Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
262.7K views | +11 today
Follow
Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc.
#Comparatif #Service client #Nouveauté
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues Télécom lance un smartphone 4G à sa marque et à bas coût

Bouygues Télécom lance un smartphone 4G à sa marque et à bas coût | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Bouygues Telecom a présenté aujourd’hui, le Bs 472, le dernier né de la gamme « à la marque » de l’opérateur. Ce Smartphone 4G ne sera pas vendu nu, mais avec un forfait ,au choix : - à partir de 9,90 € TTC avec un forfait Sensation 8 Go avec engagement 24 mois ou- à 29,90 € + 3€ /mois avec l’étalement de paiement pour un forfait Sensation 3 Go Présenté comme "très fin et doté d’un grand écran HD", ce nouveau modèle sous Android vient étoffer le catalogue de terminaux à la marque « qui rencontre un très vif succès» selon Bouygues Télécom. Même si ce dernier ne le précise pas, ce smartphone n’est autre que l’Alcatel Idol S.  « Avec le lancement de notre grand réseau national, nous avons créé la première des conditions du succès de la 4G en France : aujourd’hui, 40 millions de Français, dans plus de 2000 villes peuvent utiliser notre 4G. Avec le Bs 472 nous créons la seconde condition : permettre à tous d’acquérir un téléphone 4G. Le Bs 472 est l’un des tous premiers mobiles 4G de qualité accessible à tous. Ce téléphone représente parfaitement l’esprit de notre gamme de mobiles Bouygues Telecom, qui rencontre un grand succès depuis son lancement », a déclaré Olivier Roussat, le Président Directeur Général de Bouygues Telecom. 
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Passe d’armes entre la Commission européenne et Orange - LaFibreOptique.com

Passe d’armes entre la Commission européenne et Orange - LaFibreOptique.com | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
La fin des frais d'itinérance pourrait entraver les investissements relatifs au déploiement de la fibre optique

 

Le ton est monté entre la commissaire européenne chargée de la Société numérique et le patron d’Orange. Alors que Bruxelles souhaite mettre fin aux frais d’itinérance, l’opérateur estime que cette décision aurait des conséquences négatives sur les investissements relatifs au développement de la fibre.Vers la fin des frais d’itinérance ?

Selon Stéphane Richard, les revenus issus des frais d’itinérance sont une source de financement indispensable pour procéder aux investissements massifs relatifs au déploiement de la fibre optique. « Notre plus gros problème, en Europe, est que nous n’avons pas de croissance. L’Europe doit accepter l’idée que le prix des services, des nouvelles technologies, du haut débit mobile ou de la fibre, doit un peu augmenter », a-t-il expliqué. Selon le PDG d’Orange, mettre un terme aux frais d’itinérance empêcherait les pays européens de rattraper leur retard face aux Etats-Unis et à l’Asie.

Face à cet argumentaire, Neelie Kroes est restée stoïque. La commissaire européenne n’a pas hésité à rappeler à l’opérateur qu’il lui suffirait de baisser le montant des dividendes versés aux actionnaires pour compenser la fin des frais d’itinérance. Pour mémoire, Orange a en effet fait le choix de ménager ses actionnaires alors même que l’arrivée de Free Mobile sur le marché a significativement réduit les marges. Un compromis entre les intérêts des actionnaires et des clients devra donc être trouvé.


En savoir plus sur http://www.lafibreoptique.com/orange/10102013%2Cpasse-d-armes-entre-la-commission-europeenne-et-orange%2C1287.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter#oORqpjvdC0HQYbwG.99

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

NOUVEAUTE SOSH : 1Go DE PLUS POUR SURFER SUR INTER... - SOSH

NOUVEAUTE SOSH : 1Go DE PLUS POUR SURFER SUR INTER... - SOSH | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Bonjour à tous,
 
Une nouveauté Sosh pointe son nez aujourd'hui et ravira les plus gourmands en data : L'option Internet +1Go

 

Avec l’option Internet +1Go, les détenteurs de forfait à 3Go (19,90€, 24,90€, 49,90€ et 54,90€) pourront ajouter 1Go supplémentaire à leur forfait.

 

Cette option est facturée 5€/mois et est bien entendue sans engagement. Le mode modem et la VOIP sont bien inclus. Et l’option est activable et résiliable à la date de facturation de l'offre principale.

 

Rendez-vous dans votre espace client pour y souscrire !

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Alcatel-Lucent : Arnaud Montebourg accuse encore Free Mobile

Alcatel-Lucent : Arnaud Montebourg accuse encore Free Mobile | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Le ministre du Redressement productif estime que la course aux bas prix a précipité la chute de l'équipementier. Et de se tromper à nouveau de cible.

