Fresh from Edge Communication
16.7K views | +0 today
Follow
Fresh from Edge Communication
Reader's digest of Brussels' based Phygital Marketing Communication agency EDGE COMMUNICATION.                              The intelligent integration of Social + Digital + Physical APTITUDES in Social Media Marketing Management.
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

5 Ways to Take Customer Loyalty to the Next Level

5 Ways to Take Customer Loyalty to the Next Level | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Here's how to improve the ways you measure loyalty and make it a higher priority with employees.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

JO & univers dystopiques du cyberpunk

JO &  univers dystopiques du cyberpunk | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Au croisement du droit et des sciences de l'information. A première vue, il y a assez peu de rapports entre les Jeux olympiques de Londres et les univers dystopiques du cyberpunk, tel qu’ils ont été imaginés à partir des années 80 dans les romans de William Gibson ou de Bruce Sterling, à partir des premières intuitions de Philip K. Dick ou de John Brunner. A bien y réfléchir cependant, le dopage – dont le spectre rôde sans surprise toujours sur ces jeux 2012– est déjà un élément qui fait penser au cyberpunk, où les humains cherchent à s’améliorer artificiellement par le biais d’implants bioniques ou l’absorption de substances chimiques.

Mais c’est plutôt à travers la gestion des droits de propriété intellectuelle par le CIO que l’analogie avec le cyberpunk me semble la plus pertinente et à mesure que se dévoile l’arsenal effrayant mis en place pour protéger les copyrights et les marques liés à ces jeux olympiques, on commence à entrevoir jusqu’où pourrait nous entraîner les dérives les plus graves de la propriété intellectuelle.

Lire la suite en cliquant sur l'image.

more...
No comment yet.
Rescooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be * from Écolonomie, e-tourisme et réseaux sociaux
Scoop.it!

Twitter : Définition, Utilisations et Conseils pour son entreprise

Twitter : Définition, Utilisations et Conseils pour son entreprise | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Tout sur Twitter : Définition, Utilisations pour son entreprise, Conseils et Vocabulaire...


Via Jacques Tang
more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

C'est l'intention qui compte (VRM)

C'est l'intention qui compte (VRM) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Le jour où les consommateurs prendront en mains la relation commerciale... La démocratisation de l’usage d’internet, le développement de nouveaux algorithmes et de nouvelles interfaces donnent aux consommateurs de nouveaux pouvoirs. Nous sommes sur le point de passer d’une « économie de l’attention » à une « économie de l’intention » où les consommateurs prendront en mains leurs modalités de consommation et leurs données personnelles.

La publication d’un livre remue en ce moment la communauté des experts en marketing digital outre-Atlantique. Il s’agit de « The intention economy » de Doc Searls. Doc Searls avait participé en 1999 à la rédaction du  « ClueTrain Manifesto » , un manifeste en 95 points qui présentait une vision inédite du commerce et du marketing. Un texte qui selon The Wall Street journal décrivait tout simplement « the future of business ». Ecrit 5 ans avant la naissance de Facebook, « The cluetrain manifesto » commençait par une phrase plus que jamais d’actualité : « les marchés sont des conversations » et prévoyait l’importance croissante des consommateurs en réseaux dans le marketing.

Dans son dernier livre, Doc Searls poursuit sa réflexion et nous expose sa vision « client centric » de l’avenir du commerce. Selon lui, nous allons passer d’une « économie de l’attention » à une « économie de l’intention ». Dans la première, les marques cherchent à capter l’attention des consommateurs pour les séduire et vendre leurs produits. Dans la seconde, ce sont les consommateurs qui vont expliciter leurs intentions d’achat et se protéger de l’intrusion publicitaire. Dans la première, les marques collectent et cumulent des données sur leurs clients. Dans la seconde, ce sont les clients qui gèrent les données les concernant et les items (passions, hobbies, centres d’intérêts, etc.) sur lesquels ils veulent bien être interpellés par les marques.

