Les députés ont voté lundi une disposition obligeant les restaurants à préciser si les menus sont élaborés avec des produits frais ou des surgelés.