FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif
33 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

La reconquête industrielle lancée par Arnaud Montebourg

La reconquête industrielle lancée par Arnaud Montebourg | FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif | Scoop.it

Dans une première étape, dite d'urgence, le ministre du Redressement productif va nommer 22 délégués régionaux au redressement productif, qui seront chargés de soutenir les entreprises en difficulté. Dans une seconde étape, Arnaud Montebourg présentera un "plan de reconquête industrielle" visant à "reconstruire le tissu productif français. 


Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, est pour le moment un ministre très heureux. D'autant que le défi de la réindustrialisation est à la hauteur de son ambition. C'est dans le cadre d'une mesure d'urgence que le ministère du Redressement productif va nommer "dès cette semaine" des délégués dans chaque région, qui seront chargés d'être l'interlocuteur unique des entreprises en difficulté, a annoncé mercredi Arnaud Montebourg. Et selon lui, il y a urgence de venir en aide au "tissu productif". Car, a-t-il rappelé, "900 usines ont fermé en trois ans et 750.000 emplois ont été détruits". Actuellement, le niveau de défaillances des entreprises est à "un niveau plus haut que pendant la crise", a-t-il reconnu.

Face au ralentissement économique attendu en 2012, la Coface estime que "le nombre de défaillances d?entreprises devrait augmenter cette année. Avec l?hypothèse d?une croissance économique faible de l?ordre de 0,3 % pour l?année, Coface prévoit une hausse de 4 % des défaillances sur le total de l?année". Sur les quatre premiers mois de l?année, la baisse observée (- 1,75 %) du nombre de défaillances d?entreprises françaises cache une évolution préoccupante, selon la Coface : "on constate une progression significative du coût des défaillances (+ 12 %). Cette hausse s?explique par le fait que de plus en plus d?entreprises de grande taille sont en difficulté".

 

Des hauts fonctionnaires

"Chaque région disposera d'un interlocuteur, d'un outil de veille, d'une vigie, d'un médiateur, d'un négociateur", a expliqué lors d'une conférence de presse le ministre, évoquant la création de "mini-CIRI (Comité interministériel de restructuration industrielle, ndlr) dans les régions". Le CIRI, à qui le ministre a rendu un bel hommage, se penche sur les dossiers d'entreprises confrontées à des menaces de fermeture pour essayer de trouver une voie de redressement avant d'en arriver aux tribunaux. Il a cité des exemples réussis comme Latécoère, Entremont et Madrange. Mais sa mission se limite aux entreprises de plus de 400 salariés. Or Arnaud Montebourg a rappelé que la France comptait 3,5 millions d'entreprises de moins de 400 salariés.

La nomination de ces délégués, proposés vendredi par les préfets, seront essentiellement des hauts fonctionnaires, "connaissant bien le terrain". Une circulaire doit être prochainement publiée pour définir le périmètre d'actions des futurs délégués. "Nous souhaitons que dans chaque région, il y ait un interlocuteur, qui sera le protecteur et le confident des entreprises, qui organisera autant que possible le soutien de l'Etat", a résumé le ministre, qui a critiqué le bilan des anciens commissaires à la réindustrialisation. "Ils ont disparu des écrans radars", a-t-il regretté, notant qu'il n'en restait plus que "six".

 

Un plan de reconquête industrielle dans les semaines à venir

Arnaud Montebourg a une nouvelle fois demandé aux chefs d'entreprises de "ne pas attendre" en cas de difficultés et "de nous saisir par avance, le plus tôt possible". Car, a-t-il rappelé, "75 % des entreprises" en redressement ne peuvent éviter la liquidation judiciaire. Ce qui permettra d'éviter le "shopping industriel (...) de prédateurs industriels et financiers" de certaines PME disposant de pépites technologiques, qui intéressent également certaines "puissances étrangères".

Arnaud Montebourg a rappelé qu'il présenterait "dans les semaines à venir" un "plan de reconquête industrielle" visant à "reconstruire le tissu productif", mis à mal ces dernières années, et "cela sera le sens du plan de reconquête industrielle que je présenterai dans les semaines à venir, après discussions avec le président de la République et le Premier ministre".

