FAM Web
4 views | +0 today
Follow
FAM Web
Les FAM dans le monde du web...
Curated by Vie de Fam
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

Le sexisme empoisonne la Silicon Valley - Le Figaro

Le sexisme empoisonne la Silicon Valley - Le Figaro | FAM Web | Scoop.it
Le Figaro Le sexisme empoisonne la Silicon Valley Le Figaro D'après un recherche conduite en 2009 par les universitaires Caroline Simard et Andrea Henderson, un homme a presque trois fois plus de chances d'être promu en tant que manager dans une...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

Il découvre la nouvelle vie de son ex sur Facebook... et se montre ... - LaDépêche.fr

Il découvre la nouvelle vie de son ex sur Facebook... et se montre ... - LaDépêche.fr | FAM Web | Scoop.it
LaDépêche.fr Il découvre la nouvelle vie de son ex sur Facebook... et se montre ... LaDépêche.fr Le 8 septembre, il s'introduit dans l'appartement et quand la jeune femme rentre, il perd tout contrôle.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

La vidéo d'une femme battue agite le web

La vidéo d'une femme battue agite le web | FAM Web | Scoop.it
Les images sont choquantes. Une vidéo mise en ligne sur YouTube le 18 mars a déjà été vue plus de 100.000 fois. Intitulée "une photo par jour pendant la pire année de ma vie", elle montre une jeune femme dont le visage porte de plus en plus de traces de coups, avec ce message à la fin, en croate : "aidez-moi. Je ne sais pas si je peux attendre demain".
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

Internet au secours des Saoudiennes au volant - Les Échos

Internet au secours des Saoudiennes au volant - Les Échos | FAM Web | Scoop.it
Les Échos Internet au secours des Saoudiennes au volant Les Échos Il est difficile d'imaginer qu'au XXIe siècle, l'Arabie saoudite interdise aux femmes de conduire », affirme Rothna Begum, de l'ONG Human Rights Watch (HRW).
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

La jeune mécano restaure de vieilles voitures - Jactiv

Jactiv La jeune mécano restaure de vieilles voitures Jactiv Aujourd'hui, avec son compagnon carrossier et un ami web designer, elle restaure de vieux Combi Wolkswagen, des 2 CV, des Fiat 500, des Porsche et des Dyane, dans leur atelier de...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

«No woman, no drive» défend la cause des Saoudiennes au volant - Le Parisien

«No woman, no drive» défend la cause des Saoudiennes au volant - Le Parisien | FAM Web | Scoop.it
Le Parisien «No woman, no drive» défend la cause des Saoudiennes au volant Le Parisien «No woman, no drive» défend la cause des Saoudiennes au volant. 28 oct. 2013, 17h57 | MAJ : 18h39.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie de Fam
Scoop.it!

Journée de la femme digitale : "Le Web est un outil d’égalité entre les sexes"

Journée de la femme digitale : "Le Web est un outil d’égalité entre les sexes" | FAM Web | Scoop.it
40% des femmes actives estiment que le numérique leur permet de gagner du temps au quotidien. Et dans leur vie professionnelle, comment ont-elles adopté les solutions digitales ? Les outils numériques ont-ils un impact sur l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée ? L’Observatoire Orange-Terrafemina, partenaire de la première Journée de la femme digitale le 8 mars 2013, s’interroge sur l’impact du digital dans la vie des femmes actives. Décryptage des résultats avec Muriel de Saint-Sauveur, Directrice de la diversité du groupe Mazars. Terrafemina : D’après l’étude CSA* réalisée pour Orange et Terrafemina, les hommes et les femmes actives ont une utilisation similaire des outils digitaux dans le contexte professionnel. Selon vous les femmes entretiennent-elles un rapport au digital différent des hommes ?Muriel de Saint-Sauveur : Les différences existent car nous avons encore des objectifs quotidiens distincts. De fait, ce que font les femmes sur Internet est différent. Elles s’occupent des courses, des vacances, des enfants, de la baby-sitter, et elles utilisent largement Internet pour cela. Ainsi mon constat est que les hommes et les femmes utilisent différemment le digital, non pas parce qu’ils sont hommes et femmes, mais parce que leurs rôles les enferment dans une « posture genrée ». Tf : Concernant l’impact du digital sur la vie professionnelle, notre étude pointe du doigt la méfiance des actifs au sujet de la concentration des salariés, et l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Est-ce une question préoccupante selon vous ?M. S.-S. : C’est un vrai problème aujourd’hui, on est dans l’immédiateté 24h/24. Je pense qu’il est nécessaire de se pousser à ne pas répondre systématiquement aux mails, ne pas mettre tout le monde en copie, etc. Cela pollue la vie de tous, mais nous avons un mal fou à nous en extraire. Le digital apporte rapidité et ouverture sur le monde à l’entreprise, mais je ne suis pas certaine qu’on progresse dans la qualité du travail fourni. J’ose prendre mon propre cas pour exemple. Je travaille avec 71 pays différents, et nous communiquons évidemment par mail. Pourtant, tant que je n’ai pas rencontré les gens physiquement, la collaboration ne fonctionne pas. Ou bien la mission prend six mois au lieu de trois… Tf : Une grande majorité des actifs interrogés (61%) pense pourtant que le numérique a un impact positif sur la qualité du travail, la créativité et la capacité d’innovation des salariés.M. S.-S. : En effet le Web facilite la rapidité, la connectivité, les interactions, il aplanit les hiérarchies. Mais il n’empêche qu’on continue de déjeuner avec les clients et d’organiser des réunions. Pour les équipes, c’est un formidable outil de respiration : l’Intranet ou les outils de conférence comme Skype favorisent les échanges entre tous les niveaux, on peut voir son grand patron un peu plus souvent. En outre, l’information circule et elle n’est plus seulement aux mains des managers. De fait on ne la maîtrise plus mais on doit la gérer… D’où l’émergence nécessaire d’un management très différent. Tf : Selon vous le numérique est-il un piège pour les femmes mères de famille qui se retrouvent obligées de travailler en dehors des heures de travail ou bien une chance d’acquérir enfin le don d’ubiquité ?M. S.-S. : Pour moi c’est une chance. Je pense que la porosité entre le virtuel et le privé n’est pas un problème, c’est un facteur de liberté, pour gérer son temps comme on veut. Une femme peut faire ses courses en ligne depuis son poste professionnel à midi et répondre à ses mails le soir. Pour les hommes c’est la même chose, avant, ils laissaient leurs problèmes personnels à la maison, mais l’arrivée des femmes dans l’entreprise a fait entrer la vie privée au bureau, et les hommes aussi utilisent aujourd’hui des moments de temps professionnel pour gérer leur vie privée. Tf : Vous avez écrit « Un monde féminin serait-il meilleur ? ». Est-ce qu’un Web féminin serait meilleur selon vous ? A quoi ressemblerait-il ?M. S.-S. : Je me garderai bien de répondre, mais je peux dire que sans les femmes il serait très mauvais ! J’ai l’impression que les femmes sont nombreuses dans le secteur du digital, même si elles prennent toujours moins la parole que les hommes. Je pense que le Web est un outil d’égalité entre hommes et femmes ; les stéréotypes n’y sont pas enracinés, il n’y a pas de terrain réservé aux hommes, pas de juge, et les femmes y jouissent d’une totale liberté de parole. D’ailleurs, les jeunes filles utilisent aussi bien les outils numériques que les jeunes garçons. En tant qu’outil de démocratie des droits humains, le digital est aussi un outil de démocratie entre hommes et femmes.
more...
No comment yet.