 

La course au low-cost avec l’arrivée de Free a eu des conséquences sur les opérateurs, sur la sous-traitance, sur les fournisseurs. Et la situation d’Alcatel s’est aggravée : -40 % en un an en France. On ne peut le nier. Dans la téléphonie, nos prédécesseurs nous ont laissé un capharnaüm. Nous commençons à y remettre de l’ordre".

Aujourd'hui, alors que l'équipementier annonce 10.000 suppressions de postes supplémentaires dont 900 en France, le ministre interrogé à l'Assemblée reprend le même discours, appelant les opérateurs à ne "plus à courir derrière le moins cher mais à favoriser la fabrication sur notre sol national et le sol européen d’équipements télécoms".

Erreurs stratégiques anciennes 

Bref, la baisse des tarifs initiée par Free Mobile serait au centre de la dégringolade d'Alcatel. Une vision réductrice. On rappellera ainsi que la France ne représente qu'une part très minoritaire de l'activité de l'équipementier télécoms : 10%. La structure du marché hexagonal a ainsi peu d'impact sur l'activité du groupe.

Par ailleurs, Alcatel est dans la tourmente depuis sa fusion en 2006 avec Lucent, multipliant les erreurs stratégiques : portefeuille produits trop large, absence dans les les déploiements 3G, R&D inférieure aux groupes chinois et qui a du mal à se transformer en produits finaux...

Le groupe souffre enfin de la concurrence accrue de ces groupes chinois qui pratiqueraient le dumping commercial (ce qui leurs vaut d'ailleurs une enquête au niveau européen). D'ailleurs, demander aux opérateurs de ne pas se fournir chez ces géants est un effet de manche.

Les opérateurs télécoms sont des entreprises privées qui restent libres de leurs choix. L'Etat peut en fait faire pression uniquement sur Orange dont il est actionnaire.

L'opérateur historique a d'ailleurs répondu par la positive (tout comme SFR). Le ministre dit maintenant attendre la réponse de Free qui s'est justement équipé auprès de fournisseurs européens, notamment NSN (ex-Nokia Siemens Networks).

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues Telecom propose le SDK BboxLab pour les développeurs Bouygues Telecom FAI - Echos du Net

Bouygues Telecom propose le SDK BboxLab pour les développeurs Bouygues Telecom FAI - Echos du Net | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Bouygues Telecom met en place un outil complet de développement d'applications pour la Bbox Sensation, avec le laboratoire BboxLab (SDK) et une OpenSTB à destination des développeurs.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Orange : Stéphane Richard pense que les tarifs doivent augmenter pour financer les innovations

Orange : Stéphane Richard pense que les tarifs doivent augmenter pour financer les innovations | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

 Orange tire son épingle du jeu en matinée, en grappillant 0,4% à 9,686 euros, alors que le marché perd du terrain. Les dirigeants des grands opérateurs européens ont réagi aux projets de la Commission européenne dans le secteur, notamment sur les frais d'itinérance, qui leur apparaissent comme une source de revenus importante à l'heure où ils peinent à trouver des fonds à cause de la pression qu'ils subissent sur les tarifs. Notre plus gros problème, en Europe, est que nous n'avons pas de croissance. L'Europe doit accepter l'idée que le prix des services, des nouvelles technologies, du haut débit mobile ou de la fibre, doit un peu augmenter. Si ce n'est pas le cas, je ne vois pas comment nous pourrons faire. Il n'y a plus d'argent en Europe, a ainsi affirmé le patron d'Orange, Stéphane Richard, dont les propos sont rapportés par Bloomberg.

La Commission a développé un gros argumentaire en faveur de la disparition des barrières entre Etats Membres dans le domaine des télécommunications. En réponse, l'Association européenne des opérateurs (ETNO), lors de son sommet 2013 tenu hier à Bruxelles, a présenté une contre-étude pour permettre à l'Europe de rattraper le retard accumulé dans le très haut débit, en soumettant des propositions de nature à dégager des ressources pour investir dans les réseaux. Le rapport rédigé par BCG laisse entendre que dans le contexte actuel, il manquerait 110 à 170 milliards d'euros aux opérateurs pour atteindre les objectifs de l'agence digital 2020 de l'Europe.

 
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Débits internet : l’Arcep fustige les annonces de Free - LaFibreOptique.com

Débits internet : l’Arcep fustige les annonces de Free - LaFibreOptique.com | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Mardi 1er octobre, Free a une nouvelle fois prouvé son goût pour les annonces-chocs. Désormais, ses abonnés à la fibre optique bénéficieront d’un débit de 1 Gbit par seconde, sans coût additionnel. Quant aux abonnés ADSL, leur débit passera automatique à 100 Mbit par seconde. Des chiffres impressionnants, mais vivement contestés par l’Arcep, l’Autorité de régulation des télécoms.

