forêts
Follow
Find
2.8K views | +13 today
Scooped by Wildforests from Biodiversity IS Life – #Conservation #Ecosystems #Wildlife #Rivers #Forests #Environment
onto forêts
Scoop.it!

Mangroves, reefs, forests and dunes being obliterated - doubling coastal flood impact and species extinction

Mangroves, reefs, forests and dunes being obliterated - doubling coastal flood impact and species extinction | forêts | Scoop.it

Paris, France (AFP) July 14, 2013 - Removing mangroves, marshes, reefs, forests, dunes and other natural defences doubles the risk for life and property from coastal floods, a US climate study said on Sunday.... http://www.terradaily.com/reports/Habitat_loss_doubles_coastal_flood_impact_study_999.html

 

                                                     WATCH

                            "THE MIRACLE OF MANGROVES"
                                 Mongabay, January 30, 2013
                                            FEATURED VIDEO
  http://news.mongabay.com/2013/0130-hance-mangroves-video.html

 

Mongabay, December 30, 2013
▶  CLIMATE CHANGE DRIVES FLORIDA MANGROVES NORTHWARD  http://news.mongabay.com/2013/1230-florida-mangrove-expansion.html?n3ws1ttr

 

 

The Ecologist, February 17, 2013
▶  SHRIMP:  OUR LOVE AFFAIR WITH SHRIMP HAS FUELLED THE DESTRUCTION OF THE 'RAINFORESTS OF THE SEA' - MANGROVES http://www.theecologist.org/how_to_make_a_difference/food_and_gardening/1248977/shrimp_luxury_food_with_a_hidden_environmental_price_tag.html

 

World Environment News, November 15, 2012
▶  MANGROVES UNDER THREAT FROM SHRIMP FARMS - U.N. http://planetark.org/wen/67139

 

Mongabay, November 27, 2013
▶  MANGROVE ECOSYSTEMS BEING OBLITERATED IN MYANMAR http://news.mongabay.com/2013/1126-myanmar-mangroves.html

 

The Ecologist, April 12, 2012
▶  THE TRAGIC DISAPPEARANCE OF THE 'RAINFOREST OF THE SEA' - MANGROVES http://www.theecologist.org/reviews/books/1310050/let_them_eat_shrimp_the_tragic_disappearance_of_the_rainforests_of_the_sea.html

 

National Georaphic, October 2012
▶  AMAZING MESOAMERICAN REEF = MANGROVES ARE CRUCIAL NURSERIES http://ngm.nationalgeographic.com/2012/10/mesoamerican-reef/brower-text

 

IPS News, October 22, 2013
▶  CUBA'S MANGROVES PROTECT COAST LINES:  DYING OF THIRST: DAMMING UP THEIR LIFE SOURCE - RIVERS http://www.ipsnews.net/2013/10/cubas-mangroves-dying-of-thirst/

 

TerryDaily, July 14, 2013
▶  HABITAT LOSS DOUBLES COASTAL FLOOD IMPACT - STUDY
Removing mangroves, marshes, reefs, forests, dunes and other natural defences doubles the risk for life and property from coastal floods, a US climate study said on Sunday... http://www.terradaily.com/reports/Habitat_loss_doubles_coastal_flood_impact_study_999.html

 

Guardian Environment, January 29, 2013
▶  TIGERS UNDER THREAT FROM DISAPPEARING MANGROVE FOREST http://www.theguardian.com/environment/2013/jan/29/sunderbans-disappearing-mangrove-india-bangladesh

 

▶  THE END OF CORAL REEFS? AROUND FOR 10 MILLION YEARS, WIPED OUT IN 100 http://sco.lt/7y1XHt

 

▶  OUR OCEANS ARE DYING:  MASS EXTINCTION MAY BE INEVITABLE http://sco.lt/7dy5iL

 

▶  WEB-OF-LIFE UNRAVELLING - HEALTHY ECOSYSTEM VITAL FOR ALL PLANETARY LIFE http://sco.lt/7Obz0L

 

▶  WETLANDS VITAL IN SUPPORTING HUMAN LIFE AND BIODIVERSITY http://sco.lt/6Gprk1

 

Mongabay,
▶  MANGROVES PROTECT COASTAL AREAS AGAINST STORM DAMAGE
Mangroves reduce wave height by as much as 66 percent over 100 meters of forest providing a vital buffer against the impacts of storms, tsunamis, and hurricanes, according to a new report published by The Nature Conservancy and Wetlands International... http://news.mongabay.com/2012/0907-mangroves-wave-protection.html

 

 

 

 July 21, 2013 New York Times
▶  OUR COMING FOOD CRISIS AND THE FOLLY OF BIG CORPORATE AGRICULTURE - SOIL, WATER AND CLIMATE CHANGE http://www.nytimes.com/2013/07/22/opinion/our-coming-food-crisis.html?pagewanted=all&_r=0

 

 -▶ STATE OF THE WORLD'S BIRDS REPORT INDICATES A PLANET IN PERIL http://sco.lt/4yq6z3

 

Mongabay
▶  AGRICULTURE IS A PRIMARY CAUSE OF MANGROVE DESTRUCTION http://news.mongabay.com/2007/1031-mangroves.html

 

▶  THE CURSE OF PETROLEUM, CHEMICAL-BASED INDUSTRIAL FARM FERTILIZERS http://sco.lt/6B2dTV

 

The Nature Conservancy, November 7, 2012
▶  THE NEXT FOUR YEARS:  INVEST IN NATURE FOR A STRONGER AMERICA http://blog.nature.org/conservancy/2012/11/07/the-next-four-years-invest-in-nature-for-a-stronger-america/

 

 

▶  WETLANDS INTERNATIONAL http://www.wetlands.org/

      Wetlands Database, Swamp Forests, Mangroves, Peatlands

 

 

 

▶  SEE MORE ON CLIMATE CHANGE http://www.scoop.it/t/changingplanet

                                                       AND

▶  SEE MORE ON BIODIVERSITY http://www.scoop.it/t/biodiversity-is-life

 

 

 

 

 


Via pdjmoo
Wildforests's insight:

........."""""""..........

