Voici la transcription d'un texte étonnant trouvé dans un registre de la paroisse de Panat (Aveyron) de l'année 1691, inséré au milieu des « babtesmes, mortuaires, et mariatges ».