A la fin du terrible hiver 1709-1710 "par besoin puissant de fournir à sa nourriture et à celle de sa famille" voici un habitant de Mantilly qui profite de la maladie du prieur-curé pour faire ses provisions et ce qui s’ensuit...