Plus sur http://www.scoop.it/t/body-language-langage-du-corps

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Social Media & Digital : 6 tendances pour 2012

Voici un panorama des dernières tendances "social media" en 2012.

Emmanuel Vivier réussit à synthétiser en 15 minutes la tsunami d'innovations et de trends autour de ce sujet prolifique... mais voici tout de même quelques faits qui lui semblent représenter les enjeux actuels du 2.0 pour les marques.

Prenez un quart d'heure pour visualiser comment nous vivrons d'ici quelques années.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Facebook lance une boutique d'applications mobiles (+ quelques stats)

Facebook lance une boutique d'applications mobiles (+ quelques stats) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Facebook annonce le lancement (dans quelques semaines en Europe) d'une boutique en ligne contenant pas moins de  600 applications, accessible sur les terminaux iOS et Android.

Facebook l’avait annoncé le 9 mai dernier. Le réseau social a donné, hier aux Etats Unis, le coup d’envoi de son App Center. Véritable boutique en ligne, l’App Center vise à devenir pour les 900M de membres : « la plateforme de référence pour dénicher toutes sortes d’applications sociales comme Draw Something, Pinterest, Spotify ou encore Viddy », qu’elles soient déjà populaires ou non. Au total, près de 600 applications (iOS et Android) sont donc disponibles. Avec son App Center, Facebook fait donc le pont entre deux boutiques en ligne déjà existentes. La nouvelle plateforme proposera également des recommandations d’applications en fonction des profils des utilisateurs et indiquera les services déjà téléchargés par leurs amis.

 

Facebook also shared the following statistics about its platform:

·         More than 230 million people play games on Facebook every month

·         More than 130 games on Facebook have more than 1 million monthly active users.

·         More than 4,500 timeline apps have launched since f8 in September 2011.

·         Facebook drove people to the Apple App Store 83 million times in May.

·         Facebook drove people to iOS apps 134 million times in May (someone who already has the app and is directed back to it from Facebook.)

·         As of May, seven of the top 10 grossing iOS apps and six of the top 10 Android apps have integrated with Facebook.

App Center replaces the Apps and Games Dashboard, introducing more visuals and an improved permissions authorization flow. From an app’s detail page, users can see an app’s star rating, top in-app purchases, screenshots and what permissions the app needs, among other information. By eliminating the separate auth dialog, Facebook has reduced the friction associated with adding an app. Although mobile apps may require a download, users can otherwise immediately begin using an app after clicking over from the mobile App Center. If users discover a mobile app from the desktop App Center, they can choose “send to phone,” which will send a push notification that includes a link to Apple’s App Store or Google Play.

In order for an app to appear in App Center, developers must follow a set of submission guidelines and wait for review from Facebook. The company says uses a variety of signals — including user feedback and engagement within apps — to determine whether or not an app will be listed in App Center.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

La e-reputation sportive se joue sur tous les terrains

La e-reputation sportive se joue sur tous les terrains | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

2012 est à coup sûr une année riche en émotions sportives.

Certes il y a déjà eu plusieurs exploits sportifs marquants mais nous allons vivre 3 grands évènements incontournables: la finale masculine de Roland Garros (10 mai), l’Euro 2012 de football (à partir du 8 juin) et bien entendu les Jeux Olympiques de Londres (du 27 juillet au 12 août) !
  Une nouvelle fois internet aura son mot à dire et surtout les spectateurs passionnés de sport. Chaque faits et gestes seront scrutés et commentés non plus uniquement sur un écran de télévision entre amis mais bien entendu grâce aux réseaux sociaux.

 

"Les bons et mauvais exemples de e-réputation".

Bel article sur la e-réputation des sportifs.
ps: Cela fait plaisir de voir que certains sportifs sont bien conseillés en terme de communication sur les réseaux sociaux, à l'image de leur  Com' classique (presse, TV, radio).