 

{ ... ]

 

......  At present habitats protect 67 percent of the coastline," said the study, published in the journal Nature Climate Change.

"Habitat loss would double the extent of coastline highly exposed... and the number of poor families, elderly people and total property highly exposed to hazards would also double."

In addition, rising seas caused by global warming will drive up the exposure, the study warned.

The team calculated what would happen under a common scenario for warming, known as A2, under which Earth's average surface temperature would rise by 2.0-5.4 degrees Celsius (3.6-9.7 degrees Fahrenheit) this century.

Around two million people, and property worth some 500 billion, would be in "high hazard" areas -- a red line that stretches around most of the Gulf and Atlantic coasts and parts of San Francisco Bay.

That exposure would almost double if habitat defences are removed, because more people inland are placed at risk.

Arkema says the new study can guide policymakers as to which areas are most exposed and which habitats are to be nurtured. Twenty-three of the United States' 25 most populated counties lie on the coast.

"The traditional approach to protecting towns and cities has been to 'harden' shorelines," the paper notes.

"Although engineered solutions are necessary and desirable in some contexts, they can be expensive to build and maintain, and construction may impair recreation, enhance erosion, degrade water quality and reduce the production of fisheries."

Experts have long pointed out the folly of building homes and businesses on exposed coast and stripping away natural shields against seas.

more...
Alison D. Gilbert's curator insight, July 23, 2013 2:58 AM

Perhpas we need to listen and learn from the mistakes of others.

Alison D. Gilbert's curator insight, January 5, 6:12 AM

How many times does Mother Nature have to show us what to do and what not to do on her planet? Will we learn in time to avoid future disasters like Hurricanes Sandy, Katrina? ongoing devastation in Asia? earth disturbances from fracking? GMOs? Climate Change?Need I say more?

forêts
la biodiversité, écologie, permaculture et conservation
Curated by Wildforests
Your new post is loading...
Scooped by Wildforests from Insect Archive
Scoop.it!

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21)

La fourmi rousse (Le Tour de France de la biodiversité 9/21) | forêts | Scoop.it

Le Muséum vous emmène à la rencontre de la Fourmi rousse (Formica  polyctena).

 

« D’une taille de 4 à 9 mm pour les ouvrières et de 9 à 11 mm pour les mâles et les reines, les Fourmis rousses ou Fourmis des bois forment des colonies importantes de milliers d’individus qui vivent dans une fourmilière, dont les plus importantes peuvent atteindre près d’un mètre de haut. Plus le climat est rude, plus la fourmilière est imposante, car l’accumulation des débris végétaux procure chaleur et étanchéité. »

 

« À la tête de cette colonie règne  une reine dont la seule  fonction est de pondre pour renouveler la population de plusieurs milliers d’ouvrières. »

 

« La longévité des fourmis rousses est étonnante, car les ouvrières vivent 5 ou 6 ans et les reines plus de 10... Ce qui n'est pas le cas des mâles dont l'espérance de vie ne dépasse pas quelques semaines. »

 

« Pour s’alimenter les fourmis utilisent le « miellat », sécrétion sucrée, produite par des pucerons. Elles assurent la protection des colonies de pucerons en luttant contre les prédateurs potentiels qu’elles écartent ou qu’elles paralysent par un jet d’acide formique avant de les dépecer et de les manger. »

 

« Essentielles aux écosystèmes forestiers et vivant en symbiose avec plus de 3000 autres espèces d'invertébrés, les Fourmis rousses sont en régression dans de nombreuses régions d'Europe où elles sont victimes des pollutions chimiques et des persécutions de l’homme, alors préservons-les !  » 

 

Retrouvez cette espèce sur le site de l'Inventaire national du Patrimoine naturel

 


Via Bernadette Cassel
more...
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Jean Bofane : "Les gorilles ont plus de chance que nous les Congolais"

Jean Bofane : "Les gorilles ont plus de chance que nous les Congolais" | forêts | Scoop.it
Le récent accord de préservation du parc des Virunga de l’exploitation pétrolière inspire à l’écrivain congolais une réflexion désabusée. "Mieux vaut être sous la protection du WWF que sous celle de l’ONU".
Wildforests's insight:

............"""""""""""""""""""""""""............

 

.......  Né à Mbandaka, dans la province de l'Équateur, In Koli Jean Bofane est devenu écrivain sur le tard, après une carrière de publicitaire et d'éditeur casse-cou dans le Zaïre du satrape Mobutu. Depuis, Bofane dépeint son pays, qu'il a quitté pour la Belgique après les pillages de 1993, et, surtout, les hommes qui le modèlent, le malmènent ou y survivent. Extraits de l’interview qu’il accorde cette semaine au Vif/L’Express, dans laquelle il évoque la trame de son dernier roman Congo Inc. (éd. Actes Sud), épopée hautement politique d'un jeune pygmée débarqué à Kinshasa pour devenir un « mondialiste ».

Le vif.be : Vous écrivez que le Congo est un concept. Que voulez-vous dire par là ?

