French Digital News
Follow
Find
1.6K views | +0 today
French Digital News
toute l'actualité sur les réseaux sociaux, les innovations, les tendances, les nouvelles technologies, le web design et bien plus encore...
Curated by the bureau
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Forrester dessine le visage de l'e-commerce français des cinq prochaines années

Forrester dessine le visage de l'e-commerce français des cinq prochaines années | French Digital News | Scoop.it
Le commerce électronique atteindra 30 milliards d'euros en 2017 en France et 191 milliards d'euros en Europe, selon le cabinet de recherche.


Les dépenses en ligne s'élèveront en 2017 à 191 milliards d'euros en Europe selon Forrester Research, contre 112 milliards en 2012, soit 11% de taux de croissance annuel moyen sur les cinq prochaines années. En France, le marché du commerce électronique progressera de 18 milliards d'euros en 2012 à 30,6 milliards d'euros, avec un taux de croissance identique. Aux Etats-Unis, un taux de croissance annuel moyen de 9% permettra au secteur de progresser de 231 milliards de dollars à 370 milliards de dollars sur la même période.

"Alors que les ventes en ligne en Europe ne seront pas à la hauteur des ambitions de la Commission Européenne, à savoir de créer un marché digital unique, la croissance en ligne dépassera la croissance hors ligne, souligne Martin Gill, analyste principal chez Forrester. Alors que la répartition du chiffre d'affaires pour les enseignes se déplace progressivement vers le Web, le e-commerce tend naturellement à devenir de plus en plus crucial pour les économies nationales."


Le rapport "European Online Retail Forecast, 2012 to 2017" publié ce 13 mars par Forrester souligne que la France, encore loin du point de saturation, entre actuellement dans une nouvelle phase d'expansion compétitive : "La France, tout comme la Grande-Bretagne, l'Allemagne et les pays nordiques, a dépassé les années de plein essor. Les distributeurs vont devoir investir tant en optimisation qu'en innovation, pour pouvoir rester compétitif."

Le cabinet de recherche anticipe par ailleurs une forte croissance à deux chiffres pour l'e-commerce en Europe du Sud, notamment en Espagne et en Italie. Il s'attend également à ce que certaines catégories prospèrent en ligne, comme le divertissement et l'alimentaire. "D'ici 2017, plus de la moitié des dépenses en matière de musique et de DVD se feront en ligne, ainsi que plus d'un quart des dépenses pour les livres, précise le rapport. A l'horizon 2017, les acheteurs européens dépenseront presque 10 milliards d'euros en ligne en produits alimentaires et boissons."

more...
No comment yet.
Rescooped by the bureau from social media and online prospectives
Scoop.it!

Pourquoi la publicité ne sera jamais plus de la publicité

Pourquoi la publicité ne sera jamais plus de la publicité | French Digital News | Scoop.it

La troisième journée de SXSW a été marquée par une annonce majeure du mastodonte Google, qui lance un nouveau mouvement digital : Art, Copy & Code. Un renouveau publicitaire qui allie créativité, contenu et technologie.

Durant les premiers jours du festival South by SouthWest , Google a su intelligemment susciter la curiosité des visiteurs en faisant comprendre qu'il s'apprêtait à bouleverser les codes établis de la communication pour prouver que la publicité ne sera jamais plus de la publicité.

Dans les années soixante, la publicité a connu son heure de gloire lorsque les agences ont réalisé le bénéfice de faire travailler ensemble les hommes d'image (graphistes, directeurs artistiques) et les hommes de lettres (concepteurs-rédacteurs). C'est sur la croyance en cette union que se reposait jusqu'ici le fonctionnement créatif des agences de communication.

Aujourd'hui, ce couple se transforme en ménage à trois : la publicité ne peut plus se limiter qu'à de l'image et du texte. Dans un monde ultra-connecté, les marques disposent d'espaces de plus en plus vastes et variés pour transmettre leurs messages et leurs valeurs ; la publicité décline pour laisser la place à des «expériences digitales connectées» fondées sur la technologie et les données. Un changement de paradigme auquel Google vient de donner un nom : Art, Copy, Code .

SmileAge, la révolution du quotidien des conducteurs

Le lancement du mouvement SmileAge était bel et bien à la hauteur de nos espérances avec cet exemple concret de Volkswagen qui cherchait une réponse à ses millions de conducteurs qui s'ennuient au volant de leur voiture. Ils sont plus précisément 144 millions d'Américains chaque jour, dont 76% seuls dans leur véhicule pendant 52 minutes. Qu'aurait pu faire une publicité pour ces gens-là ? Quelle réponse concrète, ludique, engageante, sociale, mobile, aurait-elle pu apporter ? Aucune.

