Sous le Second Empire, les mutations ont été particulièrement spectaculaires dans deux domaines ; celui de l'aménagement des grands centres urbains... et surtout celui des transports. La France est alors entrée dans « l'ère du rail ».