In Koli Jean Bofane : C'est une forme d'algorithme, qui s'appelle Congo Inc., qu'on met en marche pour accomplir les grands desseins du monde. C'était le caoutchouc à l'ère industrielle, qui a permis de faire une guerre mondiale sur des pneus et pas à cheval. L'uranium pour clôturer la guerre 40-45, ou ces milliers de germes de cuivre, dans les cartouches vomies par des mitrailleuses durant la guerre au Vietnam. Le Congo, c'est l'algorithme primordial. Il sert à tout et a permis de faire du monde ce qu'il est aujourd'hui. Mais il y a eu ces flots de morts, depuis le génocide, l'arrivée d'un million de Hutus et le franchissement de la frontière par les militaires de Paul Kagame et son intérêt pour les ressources naturelles du Congo. Récemment, le WWF a obtenu une victoire en empêchant la société pétrolière Soco de creuser dans le parc des Virunga. Les gorilles ont plus de chance que nous. Il vaut mieux être sous la protection du WWF que celle de l'ONU qui n'a pas pu empêcher les millions de victimes.

Vos livres n'épargnent pas le monde politique congolais. Vous n'avez jamais subi un retour de flamme ?

Quand ils ont lu Mathématiques congolaises, ils ont tous dit que c'était le régime précédent que j'évoquais. Et ceux du régime précédent ont dit que c'était du régime qui leur avait succédé que je parlais. Avec Congo Inc., je ne crois pas qu'ils pourront se voiler la face. Certaines personnes m'ont dit que c'était dangereux d'écrire mais je suis toujours vivant (éclat de rire). Pour un Congolais, le danger fait partie de la vie. J'ai fait de l'édition sous Mobutu et je connaissais les risques. Floribert Chebeya, le défenseur des droits de l’homme assassiné, savait que son travail était risqué. La règle du jeu est dure. D'ailleurs, Thomas Sankara (NDLR : président charismatique et révolutionnaire du Burkina Faso de 1983 à 1987) appelait son épouse « ma douce veuve ». Quoi qu'il fasse, il savait aussi qu'il allait mourir.

Entretien : Q.N.

Lire l’intégralité de l’interview de In Koli Jean Bofane dans Le Vif/L’Express de cette semaine.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

ALPEXPO : Le bois d'Isere sous tous les angles

ALPEXPO : Le bois d'Isere sous tous les angles | forêts | Scoop.it
Le CAUE Isère (Conseil Architecture Urbanisme Environnement), associé aux partenaires de l'ensemble de la filière bois et des territoires, a co-animé la 12e édition du Salon du Bois de Grenoble,...
Wildforests's insight:

.........  Serge Gros, Directeur CAUE Isère, nous présente cet organisme associatif.
©TerreTv / Mairie de Grenoble

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Bois tropical: l’Assemblée allourdit les sanctions contre le commerce illégal, les négociants vantent leur probité - Industrie/Négoce

Bois tropical: l’Assemblée allourdit les sanctions contre le commerce illégal, les négociants vantent leur probité - Industrie/Négoce | forêts | Scoop.it

L’Assemblée a adopté en deuxième lecture dans la nuit du 10 juillet la loi de programmation pour l’agriculture qui comporte un amendement ajoutant la circonstance aggravante de bande organisée pour le trafic de bois illégal à l’échelle internationale passible de 7 ans de prison. L’amende encourue se monte à un demi-million d’euros. Dans la foulée, l’association Le Commerce du Bois a annoncé s’être dédouanné des accusations de trafic illégale portée contre certains de ses membres par des ONG.

Wildforests's insight:

..............."""""""""""""""""""""""""..............

 

........ 

Le 24 juin 2014 Greenpeace bloquait le navire Safmarine Sahara qui transportait du bois en provenance de la République Démocratique du Congo. L’ONG suspectait une partie des 3 000 m3 de bois (bossé, sipo, sapelli, notamment) transporté d’être du bois illégal, coupé dans des zones n’étant pas ouvertes à l’exploitation.

Après une inspection menée conjointement par les Douanes, la DRAAF (Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF), et la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement), la cargaison a finalement été dédouannée.

Alors que l’Assemblée nationale a adopté dans la nuit du 10 juillet le projet de loi de programmation pour l’agriculture qui punit sévèrement le trafic en bande organisée de bois illégal de 7 ans de prison et 500.000 euros d’amende, l’association Le Commerce du Bois (100 entreprises adhérentes, 4 Mds de CA – 5.000 collaborateurs) dont certains membres étaient visés par Greenpeace, a annoncé la tenue le 3 juillet d’une rencontre afin de présenter en toute transparence leur méthode d’analyse de risque de leurs importations.

 

 

Chiffres-clésBois tropical et commerce illégal

S’il reste difficile d’estimer la part du bois tropical exploité illégalement, un rapport du Programme des Nations Unies pour l’environnement estime qu’entre 15 et 30% du bois commercialisé au niveau mondial est issu d’une exploitation forestière illégale. L’ONG Global Witness classe la France au 3e rang des importateurs européens de bois « à haut risque d’illégalité », même si la proportion effective de bois illégal est difficile à établir. Entre 5 à 15% du bois importé dans l’Union européenne serait concerné selon le ministère de l’Agriculture, 15 à 30% selon Greenpeace.

Pour la France, les estimations les plus restrictives, parues dans «Applied Agricultural and Forestry Research», tablent sur 2 à 6% de bois illégal en 2009. Les importations de bois tropicaux ont représenté en France en 2013 environ 170.00 mètres cube (en forte baisse puisque ce volume atteignait encore 400.000 mètres cube en 2007).