C'est ainsi qu'est né SmileAge : une application qui transforme la conduite en une expérience sociale. L'application mobile SmileAge partagera désormais une carte interactive de vos trajets en temps réel, des photos des meilleurs endroits, des astuces sur les parcours, des aides mémoires vocaux... Conducteurs et passagers feront de chaque trajet un moment de partage avec leurs proches, d'émotions, d'information, d'efficacité.

Google aura donc choisi SXSW, lieu de pèlerinage de tous les créatifs geeks du monde entier, pour proclamer bel et bien que la technologie et la créativité ne peuvent plus se passer l'une de l'autre. Art, Copy & Code s'inscrit comme une profession de foi à l'appui des nouvelles générations de consommateurs connectés. Fini donc la simple réclame traditionnelle, place aux produits numériques qui produisent des émotions, de la satisfaction et de l'innovation pour tous les consommateurs.

Lire aussi :

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Facebook face à Tumblr

Facebook face à Tumblr | French Digital News | Scoop.it
Une étude du Pew Research Center révèle qu'un Américain sur trois y consacre moins de temps.


Facebook a encore changé de visage. C'est qu'il y a urgence : le réseau social américain, au milliard de membres, doit combattre le sentiment de lassitude qui semble gagner ses utilisateurs.


En 2012, le nombre de visiteurs uniques a reculé de 8 % aux Etats-Unis, selon le cabinet comScore. Une récente étude du Pew Research Center révèle qu'un Américain sur trois y consacre moins de temps.

Surtout, la désaffection est plus marquée chez les moins de 25 ans. 

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Facebook innove pour fidéliser ses utilisateurs et séduire les annonceurs

Facebook innove pour fidéliser ses utilisateurs et séduire les annonceurs | French Digital News | Scoop.it

Le toilettage se poursuit. Après la « timeline » (page personnelle des utilisateurs) et le lancement de Graph Search, un moteur de recherche basé sur les informations partagées par les utilisateurs, Facebook a présenté hier la nouvelle version de son « newsfeed », le fil d'actualités. Objectif : simplifier la lisibilité des informations et des interactions sur le réseau social (chaque utilisateur aurait en moyenne 2.000 publications pouvant être affichées tous les jours sur son « newsfeed ») et parer à toute désaffection éventuelle du public. Selon une étude récente du Pew Research Center, 34 % des utilisateurs américains ont consacré l'an dernier moins de temps au réseau social. Et 27 % prévoient d'y dédier moins de temps cette année.


Si le temps passé sur Facebook (6 h 40 par mois aux Etats-Unis en septembre dernier selon Nielsen) reste largement supérieur à celui passé sur d'autres services, comme Yahoo ! ou Google, la menace est néanmoins suffisamment sérieuse pour que les ingénieurs de la société californienne se penchent dessus. D'autant que les utilisateurs américains, a priori les plus concernés par cette tendance, sont aussi, et de loin, les plus rentables pour Facebook.


Le nouveau « newsfeed » divisera l'actualité des utilisateurs en plusieurs fils : l'information, les photos, la vidéo, la musique... Cette nouvelle version permet aussi de séparer les publications des amis de celles provenant de stars, d'entreprises ou de médias que l'on aime. Comme les photos pèsent désormais pour près de la moitié des contenus partagés sur le réseau social, le nouveau design donne également plus de place à l'image, le format des photos étant légèrement plus grand. Ce fil permet aussi une plus grande personnalisation : l'utilisateur a davantage de libertés pour faire apparaître ce qu'il veut réellement voir dans son fil d'actualités. « Notre but est de donner à l'utilisateur le meilleur journal personnel possible », a expliqué hier Mark Zuckerberg, cofondateur de Facebook, lors de la présentation du nouveau produit. Il permet aussi de découvrir des contenus : sur un sujet qu'on aime, le fil pourra suggérer des articles partagés sur le même thème. Enfin, le « newsfeed » reproduit le même design sur tous les terminaux, y compris sur mobile, et intègre davantage de géolocalisation.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Twitter s'ouvre à la « publicité conversationnelle »

Twitter s'ouvre à la « publicité conversationnelle » | French Digital News | Scoop.it
Véritable opportunité pour les marques, l'ouverture de Twitter à la publicité sonne la fin d'une époque pour le petit oiseau bleu.


Alors que certaines prédictions parlent d’un revenu d’1 milliard de dollars en 2014 et que le réseau social en 140 caractères envisage son entrée en bourse, son business model vient de faire un pas de géant. Twitter a ouvert officiellement son API (pour « Application Programming Interface », une Interface de programmation informatique) aux développeurs tiers pour leur permettre de développer des solutions publicitaires utilisant ses datas. Accusé pendant longtemps de n’avoir aucun business model, le réseau était entré dans la publicité en 2010 en introduisant les « tweets sponsorisés ». Avec l’ouverture de son API aux développeurs, il arrive vraiment sur le marché publicitaire.

