François Maillot : un Lorrain dans l'Histoire médicale | GenealoNet | Scoop.it

François-Clément Maillot s’est fait un nom dans l’histoire de la médecine en devenant le précurseur du traitement de paludisme au sulfate de quinine. 
L’hématozoaire n’avait pas encore été découvert par Alphonse Laveran, lorsqu’en 1835, François Maillot révolutionne le traitement d’une fièvre mystérieuse qui décime les garnisons de soldat, à Alger. Il abandonne la diète et les saignées, pratiquées jusqu’alors avec peu de succès, pour l’administration de sulfate de quinine à haute dose chez les malades. Âgé alors de 30 ans à peine, François Maillot vient d’entrer dans l’histoire de la médecine.