 

ArcelorMittal dans le collimateur

En attendant, le ministre du Redressement productif a indiqué qu'il débuterait fin juin une tournée dans les autres pays européens touchés par l'arrêt d'usines d'ArcelorMittal, comme c'est le cas à Florange, en Moselle. "Je vais engager une tournée européenne des pays détenteurs de sites ArcelorMittal. Je me rendrai le 5 juillet à Luxembourg, le 26 juin à Bruxelles pour rencontrer mes homologues et je crois qu'un voyage est prévu en Espagne également", a détaillé Arnaud Montebourg. Début juin, l'Elysée avait demandé, à l'issue d'une rencontre avec l'intersyndicale d'ArcelorMittal, au ministre du Redressement productif "de prendre contact" avec ses homologues européens "afin de conduire une action commune vis-à-vis du groupe ArcelorMittal".

"La fermeture des sites ArcelorMittal mérite une réponse stratégique au plan européen vis-à-vis d'un outil industriel aussi important qu'est l'acier", a affirmé Arnaud Montebourg, rappelant que la construction européenne avait "débuté par le charbon et l'acier". "L'acier alors que c'était un bien capitalisé au niveau européen, a été laissé entre les mains d'une entreprise transnationale dont les centres de décision sont très éloignées du territoire européen", a regretté le ministre. "Notre choix est (...), si cela nous est possible, de travailler à des solutions alternatives nous permettant de conserver des capacités industrielles", a-t-il ajouté. Faisant valoir une demande européenne insuffisante en acier, ArcelorMittal a mis plusieurs aciéries en veille depuis plusieurs mois, dont les deux hauts-fourneaux de Florange, répétant à l'envi, mais sans donner de garantie, que ces arrêts ne sont que temporaires, jusqu'à un redressement du marché.


more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Commissaires à la réindustrialisation : 400 sociétés concernées

Les Echos n° 20613 du 11 fevrier 2010 • page 2 Bilan. Christian Estrosi, ministre de l'Industrie, et Michel Mercier, chargé de l'Espace rural et de l'Aménagement du territoire, ont présenté hier en Conseil des ministres un premier bilan plutôt flatteur de l'action des 10 commissaires à la réindustrialisation. Un bilan fragile car le retour d'expérience est court. Officiellement « lancés » en mars 2009 par Nicolas Sarkozy, ils ont été nommés entre avril et juillet dernier. Depuis leur prise de fonction, les commissaires à la réindustrialisation sont intervenus auprès de 400 entreprises, représentant environ 60.000 emplois. Toutes connaissaient des situations difficiles susceptibles de remettre en question leur pérennité. Un bilan plus complet, reposant sur la base d'un audit réalisé par le préfet Claude Veillex et le président de l'APCE (Agence pour la création d'entreprise), Jean-Claude Vollot, devrait être présenté à la fin du mois, lors de la prochaine réunion des commissaires. Les premiers enseignements de cet audit montrent notamment qu'il n'existe pas de besoin de nommer de nouveaux commissaires ni, comme certains le réclamaient, de créer une structure spécifique - délégation ou commissariat -pour coordonner leur action. Les commissaires, confirme-t-on dans l'entourage de Christian Estrosi, ont vocation à disparaître quand la crise sera terminée. Ce qui leur laisse de beaux jours, au moins jusqu'à fin 2011, explique-t-on encore.
more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Note au Secrétaire général de l'Elysée Claude GUÉANT, mise en place de Hauts fonctionnaires auprès des Préfets pour répondre à la crise

Note au Secrétaire général de l'Elysée Claude GUÉANT, mise en place de Hauts fonctionnaires auprès des Préfets pour répondre à la crise | FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif | Scoop.it

Note déposée à l'Elysée auprès du Secrétaire général Claude GUEANT le 19 février 2009. Cette note est accompagnée par le courrier de monsieur Christian PIERRET, Secrétaire d'Etat à l'industrie en 2001, donnant mission à Mme Humbert-Mulas en région Lorraine. Cette note et son courrier adjoint serviront de base aux Commissaires à la Réindustrialisation.

