Le 20 septembre 1792, soit deux jours avant la proclamation de la Iere République le 22 septembre 1792 (1er Vendémiaire An I), l’Assemblée Nationale adopte la loi sur le divorce.