L'adoption d'un maître méridien international : la fixation de méridiens servant d'unité pour la supputation du temps, suivant le projet dont lecture fut faite au Congrès géographique international de Venise (1881).