La destruction de la Syrie: une étape à la construction du grand Israël.

Via GÉOPOLITIQUE du moment
more...
No comment yet.
Scooped by bernard felli
Scoop.it!

+200 000 français dans la rue sans pouvoir être entendus : La France au bord de la rupture ? #lobbycratie

+200 000 français dans la rue sans pouvoir être entendus : La France au bord de la rupture ? #lobbycratie | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it
Les maires interdits de « liberté de conscience » : cette actualité repose la question grave du statut de notre République:

• +200 000 personnes qui manifestent CONTRE le mariage et l’adoption des gays et lesbiens : 0 personnes reçues à l’Elysée. • Alors, qu’1 seul regroupement associatif de quelques milliers de membres et sur simple demande, est reçu illico à l’Elysée, le chef de l’Etat au garde à vous, retire une phrase d’un texte de projet de loi.

http://wp.me/p2IN2B-F0

more...
No comment yet.
Scooped by bernard felli
Scoop.it!

Distribution de pains pour Caroline Fourest et ses soeurs Femen ?

Distribution de pains pour Caroline Fourest et ses soeurs Femen ? | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it

Ultime provocation de l’attachée presse de BHL et du torchon Charlot Hebdo. La réputée islamophobe et christianophobe (voire sociétophobe ?) ...

http://enfantsjustice.wordpress.com/2012/11/18/caroline-sest-fait-fourest-bing-bang-boum-et-hop-dans-la-benne-avec-ses-femen

 

more...
No comment yet.
Rescooped by bernard felli from Géopoli
Scoop.it!

Chine-USA, le duel

Chine-USA, le duel | GEO - STRATEGIE POLITIQUE | Scoop.it
« Qu'est-ce que le G20 ? C'est le G2 (Chine et Etats-Unis) plus zéro. » Cette boutade d'un universitaire chinois m'a remis en mémoire une autre, du temps de la guerre froide.

Via Uston News
more...
No comment yet.