Une nouvelle révolution Free dans le paysage numérique français. Le fournisseur d’accès à internet promet 1 Gbit par seconde en réception et 200 Mbit par seconde en émission à ses abonnés à la fibre optique. Ces derniers n’auront pas à payer plus cher et bénéficieront automatiquement de cette connexion à (très) très haut débit. Dans la même annonce, Free assure que ses abonnés à l’ADSL ne seront pas non plus en reste. Leur débit sera désormais de 100 Mbit par seconde en réception et de 40 Mbit par seconde en émission.

De quoi sérieusement booster sa connexion internet. Et battre tous les records de débits en Europe. En effet, actuellement, les internautes naviguent plutôt à 200 Mbit par seconde en réception s’ils disposent de la fibre optique et à 28 Mbit par seconde s’ils ne disposent que de l’ADSL. Des écarts tels que l’Arcep s’est immédiatement montrée circonspecte. Dans son communiqué, l’Autorité de régulation des télécoms a déclaré que les performances promises par l’opérateur sont « de nature à induire en erreur les utilisateurs ».

Peu coutumière de critiques directement dirigées contre un fournisseur d’accès à internet en particulier, l’Arcep a cette fois jugé indispensable d’intervenir. Le communiqué de l’Autorité dénonce le « caractère partiel et parfois inexact » des annonces de Free. Un tel débit est « tributaire non seulement du dimensionnement du réseau d’accès sur lequel Free communique aujourd’hui, mais dépend aussi du dimensionnement de l’ensemble son infrastructure ». Or Free a été fréquemment critiqué sur le dimensionnement de son réseau et n’a, jusqu’à maintenant, pas investi massivement dans la fibre pour corriger cette lacune.

 

Promesses de débits intenables et objectifs démesurés concernant le nombre d’abonnements : Free multiplie les effets d’annonce sur le très haut débit. Sans concrétisation. Le fournisseur d’accès à internet est à la traine dans ce domaine face à tous ses concurrents et semble compter sur la communication pour rattraper son retard. Une technique qui n’a pas été du goût de l’Arcep. Pas convaincue par les tests en laboratoire de Free, l’Autorité de régulation des télécoms conclut son analyse cinglante en rappelant que « les utilisateurs français ne sont pas des rats de laboratoire ».


En savoir plus sur http://www.lafibreoptique.com/free/09102013%2Cdebits-internet-l-arcep-fustige-les-annonces-de-free%2C1285.html?utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter#DQ1BY5vjfp2KWGW8.99

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

EU roaming: a race to the bottom? - Mobile World Live

EU roaming: a race to the bottom? - Mobile World Live | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Getting rid of EU premium roaming charges sounds great for the consumer, but is it good for the mobile industry? European travellers, bruised by ‘bill shock’, are unlikely to care.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Orange invite ses clients à venir vivre l’expérience 4G en boutique du 10 au 26 octobre | Orange Info

Orange invite ses clients à venir vivre l’expérience 4G en boutique du 10 au 26 octobre | Orange Info | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Afin d'accompagner le déploiement de la 4G, Orange annonce qu'il proposera aux clients, du 10 au 26 octobre, de venir tester eux-mêmes dans l’une des 94 bou
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Les infos techniques des Freebox v5 visibles dans une interface web locale - Freenews : L'actualité des Freenautes - Toute l'actualité pour votre Freebox Revolution

Les infos techniques des Freebox v5 visibles dans une interface web locale - Freenews : L'actualité des Freenautes - Toute l'actualité pour votre Freebox Revolution | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Jusqu'à présent, il était difficile de consulter ses informations techniques de ligne sur la Freebox HD ou un de ses dérivés (Freebox Crystal, Alicebox v5). Il fallait pour cela brancher le boîtier TV sur un écran, à condition d'en disposer...
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues Telecom propose du contenu exclusif à ses clients 4G

Bouygues Telecom propose du contenu exclusif à ses clients 4G | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Bouygues Telecom propose à ses clients 4G des services exclusifs afin de leur faire profiter de son réseau très haut débit mobile.

 

Une semaine après le lancement de son réseau national 4G qui couvre déjà 63% de la population, Bouygues Telecom annonce annonce la signature de partenariats qui vont permettre à ses clients de bénéficier de trois services 4G exclusifs.