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

La plus grosse évolution de Google (depuis plus de 10 ans)

La plus grosse évolution de Google (depuis plus de 10 ans) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

La frénésie autour de l’IPO de Facebook est a son apogée et qui fait passer presque inaperçu un changement majeur pour le web : l’évolution du fonctionnement de la recherche de Google (Introducing the Knowledge Graph: things, not strings). 

La recherche passe en effet à l’ère sémantique (et sociale) (et pas visuelle). Et pour les spécialistes, cela n'est -rien que moins- "la plus grosse évolution de l’interface de Google depuis plus de 10 ans".

Explications.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Notre page Facebook meurt-elle avec nous?

Notre page Facebook meurt-elle avec nous? | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Le réseau social offre une deuxième vie à ses utilisateurs défunts. Les profils sont transformés en page mémoriales. Pourquoi appartenir au réseau social après la mort ?

 

Repose en paix... sur Facebook. Si cette épitaphe apparait sur votre page, c'est que vous êtes mort. Mais votre profil, lui, vous survivra. Depuis octobre 2009, Facebook a mis au point un système qui permet aux familles apportant la preuve du décès, de convertir le "mur" d'un utilisateur en mémorial virtuel. Les proches peuvent alors se recueillir sur la page d'un être cher, transformée en livre de condoléances.  "Facebook permet ainsi de conserver intact le souvenir de quelqu'un. Des personnes y trouvent certainement du réconfort", estime Thomas Jamet, sociologue et publicitaire expert du digital. Ainsi, en tapant "R.I.P" ou "défunt" dans le moteur de recherche du réseau social, on peut trouver plusieurs pages de recueil de ce type.  En revanche, les messages, les photos et les statuts publiés de son vivant par le défunt sont effacés. Il disparaît également des groupes auxquels il appartenait.     Alors, en route vers une nouvelle forme de rituel funèbre?
more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

10 tendances digitales pour... l'avenir

10 tendances digitales pour... l'avenir | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

A Austin, tous les ans, se réunit la crème des pro du digital. Olivier Vigneaux, Directeur Général de BETC Digital, et Carole Zibi, Head of Strategic Marketing and Development chez LinkedIn, nous livrent les 10 tendances qu'ils y ont découvert.

 

South by Southwest, abrégé le plus souvent par le sigle SXSW, est un festival hybride. Depuis 1987, il mélange les cultures en organisant en un lieu trois événements autours du rock, du cinéma et de ce que l'économie numérique compte de plus hype. Olivier Vigneaux et Carole Zibi y ont passé 4 jours survoltés et ont présenté les 10 tendances qu'ils ont pu attraper au vol lors du dernier BETC/90 minutes.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Stratégie social media de Mr Propre

Stratégie social media de Mr Propre | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Belle leçon de stratégie social media récemment donnée par Mr Propre. Rien d’extraordinaire, mais les idées les meilleures sont souvent les plus simples.

Depuis la création de sa fanpage française le 6 janvier dernier, la célèbre marque de Procter & Gamble a attiré plus de 22 000 fans. Toute une communauté que Mr Propre fidélise aujourd’hui par le biais d’une application aidant les fans à faire le ménage digital sur leur profil Facebook et leur donnant chaque semaine la possibilité de gagner 10 heures de ménage à domicile.

Le community management de Mr Propre brille tant par son intelligence que par sa cohérence. Son intelligence d’abord. Les utilisateurs de Facebook se sont vu imposer la Timeline => Mr Propre leur en explique le fonctionnement ; les internautes en général se soucient de leur e-réputation=> Mr Propre leur explique comment la protéger.

Sa cohérence ensuite : l’idée d’un « ménage digital » n’est pas tirée par les cheveux. Mr Propre passant les profils au karcher, c’est beaucoup plus compréhensible que Crunch voulant faire sortir Norman de sa chambre.

Un cas d’école donc, qui en plus de montrer ce qu’est une bonne stratégie social media, démontre qu’une marque peut arriver tardivement sur les réseaux sociaux et parvenir malgré tout à s’y faire une place.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Tourisme - Les faux avis en ligne: peut-on les détecter?