 

 

Les trois importateurs ont pu démontrer dans le détail comment ils suivent la traçabilité de leurs approvisionnements bois avec, à l’appui, un ensemble aussi complet que possible (678 pages) de documents précis et officiels comme par exemple le plan d’aménagement forestier, les concessions forestières, l’intégralité des autorisations de coupes, les certificats d’origine des bois attestant la légalité de sortie du territoire sous le contrôle de la SGS (leader mondial de l’audit).

« Autant d’éléments qui ont permis de répondre à toutes les questions qui avaient accompagné cet arrivage », assure LCB.

 

« Dans l’attente d’un cadre législatif national d’application du RBUE (le réglement bois de l’Union européenne, ndlr) et d’une réponse de la Commission Européenne, LCB a proposé à ses membres un système collectif de diligence raisonnée. Cette action vient s’inscrire dans le sillage de la Charte Environnementale sur l’achat et la vente responsable lancée dès 2006 par LCB. »

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Au cœur de l'Eldorado guyanais - RAGEMAG

Au cœur de l'Eldorado guyanais - RAGEMAG | forêts | Scoop.it
La Guyane, recouverte à 90 % de forêt amazonienne, s'expose depuis des années à la ruée vers l'or et à une déforestation massive.
Wildforests's insight:

................""""""""""""""""""...........

 

[ ... ]

 

.......  Guyane (un petit morceau de territoire français de forme splénique et situé sur la côte est de l’Amérique du Sud), le prix de l’or s’était fixé à 1 124 dollars l’once sur le marché mondial, soit une augmentation de 70 % depuis 2007. Autrefois le dernier refuge des adeptes de l’or et des partisans d’une monnaie privée, le métal ne constituait plus désormais un investissement marginal signe de stabilité, mais bien un actif particulièrement fructueux. À la suite de la crise des subprimes et durant la crise du crédit qui s’ensuivit, les entreprises de Wall Street et autres spéculateurs s’étaient précipités sur le marché. La demande d’investissement en lingots et pièces d’or avait explosé. Les banques centrales mondiales achetèrent alors de l’or en énormes quantités. En 2009, George Soros, qui avait déclaré plus tôt que l’or constituerait une bulle prête à exploser, doubla son investissement chez SPDR Gold Trust, le plus gros fonds indiciel coté (Exchange-Traded Fund) du monde. Selon l’enquête annuelle de 2010 effectuée par GFMS, un cabinet de conseil spécialisé dans les métaux précieux, pour la première fois depuis trente ans la demande en or en tant qu’investissement dépassait celle de l’or en tant que bijou.

 

Cette montée en flèche avait alimenté plusieurs ruées vers l’or dans le monde entier. D’anciens miliciens prospectèrent au Congo ; les Zama Zama, armés de kalachnikovs et de grenades faites de bouteilles de bière, attaquèrent certaines parties non-exploitées des mines en activité en Afrique du Sud. Au Brésil, pas moins de 5 000 mineurs inondèrent le territoire appelé Eldorado do Juma, après qu’un professeur de mathématiques aurait posté en ligne des photos de mineurs ramassant des quantités d’or représentant plusieurs milliers de dollars. Dans la région de Madre de Dios au Pérou, le gouvernement passa un décret d’urgence à l’encontre des mineurs clandestins après qu’une dizaine de milliers d’entre eux eurent rasé 200 km⊃2; de forêts. Six mille mineurs bloquèrent la route panaméricaine, et les altercations avec la police qui s’ensuivirent firent six morts et vingt-neuf blessés.

 

Ici en Guyane, quelque 15 000 mineurs clandestins armés de moteurs diesel, d’équipement hydraulique, d’armes à feu, de quads et d’une bonne dose d’alcool de canne à sucre pillèrent la seule forêt tropicale de l’Union européenne. Ces garimpeiros eurent un impact souvent dévastateur. Ils détruisirent la terre et la végétation environnante à l’aide de tuyaux à très haute pression, et déversèrent du mercure dans les cours d’eau. La malaria était galopante parmi les mineurs ; la violence elle, était ordinaire.

 

.......

Boîte noireRetrouvez l’article original, « Like Butterflies in the Jungle », paru dans Harper’s ;Opération Harpie ;les Amérindiens victimes de l’orpaillage illégal.

 

Damon Tabor est journaliste indépendant. Il écrit pour Rolling Stone, Men's Journal, Harper's, Outside, Wired, Popular Science et National Geographic Adventure. Son voyage en Guyane a été en partie financé par le Pulitzer Center on Crisis Reporting.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

La biodiversité de Mayotte en grand danger !

La biodiversité de Mayotte  en grand danger ! | forêts | Scoop.it
Près d'une espèce sur deux de la flore indigène de Mayotte est menacée. Ainsi, il ne subsiste que sept spécimens du Baobab malgache considéré en danger critique d'extinction.

L'UICN lance un cri d'alarme au terme d'une analyse inédite des 610 espèces constituant la flore indigène mahoraise : « Aujourd'hui, les milieux terrestres de Mayotte sont peu protégés ».


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Les 10 espèces africaines les plus menacées

Les 10 espèces africaines les plus menacées | forêts | Scoop.it

28.000 espèces sont menacées d’extinction en raison de la destruction de leur habitat, du réchauffement climatique ou du braconnage.Lesquelles sont les plus en danger?


Via Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Voyage Nature
Scoop.it!

Sénégal : Saloum, le delta du cœur

Sénégal : Saloum, le delta du cœur | forêts | Scoop.it
EN IMAGES. L'écologiste Haïdar-el-Ali et les pêcheurs du delta du Saloum ont construit un gîte écotouristique au coeur de la mangrove. Dix ans plus tard, c'est une réussite : Keur Bamboung est devenu le symbole de leur lutte contre le pillage des eaux sénégalaises.

