Fonctionnement des écoles
3 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Roxanne Gaulin
Scoop.it!

Apprentissage du français: remplacer le crayon rouge par... un logiciel | Annie Mathieu | Éducation

Apprentissage du français: remplacer le crayon rouge par... un logiciel | Annie Mathieu | Éducation | Fonctionnement des écoles | Scoop.it
«La bête noire des élèves, c'est l'écriture, et celle des professeurs, c'est de les corriger.» Pour contourner ce double obstacle, Nicole Frédérick a décidé...
Roxanne Gaulin's insight:

 

Nous le savons tous, les études ne sont pas faciles pour tout le monde. Certaines personnes éprouvent plus de difficultés que d'autres, et ce, parfois dans plusieurs matières scolaires. Or, la plupart des étudiants ont tout de même des difficultés ou des lacunes dans une matière bien précise qu'ils appellent généralement leur bête noire. Pour certains, il s'agit des mathématiques, pour d'autres de l'histoire, des sciences ou du français. Actuellement, il n’existe pas de programme d'aide particulière pour toutes les matières, mais dans plusieurs écoles des programmes spéciaux sont présents concernant certaines matières. Celui que l'enseignante de l'école la cité à développé est fantastique pour aider ceux pour qui le français est leur plus grande difficulté à l'école. 

 

 

L'idée de faire écrire aux élèves leur texte sur l'ordinateur et de les corriger aussi sur l'ordinateur est, à mon avis, absolument géniale. Je crois que cette méthode de faire qu'a employé cette enseignante aura des effets positifs significatifs pour la qualité du  français écrit de ses étudiants. Tout d'abord, je crois que c'est une bonne façon d'intéresser les étudiants à faire quelque chose qu'ils n'aiment pas, c'est-à-dire leur permettre d'utiliser un média qu'ils apprécient, les ordinateurs, et en faire un outil de travail en classe. De plus, étant donné que le programme  informatique utilisée est extrêmement complet, il permet aux étudiants de comprendre leurs fautes, de les corriger, et ainsi de ne pas les répéter lorsqu'ils auront à réécrire ce mot ou ce genre de phrase dans le futur. 

 

 

Par contre, bien que j'y vois beaucoup d'avantages à ce type de fonctionnement, j'y vois aussi quelques inconvénients qui sont importants de prendre en compte. Premièrement, enseigner à une classe entière à l'aide d'un ordinateur comme outil implique des coûts assez élevés qui devront être assumés soit par l'école ou par le parent. Et a devenant le cas, où ils devraient être assumé par le parent, que feront-ils des élèves moins nantis pour qui les parents ne voudront pas débourser les frais ? Ils n'auront pas droit aux mêmes services ? En plus, à l'âge des élèves mentionnés dans l'article, l'utilisation de Facebook ou de tous autres médias sociaux est habituelle, donc il se pourrait fortement que lors des cours, lors des moments ou ils n'auront pas de surveillance, qu'ils délaissent leurs travaux pour aller se changer les idées sur ce genre de site. Ce qui aurait pour effet de ralentir le rythme d'apprentissage ou de l'efficacité à effectuer les tâches. 

 

 

 

C'est pourquoi je vois à ce nouveau type de pédagogie bien des avantages, mais aussi quelques petits inconvénients. Par contre, je crois à ce type d'enseignement, il nécessiterait seulement à mon avis, de petits ajustements ou adaptations.

more...
profODS2013A's comment, December 2, 2013 8:44 AM
commentaire 8 corrigé
Scooped by Roxanne Gaulin
Scoop.it!

De plus en plus chère, l’école gratuite - La Presse+

De plus en plus chère, l’école gratuite - La Presse+ | Fonctionnement des écoles | Scoop.it
Vous êtes un bon organisateur de berce-o-thon, de vente de chocolat, de lave-auto ou de souper spaghetti ? Votre école pourrait avoir besoin de vous, plus que jamais !
Roxanne Gaulin's insight:

Depuis plusieurs années, nous entendons parler que le taux de décrochage augmente. De multiples statistiques expliquent les raisons pour lesquelles tous ses adolescents quittent les bancs d'école. Or, le système scolaire offre des concentrations qui vient rejoindre les intérêts de plusieurs jeunes ce qui permet d'en garder plus d'un aux études. Cependant, il est à noter que ces programmes spécialisés sont souvent plus coûteux que les programmes réguliers. Dans cet article, on mentionne l'élévation des coûts de fréquentation scolaire cette année. La coupe budgétaire effectuée par le gouvernement  affecte grandement les familles québécoises. 