 

Twitter se professionnalise en quelque sorte. Désormais, développeurs, agences médias et annonceurs vont pouvoir créer des applications de gestion de campagne dignes des solutions référentes sur le marché. Quittant une interface basique dans laquelle les délais de conception et de validation de campagne publicitaire étaient très longs, les applications tierces autoriseront l’optimisation en temps réel des cibles et des messages, un nouvel outil de choix pour le Marketing Synchronisé. A côté de Facebook Ads et des Adexchanges, les annonceurs pourront désormais prendre Twitter au sérieux.


Twitter offre des possibilités de ciblage assez similaires à ce que l’on connait par ailleurs : géo-targeting, gender targeting, centres d’intérêts, influence. Les annonceurs pourront également effectuer plusieurs campagnes à la fois, ce qui n’était pas possible, et être alertés de remontées de buzz . Car c’est bien dans cette notion de « temps réel » que repose tout l’intérêt de Twitter : pouvoir réagir en direct à un bad-buzz ou interagir lors d’événements publics ou lors de diffusions d’émissions TV. La Social TV se réjouit, désormais les annonceurs pourront prendre part à des conversations plus larges que celles qui ont lieu au sein de leur communauté pendant les prime-time fédérateurs que sont The Voice, Les Césars ou Miss France pour ne citer qu’eux…

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Les réseaux sociaux, le Graal de la gestion des identités ?

Les réseaux sociaux, le Graal de la gestion des identités ? | French Digital News | Scoop.it
Les systèmes d'information s'ouvrent de plus en plus sur l'écosystème des clients et partenaires de l'entreprise.


La montée en puissance des réseaux sociaux dans les échanges de l'entreprise avec son écosystème représente un véritable défi pour les directions des systèmes d'information. C'est la réflexion qui ressort d'une étude réalisée auprès de quelque 400 entreprises à travers le monde par Quocirca - pour le compte de CA Technologies.


Le cabinet constate d'abord l'ouverture croissante du système d'information sur l'extérieur. D'abord en direction des salariés en mobilité (ce qui est le cas pour 63% des organisations interrogées). Mais aussi des sous-traitants (43%), et des clients (39%).


Sur le terrain du CRM, un tiers des répondants affirment avoir déjà recours aux réseaux sociaux pour identifier ou communiquer avec des prospects. Ils sont également 30% à utiliser ce levier pour améliorer la fidélisation des clients.


Les réseaux sociaux sont aussi considérés comme une base de données incontournable pour mieux comprendre les raisons de la satisfaction ou de la non-satisfaction des clients (23%).

Chiffres tirés de l'étude réalisée par Quocirca pour le compte de CA Technologies.© Graph JDN



more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Subway forme les chefs d’entreprise de demain

Subway forme les chefs d’entreprise de demain | French Digital News | Scoop.it
Pour une marque, le sceau de l’engagement ne passe pas forcément par son mariage avec une cause humanitaire ou écologique.


En formant les futurs entrepreneurs, dans une volonté (corporatiste) d’éveil, Subway conforte son rôle pédagogique à l'aide d'un dispositif de gamification à la sauce Sim City.


Jusqu’au 12 mars, où que vous soyez sur la planète, la campagne digitale « Build Your Own Virtual Restaurant Challenge » vous permet d’ouvrir et de diriger votre propre resto Subway. Sur le modèle du phénomène Sim City - jeu de gestion dans lequel le joueur est un maire à la tête d’un budget lui permettant d’aménager un terrain vide en agglomérations – le concours lancé par la chaîne américaine de sandwiches entend « donner aux aspirants entrepreneurs du monde entier la chance d’être leur propre patron ».


Pour former les (ses ?) futurs entrepreneurs et s’engager socialement, le roi du sandwich rapide a opté pour une plate-forme digitale interactive, pratique, simple d’utilisation, pédagogique et divertissante. Le but final est quand même et surtout de gagner, afin de figurer parmi les 100 finalistes. Pour décider des heureux lauréats, Subway impose aux participants une série de tâches : choisir l’emplacement de son restaurant virtuel, réaliser une vidéo promotionnelle, apprendre à faire tourner la boutique, écrire un texte publicitaire et s’entretenir avec le responsable du Développement monde. Enfin, et c’est là l’aspect le plus génial de la campagne, chaque joueur est contraint d’accroître la notoriété du concours sur les réseaux sociaux s’il veut gonfler son score et progresser au classement.

 

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Quelle est la stratégie marque employeur de L'Oréal sur les réseaux sociaux ?

Quelle est la stratégie marque employeur de L'Oréal sur les réseaux sociaux ? | French Digital News | Scoop.it

Marie-Dominique Jacquet travaille au sein du Groupe L'Oréal depuis 17 ans et elle est depuis 2 ans la Directrice de la marque employeur / Communication RH externe.