Via Bourdoncle
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

On a whim: Equatorial Guinea building new capital #city in the middle of the #rainforest

On a whim: Equatorial Guinea building new capital #city in the middle of the #rainforest | forêts | Scoop.it
More than 8,000 hectares of rainforest are under threat as the nation builds a new $600 million capital city from scratch. Called Oyala, and also known as Djibloho, the city is expected be completed by 2020 and house up to 200,000 people -- about an eighth of the entire population of Equatorial Guinea.
Wildforests's insight:

.........."""""""""""""""""""""............

 

[ ... ]

 

............ 

Oyala is located in the far eastern portion of the Equatorial Guinea. Since construction began, nearly 1,000 hectares of forest has been cleared for its construction. Many more thousands are expected to be felled -- including as-yet intact forest -- to make room for the city proper, as well as for construction of residences in the outlying areas. Map courtesy of Global Forest Watch.

Between 1990 and 2010, Equatorial Guinea lost an average of 11,700 hectares of forest, or 0.6 percent, per year. In total, between 1990 and 2010, the country lost 12.6 percent of its forest cover. This is set to increase after completion of the new city.

The country is located in a region of high biodiversity, and is home to 194 species of mammals, 418 birds, 91 reptiles, and 3,250 plants. Many of these are endemic, meaning they exist in no other country. Of the 194 mammal species, 12 are listed as Endangered by the IUCN, as are four species of birds, two species of reptiles, and one species of amphibian. Six species of plants are threatened with extinction.

These endangered species include Preuss's monkey (Cercopithecus preussi) and the drill (Mandrillus leucophaeus), a species of monkey related to baboons and mandrills and which is listed by the IUCN as the highest conservation priority of all African primates. One of the primary causes of the dramatic declines in these species is habitat loss due to deforestation for development.
[ ... ]
Read more at http://news.mongabay.com/2014/0702-zvomuya-gfrn-oyala.html#R2I6FEJRDzuMbvod.99
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Gabon : Olam renonce au secteur bois - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |

Gabon : Olam renonce au secteur bois - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | | forêts | Scoop.it
le geant singapourien olam reduit la voilure au gabon . ses actifs dans le secteur forestier viennent d’etre cedes
Wildforests's insight:

..............""""""""""""""""""""""""""................

 

.......... 

Olam se maintient dans le secteur forestier au Congo.

 

Que se passe-t-il à Olam Gabon ?

Multipliant les investissements depuis 2009, la filiale nationale du géant singapourien vient de se débarrasser de sa branche forestière, au profit de «la Compagnie forestière des abeilles», passé sous le contrôle du chinois «Transport bois et négoce international» pour la somme de 6 millions de dollars.

 

 

Intervenant environ cinq mois après l’annonce de la liquidation de certains actifs forestiers d’Olam au Gabon à un consortium chinois, cette nouvelle vente s’inscrit dans une stratégie de restructuration de son portefeuille dans le secteur bois.

 

Olam assume ainsi son intention de quitter complètement le commerce du bois au Gabon pour se concentrer sur les quatre autres projets développés. «


Le retrait du secteur forestier devrait nous permettre de concentrer toutes nos ressources sur les quatre autres projets développés au Gabon, à savoir les projets de

*******plantations de palmiers à huile et d’hévéa,

............usine d’engrais***********

et ZES de Nkok», explique Gagan Gupta, directeur général d’Olam Gabon.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Afrique et développement durable
Scoop.it!

New initiative to protect Africa's forests

New initiative to protect Africa's forests | forêts | Scoop.it
A new multi-national initiative has been launched at the United Nations Environment Assembly (UNEA) to try and protect what remains of east African forests and combat an illegal timber trade thought to be worth up to US$100 billion a year. The new action will involve Kenya, Tanzania and Uganda work

Via Mariaschnee, Aaisha Sylla
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

#Gabon #Vidéo #Gorilla

#Gabon #Vidéo #Gorilla | forêts | Scoop.it
#Gabon Online Voice (GOV), by Gabon Online Voice: Gabon World News Monitor - Voix du Gabon en ligne
Wildforests's insight:

""""""""Man reunites with gorilla he raised as his son!""""""""

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Biodiversité
Scoop.it!

Restructuration de la filière forêt-bois française : l'Allemagne comme modèle ?

Restructuration de la filière forêt-bois française : l'Allemagne comme modèle ? | forêts | Scoop.it
A la veille du vote en seconde lecture du projet de loi agricole, le CGAAER formule des recommandations pour une meilleure gestion de la filière forêt-bois en France. Il se repose pour cela sur l'analyse du modèle décliné dans trois Länder.

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
more...
Enrico De Angelis's curator insight, June 30, 5:01 PM

no wood buildings without reasonably near forests ...

Scooped by Wildforests
Scoop.it!

APP won't acquire companies that continue to destroy forests

APP won't acquire companies that continue to destroy forests | forêts | Scoop.it
Asia Pulp & Paper (APP) will not acquire companies that continue to destroy forests, according to a new procedure for association introduced by the Indonesian forestry giant. The procedure, developed after months of consultations with NGOs, effectively closes a loophole some environmentalists feared would allow APP to sidestep its zero deforestation commitment by acquiring companies that continued to clear forest after its February 5, 2013 deadline.
Wildforests's insight:

......................"""""""""""""""""""""""""""""".................

 

[ ...]

 

........ 