Il faut dire que si Bouygues Telecom a fait très fort en termes de couverture et de tarif, avec ses trois forfaits 4G sans engagement, l'opérateur n'a fait aucun effort du côté des contenus contrairement à SFR qui propose de nombreux contenus à ses clients (iCoyotte, CanalPlay, Napster, le Kiosque SFR ...).

MyTF1

Toutefois, Bouygues Telecom annonce donc aujourd'hui la disponibilité de trois nouveaux services. Parmi eux, citons un partenariat publicitaire avec TF1 qui lance une toute nouvelle version de son application MYTF1 pour smartphones et tablettes avec 3 fonctionnalités innovantes. Ces évolutions sont disponibles uniquement avec les forfaits Sensation 4G de l'opérateur : le téléchargement temporaire des programmes disponibles en replay, le contrôle du direct, et bien entendu la possibilité de visionner les programmes de la chaîne en direct et en 4G.  

Asphalt 7

Du côté des jeux, l'opérateur annonce un partenariat avec Gameloft afin de proposer Asphalt 7: Heat, disponible gratuitement avec les forfaits Sensation 4G.  Le célèbre jeu de course ouvre son mode multijoueur en 4G, uniquement pour les clients Bouygues Telecom (avec téléphone compatible). Jusqu'à 6 joueurs peuvent dès à présent se retrouver en ligne sur le réseau 4G de Bouygues Telecom pour des courses endiablées.

Jook Vidéo

Enfin, Bouygues Telecom offre à ses clients 4G l'accès à Jook Vidéo pendant un mois sans engagement. Ce service de SVOD (video à la demande par abonnement) donne accès à un catalogue de 10 000 vidéos à consommer en illimité.

Plus de 50 chaînes HQ avec la nouvelle appli B.TV

En plus de ces trois partenariats exclusifs, Bouygues Telecom lance une nouvelle application « B.tv » (android et iPhone, disponible prochainement pour Windows Phone) pour que ses clients puissent profiter de la TV en 4G sur leur mobile via plus de 50 chaînes en Haute Qualité. Ils pourront retrouver les chaînes de la TNT, mais aussi des chaînes premium telles que Eurosport, Ushuaia TV, LCI, Disney Channel, Teva, Paris Première, TV Breizh, RTL9, TraceTV, MCM, etc. En plus de la TV, une sélection de plus de 250 radios et podcasts est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

freebox desktop - Explorer (alpha)

Si les smartphones ont leur lot d’applications permettant de contrôler la Freebox Révolution, y compris à distance, les PC semblent délaissés. Ce n’est heureusement plus le cas avec Freebox Desktop...

Ce logiciel, qui vise à proposer un contrôle de votre Freebox Révolution sans avoir à passer par l’interface web, est disponible dans une première version beta, nous informe son développeur.

Celle-ci, disponible uniquement pour Windows, ne propose que deux fonctions : l’explorateur de fichiers, permettant de visionner le contenu de la Freebox, et le gestionnaire de téléchargements.


Vous pouvez tester Freebox Desktop avec l’installeur suivant :
- Freebox Desktop beta 0.1 pour Windows

À terme, Freebox Desktop devrait intégrer d’autres fonctions, comme la partie Téléphonie de la Freebox (journal d’appels, etc.) ainsi que les paramètres généraux du Server. Il sera également disponible pour OS X et Linux.

Notez enfin que Freebox Desktop est publié en open source (licence libre GNU) et que les développeurs peuvent donc jeter un coup d’œil au code et/ou le compiler eux-mêmes.  http://www.freenews.fr/spip.php?article13950&utm_source=twitterfeed&utm_medium=twitter&utm_campaign=Feed%3A+Freenews-Freebox+%28Freenews+%3A+L%27actualit%C3%A9+des+Freenautes+-+Toute+l%27actualit%C3%A9+pour+votre+Freebox%29

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

L'ARCEP publie son Observatoire du marché des services télécoms pour le 2ème trimestre 2013

L'ARCEP publie son Observatoire du marché des services télécoms pour le 2ème trimestre 2013 | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

L'ARCEP a publié l'Observatoire du marché des services télécoms pour le 2ème trimestre 2013.

En ce qui concerne le secteur de la téléphonie mobile, le volume des communications atteint 34,3 milliards de minutes au deuxième trimestre 2013, soit 4,8 milliards de minutes supplémentaires par rapport au deuxième trimestre 2012. Ceci représente une augmentation, en moyenne, de 20 minutes consommées de plus par client et par mois par rapport au deuxième trimestre 2012 (2h56 de communications mensuelles moyennes au deuxième trimestre 2013). Le trafic au départ des mobiles n'a cessé de croître au cours de l'année 2012 et sa croissance est d'environ 20% depuis deux trimestres (+16% en un an au deuxième trimestre 2013).