Tourisme - Les faux avis en ligne: peut-on les détecter? | Fresh from Edge Communication | Scoop.it
Les poursuites et les rumeurs liées à la publication de faux commentaires sur les sites Web de voyageurs, qu’ils soient positifs ou négatifs, ont fait couler beaucoup d’encre au cours de la dernière année.

Les fraudeurs s’organisent et raffinent leurs méthodes à mesure que les outils pour les détecter se perfectionnent; il s’agit là d’un véritable jeu du chat et de la souris. Des chercheurs de l’Université Cornell ont mis au point un système informatique qui, en analysant la sémantique des commentaires, détermine s’il s’agit d’un message véridique ou inventé, avec un taux de réussite de 90%.

Selon la firme PhoCusWright, trois personnes sur quatre sont influencées par les commentaires et les photos des autres voyageurs; un meilleur contrôle de ces publications s’impose donc, et ce, au bénéfice des voyageurs comme des entreprises qui font l’objet de commentaires et des sites Web qui les diffusent.

Qui dit vrai?

ps: Comment faites-vous pour les détecter?

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Trend Briefing " (R)ETAIL (R)EVOLUTION ": les dernières tendances de consommations sur l’e-commerce

Trend Briefing " (R)ETAIL (R)EVOLUTION ": les dernières tendances de consommations sur l’e-commerce | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Les gurus du web avaient vu juste il y a 15 ans, car le e-commerce est au meilleur de sa forme. Des marchés développés, où les consommateurs dépensent davantage en ligne, aux marchés émergents, où l’urbanisation et la pénétration d’internet (et les portables) ouvrent la voie vers de nouveaux comportements d’achats : les consommateurs sont fans de l’e-commerce.

more...
fdd67306-7979-429c-953f-1c6f2454804f's comment, April 27, 2012 9:59 AM
Apparemment il faut quand même relativiser:
http://www.itrnews.com/articles-top10-semaine/131847/commerce-est-dynamique-mais-combien-temps-encore.html
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Vos documents sont-ils en sécurité sur le cloud?

Vos documents sont-ils en sécurité sur le cloud? | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

L'«informatique dans le nuage» est très pratique. Elle vous permet d'avoir accès à vos documents partout, depuis un PC, un smartphone ou une tablette. Mais attention à ne pas y stocker de données trop confidentielles, prévient la Cnil...

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Le CIO revoit sa stratégie social media

Le CIO revoit sa stratégie social media | Fresh from Edge Communication | Scoop.it
Les Jeux Olympiques sont à la fois uniques et fascinants. Les Jeux Olympiques d'été sont même la plus grande manifestation sportive qui soit et captivent des milliards de personnes à travers le monde par le biais de la ...
more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Relation client: les médias sociaux sont une opportunité autant qu'une menace

Relation client: les médias sociaux sont une opportunité autant qu'une menace | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

La relation client et les médias sociaux (ou relation client sociale) est l'un des sujets de préoccupation du moment des marketers et des responsables de la relation client. T.Spencer (*) a identifié 10 points ayant pour vocation de mettre à jour nos connaissances en la matière.

1. L'heure est à la mise en oeuvre réfléchie.

Alors qu'il me semble que nous avons passé la période de découverte, celle pendant laquelle les gourous du "social media washing" (lire le billet de Cédric Deniaud) ont vendu leurs solutions et leurs conseils sur l'air de "il faut y être", puis la période de "big fails" (souvenez-vous du plus récent avec Orangina et ses animateurs maladroits), et enfin la période d'expérimentation et d'adoption timide, l'heure est à la mise en oeuvre de stratégies et d'organisation  déquates. Le domptage est en cours ! Pour illustrer ce point, un chiffre : 53 % des entreprises interrogées par The myndset (extrait des Assises des médias sociaux au Napoléon de juin 2012) qualifient le résultat de leur utilisation des réseaux sociaux comme "un succès mitigé voire un échec".

