Dans cet acte authentique, le sous-préfet de Coutances certifie que Jean-François Poirier, conscrit de l’an XII, « a été réformé par la commission cantonale établie pour la visite des conscrits de son canton » en attendant « la dispense définitive de service qui sera incessamment expédiée par le conseil de recrutement du département de la Manche »...