Alain Marleix, ancien ministre et chargé du découpage électoral pour la réforme constitutionnelle de 2008, a mis en garde le président contre un risque de cohabitation.