 

On dit sans cesse dans les médias, que nous voulons que nos jeunes soient mieux instruits, qu'on veut qu'ils étudient plus longtemps, qu'ils aient de meilleurs métiers, etc. Par contre, on ne leur offre pas toujours les outils nécessaires à leur bonne réussite. En augmentant les coûts de fréquentation scolaire, les parents n'y arrivent pas toujours et ainsi, ils auront tendance à couper là ou il n'est pas nécessaire. Par exemple, dans les cours de concentration musique, de concentration anglaise ou de concentration multisport, qui soit dit en passant aident grandement plusieurs jeunes filles et jeunes garçons à continuer d’aller à l'école, puisque c'est leur motivation. La motivation de gagner un prix dans un concours de musique, de gagner la première place dans un tournoi de soccer ou d'être capable de parler adéquatement en anglais. Ainsi, si mon analogie est bonne, si les coûts augmentent, les familles moins nanties annuleront les concentrations, les enfants se retrouveront dans des classes régulières, n'aimant pas plusieurs de leur cours, mais n'ayant aucune motivation de les continuer, alors leurs notes vont diminuer vu leur manque d'intérêt et ainsi de suite. Selon moi, si je peux me le permettre, il y a bien d'autres endroits que le gouvernement pourrait couper, mais pas dans l'éducation. L'éducation est l'avenir de demain, est l'avenir de notre province. Si l'on se retrouve avec des enfants qui n'ont pas envie de se rendre à l'école, il se pourrait qu'ils ne continuent pas non plus leur études postsecondaires. De plus, dans l'article on mentionne que les coupures pourraient aussi être sur les services aux élèves en situation de handicap. Mais pourquoi dites-moi les coupures se font là où les services sont utiles et nécessaires au développement. Si on veut que ses gens soient capables de se développer et d'évoluer, il faut aussi leur fournir des services adaptés qui leur permettront de s'épanouir. 

 

En bref, je conclus en disant que je ne suis pas d'accord avec ces hausses de coût provenant des écoles qui sont dues aux diminutions de subventions du gouvernement. Ces services sont non seulement nécessaire au bon développement de notre état, ils sont indispensables. 

 
more...
profODS2013A's comment, September 23, 2013 9:07 AM
commentaire 2 corrigé
Scooped by Roxanne Gaulin
Scoop.it!

La «classe inversée»: le pari d'enseigner à l'envers | Annie Mathieu | Éducation

La «classe inversée»: le pari d'enseigner à l'envers | Annie Mathieu | Éducation | Fonctionnement des écoles | Scoop.it
La théorie à la maison, les devoirs et les exercices à l'école. Voilà ce que suggère la «classe inversée», un modèle pédagogique qui gagne en popularité dans les...
Roxanne Gaulin's insight:

Depuis fort longtemps, les méthodes d'enseignements ont fort changé et les réformes se sont succédé. Or, dans l'article lu, j'ai vu une véritable révolution du monde de l'enseignement puisqu'il s'est accordé avec celui des technologies. Cet article explique le fonctionnement de l'enseignement inversé, c'est-à-dire, faire l'apprentissage des connaissances chez soi et approfondir avec des exercices et des travaux en classe. C'est, selon moi, une idée extraordinaire qui suscite l'attention de plusieurs.

 

Tout d'abord, je crois que ce principe sera bénéfique pour les enfants qui ont plus de difficultés, principalement ceux qui sont TDAH. Je m'explique. Ces enfants qui ont souvent de la difficulté à suivre en classe, qui sont constamment dérangé par tout ce qu'il y a autour pourront se concentrer davantage et apprendre plus facilement. En choisissant l'endroit d'étude, il sera possible pour les parents d'éliminer tous stimulus susceptibles de déconcentrer leur enfant. En plus, il pourra réécouter la capsule le nombre de fois qu'il voudra jusqu'à ce que l'information soit bien comprise, ce qu'il ne peut pas faire en classe lorsqu'un professeur parle. De plus, ces enfants ont de la difficulté à rester en place lorsqu'ils ne manipulent rien ou lorsqu'ils n'ont pas une tâche précise à faire. C'est pourquoi, à mon avis, il sera plus facile de les gérer dans une classe ou ils seront en action d'apprentissage lors de leurs exercices et leurs devoirs. Ainsi, ils favoriseront leur apprentissage et celle des autres enfants de la classe. Cependant, cette technique ne sera pas seulement efficace pour cette clientèle, mais pour bien d'autres enfants. Ceux qui apprennent plus vite, par exemple. Lorsque l'enseignent explique la matière en classe, ils ont, la plupart du temps comprit du premier coup. Par contre, les autres enfants posent plusieurs questions, ce qui est tout à faire normal, mais cela leur fait souvent perdre la concentration ce qui fait en sorte qu'ils n'écoutent plus ou dérange le reste du groupe. En leur permettant d'apprendre à la maison, en classe ils ne font que faire leurs exercices et approfondir leurs connaissances. Ce type d'enseignement pourrait aussi avantager les enfants qui ont plus de difficultés à apprendre en général puisqu'ils peuvent poser le nombre de questions qu'ils veulent sans déranger ou être gêné.

 

Finalement, ce type d'enseignement conviendrait à presque tous, à mon avis, même aux parents et aux enseignants. Il permettrait le développement l'autonomie des enfants, les parents seraient moins chargés de devoirs et les enseignants n'auraient pas à répéter chaque année les capsules. Je crois alors que ce fonctionnement devrait être pris en compte et développer dans un plus grand nombre d'écoles.

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 2:05 PM
commentaire 4 corrigé