Outre les démarches classiques, le généalogiste doit envisager la possibilité qu’une mère ait pu abandonner plusieurs enfants, s’intéresser au recrutement militaire des élèves des hospices et dissocier le vrai du faux.


Via GenealoNet