APP said it is currently applying the procedure to four potential pulpwood suppliers. APP added that the procedure lays out steps for working with suppliers to bring them into compliance with the policy, including "forest restoration" or "improvements in management practices".

APP's policy commits to avoid fiber sourced via logging of high conservation value areas and high carbon stock forests, including peatlands. It also establishes rules for engaging with local communities in new plantation development and a complaints process to handle breaches. ......
[  ...  ]
Read more at http://news.mongabay.com/2014/0709-app-policy-of-association.html#ot31vOymmWYkCvxr.99
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

The Task Force on Systemic Pesticides

The Task Force on Systemic Pesticides | forêts | Scoop.it
Wildforests's insight:

.............""""""""""""""""...............

 

....... 

Avez-vous entendu parler de la Taskforce sur les pesticides systémiques ?


******* Il s’agit d’un groupe de 53 scientifiques venus du monde entier, qui ont mené dans le plus grand secret une étude sur les pesticides néonicotinoïdes – suspectés de décimer les abeilles.


Leurs conclusions sont sans appel : non seulement ces pesticides sont très nocifs pour les abeilles et autres insectes pollinisateurs, mais ils nuisent aux oiseaux, à la faune aquatique, aux mammifères et même peut-être à l’Homme.

En étant utilisés à grande échelle dans le monde entier, ils contaminent l’environnement et mettent en péril l’agriculture de demain.
Je vous invite à regarder la vidéo des scientifiques en Anglais, très bien faite, et qui résume bien les conclusions de leurs recherches.

Notre association salue le travail courageux de ces 53 scientifiques. Cette étude est une arme de plus dans le combat contre les firmes agrochimiques qui sont prêtes à tout pour sécuriser leurs milliards de profits, et pour convaincre les responsables européens d’interdire, pour de bon, ces pesticides nocifs pour les pollinisateurs, l’environnement et l’alimentation des générations futures.

Pour accéder au site internet de la Taskforce, c’est ici : http://www.tfsp.info/


Nicolas Laarman
Délégué général

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Gabon : La filière forêt bois peut contribuer pour près de 20% au PIB - Gabonreview.com | Actualité du Gabon |

Gabon : La filière forêt bois peut contribuer pour près de 20% au PIB - Gabonreview.com | Actualité du Gabon | | forêts | Scoop.it

Elément essentiel d’une industrialisation maitrisée, le potentiel ligneux gabonais est-il désormais connu ? Cette question est d’autant plus pertinente que les résultats de l’étude «adéquation et prospective» initiée par les autorités compétentes en partenariat avec l’Agence française de développement (AFD) sont désormais disponibles.

Wildforests's insight:

................""""""""""""""""""..................

 

*********************.......... "

Pour en revenir à l’AFD, il reste à espérer que sa nouvelle directrice, Anne Paugam, nommée en 2013, saura prendre du recul par rapport aux coupeurs de bois."" 

Francis Hallé, "Plaidoyer pour la forêt tropicale, 2014"

*********************

 

........ 

Construite autour de trois grandes parties qui viennent alimenter les différentes facettes de la réflexion, l’étude «diagnostic et prospective du secteur forêt-bois du Gabon» se veut un outil d’aide à la décision sur le développement de la filière bois. C’est pourquoi, tout en se félicitant de ce que le Gabon ait su préserver une forêt de production de taille importante, diversifiée dans ses essences et gérée selon les exigences environnementales, elle se prononce pour davantage de normalisation et, par conséquent, une meilleure gouvernance. «Le développement d’une industrie de produits finis s’amorcera par le biais d’une normalisation du secteur informel. Il supposera un accompagnement rapproché et soutenu dans la durée. Dans l’hypothèse d’une réussite du scénario volontariste proposé, la contribution de la filière bois au PIB du Gabon serait multipliée par 6, pour atteindre un taux proche de 20%», souligne l’étude, faisant ainsi écho au ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des ressources naturelles. «Si nous ne disposons pas de données fiables de notre potentiel ligneux, il nous serait difficile de garantir, avec succès, les progrès à réaliser dans le domaine de l’industrialisation de la filière forêt bois et d’appréhender les défis présents et avenir au sein de cette filière», fait comprendre Noël Nelson Messone, avant d’ajouter : «Cette structure prospective doit intéresser nos différents experts pour en tirer des ressources de notre action. Elle est un excellent référentiel qui doit servir d’outil aux décideurs et à toutes les parties prenantes, car elle contient des informations et analyses objectives et fiables sur le secteur».

Lancée il y a plus d’une année maintenant, cette étude s’est déroulée en plusieurs phases : la première a consisté à la création d’un outil de modélisation de la ressource forestière qui permet de regarder le niveau d’adéquation avec l’outil industriel en place ; la deuxième a été de regarder par une analyse microéconomique, l’état de santé des entreprises du secteur et ensuite une analyse macroéconomique qui a consisté à faire une analyse prospective sur l’avenir de la filière, et la troisième a reposé sur la mise en œuvre de la méthode des scénarios pour dégager un schéma volontariste qui puisse servir de base stratégique à l’action gouvernementale.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Burkina Faso : prochaine campagne nationale de reforestation

Burkina Faso : prochaine campagne nationale de reforestation | forêts | Scoop.it
Le gouvernement burkinabè lancera une campagne nationale de reforestation, le 12 juillet, sous le thème
Wildforests's insight:

Photo, "Dabéma" (Piptadeniastrum africanum), forêt tropicale, Gabon.

 

........."""""""""""""""""""""""""""""...........

 

........... 

Le gouvernement burkinabè lancera une campagne nationale de reforestation, le 12 juillet, sous le thème "une commune, une forêt pour lutter contre la désertification" pour lutter contre le déboisement, rapporte un communiqué du Conseil des ministres publié jeudi.

