Finis ton assiette
Follow
Find
13.2K views | +1 today
 
Scooped by Stephanie Lirand
onto Finis ton assiette
Scoop.it!

Que manger de local et de saison en septembre?

Que manger de local et de saison en septembre? | Finis ton assiette | Scoop.it
Que diriez-vous de remplir facilement votre panier de produits alimentaires de saison grâce à une liste de ce qui est disponible en cette période de l'année ?
more...
No comment yet.
Finis ton assiette
Ouvrez l'oeil sur votre alimentation
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Le petit déjeuner français loin d’être diététiquement bon !

Le petit déjeuner français loin d’être diététiquement bon ! | Finis ton assiette | Scoop.it

Il faut savoir que le petit déjeuner n’est apparu dans les ménages que tardivement, durant le 19ème siècle, avec l’instauration des rythmes de travail que ce soit aux champs ou à l’usine. Avant, l’homme préhistorique ne se nourrissait que quand il avait faim et plus tard, le français ne faisait que deux gros repas par jour, essentiellement à base de pain, un déjeuner dans la matinée et un dîner vers 17 heures. L’école obligatoire à la fin du 19ème a également joué un rôle dans la prise d’un petit-déjeuner pour les enfants. L’industrie agro-alimentaire s’en est ensuite donnée à cœur joie pour nourrir tous les bambins soi-disant affamés : au 20ème siècle, sont apparus les fameuses céréales de marque bien connue, le Banania et le sacro-saint verre de lait qui allait asseoir le dogme du petit-déj équilibré institué par les nutritionnistes durant les années 1970.

more...
No comment yet.
Rescooped by Stephanie Lirand from Les nouvelles gastronomiques
Scoop.it!

L’oignon de Tasmanie qui nous fait pleurer : 17 189 km parcourus jusqu’aux étals de nos supermarchés |

L’oignon de Tasmanie qui nous fait pleurer : 17 189 km parcourus jusqu’aux étals de nos supermarchés | | Finis ton assiette | Scoop.it
Coup de gueule contre les fruits et légumes importés dans nos supermarchés en France, notamment l'oignon de Tasmanie... et l'ail d'Argentine

Via Gourmandise sans frontières
more...
LA CALE AUX TRESORS's comment, September 22, 2013 5:47 AM
Chez nous en Bretagne nous avons l'Oignon de Roscoff AOC. Pas besoin de faire 17189 kms pour avoir des oignons. Bel article qui amène je l'espère les consommateurs à regarder l'origine des produits avant de les acheter.
Gourmandise sans frontières's comment, September 22, 2013 7:21 AM
Je l'espère aussi, mais c'est vrai que peu de gens s'interessent aux étiquettes au moment des courses.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Cash investigation | Les récoltes de la honte

Cash investigation | Les récoltes de la honte | Finis ton assiette | Scoop.it

Pour les consommateurs, la baisse du montant de leur Caddie serait mieux, forcément mieux. Mais le bonheur des uns ne ferait-il pas le malheur des autres ? Cette pression sur les prix a-t-elle un coût pour la main-d'oeuvre qui récolte, ramasse ou pêche les aliments ? Pour répondre à cette question, le journaliste Wandrille Lanos a mené l'enquête pendant huit mois, en remontant certaines filières de l'industrie agroalimentaire. Et, avec l'équipe de « Cash investigation », il a découvert des conditions de travail qui s'apparentent à l'exploitation humaine. Parfois, au coeur même de l'Union européenne.

Ainsi, dans les Pouilles, en Italie, nous découvrons que nos fruits et légumes sont cueillis par des ouvriers agricoles immigrés qui travaillent parfois pour 2,70 euros de l'heure. A Foggia, ces clandestins, pour la plupart originaires d'Afrique de l'Ouest, vivent dans un bidonville insalubre, appelé de manière tristement réaliste Gran Ghetto. En 2012, le principal syndicat agricole italien (le CGIL) évaluait à 400 000 le nombre d'immigrés clandestins exploités dans le secteur de l'agriculture.

