Les Archives municipales de Beaune conservent une copie des notes de Jacques Dorland, sergent royal au bailliage et chancellerie de Beaune et de l’abbé Claude Dorland. Ces notes, qui couvrent une période allant de 1760 à 1793, ont été communiquées par Amable Molin, alors propriétaire de l’original. La manière dont ce manuscrit est arrivé dans la famille Molin reste inconnue puisqu’il semble qu’il n’y ait pas de lien généalogique entre les familles Molin et Dorland.