Le volume de données consommées par les clients sur leur téléphone mobile ou via les clés internet exclusives atteint 35 000 téraoctets au deuxième trimestre 2013, soit une croissance annuelle supérieure à 60%. Les utilisateurs de cartes internet exclusives consomment, en moyenne, 300 mégaoctets par mois au deuxième trimestre 2013, soit environ deux fois plus que les utilisateurs de téléphones mobiles (164 mégaoctets par client et par mois). En revanche, leur consommation moyenne est stable depuis le début de l'année 2011 à un niveau un peu supérieur à 300 mégaoctets alors que la consommation en data des utilisateurs de téléphones s'accroît fortement chaque trimestre.

Le nombre de « SMS » émis (48 milliards) au cours du deuxième trimestre 2013 continue d'augmenter (+5% en un an) mais à un rythme moins élevé qu'en 2012 (entre +20 et +30% en 2012). Les clients des opérateurs ont envoyé, en moyenne, 246 SMS par mois au cours du deuxième trimestre 2013, soit près de 3 SMS supplémentaires par rapport au premier trimestre 2013.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Audience de l’internet mobile : Free Mobile toujours non-référencé par Médiamétrie

Audience de l’internet mobile : Free Mobile toujours non-référencé par Médiamétrie | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Plus d’un an et demi après son entrée sur le marché du mobile, Free n’est toujours pas pris en compte dans l’audience de l’Internet Mobile en France par Médiamétrie.

L’organisme qui publie chaque mois ses statistiques de consultation des applications et sites internet via les terminaux mobiles, ne prend encore en compte que les données relevées par SFR, Bouygues et Orange : "la mesure de l’internet mobile sur les réseaux des 3 opérateurs (Bouygues Telecom, Orange et SFR) et intègre une estimation statistique de la pratique en wifi."

Aucune mention de l’opérateur ne figure dans la méthodologie de l’organisme. Pourtant, dans le "périmètre de la mesure" de Médiamétrie, aucune information ne filtre sur l’exclusion du quatrième opérateur de ce champ de données. Les MVNO sont, également exclus de ces statistiques, tout comme les utilisateurs de Blackberry qui ne font pas partie de la mesure "pour des raisons de confidentialité ou de contrainte technique."

Néanmoins, dans les mesures de consultation de site internet pour le mois d’août, le site de Free y fait bonne figure :


Avec 1,840 millions de visiteurs unique, le site de Free se classe 19 ème site le plus consulté sur un mobile, au mois d’août.

On peut donc imaginer que de nombreux mobinautes SFR, Bouygues et Orange s’intéressent au site de leur concurrent Free.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Le remboursement des opérateurs, pour leurs frais d’interceptions judiciaires, clarifié

Le remboursement des opérateurs, pour leurs frais d’interceptions judiciaires, clarifié | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Trois arrêtés du 21 et 23 août et 24 septembre et parus ce matin au journal officiel, viennent de clarifier les montants remboursés au FAI dans le (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Hadopi : 12 % des adresses IP restent anonymes

Hadopi : 12 % des adresses IP restent anonymes | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Hadopi : 12 % des adresses IP restent anonymes
Guillaume Champeau - publié le Jeudi 10 Octobre 2013 à 12h23 - posté dans Télécoms

FAI, Hadopi, Adresse IP, 0 commentaire(s)
En trois ans, la proportion des abonnés identifiés par l'Hadopi à partir de leur adresse IP n'a pas progressé, et a même légèrement reculé. Dans la période 2012/2013, les FAI n'ont pu identifier auprès de la Haute Autorité que 88 % des abonnés à Internet dont l'accès a été utilisé pour pirater sur des réseaux P2P. La faute, principalement, à l'absence d'indications sur le numéro de port utilisé.

 

Dans son rapport d'activité 2013 (.pdf) publié ce jeudi matin — à travers lequel la présidente Marie-Françoise Marais paraît plaider pour un rapprochement avec la CNIL, la Hadopi indique que 12 % des demandes d'identification d'adresses IP envoyées aux FAI restent sans réponse.

Entre le 1er juillet 2012 et le 30 juin 2013, plus de 19,8 millions de procès-verbaux ont été transmis à la Commission de protection des droits (CPD) de l'Hadopi par les ayants droits, dont 58.26 % pour le secteur musical et 41.74 % pour le secteur de l’audiovisuel.

Sur cet ensemble extrêmement massif, la CPD envoie en moyenne 20 000 demandes d’identification d’adresses IP par jour. Mais "tous les fournisseurs d’accès ne parviennent pas à identifier la totalité des adresses IP qui leur sont transmises, au cours de la période écoulée, le taux global d’adresses IP identifiées est d’environ 88 %".

