Les huit députés de gauche des Français de l’étranger ne sont pas contents : alors qu’ils n’ont pour la plupart pas de pied-à-terre à Paris, ils auraient souhaité se voir attribuer un bureau au 101, rue de l’Université, équipé d’une douche et d’une banquette escamotable pour dormir.