L’Oréal est une entreprise pionnière en matière de marque employeur et considère ce sujet comme majeur depuis très longtemps. Pour exemple, Brandstorm, première compétition internationale de marketing a été créée il y a plus de 20 ans, une révolution à l’époque ! L’Oréal a toujours eu une attitude pro-active concernant sa réputation en tant qu’employeur. Comment ? En nous déplaçant et en communiquant là où sont les talents, sans attendre qu’ils viennent à nous. Avec la montée en puissance des réseaux sociaux dans le monde, il est donc logique que le Groupe L’Oréal se soit positionné sur ces médias dès qu’ils ont commencé à émerger.


Tout d’abord, en 2012, nous avons développé une nouvelle campagne « Employer Value Proposition », particulièrement adaptée aux médias sociaux et inspirée par ces réseaux sociaux qui consacrent l’esthétique et le visuel comme Pinterest ou Instagram.





more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Dossier: quelles sont les grandes tendances du Web aux Etats-Unis ?

Dossier: quelles sont les grandes tendances du Web aux Etats-Unis ? | French Digital News | Scoop.it
Pendant que l'Internet mobile poursuit sa croissance, comment se redéfinit le Web américain ? Quels sont les sites qui cartonnent et les réseaux sociaux de demain ?


Si les sites de Google sont les plus visités par les internautes américains, Facebook arrive en tête en matière de temps passé, représentant 11% du temps passé, contre 10% pour les sites Google.


En 2012, plus de 450 milliards de vidéos en ligne ont été regardées depuis un ordinateur aux Etats-Unis, soit une croissance de 7% comparé à 2011. Aux Etats-Unis, le français Dailymotion a enregistré près de 2,8 milliards de vidéos vues en 2012 aux Etats-Unis.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Twikle, le baromètre de l'actualité via les réseaux sociaux

Twikle, le baromètre de l'actualité via les réseaux sociaux | French Digital News | Scoop.it
Depuis quelques semaines, une nouvelle plateforme permet de faire une veille sur l'actu, Twikle analyse les tendances et classifie les contenus les plus partagés sur les réseaux sociaux.


Twikle, lancé en novembre dernier par la start-up strasbourgeoise Natevia, est venu pallier ce manque. Désormais, il est possible de savoir ce qui fait l'actualité des réseaux sociaux, avec un classement par catégories (économie, science, high-tech, divertissement, sport, santé, international) qui donne une tendance encore plus précise de l'actualité du Web social.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Twitter, la dernière manie des annonceurs publicitaires?

Twitter, la dernière manie des annonceurs publicitaires? | French Digital News | Scoop.it
Twitter, la dernière marotte des annonceurs publicitaires?


Les analystes financiers se sont-ils trouvés leur nouvelle pépite? Jusqu'à il y a peu, Twitter était encore considéré comme quasi-perdu pour la cause publicitaire. Le site de micro-blogging avait beau être un indéniable succès d'audience (plus de 200 millions de membres actifs), après sept ans d'existence, il n'avait toujours pas prouvé sa capacité - et sa réelle volonté- à monétiser sa plate-forme.


Ces derniers temps, cependant, le ton des commentaires sur le groupe californien a changé. Il faut dire qu'il a donné des gages de bonne volonté : ces derniers mois, les tweets publicitaires (ou "sponsorisés") se sont faits plus fréquents sur la plate-forme. Beaucoup plus récemment, la semaine dernière en fait,  le site de micro-blogging a aussi annoncé qu'il mettait en place, à destination des annonceurs, une interface spéciale leur permettant de mieux connecter à sa plate-forme leurs outils de mise en ligne de campagnes de publicité.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Focus sur l'Internet en France

Focus sur l'Internet en France | French Digital News | Scoop.it
Dans son bilan de l'Internet en France, Médiamétrie recense 41,2 millions d'internautes, 23,6 millions de mobinautes et 2,3 millions de tablonautes.


Comme chaque année, Internet continue un peu plus d'étendre son emprise sur le territoire français avec 41,2 millions d'internautes en 2012 (en hausse de 3%), selon Médiamétrie. Si l'Internet fixe est omniprésent, c'est le mobile qui s'ancre chaque jour un peu plus dans les usages. Ils sont désormais 23,6 millions de mobinautes (+24% sur un an) et 2,3 millions d'utilisateurs de tablettes (+138%).

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Nouveaux talents et technologies pointues, au centre des investissements pour 2013

Nouveaux talents et technologies pointues, au centre des investissements pour 2013 | French Digital News | Scoop.it
Quel que soit leur secteur, les entreprises se disent prêtes à investir cette année, mais essentiellement vers la recherche de nouveaux talents et vers des technologies de l'information plus pointues.


L'étude montre que les différents investissements divergent selon l'entreprise. 36% d'entreprises privées considèrent que les investissements dans les nouveautés sont essentiels pour maintenir leur croissance. La majorité d'entre elles compte investir dans l'analyse de données (75%), le cloud computing (61%), les médias sociaux (57%) et les appareils mobiles (53%) au cours de l'année prochaine.


