Nicolas Sarkozy, un président trop cultivé | fin de l'euro et économie | Scoop.it