Bien souvent, les cueilleurs ne connaissent même pas leur employeur : ils sont recrutés par des hommes qu'ils appellent des « caporals ». Ce système, nommé de ce fait le caporalato, sévit dans tout le sud-est de la Botte. Il nous permet d'acheter, à moindre coût, brocolis, pastèques, olives, tomates fraîches ou en conserve, etc., dans nos grandes surfaces. Cette exploitation humaine ne respecte ni le droit européen ni la charte éthique signée par nos grandes enseignes. Comme toujours, le magazine a, bien sûr, demandé à ces dernières de réagir, mettant au jour l'opacité et la complexité des filières d'approvisionnement de cette industrie, qui multiplie les intermédiaires. L'enquête se poursuit sur les filières « poisson » et « bananes » qui révèlent elles aussi des conditions de travail qu'on peut qualifier d'esclavage moderne.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Et pourquoi pas Coline ? Manger sain

Et pourquoi pas Coline ? Manger sain | Finis ton assiette | Scoop.it
Stephanie Lirand's insight:

Cela fait une petite année que je suis Coline pour ses articles / vidéos sur la beauté et la mode. Aujourd'hui elle prend sa plume pour nous parler d'alimentation saine: à lire!

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Comment manger moins de viande ? | Ecolo-Info

Comment manger moins de viande ? | Ecolo-Info | Finis ton assiette | Scoop.it

 Tout simplement en mangeant davantage d’autres aliments !

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Huile de palme, huile de coprah, fromage analogue : ce que le terroir industriel nous fait avaler |

Huile de palme, huile de coprah, fromage analogue : ce que le terroir industriel nous fait avaler | | Finis ton assiette | Scoop.it
Huile de palme, huile de coprah coco, fromage analogue, graisse végétale : marketing et terroir industriel
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

1er pique-nique des qualivores - Midi Pyrenées

Stephanie Lirand's insight:

Ce pique-nique géant et gratuit a eu lieu à l’hippodrome de Toulouse. Les producteurs de Midi-Pyrénées nous ont fait découvrir et déguster, à cette occasion, toutes la saveur et l’authenticité de leurs produits.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Chronique d'une végétarienne heureuse ! par Ecolo-Info

Chronique d'une végétarienne heureuse ! par Ecolo-Info | Finis ton assiette | Scoop.it

Voilà deux ans, Agnes renonçait à manger toute chair animale après avoir achevé la lecture de l’ouvrage de Jonathan Foer, Faut-il manger les animaux ?

Avec ces deux années de recul, voici son bilan....

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Bac, brevet, partiels, etc : quelle alimentation en période d'examen ? - Terrafemina

Bac, brevet, partiels, etc : quelle alimentation en période d'examen ? - Terrafemina | Finis ton assiette | Scoop.it
Bac, brevet, partiels, etc : quelle alimentation en période d'examen ?
Terrafemina
Vous avez passé ces dernières semaines le nez dans vos cours et vous sentez que vous commencez à flancher ?
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

De la drogue dans nos assiettes ?

De la drogue dans nos assiettes ? | Finis ton assiette | Scoop.it

Glaces, chips, plats préparés… Difficile d’y résister. Obèses ou en bonne santé, nous sommes tous accros à l’alimentation industrialisée qui représente 80% de ce que nous ingurgitons.

 

Après trois années d’enquête, Rémy Burkel livre un documentaire interpellant sur les pratiques de l’industrie agro-alimentaire. De la drogue dans nos assiettes tente de percer les secrets de fabrication des produits transformés.

 

Après tout, que savons-nous exactement du contenu de nos assiettes ? Comment les industriels nous rendent-ils accro à leurs tambouilles grasses et sucrées ?

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

85 médecins limousins alertent sur les dangers des pesticides

85 médecins limousins alertent sur les dangers des pesticides | Finis ton assiette | Scoop.it

Ils sont signataires d'un texte qui pointe les risques sanitaires de l'exposition aux pesticides.