Investir dans la main-d'œuvre est essentiel, mais les coûts des talents sont un réel sujet de préoccupations pour les entreprises. 34% des entreprises privées avouent que la pression liée aux dépenses concernant les salaires et les soins de santé, ainsi que l'augmentation des salaires dans les anciens marchés du travail à faible coût – comme la Chine – pourrait entraver leur croissance au cours des 12 prochains mois et donc être un obstacle majeur à leurs éventuels investissements.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Les entreprises de m-commerce doivent revoir leur stratégie client et la sécurité de leurs outils

Les entreprises de m-commerce doivent revoir leur stratégie client et la sécurité de leurs outils | French Digital News | Scoop.it
Si le m-commerce est en plein essor, des efforts sont encore attendus pour inciter les clients à consommer toujours plus.


Actuellement, un quart des 1 500 entreprises de e-commerce interrogées au Royaume-Uni affirment effectuer entre 10% et 20% de leurs ventes via des applications mobiles. De plus, 18% des achats effectués en ligne dépassent les 1000 livres. Une véritable opportunité pour les e-commerçant mais qui doivent se poser la question de comment faire face à un tel flux de nouveaux acheteurs ? Une étude menée par SagePay, presataire indépendant de services de paiement (PSP) en Europe, est parvenue à dégager cinq points sur lesquels les e-entreprises devront se concentrer en 2013 si elles veulent améliorer leurs profits tout en maintenant un service de qualité. Au programme : ouverture à de nouvelles clientèles et sécurisation des services.


Pour cette troisième édition du rapport, SagePay s'est intéressé aussi bien aux petites entreprises (moins de 5000 transactions par trimestre) qu'aux grandes. Pour SagePay, leurs objectifs pour l'année 2013 seraient dans un premier temps d'optimiser leurs rendements en attirant de nouveaux clients, et pour cela, il leur sera nécessaire d'adapter leurs sites aux applications mobiles, ce que 73% des e-entreprises prévoient de faire cette année. Il serait ensuite important de se parer au éventuellesfraudes et de sécuriser les paiements en ligne grâce au PCI DSS (Payment Card Industry Data Security Standard). Enfin, l'étude rappelle l'importance pour ces entreprises de e-commerce de se tourner vers l'international, notamment l'Allemagne avec lequel 69% des transactions sont effectuées, ou encore la France, 66%. Simon Black, PDG de Sage Pay affirme que "Cette pression pour rester au sommet est en train d'entraîner le e-commerce anglais vers de nouveaux niveaux de sophistication."


Face à ce développement croissant le Royaume-Uni semble avoir compris la nécessité de suivre ces cinq points puisque 48% des e-entreprises prévoient de développer une application dans les 12 prochains mois, s'ajoutant ainsi aux 22% qui en possèdent déjà une; soit une augmentation de 18% comparée à l'année dernière. Toujours d'après Simon Black, «Avec presque la moitié des entreprises interrogées qui prévoit d'introduire des applications mobiles dans les prochains mois, la Grande-Bretagne est prête pour un avenir radieux à la pointe de l'innovation mobile. »                                                                                                                                               

Rappelons toutefois, qu'à l'inverse des applications mobiles en plein essor, le réseau social facebook est lui relayé au second plan avec seulement 15% des sondés affirmant posséder un magasin en ligne sur le réseau, et 36% des e-entreprises qui envisagent d'en créer un au cours de l'année.


more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

PayPal entre dans les boutiques grâce à la mobilité

PayPal entre dans les boutiques grâce à la mobilité | French Digital News | Scoop.it

La filiale de paiement en ligne d'eBay lance une offre de proximité liée au smartphone, PayPal Here.Elle veut désormais bâtir son succès sur le potentiel révélé par de « nouvelles expériences de shopping ».


Cap sur le marché européen. En février, la filiale de paiement en ligne d'eBay, PayPal, a annoncé le lancement d'un nouveau service destiné aux petits commerçants du Vieux Continent. Dès cet été, les chauffeurs de taxi ou les marchands de quatre-saisons en Grande-Bretagne vont pouvoir brancher sur la prise audio de leur smartphone un minuscule lecteur de carte bancaire. Le client devra rentrer son code secret pour payer.« Le terminal coûte moins de 100 livres, et les commissions que nous prélevons sont inférieures à 3 %. Nous voulons convaincre les commerçants qui n'ont jamais pris de paiements numériques », explique Anuj Nayar, un porte-parole du groupe. Ce service de proximité PayPal Here a déjà été lancé il y a un an aux Etats-Unis, au Canada, en Australie, à Hong Kong ou au Japon, mais sans lecteur de carte à puce. « C'est un vrai carton aux Etats-Unis, affirme David Marcus, le président de PayPal. Le potentiel est énorme : nous sommes entrés sur un marché de 8 millions de marchands où nous avons déjà 50 millions de clients consommateurs. »