"L’absence d’identification est liée le plus souvent au caractère majoritairement dynamique de l’attribution des adresses IP et surtout au développement de la pratique du « nattage », qui consiste à attribuer la même adresse IP à plusieurs abonnés", explique l'Hadopi. Visiblement aucun progrès n'a été fait dans ce domaine en trois ans, puisque le chiffre était déjà de 11 % d'échecs d'identification dans le rapport 2010.

Pour améliorer le taux d'identification, l'Hadopi souhaiterait donc que les ayants droit puissent communiquer non seulement l'adresse IP utilisée, mais aussi le port, ce qui n'est pas prévu dans la liste des informations exigées par le décret du 5 mars 2010. Les ayants droit sont autorisés à collecter le numéro de port utilisé dans le logiciel de P2P de l'abonné, mais pas à le communiquer à l'Hadopi.

"Cette modification serait d’autant plus utile qu’elle permettrait par ailleurs aux professionnels qui mettent des accès Internet à disposition de tiers d’identifier l’utilisateur final à l’origine des faits de mise à disposition pour le sensibiliser tout particulièrement sur l’enjeu et les impacts des faits de contrefaçon qu’il a commis", ajoute l'Hadopi.

Selon cette dernière, près de 6 % des titulaires d’abonnement à Internet ont déjà reçu un premier avertissement de l’Hadopi.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues Telecom fait évoluer son réseau et créé des interférences - LaFibreOptique.com

En mettant à jour son réseau, Bouygues Telecom a créé des interférences et les abonnés ont rencontré des problèmes lors de l'utilisation de leur box.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

les nouvelles règles des télécoms fustigées par les entreprises

les nouvelles règles des télécoms fustigées par les entreprises | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Des dirigeants du secteur des télécommunications et certains responsables gouvernementaux ont fustigé mardi un projet de refonte de la réglementation du secteur européen des télécoms, dressant un nouvel obstacle pour ce lot de nouvelles règles destinées à faire tomber les barrières du marché fragmenté de la région.

Lors d'une conférence réunissant les hauts responsables du secteur à Bruxelles, les opposants à ces nouvelles règles ont argué que celles-ci, qui ont été officiellement proposées en septembre et doivent être débattues lors d'un sommet européen ce mois-ci, coûteraient de l'argent aux entreprises, sans atteindre l'objectif sous-jacent d'encourager les opérateurs européens à investir plus rapidement dans le haut débit et les réseaux filaires en Europe.

"Je ne vois pas la nécessité de faire avaler une pilule amère à un malade", a déclaré Stéphane Richard, le président-directeur général d'Orange, qui s'exprimait en anglais. "Vous voulez l'achever, peut-être", a-t-il ajouté.

Retard sur les Etats-Unis

Le marché européen des télécommunications a pris du retard sur les Etats-Unis et l'Asie dans le développement de nouveaux réseaux. Les groupes de télécommunications mettent ce retard sur le compte de la forte concurrence, qui réduit selon eux leurs marges bénéficaires, se ressentent sur leur cours de Bourse, en rendant l'investissement difficile.

Neelie Kroes, la commissaire européenne chargée de l'Agenda numérique, rétorque que les groupes de télécommunicatons paient des dividendes élevés au lieu d'investir. Elle prône une refonte avec un éventail de mesures destinées à aller davantage dans le sens d'un "marché unique" des télécommunications.

Neelie Kroes s'est heurtée à une forte opposition mardi. Les dirigeants du secteur ont argué que les propositions de règles sur les frais d'itinérance leur coûteraient des milliards d'euros, ce qui les priverait des moyens d'investir dans de nouveaux réseaux et finirait pas peser sur les consommateurs.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Après Numericable, des pirates informatiques s'attaquent à Voo

Après Numericable, des pirates informatiques s'attaquent à Voo | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Après Numericable, les pirates informatiques de Rex Mundi se sont attaqués à un autre opérateur de télécommunications, Voo. Ils auraient en leur possession, les données d'un demi-million de clients....

 

Le pirate informatique Rex Mundi, qui s'est attaqué il y a peu à l'opérateur Numericable, a en sa possession des données d'un demi-million de clients de Voo, a affirmé mercredi l'un des animateurs du blog Belsec, Len Lavens, devant la Commission de la Justice de la Chambre.

 

"Rex Mundi extorque des fonds"

La Commission a procédé à des auditions sur la protection des données sur internet. Len Lavens qui, via son blog, entretient des contacts dans la nébuleuse du "hacking", a expliqué aux députés qui se livrait au piratage en Belgique et comment ces réseaux s'y prenaient. "Rex Mundi extorque des fonds. Il demande de l'argent aux entreprises en échange de la non-publication des données qu'il a recueillies", a expliqué M. Lavens.    

