Émile Galissot : « Le docteur des pauvres » - Nord Éclair, l'actualité quotidienne du Nord-Pas-de-Calais, de la métropole lilloise à l'Artois | GenealoNet | Scoop.it
Il a contribué à la baisse de la mortalité infantile, à davantage d'hygiène et la mise en place de visites médicales dans les écoles et oeuvré pour les plus démunis.

Émile Galissot était le « docteur des pauvres » à la fin du XIXe et début du XXe.
Le docteur Émile Galissot est né en 1844 à Neuilly l'Êvéque en Haute- Marne. Médecin à Roncq, on l'appelait « le docteur des pauvres ». Il s'est en effet particulièrement consacré aux plus démunis durant toute sa carrière. Chez lui, au N° 8 de la rue du Docteur Galissot (autrefois c'était la rue de la Latte qui se prolongeait jusque-là), il a repris le bureau de bienfaisance. Une mission qu'il avait acceptée après la disparition de son prédécesseur, le docteur Hennion, en 1881. Une délibération de 1905 fait état d'une liste de 558 indigents bénéficiaires du bureau des bienfaisances.