2. Un usage répandu.

Pour mémoire, ce qu'on entend par médias sociaux, c'est l'ensemble des lieux d'échange et de production de contenu des utilisateurs d'internet (blogs, forums, réseaux sociaux, outils collaboratifs, plateforme de partage). TNS Sofres et Bearingpoint rappelaient que l'usage dans la population française se généralise, même si on observe une fracture générationnelle (on ne compterait que 50% d'utilisateurs parmi les plus de 50 ans par exemple).

3. Des attentes fortes.

Comme le rappelle emarketer citant l'étude Oracle du dernier trimestre 2011, 46% des consommateurs (américains) s'attendent à ce que les entreprises offrent de l'information et un service client sur Facebook (contre 17% sur Twitter). Mais la moitié des inscrits Facebook attendent une réponse en moins d'une journée, contre 80% des inscrits Twitter. Les trois informations les plus attendues sur les médias sociaux étant : l'information et les nouvelles relatives aux produits (62%), les avis des consommateurs (47%) et la réponse à ses questions (43%). Ces attentes montrent l'urgence qui s'impose dans les décisions sur le sujet. Des réseaux se créent, des clients s'y engouffrent et placent leurs attentes non pas vis-à-vis du réseau lui-même, mais des marques qui sont l'objet de la conversation.

4. L'engagement des fans.

Le magazine Stratégies publie cette semaine le classement Page Karma de l'engagement des marques sur Facebook (sur la première quinzaine de juin 2012). Les cinq premiers sont : Le sport est un jeu by Playstation avec près de 160.000 fans, 4,9 publications par jour de la marque, 269 "j'aime" par jour, 243 commentaires par jour et un "score d'engagement" de 7,9. Suivent Pampers, Renault Sport, CDiscount, Maggi. La recette : quand on a un contenu affinitaire et qu'on y met des moyens, l'engagement semble réel. Mais pour ces quelques réussites, combien de marques laissent leurs clients s'exprimer dans le désert des pages et n'utilisent ce réseau que comme un média relais d'une information descendante et non interactive ?

5. Devenir le lieu de la conversation.

Le fait est que Facebook a opéré avec un grand succès une espèce de holp-up sur les clients des plus grandes marques (lire le billet de Petitweb sur la Facebook dépendance), et ces dernières n'ont d'autre choix que de gérer ces communautés prêtes à l'emploi, souvent le dos au mur. Seules les marques ayant une communauté naturelle autour d'elles peuvent se passer des lieux de conversation tout faits ; citons Free et ses freenautes et Harley Davidson et ses membres de chapters. Beaucoup de marques investissent dans des lieux de conversation, d'échange entre clients hébergés par la marque elle-même. Un bon exemple est Bouygues Telecom (lire l'interview d'Alain Angerame à ce sujet). L'enjeu pour les entreprises est de définir des règles transparentes de dialogue (quelle collecte ? quelle modération ? quelle restitution ?). Signe des temps : l'AFNOR, à l'initiative de Testntrust, travaille à l'élaboration d'une norme française des avis de consommateurs en ligne pour la fin de l'année. Enjeu supplémentaire pour les entreprises ayant des points de vente : faire vivre les communautés virtuelles dans le monde réel.

6. L'organisation impactée.

Les directeurs de la relation client interrogés par l'Agora des directeurs de la relation client (étude révélée lors du Gala de la relation client) déclarent (à 47%) que le développement des réseaux sociaux est la première tendance
identifiée à horizon six mois, mais 1 sur 10 envisage de former ses collaborateurs sur le sujet. Seules les entreprises ayant défini une stratégie et ayant conscience de leur potentiel (lire mon billet "Marques et médias sociaux : 7 critères stratégiques pour s'y
investir") ont un temps d'avance aujourd'hui, les autres subissent.