Extraits :

"Nous tenons à préciser que nous ne cherchons pas à montrer du doigt une profession, mais que chacun doit prendre ses responsabilités. A nous d’assumer les nôtres en alertant sur les dangers de ces produits, particulièrement pour certaines catégories de la population (ceux qui y sont le plus exposés, ainsi que les femmes enceintes et les enfants). Car des liens sont établis en milieu professionnel entre l’utilisation de pesticides et certaines pathologies :

 - des cancers : « Les expositions professionnelles aux pesticides ont été plus particulièrement mises en cause dans les hémopathies malignes lymphoïdes. Des études en populations agricoles suggèrent leur implication dans les tumeurs cérébrales et dans les cancers hormono-dépendants  (cancers de la prostate, du sein, des testicules, de l’ovaire »(1)                       

 - des troubles neurologiques comme la maladie de Parkinson (2).                 

  - « chez l’enfant, l’utilisation domestique de pesticides, notamment d’insecticides domestiques, par la mère pendant la grossesse et pendant l’enfance a été régulièrement associée aux leucémies et, à un moindre degré, aux tumeurs cérébrales  

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Que mange-t-on vraiment ?

Que mange-t-on vraiment ? | Finis ton assiette | Scoop.it

L'affaire des lasagnes a suscité un tollé. Ce n'est pourtant qu'une des vilaines recettes de l'industrie agroalimentaire. Enquête sur le monde dingue de la malbouffe

La viande, c'est l'équivalent d'un tas de cailloux, s'étrangle Philippe Collin, éleveur, porte-parole de la Confédération paysanne. On est dans une industrie qui assemble des clous et des boulons, qui achète sur toute la planète au moins cher." Et qu'importe la qualité.

Que trouve-t-on dans les saucisses cocktail, le saumon fumé, les nuggets de poulet, les quiches de légumes surgelées, le fromage blanc "light" aux fraises ? Qu'est-ce que la "glu", encore pire que le minerai ? Qui sont les traders, les intermédiaires du négoce mondial de viande ? Plongée dans le monde dingue de la malbouffe, et 10 conseils pour bien manger, à lire dans le "Nouvel Observateur".

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

D’où il vient ton steak ?

D’où il vient ton steak ? | Finis ton assiette | Scoop.it

La viande que l'on trouve dans les étals des boucheries ou des supermarchés peut venir de bien des endroits différents. Elle peut aussi être issue d'animaux qui n'ont pas le même âge ni les mêmes caractéristiques physiques.

Voici comment bien lire les étiquettes.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Boire chaud : un geste santé à retrouver

Boire chaud : un geste santé à retrouver | Finis ton assiette | Scoop.it
Boire chaud est une habitude chez nous. Surtout quand il fait froid ! Mais la moitié du monde (en Inde, en Asie, en Amérique du Sud... et en Grande-Bretagn
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

QueFaireAvec.com, le site de ceux qui ont le frigo plein et pas d'idées

Stephanie Lirand's insight:

Ne jeter pas les restes! Conservez les dans des petites boites hermétiques le temps de les ré-utiliser. Le site : quefaireavec.com propose de vous trouver une recette à préparer à partir des ingrédients qu’il vous reste.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Documentaire Faux sucres, Zéro Calorie, mais à quel Prix?

more...
Ella Cree's curator insight, September 18, 2013 9:17 AM

Aspartame, la plante Stevia et sa version OGM... Toute une histoire. 

Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Que manger de local et de saison en septembre?

Que manger de local et de saison en septembre? | Finis ton assiette | Scoop.it
Que diriez-vous de remplir facilement votre panier de produits alimentaires de saison grâce à une liste de ce qui est disponible en cette période de l'année ?
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Local et de saison : mon panier d’août par Ecolo-Info

Local et de saison : mon panier d’août par Ecolo-Info | Finis ton assiette | Scoop.it

L’été bat son plein, c’est le moment de profiter de tous les fruits et légumes gorgés de vitamines et de soleil. On fait le plein de vitamines et de fibres, sans oublier que fruits et crudités sont de bons agents rafraichissants des chaudes journées. Et vous pouvez bien entendu les décliner en gaspacho, glace, granité, smoothie…

Et puisque tout arrive à profusion, c’est le moment de penser aux longs mois d’hiver et préparer ses conserves et confitures.