 

Le pirate a entrepris des négociations avec Voo pour obtenir une contrepartie

Rex Mundi a déjà fait parler de lui publiant les données relatives à 6.000 clients de Numericable, opérateur actif en région bruxelloise. "Il dispose aussi des données personnelle d'un demi-million de clients de VOO", a affirmé l'animateur de Belsec. Selon lui, le pirate a entrepris des négociations avec Voo pour obtenir une contrepartie à la non-publication des données volées.

 

"VOO a collaboré avec les autorités judiciaires pour garantir la sécurité des données de ses clients"

Dans un communiqué, VOO confirme avoir été victime d'une attaque sur son ancien site internet en septembre 2012 et avoir immédiatement déposé plainte, précisant que l'instruction était toujours en cours. "VOO a collaboré (et collabore encore) avec les autorités judiciaires pour garantir la sécurité des données de ses clients. Il s'agissait notamment de prendre les mesures nécessaires pour prévenir toute nouvelle tentative d'intrusion", poursuit le câblo-opérateur. Pour permettre à l'enquête de se dérouler dans les meilleures conditions possibles, VOO n'a pas souhaité communiquer sur cet incident. "A la suite de cette attaque, plusieurs audits de sécurité du réseau informatique de VOO ont été menés et des mesures de renforcement de la sécurité ont été prises", conclut le communiqué. 

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

La téléphonie fixe passe à l’ère "smartphone"

La téléphonie fixe passe à l’ère "smartphone" | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

La téléphonie fixe est en perte de vitesse depuis quelques années. Finie l’époque du téléphone à cadran rotatif, fini même l’ère du téléphone à fil, bientôt c’est le sans-fil à touche qui pourrait tomber aux oubliettes.

L’avenir de la téléphonie fixe passe par le Smartphone. Plusieurs fabricants se sont déjà penchés sur le sujet.

C’est le cas notamment de AEG qui a sorti hier le Smart 4, "un Smartphone réservé à une utilisation résidentielle."

Ce dernier dispose d’une connectivité DECT et non GSM, fonctionne sur Android 4.2.2, fonctionne de la même manière qu’un Smartphone, accès au playstore, écran tactile, 4 Go de mémoire interne et des antennes Wi-Fi et Bluetooth 4.0.


Il sera accessible en France dès le mois de novembre pour 150 €.

Panasonic propose lui 3 gammes de smartphones pour téléphonie fixe, tous trois sous Android : le KX-PRX110, KX-PRX120 qui fait répondeur et le dernier né, le KX-PRX150 qui présente la particularité de pouvoir se connecter au réseau DECT (fixe) et au réseau GSM en 3 G.

Ces trois Smartphones seront bientôt disponibles à la chat au prix de 150,170 et 220 €.


Panasonic réserve encore des surprises avec le KX-PRW120, un téléphone sans fil résidentiel qui permettrait sous condition de téléchargement de l’application "Smartphone Connect" de transformer n’importe qu’elle smartphone existant en terminal fixe, un peu à la manière du service SIP proposé chez Free.

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Alcatel-Montebourg veut la solidarité des opérateurs télécoms

Arnaud Montebourg a appelé mardi les quatre opérateurs télécoms français à faire preuve de "solidarité nationale" au moment où Alcatel-Lucent vient d'annoncer un nouveau plan social, dont il a critiqué l'impact "excessif" en France.

"Alcatel-Lucent a perdu ces dernières années un grand nombre de ses marchés en Europe et a réussi à survivre et à tenir aux Etats-Unis", a déclaré le ministre du Redressement productif.

"Il y certainement un rapport avec le fait que la stratégie du gouvernement américain a consisté à organiser la protection contre l'arrivée du matériel d'équipements télécoms chinois qui n'est pas très cher" pendant que l'Europe se livre à une concurrence par les prix "extrêmement destructrice", a-t-il dit lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Pour ces raisons, Arnaud Montebourg a indiqué avoir demandé à Orange (ex-France Télécom) et ses concurrents sur le marché français à faire preuve de "solidarité nationale (...) pour qu'ils se décident non plus à courir derrière le moins cher mais à favoriser la fabrication sur notre sol national et le sol européen d'équipements télécoms."

more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues, Orange, SFR : quel forfait 4G choisir ?