Alors que l'essor des smartphones provoque une hybridation du commerce, où les courses en magasin ressemblent de plus en plus à des achats en ligne et vice versa, PayPal expérimente d'autres « expériences de shopping ». En France, par exemple, le groupe mène un pilote dans 30 restaurants McDonald's. On peut réserver à l'avance sa place au restaurant, payer son repas, et récupérer sa commande dans une file prioritaire, à l'aide d'un QR Code chargé sur son mobile. Autre exemple : dans les hypermarchés de Toys''R'' Us aux Etats-Unis, vous êtes accueilli par un écran tactile géant qui vous recommande des jouets en fonction de vos questions, indique l'itinéraire, voire l'envoie sur votre téléphone ainsi qu'un coupon d'achat. Le commerce électronique n'est plus figé, il peut se reconfigurer à l'infini lorsqu'on transporte sa connexion Internet avec soi. « L'année dernière, nous avons supprimé notre division mobile, souligne Anuj Nayar. Car à présent, la mobilité fait partie de tout ce que nous faisons. »




more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Le storytelling est mort, vive le storymaking !

Le storytelling est mort, vive le storymaking ! | French Digital News | Scoop.it

Véritable machine à communiquer, le storytelling serait-il en train de se raconter des histoires ? La transparence et le besoin d'authenticité du consommateur pousse cette discipline narrative à évoluer. Bienvenue au storymaking...

 

 

C'est une belle histoire... Gaëlle Baumann a 29 ans. Elle est LA championne française de poker international et une « Marathon Woman ». Sa réussite, elle la doit aussi au soutien de la marque Winamax qui l’accompagne dans sa progression. Un parfait exemple de story making, concept-fils du storytelling tiré des analyses du Soonoscope 3, le dernier cahier de tendances publié par Soon Soon Soon.

 

Dans son entretien avec la journaliste Marie-Dominique Lelièvre pour un récent numéro du magazine Citizen K, Gaëlle Baumann, championne internationale de poker, explique comment elle est passée d’une pratique amateur à la fac, à une pratique professionnelle jusqu’à réaliser la plus belle performance féminine du Main Event des World Series of Poker à Las Vegas, le plus grand tournoi international. Elle revient sur sa vie de joueuse, son quotidien à Malte où elle a émigré depuis que l’Etat français à régulé les jeux en ligne, et aussi sur le soutien accordé par une marque qui l’accompagne dans sa progression : Winamax, un site de paris en ligne. Les analystes de Soon Soon Soon y voient une parfaite illustration de l’évolution du storytelling qui devient storymaking…


Difficile en effet de dire si Gaëlle serait la championne qu’elle est aujourd’hui sans son sponsor. Ce qui est probable en revanche, c’est que le personnage, dans sa communication et son image, s’est construit grâce à la marque. La « Marathon Woman » ne s’affiche pas en femme comme les autres, c’est une championne, une femme forte dans un monde éminemment masculin. Elle est devenue par la force des choses l’égérie de la marque qui l’a aidée à triompher. C'est un parfait exemple de l’évolution du story telling : plutôt que de raconter de belles histoires en ré-écrivant les récits de vie (d’entreprise ou d’individus), une marque s’implique directement dans la création d’un parcours individuel. Elle n’est plus un sponsor mais une pièce maitresse de la communication de la marque en influençant les pratiques des clients potentiels. Elle FAIT le jeu sur les tables de poker là où les marques-sponsors dans l’univers du football restent encore au stade d’annonceurs.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

La découverte de contenus, maillon fort du Content Marketing

LE CERCLE. Les stratégies de content marketing ont été initiées, sinon adoptées, par de nombreuses marques au niveau international et le phénomène prend largement son essor en France. Le contenu produit est encore inégal, mais il atteint parfois une très grande qualité tant sur le fond que sur sa présentation.

Et pourtant, tous ces contenus ne touchent pas forcément leur cible, les sites d’actualité étant bien mieux équipés pour mettre en valeur leurs informations que les sites de marques. L’heure est donc à la découverte des contenus…



On peut rapprocher la notion de "découverte de contenus" du terme anglais "serendipity" : l’art de trouver ce que l’on ne cherchait pas. Il s’agit pour la marque de faire découvrir aux internautes des contenus qui les intéressent et auxquels ils n’avaient pas pensé quelques minutes avant. En effet il existe deux façons d’accéder à une information : soit via un moteur de recherche ou en explorant un site sur une thématique précise, soit elle s’impose à nous, par hasard, au détour d’un article sur un sujet complètement différent.


