Livre : "Hackers : bâtisseurs depuis 1959"  de Sabine Blanc et Ophélia Noor | FabLabs, design, hackerspaces, makerspaces | Scoop.it

Sans les hackers, il n'y aurait pas d'Internet. Il n'y aurait pas d'ordinateur non plus.

Avant d'en arriver à nos PC connectés à 5 megabits par seconde, il y a un demi-siècle d'histoire du hacking, qui n'est rien d'autre stricto sensu, que l'usage créatif des techniques, l'art de démonter les systèmes (hacker signifie "mettre en pièces" en anglais), pour mieux en reconstruire d'autres, en fonction de ses envies, ses besoins, son simple plaisir. Autrement dit, sous le clavier de Jude Milhon, “St. Jude”, patronne des hackers, décédée en 2003, le hacking est "le contournement intelligent des limites imposées, qu’elles le soient par votre gouvernement, vos propres capacités ou les lois de la physique"


Via Aurélien BADET, Fabrique d'Objets Libres