Les généalogistes connaissent bien l'utilité des tables alphabétiques que l'on trouve souvent, mais pas toujours, dans les registres paroissiaux de l'Ancien Régime.