Cette campagne nationale de reforestation sera lancée à Dédougou (Ouest), chef-lieu de la région de la Boucle du Mouhoun en vue de réduire les impacts négatifs des changements climatiques et de la coupe abusive du bois.

Pays sahélien, le Burkina Faso a une économie qui repose essentiellement sur l'agriculture extensive et l'exploitation minière.

Les plantations diverses, les méthodes de cultures archaïques, le développement des cultures pour l'élevage, l'exploitation minière de métaux et de minéraux précieux constituent des causes majeures du déboisement et de la destruction des ressources de la forêt.

En outre, beaucoup de petits agriculteurs pauvres et itinérants (exploitations familiales), participent également à la déforestation. Ils défrichent et brûlent la forêt pour ensemencer de petites parcelles de terres.

Le gouvernement a depuis lors "multiplié" les actions en faveur de la reforestation. Le 2 juin 1994, un projet "8000" villages, " 8000" forêts a été initié.

Il se matérialise sur le terrain soit par des actions de protection et de gestion des forêts naturelles existantes, soit par la plantation forestière individuelle ou collective des arbres.

A partir de 2007, le Burkina Faso lance chaque année des campagnes de reboisement durant les saisons hivernales.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

Le bois énergie

Le bois énergie | forêts | Scoop.it
De nos jours, les énergies renouvelables sont de plus en plus mises en avant. Malheureusement, le bois énergie est souvent écarté. Mal connu du public et considéré comme dépassé, le bois...
Wildforests's insight:

................"""""""""""""""""""""""""""""".............

 

............... 
Les 1er et 2 juillet se tenait le colloque national Biomasse, organisé par le Syndicat des énergies renouvelables (SER) à la Défense. L'occasion pour la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal de réaffirmer son engagement en faveur des bioénergies et énergies renouvelables.


Pour faire simple, on nomme « bioénergies » les énergies renouvelables issues de l'exploitation de la biomasse, c'est-à-dire toutes les matières organiques pouvant dégager de l'énergie par combustion ou après transformation (à savoir le bois, les sous-produits de l'exploitation forestière, les rebuts des scieries, des industries de transformation du bois et des papeteries, les résidus agricoles, ainsi que les déchets du secteur agroalimentaire et les déchets urbains)


La biomasse est la première ressource renouvelable en Europe et dans le monde. Et à l'horizon 2020, la France s'est fixé un objectif de 23 % de ressources renouvelables dans sa consommation énergétique, dont 58% devront être issues de la biomasse.


Son principal avantage selon Jean Jouzel, climatologue et membre du bureau du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) : son bilan carbone neutre. En effet, la combustion du bois ou des matières végétales ne relâchent que le CO2 absorbé durant la croissance des arbres ou des plantes.


Cependant une surexploitation de la biomasse pourrait entraîner une déforestation importante et donc un danger pour l'environnement. Par ailleurs, pour produire de l'énergie biomasse, il faut occuper des terres arables et donc baisser la production agricole.
Ainsi, selon l'ONG Les amis de la Terre-Europe, les terres agricoles et les forêts sont menacées par la demande européenne en bioénergie, en particulier pour la production d'agrocarburants de première génération, qui concurrencent les cultures alimentaires.
Toujours selon l'ONG, au rythme actuel, l'Europe aura besoin, à l'horizon 2030, de 70 millions d'hectares (soit la superficie de la Suède et de la Pologne réunies) pour couvrir ses besoins en cultures agricoles et en bois destinés à la production de chaleur, d'électricité ou de carburant.


Anticipant cet argument, Ségolène Royal a rappelé à plusieurs reprises lors de ce colloque que l'essor de la filière de la biomasse devait se faire « dans le respect de l'usage des sols et de la biodiversité ».


Alors pour ou contre la biomasse ? Pour y voir plus clair, place à la sélection de vidéos TerreTv.

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Ouganda : Les gorilles survivent grâce à l'économie du tourisme

Dans la jungle du sud-ouest de l'Ouganda, les gorilles de montagne semblent à l'abri, mais cette espèce menacée doit en partie sa survie aux étrangers qui pénètrent sur son territoire: les touristes, avec leurs dollars. Durée: 03:02

Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Pescalune
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent"
Scoop.it!

L’exode climatique: une réalité indonésienne

L’exode climatique: une réalité indonésienne | forêts | Scoop.it

Au cours du XXIème siècle, la hausse des températures aura un effet direct sur les migrations pour cause environnementale.


Via L'Info Autrement
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests
Scoop.it!

#Survival. Des #Indiens d'#Amazonie s'allient contre l'#exploitation #minière.

#Survival. Des #Indiens d'#Amazonie s'allient contre l'#exploitation #minière. | forêts | Scoop.it

Des Indiens d’Amazonie ont émis une série de déclarations appelant leurs gouvernements à mettre un terme à l’exploitation minière qui détruit leurs terres et menace leur existence.

La Coordination des organisations indigènes de l’Amazonie vénézuélienne (COIAM), a exprimé sa ‘vive préoccupation concernant l’augmentation croissante de l’exploitation minière illégale’ et a appelé le gouvernement vénézuélien à revoir sa politique minière considérée comme une ‘flagrante contradiction de l’objectif [du Venezuela] visant à sauver la planète et l’espèce humaine’, tel qu’il apparaît dans le Plan de la Pátria (Plan de campagne 2013-2019).

Le gouvernement vénézuélien a créé en mars une commission présidentielle pour développer l’exploitation minière dans la région sans consulter les peuples indigènes qui ont dénoncé les ‘dommages environnementaux irréversibles’ qu’elle engendrerait.