Bouygues, Orange, SFR : quel forfait 4G choisir ? | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
Le réseau 4G est définitivement lancé en France. Les trois opérateurs historiques, Bouygues, Orange et SFR, sont engagés dans la course aux abonnés. Si la 4ème génération d’internet vous attire, voici un comparatif des offres proposées.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

4G : assigné devant le Tribunal de commerce, SFR défend sa communication

4G : assigné devant le Tribunal de commerce, SFR défend sa communication | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Nous vous le rapportions lundi, l’association de consommateurs Famille Rurale a annoncé avoir mis SFR en demeure, concernant sa communication sur les technologies entre 3G+ et 4G qui serait volontaire confuse. "Nous avons mis SFR en demeure de changer sa publicité sous huit jours, (jusqu’à aujourd’hui)", après quoi l’association "assignera l’opérateur devant le Tribunal de Grande Instance de Paris" expliquait l’association

 

 Ce soir, l’opérateur annonce avoir été assigné devant le Tribunal de commerce et fait part de sa surprise. SFR se défend en affirmant que « sa stratégie est d’avoir une communication claire et lisible pour l’ensemble des consommateurs français. Entreprise industrielle, SFR investit chaque année 1,6 milliard d’euros pour apporter le Très Haut Débit fixe et mobile au plus grand nombre et s’impose, en accord avec sa politique de responsabilité sociale, une communication exemplaire." L’opérateur estime ainsi informer clairement les consommateurs. « La communication évoquant le Très Haut Débit mobile, distingue les deux technologies (Dual Carrier et 4G) afin de délivrer une information transparente au public. SFR a notamment mis à disposition, sur son site Internet, un outil pédagogique permettant à chacun d’obtenir une information précise sur l’état de la couverture 4G de sa commune en saisissant son code postal. Une carte de couverture régulièrement actualisée y est également disponible. » explique-t-il. SFR rappelle enfin « que la Commission européenne considère comme relevant du Très Haut Débit mobile les technologies qui permettent des débits supérieurs à 30Mbit/s. Il en va ainsi de la technologie Dual Carrier (DC-HSPA+) qui, en plus d’offrir de tels débits, propose un doublement systématique de ces derniers. SFR reste aujourd’hui le seul opérateur à communiquer sur une couverture Dual Carrier sans amalgame avec les autres technologies, qui atteindra 70% de la population fin 2013, dont plus de la moitié en 4G (sa couverture HSPA+ atteindra 94%) et peut ainsi se prévaloir de la première couverture Très Haut Débit mobile de France. »
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

SFR soupçonné d'entretenir la confusion entre 3G et 4G - Freenews : L'actualité des Freenautes - Toute l'actualité pour votre Freebox Revolution

SFR soupçonné d'entretenir la confusion entre 3G et 4G - Freenews : L'actualité des Freenautes - Toute l'actualité pour votre Freebox Revolution | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it
L'opérateur SFR est accusé par une association de consommateurs (Familles Rurales) d'avoir entretenu, dans ses publicités, une confusion volontaire entre les technologies 3G+ et 4G.
more...
No comment yet.
Scooped by Thomas Kalhauge
Scoop.it!

Bouygues Télécom reconnait quelque chose à Free Mobile

Bouygues Télécom reconnait quelque chose à Free Mobile | Free Mobile, Orange, SFR et Bouygues Télécom, etc. | Scoop.it

Lors d’un entretien accordé au quotidien financier Les Échos, le PDG de Bouygues Télécom a répondu aux questions de Pascal Pogam concernant la 4G lancée le 1er octobre et notamment sur la concurrence qui pourrait venir Free Mobile.

Selon Olivier Roussat, si Free Mobile a fait beaucoup de mal à Bouygues Télécom avec 20 % de marges en moins et des effectifs en moins, la chose ne devrait pas se reproduire avec la 4G. Et s'il a fallu 19 mois pour s'en remettre, il n’a " pas d’inquiétude particulière ".

Celui-ci estime en effet que Free Mobile et Bouygues Télécom ne sont pas sur le même créneau, le premier misant sur la voix et le second ayant décidé de se battre sur la data avec une couverture de 63 % et 25 smartphones compatibles pour les budgets. Il reconnait d’ailleurs au trublion d’avoir " démocratisé l’accès à la voix " avec un forfait imbattable à 0 ou 2 euros.

pub 4G bouygues 2 bouygues 4g
Les publicités 4G ( DR ; cliquer pour agrandir )

Peut-être qu’avec 40 % de consommateurs en 2G, Free Mobile y trouve-t-il aussi son compte et préfère-t-il prendre son temps, afin de présenter quelque chose d’énorme comme il l’a déjà fait début 2012. Xavier Niel a en tout cas déclaré que la 4G évoluait lentement, mais restait une priorité chez Free Mobile et ne serait présentée que lors d’une couverture suffisante. On attend de voir ça.

more...
No comment yet.