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Lettre mission du Secrétaire général à l'Industrie C PIERRET à Mme HUMBERT-MULAS le 30 Octobre 2001

Lettre mission du Secrétaire général à l'Industrie C PIERRET à Mme HUMBERT-MULAS le 30 Octobre 2001 | FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif | Scoop.it
Stéphane SANDJO's insight:

Cette mission va sauver de nombreux emplois sur la région Lorraine. C'est sur la base de ce document et de la Note rédigée par monsieur Nicolas SOULE que le Secrétaire général Claude GUEANT, avec le support du Préfet Daniel CANEPA, transmettrons pour réflexion et mise en oeuvre auprès des différents ministères; en mars 2009.

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Les ouvriers de Bata se cassent le nez à la porte de l'usine - Economie - MYTF1News

Les ouvriers de Bata se cassent le nez à la porte de l'usine - Economie - MYTF1News | FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif | Scoop.it
Une punition ? Au lendemain de la "mise à sac" de deux magasins Bata à Paris, les ouvriers de l'usine de Moussey ont trouvé portes closes ce matin. Ils sont rentrés chez eux.
Stéphane SANDJO's insight:

Une idée qui commence en Lorraine avec toute une région et des vallées au bord de l'explosion sociale.

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

22 délégués au redressement productif dans les régions | Ministère du redressement productif

22 délégués au redressement productif dans les régions | Ministère du redressement productif | FRANCE Délégués régionaux au Redressement Productif | Scoop.it

Lors du Conseil des ministres du 13 juin, Arnaud Montebourg a annoncé la nomination dans chacune des 22 régions de métropole, d'un délégué au redressement productif, sous l'autorité des préfets de région et en relation étroite avec les présidents de région.
Le déploiement de ces délégués dans les territoires doit permettre de renforcer la réactivité de l'Etat, en le dotant d'une force stratégique et opérationnelle. Dans un contexte économique marqué par des restructurations lourdes, l'objectif est de trouver, pour chaque entreprise en difficulté, une solution de reprise d'activité qui pérennise les emplois des sites concernés, ainsi que ceux des sous-traitants, clients et fournisseurs.

Les deux missions principales des Délégués au redressement productif :animer une cellule régionale de veille et d'alerte précoce

Composée de représentants des principaux services de l’État, et élargie en tant que de besoin aux opérateurs concernés, aux collectivités territoriales et aux autres acteurs locaux, la cellule se réunira au moins deux fois par mois et veillera à ce que soient prises en amont les mesures destinées à identifier et prévenir les difficultés des entreprises de la région.

soutenir les entreprises dans la résolution de leurs difficultés

Les délégués au redressement productif travailleront aux côtés des entreprises et, le cas échéant, de concert avec les mandataires de justice, pour proposer des solutions globales et pérennes pour les entreprises en difficulté de moins de 400 salariés.

Sur la base d'un diagnostic industriel, financier et social réalisé en lien avec les directions régionales compétentes, ils conduiront les négociations avec les actionnaires, les banques, les créanciers, les clients et les fournisseurs, et la Banque de France, et formuleront des recommandations en matière de mobilisation des dispositifs publics de soutien aux entreprises, voire d’étalements fiscaux. Ils seront, sur leur territoire, les correspondants privilégiés du Comité Interministériel de Restructuration Industrielle pour les entreprises de plus de 400 salariés.

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Biographies des commissaires au Redressement productif

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

30 Juin 2009. Réunion avec les Commissaires à la réindustrialisation. Christian ESTROSI Ministre de l’Industrie auprès du ministre de l’Economie, de l’Industrie et de l’Emploi

Stéphane SANDJO's insight:

Itinéraire d'une bonne idée. Sa déclinaison suite au discours de Saint Quentin du 24 avril 2009 du Président Nicolas SARKOZY.

more...
No comment yet.
Scooped by Stéphane SANDJO
Scoop.it!

Discours de M. le Président de la République à Saint-Quentin - YouTube

Le Président de la République prononce un discours à Saint-Quentin (Aisne) sur la politique économique et sociale [2009-03-24]. A la 27ième minute 38 secondes jusqu'à la 29ième minute.

more...
No comment yet.