Bon appétit à tous !

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Les poissons à consommer en août |

Les poissons à consommer en août | | Finis ton assiette | Scoop.it
Les poissons de saison au mois d'aout comme la sardine et le mulet
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Petit tour d’horizon d’idées simples pour commencer à consommer local

Petit tour d’horizon d’idées simples pour commencer à consommer local | Finis ton assiette | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Local et de saison : mon panier de juin !

Local et de saison : mon panier de juin ! | Finis ton assiette | Scoop.it

Fruits : Abricot, amande fraîche, cassis, cerise, fraise, framboise, melon, mûre, prune, rhubarbe.

Légumes : Artichaut, asperge, aubergine, betterave, blette, carotte, céleri, chou nouveau, concombre, chou-fleur, courgette, épinard, fenouil, haricot vert, herbes aromatiques, laitue, laurier, navet, oignon, petit pois, pois gourmand, poireau, poivron, pomme de terre, radis, salade, tomate.

Fromages : Beaufort, bleu d’Auvergne, bleu de Bresse, bleu de Gex, bleu des Causses, boulette d’Avesnes, brie de Meaux, brie de Melun, brillat-savarin, camembert, cancoillotte, chabichou, coulommiers, emmental, époisses, féta, fourme d’Ambert, gorgonzola, gruyère, langres, livarot, maroilles, mascarpone, mimolette, morbier, mozzarella, munster, ossau-iraty, parmigiano reggiano, pont l’évêque, pouligny-saint-pierre, reblochon, ricotta, rocamadour, roquefort, saint-félicien, saint-nectaire, sainte-maure, selles sur cher, tome de savoie, valançay.

Viandes : Pleine saison pour le lapin, le pigeon, le poulet. Moyenne saison pour l’agneau, le mouton, la poule.

Poissons et crustacés : Brochet, chinchard (avec modération), dorade grise de ligne, églefin (avec modération), lieu jaune (colin) de ligne, hareng, homard (avec modération), langoustines (avec modération), maquereau, merlan (avec modération), saint-pierre (avec modération), sardine, tacaud, thon blanc ou germon de ligne, tourteau.

Cueillette : Fraise des bois, framboise, cèpes, chanterelles, girommes, rosée des très, trompette de la mort, pied de mouton, coprin chevelu, lactaire délicieux.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Quand le terroir se rebiffe

Champagne de vigneron, charcuterie corse, camembert ou viande régionale, les produits du terroir ont le vent en poupe. Face à la lassitude de la «malbouffe» industrielle, la suspicion ambiante autour des plats à réchauffer et l'uniformisation du goût, des hommes et des femmes défendent des choix culinaires différents et cherchent à sauvegarder des procédés de fabrication qui tendent à disparaître. Certains éleveurs et producteurs ont même ouvert une guerre de résistance contre les grands distributeurs qui plagient leurs produits sans scrupule. Rencontre avec ces artisans, représentants d'une nouvelle tendance gastronomique.

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Le scandale alimentaire qui s'annonce

L'affaire de la viande chevaline n'est que la partie émergée de pratiques industrielles qui mettent la santé publique en danger, estime Fabrice Nicolino.
more...
Stephanie Lirand's comment, March 22, 2013 5:39 AM
Source : Lemonde.fr
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

De la viande, oui, mais à l'acide !

De la viande, oui, mais à l'acide ! | Finis ton assiette | Scoop.it

Pendant que Bruxelles annonçait à grand bruit le retour des farines animales dans la gamelle des poissons, volailles et cochons, une autre bonne nouvelle est passée quasiment inaperçue. Il s’agit de la publication du règlement européen 101/2013, qui autorise l’« utilisation de l’acide lactique pour réduire la contamination microbiologique de surface des carcasses de bovins ».