7. Le risque de crise mieux identifié.

Alors que le client mécontent le plus célèbre du monde grâce aux médias sociaux, Dave Carroll, vient de sortir un livre (lire mon billet à ce sujet), la littérature professionnelle sur le sujet se développe. Lisez l'excellent livre "Communication de crise et média sociaux" dans lequel l'auteur développe la notion de guerre asymétrique (entreprises vs client, terroriste vs armée régulière). Les médias sociaux sont une opportunité autant qu'une menace !

8. Une connaissance client enrichie, des données à intégrer.

Le client sera Big data, comme je le prétendais dans mes tendances 2012. Un des intérêts des médias sociaux est l'amélioration de la connaissance du client, mais l'enjeu est d'intégrer les pléthoriques données disponibles dans les systèmes existants. Selon une étude de Sugar CRM de 2011, seuls 26% des entreprises intègrent les informations issues des réseaux sociaux à celles de leur outil de CRM. Selon Decideo qui rappelle une étude IDC, en l’espace de 5 ans, les volumes de données ont été multipliés par 9. Et d’ici 2020, IDC prévoit une multiplication par 44. L'enjeu est bien pour les marketers d'avoir les idées claires sur les données utiles à collecter et le résultat opérationnel attendu. Avoir la plus grande connaissance sur ses clients n'a pas d'intérêt si on n'en fait rien, sauf à éditer de beaux rapports qui prennent la poussière et ne dépassent pas le comité de direction. Comme disait Michel Audiard, "Une brute qui marche va plus loin que deux intellectuels assis".

9. Vers une relation client augmentée.

Tel est le titre de ce livre blanc sur le Social CRM,auquel j'ai collaboré (en leur soufflant notamment le titre), et qui définit les contours de la relation client sociale de demain. Pratique naissante dans les entreprises, le Social CRM (que je définirais simplement comme la gestion de la relation client avec la participation des clients) s'impose pour la plupart des marques qui doivent ajouter à leurs canaux de contact existants les médias sociaux. En fait, on se pose les mêmes questions que lors de l'avènement des techniques de CRM (quelle est la stratégie ? quels sont les impacts sur mon organisation ? suis-je en ligne avec ma promesse ?). Simplement, l'entreprise fait face à un nouveau défi: l'expression publique du client et son engagement. Et ça, c'est une question de culture d'entreprise qui ne se change pas du jour au lendemain...

10. Place à l'innovation.

Pour une relation client sociale réussie, il faut d'abord se poser des questions sur sa stratégie avant de s'engager. L'essentiel est d'être en ligne avec sa promesse de marque et apporter via les médias sociaux de nouvelles preuves. Lisez à propos de positionnement de marque et de relation client, le livre "Branded customer service" dont j'ai fait la chronique. La stratégie définie, le ciel est la limite de votre imagination sur les médias sociaux et les bonnes idées viendront la plupart du temps de vos clients eux-mêmes...

(*) Billet écrit par Thierry Spencer du "Sens du client", le blog des professionnels de la relation client et du marketing client.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Who Are the Real Online Influencers? [INFOGRAPHIC]

Who Are the Real Online Influencers? [INFOGRAPHIC] | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

This infographic sheds light on a current marketing predicament: What does it mean to be an influencer and how do we reach those people?

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Les astuces du Parlement européen pour accroître sa popularité sur Facebook

Les astuces du Parlement européen pour accroître sa popularité sur Facebook | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Les astuces du Parlement européen pour accroître sa popularité sur FB.

Au début, seule une faible augmentation du nombre de ses fans a été enregistrée sur le célèbre média social en ligne, et puis...

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

32 innovations qui vont changer votre quotidien

32 innovations qui vont changer votre quotidien | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

The New York Times Magazine rendait hommage, dimanche dernier, aux jeunes innovateurs qui œuvrent pour améliorer notre quotidien. Des concepts tout droit sortis de nos scénarios les plus futuristes, et qui sont bel et bien sur le point d’être mis sur le marché!