Sur internet, il est possible pour les marques et les éditeurs d’influer sur ce second mode de découverte, via les blocs de recommandation de lecture qui apparaissent généralement en fin d’article. Ces liens, sélectionnés selon les centres d’intérêts des lecteurs, les sujets les plus tendance ou d’autres critères, donnent la possibilité aux internautes de découvrir des contenus nouveaux.


more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Twitter, un bon complément à la diplomatie?

Twitter, un bon complément à la diplomatie? | French Digital News | Scoop.it
Pour s'adresser au plus grand nombre, les diplomates américains ont fait des réseaux sociaux un nouvel outil de leur mission, au risque parfois de susciter la polémique.


Comme un symbole de cette tendance lourde, dès son entrée en fonctions, début février, le secrétaire d'Etat John Kerry s'était illustré en publiant sur le compte Twitter du département d'Etat un message personnel: «Très exaltant d'entrer aujourd'hui au @StateDept et de se mettre à travailler avec cette équipe formidable. Je pense à papa!», avait écrit le fils de diplomate.


Si sa prédécesseur Hillary Clinton ne tweetait pas elle-même, elle avait en revanche largement contribué à faire des réseaux sociaux un axe de développement fort de la diplomatie américaine. Et aujourd'hui, le département d'Etat, les ambassades et les diplomates américains gèrent --le plus souvent en anglais et dans la langue locale-- au total quelque 300 comptes Twitter suivis par 3 millions d'abonnés, plus de 400 pages Facebook,185 chaînes sur le site de vidéos YouTube, sans compter des pages sur Flickr, Google+ ou Instagram.


«Nous voulons participer aux conversations qui se déroulent partout dans le monde tous les jours», résume Victoria Esser, chargée de la stratégie numérique au sein du département des Affaires publiques du département d'Etat. Les diplomates travaillent aujourd'hui «à une époque qui n'est plus dictée par une lettre allant d'un cardinal au roi; tout est instantané», résumait lors d'un récent voyage à Rome John Kerry.



more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Air France 2.0, à l'heure des réseaux sociaux

Air France 2.0, à l'heure des réseaux sociaux | French Digital News | Scoop.it

Aujourd’hui, place à , social media manager chez Air France. Au sein de la compagnie aérienne, les médias sociaux prennent une part croissante et s’articulent autour de plusieurs piliers: l’e-reputation, le social media servicing, le social commerce et le social CRM.


Air France fait indiscutablement partie des acteurs français les plus matures et efficaces sur les réseaux sociaux (au même titre qu’Orange ou Bouygues Telecom par exemple). Arnaud évoque dans l’interview comment son équipe est orchestrée autour des 5 piliers que sont : la e-réputation, la relation client digitale, le social commerce, le social CRM et le social content. On peut lire beaucoup d’articles sur ces notions, mais peu d’entreprises les mettent concrètement en œuvre.
Par ailleurs, l’anecdote sur Instagram est intéressante : elle démontre qu’on peut adopter des tons différents selon les réseaux sociaux et toucher une communauté différente. J’imagine que les interactions sont encore faibles mais il y a une réelle volonté de tirer partie des spécificités de ce réseau social. Au final, 20 minutes d’interview très instructives que je recommande à tous de visionner.


more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Pourquoi Facebook doit se réinventer

Pourquoi Facebook doit se réinventer | French Digital News | Scoop.it
Le réseau social présentera dans deux jours une nouvelle version de son fil d'actualités.


Le réseau social se retrouve confronté à de nouveaux défis. D'un côté, il souffre d'être délaissé par les plus jeunes et de plus en plus envahi de publicités; de l'autre, il multiplie les services payants et se voit davantage utilisé professionnellement.


Aujourd'hui, il semble que Facebook ne soit plus trop la tasse de thé des jeunes générations. L'entreprise le reconnaît elle-même dansson dernier rapport annuel. "Nous croyons que certains de nos utilisateurs, particulièrement les plus jeunes, sont très actifs sur d'autres produits et services similaires ou substituables à Facebook."


Améliorer la pertinence est un défi à relever à la fois pour l'algorithme et pour la forme du fil d'actualités, qui va subir une refonte. Ce défi ne concerne pas seulement les utilisateurs, mais aussi les marques et les professionnels qui utilisent Facebook, et qui ont des intérêts parfois antagonistes.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

6 conseils pour un site mobile réussi - Web design

6 conseils pour un site mobile réussi - Web design | French Digital News | Scoop.it
Découvrez dans cet article 6 conseils pour vous aider à concevoir et développer un site mobile à votre image tout en respectant les règles de base en matière de web design et d'ergonomie.


Quelle que soit leur activité, les professionnels ne peuvent plus aujourd’hui se permettre de négliger le mobile s’ils veulent communiquer efficacement sur Internet. Les mobinautes, ces internautes nomades, sont effectivement de plus en plus nombreux et ont des besoins spécifiques tel que l’accès en temps réel à l’information ou la recherche de données géolocalisées. Des besoins, mais aussi des attentes. Si le support le plus utilisé reste pour l’heure le smartphone, la tablette tactile tend à se démocratiser à vitesse grand V.