 

 L’avantage du badigeonnage à l’acide lactique, c’est qu’on peut ainsi transformer une bidoche pas très nette en morceau de barbaque propre comme un sou neuf. Largement utilisée aux États-Unis, cette éponge magique faisait envie à l’Union Européenne du commerce du bétail et de la viande (le lobby des industriels du steak), qui tentait depuis trois ans de nous l’imposer. Enfin, c’est gagné !

Et, pendant qu’on y est, pourquoi pas la colle à viande ? Il y a trois ans, le Parlement européen avait, in extremis, retoqué la proposition de la commission européenne d’autoriser la thrombine comme additif alimentaire. Cet enzyme extrait du sang de bœuf ou de porc peut servir de colle pour agglomérer des chutes de découpes à l’abattoir et reconstituer ainsi la viande qu’on trouve dans les plats cuisinés.

 

Pratique pour donner au consommateur l’illusion qu’il a des morceaux entiers dans sa barquette de cassoulet, alors qu’il s’agit de bouts de barbaque provenant de différents animaux recollés ensemble ! Il a des jours comme ça où l’Europe ça colle aux dents...

 

Le Canard Enchaîné N° 4819 du 6 mars 2013

more...
No comment yet.
Scooped by Stephanie Lirand
Scoop.it!

Même en mangeant sain et bio, on s’empoisonne aux phtalates et au bisphénol

Même en mangeant sain et bio, on s’empoisonne aux phtalates et au bisphénol | Finis ton assiette | Scoop.it

Selon une étude publiée le 27 février dans Nature Journal of Exposure Science and Environmental Epidemiology, on avale des quantités inquiétantes de produits chimiques toxiques même si on mange bio et qu’on évite les contenants en matière plastique. Les enfants sont particulièrement exposés.

Le bisphénol A (BPA) et les phtalates sont des produits chimiques qui entrent notamment dans la fabrication des plastiques. Le BPA est présent dans les résines qui tapissent les boîtes de conserve. Les phtalates dans les déodorants et les produits cosmétiques. Il y en a donc partout. BPA et phtalates sont des perturbateurs endocriniens. Des études chez l’animal ont associé ces composés à des anomalies du système génital mâle. Epidémiologiquement, un lien est soupçonné avec l’obésité et le diabète. Le BPA est aussi accusé de favoriser l’hyperactivité, l’anxiété et la dépression chez les filles.

L’étude conduite par l’université de Washington (Seattle) a consisté à comparer l’exposition au bisphénol A et aux phtalates de 10 familles américaines. La moitié a suivi des consignes strictes visant à éviter ces deux composés, par exemple ne pas utiliser de récipients en plastique. L’autre moitié s’est vue remettre un panier pour 5 jours d’aliments bio, frais, d’origine locale, préparés sans le moindre contact avec des contenants en plastique.

Les chercheurs ont ensuite relevé chez les participants les concentrations urinaires des produits de dégradation des phtalates et du BPA. Ils s’attendaient à voir les taux baisser dans les familles ayant reçu les aliments frais et bio. Et là, surprise : c’est le contraire qui est arrivé. Les concentrations de ces substances chimiques sont apparues 100 fois plus élevées que dans la population générale. Les enfants présentaient des taux plus élevés que les adultes. Pour comprendre ce qui se passait, les chercheurs ont analysé les produits alimentaires qui leur avaient été donnés à consommer. Les laitages (beurre, crème, lait et fromage) avaient des concentrations supérieures à 440 nanogrammes/gramme. Les épices moulus (cannelle, poivre) affichaient des taux supérieurs à 700 ng/g, le record étant pour le coriandre avec 21400 ng/g.

Sur la base de ces résultats, les chercheurs estiment qu’un enfant américain de 3 à 6 ans est exposé chaque jour à 183 mg/kg de ces produits chimiques, alors que l’agence de protection de l’environnement (US EPA) a fixé la limite à 20 mg/kg/jour.

Stephanie Lirand's insight:

source : LaNutrition.fr

more...
No comment yet.