 

L’innovation a toujours fait partie de la société. Au cours des siècles, hommes et femmes ont travaillé sans relâche pour l’amélioration de notre quotidien: automobile, train à vapeur, téléphone, ampoule électrique, télévision… Les grandes révolutions sont encore nombreuses, et nous sommes encore loin d’avoir tout inventé.

 

Ainsi, l’innovation technologique et sociétale est au cœur des recherches dans tous les domaines. Comment mieux vivre au quotidien? Comment se simplifier la vie et concrétiser ses rêves les plus fous?

 

Pour rendre hommage à ces personnes qui ont changé nos vies, et ceux qui y travaillent aujourd’hui - comme de nombreux  étudiants et chercheurs - le New York Times leur consacre une page spéciale «32 innovations that will change your tomorrow»: 32 nouvelles innovations qui vont bientôt révolutionner notre quotidien. 32 idées à retenir...

 

Quelques exemples de ces petites merveilles ci-dessous. Pour le reste, c’est à découvrir sur la page dédiée du NYT.

ps: en français? un résumé ici: http://www.levif.be/info/actualite/technologie/10-innovations-qui-pourraient-faciliter-votre-quotidien/article-4000113000999.htm?nb-handled=true&utm_medium=Email&utm_source=Newsletter-08-06-2012&utm_campaign=Newsletter-Site-LeVif-FR-fr&m_i=pHmpOZImP9lfiQzxCjFyk3xSa4T3ojpVBKjZB3VkQfryNEMp0

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Quelle stratégie Social Media pour les Jeux Olympiques ?

Quelle stratégie Social Media pour les Jeux Olympiques ? | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

En 2012, les Jeux Olympiques se tiendront également sur les réseaux sociaux. Découvrez la stratégie Social Media définie par le Comité International Olympique pour optimiser sa présence sociale et celle des athlètes. 

Quand on sait que Facebook possède désormais plus de 900 millions de membres, que les 500 millions d’utilisateurs de Twitter sont friands d’actualité et que Foursquare a le vent en poupe, les organisateurs d’un événement de l’ampleur des JO auraient eu tort de ne pas recourir aux réseaux sociaux pour le populariser davantage. Fort logiquement, le Comité Olympique International a fournit les efforts nécessaires pour que le web social fasse partie intégrante de cette nouvelle édition. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ces efforts ont été colossaux.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Brand Generosity: les marques qui nous passionnent (Sport)

Brand Generosity: les marques qui nous passionnent (Sport) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Les marques ont bien compris qu’il ne suffit plus de vendre des produits ou des services. Il faut avoir une identité, une histoire à raconter, proposer des évènements, etc.

Cibler un ou plusieurs des centres d’intérêts des consommateurs, en lien direct ou non avec la substance de l’offre et cultiver une relation marque/cible durable sur cette base.

Qu’il s’agisse de sport, de musique, d’art, de mode, de technologies, de design… vous trouverez aujourd’hui un grand nombre de marques qui se manifestent sur ces diverses passions.

Les marques se montrent généreuses et créent des collaborations avec les experts de ces différents domaines pour se rapprocher de leurs consommateurs en leur offrant des expériences et des contenus exclusifs avec un but : générer de la préférence.

Mais la communication top down nécessite de plus en plus d’être complétée par des leviers plus interactifs, invitant l’audience à jouer un rôle central dans les campagnes. Les marques cherchent à impliquer leurs consommateurs.

Pour se faire, les marques proposent donc de se rapprocher d’elles pour se rapprocher de nos passions.

Et si on inversait cette logique ?

Plus vous êtes passionnés plus vous obtenez des avantages vous permettant de mieux consommer l’offre de la marque !

Cette inspiration vient d’un case study Mexicain : Nike proposait des ventes aux enchères où, au lieu de miser de l’argent il était possible de miser sur nos « km courus » comptabilisés par l’application pour smartphone Nike+ !