Par conséquent, tout site doit être adapté aux contraintes techniques de ces appareils et respecter des règles strictes d’ergonomie et de design. C’est pourquoi nous avons décidé de réaliser pour vous une synthèse de ces règles.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Royaume-Uni : 1 bébé sur 8 a un compte Facebook ou Twitter

Royaume-Uni : 1 bébé sur 8 a un compte Facebook ou Twitter | French Digital News | Scoop.it

  Une étude récemment menée au Royaume-Uni par Currys&PCworld rapporte qu'un bébé sur 8 a un compte Facebook ou Twitter à son nom. 4% des parents sondés affirment que des comptes sont ouverts aux noms des bébés avant même leur naissance afin d'assurer et de garantir leur avenir numérique.


Pour 10% de ces parents, la chose la plus importante à faire, bien avant la pesée du bébé à sa naissance, c'est de le prendre en photo, 70% le feront le jour même et partageront une à deux photos sur les réseaux sociaux dans les 24 heures qui suivent la naissance de l'enfant. 
Un parent sur cinq n'attendra pas 15 minutes après la naissance pour partager la bobine de leur enfant qui vient de naître sur le web.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Preuve à l'appui: les Français se gavent de Facebook

Preuve à l'appui: les Français se gavent de Facebook | French Digital News | Scoop.it
La troisième "journée mondiale sans Facebook" a lieu ce jeudi. Mais l'initiative pèse peu face à l'attraction toujours grandissante des utilisateurs du réseau. Portrait-robot en 5 chiffres.


Ce jeudi 28 février 2013 tombe la troisième "journée mondiale sans Facebook". Tout de suite, vous vous imaginez des hordes d'internautes révoltés qui se déconnecte et boudent le site pendant 24 heures? A voir, car le succès de l'initiative est loin d'être acquis. Un rapide tour sur le réseau suffit à constater que les pages et groupes créés pour l'occasion rassemblent, au mieux, quelques dizaines d'inscrits. Pourquoi si peu d'enthousiasme? Tout simplement parce que les utilisateurs de Facebook, les Français au premier rang, sont complètements accros. La preuve en chiffres. 


26 millions. C'est le nombre d'utilisateurs "actifs" -ce qui ne veut pas dire qu'ils sont tous bien réels...- du réseau en France, selon les chiffres de l'été dernier rapportés par Gizmodo.fr.  


5 heures par mois. Tout seul, le nombre de membres du site n'a pas beaucoup de sens. Plus surprenant, il y a le temps qu'ils y passent chaque mois: 5 heures et 18 minutes en France selon les chiffres de juillet 2012 de Nielsen mis en images par Zdnet.fr. C'est déjà presque autant que le temps mensuel consacré au sport (environ 8 heures selon l'Insee)! 

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Infographie : De l'influence des médias sociaux

Infographie : De l'influence des médias sociaux | French Digital News | Scoop.it
Avec la croissance rapide de leur fréquentation, les médias sociaux sont devenus réellement influents.


Que 64% des utilisateurs de Twitter soient plus enclins à acheter des produits de marques qu'ils suivent en ligne, ou que l'utilisateur moyen de Facebook (rappelons qu'ils sont tout de même 1 milliard de par le monde...) passe 405 minutes par mois en interaction avec des amis et en suivant leurs pages favorites, n'est pas anodin. Ces faits témoignent de l'importance croissante des médias sociaux dans les liens que tissent les entreprises avec les consommateurs.

more...
No comment yet.
Scooped by the bureau
Scoop.it!

Une entreprise sur trois veut renforcer ses équipes réseaux sociaux

Une entreprise sur trois veut renforcer ses équipes réseaux sociaux | French Digital News | Scoop.it

Un tiers des entreprises ayant développé une présence sur les réseaux sociaux (page Facebook, compte Twitter…) prévoient d’accroître leurs effectifs affectés à cette activité, indique la nouvelle étude CCM Benchmark sur les réseaux sociaux.


Plus de la moitié de ces mêmes entreprises envisagent de recruter au niveau de l’animation, de la modération et de la production de contenus dans les douze prochains mois. Mais face à la diversification des activités de community management, 10% des entreprises, principalement celles d’une taille importante, envisagent une externalisation de ces missions.


La production de contenus apparaît comme le levier le plus pertinent pour développer l’efficacité de sa présence sur les réseaux sociaux pour 46% des entreprises interrogées. Les réseaux sociaux deviennent également un canal clé en matière de relation client, notamment pour répondre aux prises de parole des consommateurs qui s’y déportent. Il s’agit aussi d’un levier d’écoute de la voix du client.

more...
No comment yet.