Décryptage (et enseignements) d'un bad buzz (Air France) | Fresh from Edge Communication | Scoop.it
Des milliers de tweets et de très nombreux posts sur des blogs se sont répandus dimanche, créant ce qu’il faut appeler par son nom: un bad buzz pour Air France.

A l’origine de l’emballement, des Français (à Tokyo) cherchent le week-end dernier un billet d’avion pour rentrer en urgence en France et tombent sur des tarifs exorbitants chez Air France. Ils essaient alors de sensibiliser la compagnie ou de transmettre leur colère via Twitter. Sans réponse via le site de micro-blogging, la situation dégénère. La compagnie est accusée d’avoir augmenté ses tarifs pour profiter de la situation et le community management d’Air France d’être au tennis en pleine crise au lieu de répondre à ses clients.

Décryptage vu du côté d’Air France, avec Marina Tymen, responsable Relations Presse d’Air France. Elle gère seule la page Facebook d’Air France et en duo le compte Twitter... Ou comment transformer un bad buzz en bon buzz.