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=ROl6jGevB0I&gl=BE

 

Plus vous aimez le sport, plus vous accumulez des km, plus vous êtes ambitieux… plus vous méritez de gagner des produits Nike ! 

Ainsi, la marque se légitime (une fois de plus) sur le running, et se valorise bien plus qu’une campagne qui proposerait d’acheter des produits pour obtenir un avantage par la suite. L’avantage ici, ce sont les produits Nike !

Cette vision peut facilement être appliquée sur d’autres secteurs avec les possibilités infinies que nous offrent les outils et widgets du web 2.0… ou même 3.0 !

Certains widgets permettent de faire des « check-in » sur les sites et blogs que vous visitez : une marque de mode pourrait très bien offrir, via un système d’enchères, des places pour ses défilés aux consommateurs qui auront comptabilisés le plus de temps passés sur les blogs de mode partenaires.

Puma avait également appliqué une idée similaire (cliquez sur image)... Encore une marque de sport, encore un cas Mexicain : décidément, il semblerait qu’ils aient pris une belle longueur d’avance !

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

"Social media for dummies" : Socialemediaspecial (Terzake)

"Social media for dummies" : Socialemediaspecial (Terzake) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Pour qui cherche à s'initier aux réseaux sociaux tout en perfectionnant son néerlandais, regardez la série "Médias sociaux pour les nuls" de Riadh Bahri et Jasmin Dielens pour Terzake (diffusé en Belgique sur la chaîne CANVAS et via le Net): “Facebook en Twitter voor dummies”.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Ni vu, ni Kony 2012

Ni vu, ni Kony 2012 | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Êtes-vous l’une des 56 millions de personnes à avoir vu la vidéo, terriblement efficace, appelant à une mobilisation citoyenne massive pour arrêter Joseph Kony, le leader de la Lord’s Resistance Army, responsable du kidnapping de dizaines de milliers d’enfants soldats en Ouganda et dans les environs depuis 25 ans ?

C’est un petit bijou d’instrument de mobilisation (voir à la fin du billet.) Le ton, le montage, l’utilisation des enfants — blancs et noirs — le rythme, les étapes à franchir, tout y est.

Est-ce efficace ? Quelques infos à ce sujet.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Les différents tableaux de bord Social Media - A wiki of Social media monitoring solutions

Les différents tableaux de bord Social Media - A wiki of Social media monitoring solutions | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Voici une liste de 228 Social Media dashboard et solutions pour les gérer : Social Media Monitoring Solutions (cliquez l'image pour y accéder).

Attention : Les réseaux sociaux et les applications pour les gérer évoluent TRES vite.

more...
No comment yet.
Scooped by Serge Dielens * Phygital Marketing Communication expert @ EdgeCommunication.be *
Scoop.it!

Pour Bien Débuter (et plus) Sur Pinterest

Pour Bien Débuter (et plus) Sur Pinterest | Fresh from Edge Communication | Scoop.it

Pinterest est un tableau d’affichage virtuel qui vous permet d’organiser et de partager des informations visuelles que vous avez trouvées principalement sur Internet. Votre contenu y est organisé selon des catégories (« boards ») où figurent des photos ou des vidéos que vous avez insérées (les « pins »).

Les utilisateurs Pinterest peuvent :

« Aimer » vos « pins », comme sur Facebook.

Épingler à leur tour un ou plusieurs de vos pins dans leurs « boards ».

Commenter vos « pins ».

Partager vos « pins » sur Facebook et Twitter ou bien par e-mail.

Ajouter vos « pins » sur leur site internet.

 

Dès que vous aurez lu (et appliqué) ce qui précède, je vous recommande le faux profil de Sarkozy sur Pinterest, caricature assez drôle, qui représente un beau case éducationnel pour les marketeers et autres fans du "story telling": http://www.reseaux-professionnels.fr/exemples/1593-pinterest-ce-que-le-faux-compte-de-nicolas-sarkozy-peut-vous-apprendre-en-matiere-de-story-telling.html

more...
No comment yet.