"Je suis forcément déçu. Perdre une élection après 18 mois de campagne n’est pas un moment facile. Mais cette déception est atténuée quand on n’ a pas de regret, ayant fait le maximum avec les moyens qui étaient les miens dans une circonscription très difficile du fait de sa taille (quasiment un continent), de sa diversité entre l’Afrique et le Moyen Orient."