Wildforests's insight:

..............""""""""""""""""""""""""""""..........

 

....... 

Les Indiens réclament un moratoire minier dans la région du sud de l’Orénoque ainsi que la reconnaissance immédiate de leurs droits territoriaux tels qu’ils sont garantis par la Constitution.

L’organisation indigène Kuyujani a récemment déclaré : ‘Ce n’est qu’une question… de droit à l’autonomie et à l’autodétermination’.

Les rivières des Indiens yanomami et yekuana continuent d’être polluées par le mercure des orpailleurs qui contamine l’eau et les poissons. Par ailleurs, de nombreuses communautés ont été affectées par les maladies et la prostitution introduites par les orpailleurs.

Les recherches menées par des scientifiques vénézuéliens en 2013 ont montré que 92% des femmes indigènes de la région ont des taux de contamination par le mercure dépassant la limite admise au niveau international.

 

Les Yanomami isolés, qui sont parmi les peuples les plus vulnérables de la planète, risquent d’en pâtir le plus. Le contact avec les orpailleurs pourrait leur être fatal.

 

Les organisations indigènes du Venezuela, du Brésil et du Guyana se sont réunies le mois dernier pour discuter de leurs préoccupations concernant la tendance actuelle de leurs gouvernements à encourager l’exploitation minière et la construction de barrages hydroélectriques dans la région frontalière du bouclier guyanais.

Elles appellent à la mobilisation contre l’exploitation minière et la construction de barrages en Amazonie et à ce que les trois gouvernements appliquent et respectent la législation internationale relative aux droits des peuples indigènes et tribaux.


Lire en ligne: http://www.survivalfrance.org/actu/10335

 

more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Postcolonial
Scoop.it!

Quand le nickel calédonien fait boum, la nature fait grise mine

Quand le nickel calédonien fait boum, la nature fait grise mine | forêts | Scoop.it

Deuxième réserve mondiale de minerai vert, l'archipel français est à l'aube d'une explosion de son extraction qui menacera son incroyable biodiversité… Les industriels, eux, assurent préserver l'environnement !


Via L'Info Autrement, Aquitaine decroissance
more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Afrique et développement durable
Scoop.it!

Radar Nishuli - Pionnier

Radar Nishuli - Pionnier | forêts | Scoop.it
Je protège les gorilles contre les exploitants de coltan

Via Aaisha Sylla
more...
Aaisha Sylla's curator insight, June 28, 5:20 AM

Ce responsable du parc de Kahuzi Biega se bat pour protéger les 600 derniers gorilles silver back du monde. Un combat inégal face à l’avancée inexorable des exploitants de coltan

RDC

Scooped by Wildforests
Scoop.it!

#Survival. Des Amérindiens portent plainte! #Génocide!

#Survival. Des Amérindiens portent plainte!  #Génocide! | forêts | Scoop.it
Wildforests's insight:

............."""""""""""""""".............

 

.......... 

Les survivants d’une tribu d’Indiens d’Amérique du Sud qui a été décimée au cours des années 1950 et 1960 traduisent le gouvernement paraguayen devant les tribunaux pour le génocide qu’ils ont subi.

Le cas des Aché, une tribu de chasseurs-cueilleurs qui parcourait les forêts montagneuses de l’est du Paraguay avant d’en être brutalement expulsée, est devenu tristement célèbre dans les années 1970.

 

Devant la brusque expansion agricole dans l’est du Paraguay à partir des années 1950, les Aché ont dû défendre leurs terres contre un front de colonisation croissant. Très vite, les colons organisèrent des raids mortels contre les Aché, épargnant les femmes et les enfants qui étaient généralement capturés et vendus comme esclaves.

L’un des chasseurs d’Indiens les plus réputés était Manuel Jesús Pereira, un propriétaire terrien local. Il était employé par le département des affaires indigènes du Paraguay, et son domaine agricole fut transformé en une ‘réserve’ dans laquelle étaient internés les Aché qui avaient été capturés. Coups et viols étaient monnaie courante. De nombreux Aché succombèrent à des maladies respiratoires.

 

Le directeur du département qui visitait fréquemment cette réserve fit lui-même le commerce d’esclaves.

Cette situation fut dénoncée au Paraguay par plusieurs anthropologues, dont beaucoup furent expulsés ou perdirent leur emploi.

 

Ces crimes furent dénoncés et portés à l’attention internationale par l’anthropologue allemand Mark Münzel. Son rapport intitulé Génocide au Paraguay, publié en 1973 par l’organisation danoise IWGIA, exposait les nombreuses atrocités commises contre les Aché.

 

[ ... ]

Ces images montrent les conditions de vie misérables des Aché qui ont été capturés et déportés dans la ‘réserve’ :

Indiens Aché peu de temps après leur capture et leur déportation dans la réserve aché du Paraguay, 1972.
Télécharger le visuel en haute définition


Lire en ligne: http://www.survivalfrance.org/actu/10322


more...
No comment yet.
Scooped by Wildforests from Agir pour la biodiversité !
Scoop.it!

Une forêt qui se mange

Une forêt qui se mange | forêts | Scoop.it

A Dartington, dans le sud de l'Angleterre, nous avons visité un jardin expérimental nourricier qui reproduit un écosystème forestier en milieu tempéré. Créé il y a 20 ans, il est aujourd'hui autogéré et produit suffisamment de fruits, feuilles comestibles, champignons, graines et noix pour subvenir aux besoins d’un ménage.


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter, Pescalune
more...
No comment yet.