Exclusion sociale
14 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Les CSSS manquent de ressources pour les hommes

Les CSSS manquent de ressources pour les hommes | Exclusion sociale | Scoop.it
Seulement un centre de santé et de services sociaux (CSSS) sur 10 dans la région de Montréal estime être à l’aise dans ses interventions auprès des hommes.
Evelyne Ouellet's insight:

Dans cet article, on estime que seulement un CSSS sur 10 se sent à l'aise complètement dans ses interventions avec les hommes. Le reste se considérerait comme mal à l'aise et pas complètement efficace nottament lors des cas de vives colères et d'agressivité. Je trouves cela inexcusable lorsqu'on sait que les hommes en détresse ont un plus haut taux de suicide que les femmes et que ceux-ci ont moins tendance à chercher de l'aide. Lorsqu'ils le font, ils devraient être en mesure de recevoir des services adaptés à leurs besoins ! Je ne sais pas s'il s'agit seulement de la gestion de l'agressivité de leurs patients, mais si c'est le cas, c'Est un problème facilement résolvable ! Il existe des formations de gestion de crise qui peuvent se donner auprès des employés ! Un peu d'efforts, on néglige une grande partie de la population !

more...
Noémi Lafleur-Allard's comment, November 21, 2013 11:01 AM
Je trouve assez désolant qu'il n'y est pas plus de ressources pour les hommes. À mon avis, les hommes ont déjà de la difficulté à aller consulter puisque la société accepte moins en général que les hommes ait des difficultés de santé mentale. Si en plus ils n'ont pas de ressources pour les aider dans le réseau public, on met encore une fois des battons dans les roues de la petite population d'homme prêt à aller chercher de l'aide. De plus, ils ont besoin d'une adapté aux problématiques puisqu'ils ne verront pas le problème de la même manière qu'une femme dans la même situation le ferait. je crois donc que les CSSS devrait mettre en place des ressources exclusivement pour homme et aussi faire de la sensibilisation au fait que les hommes devrait plus consulter, aller chercher de l'aide s'ils en ont besoin, et que cela n'est pas moins accepter que si ce serais une femme, même si la société envoie le message contraire.
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Persévérance scolaire - Décrochage: traiter garçons et filles sur un pied d’égalité

Persévérance scolaire - Décrochage: traiter garçons et filles sur un pied d’égalité | Exclusion sociale | Scoop.it
Le Québec ferait complètement fausse route s’il se dotait d’une politique...
Evelyne Ouellet's insight:

Dans cet article, on traîte du sujet du décrochage scolaire des garçons par rapport à celui des filles. Il est certain qu'il s'agit d'un enjeu majeur étant donné que l'éducation est la clé d'une société en santé et prosphère. Cependant, comme il est mentionné dans le texte, je crois que le système scolaire manque de modèles masculins. C'est un système avec beaucoup d'enseignantes et d'intervenantes , mais les hommes sont en sous-nombre. Selon moi, d'après ce que j'ai vu dans mon école secondaire, les moyens pour diminuer le décrochage scolaire sont surtout féminins, et les garçons n'y trouvent pas assez souvent leur compte. Sans séparer les classes, y aurait-il moyen d'offrir au personnel une formation sur les différents types d'apprentissages et sur comment rendre les garçons plus concernés par leurs études ? Je suis pour l'équalité des deux sexes, les femmes se sont battues longtemps pour l'accès à une éducation adaptée à leurs besoins. Il ne faut toutefois pas que ça fasse un débalancement de l'autre côté! EN tant que future éducatrice spécialisée, je considère primordial que ce problème soit pris au sérieux, les hommes doivent sentir qu'ils ont leur  place dans le système d'éducation et qu'ils ont des modèles masculins dans le domaine scolaire aussi !

more...
profODS2013A's comment, December 3, 2013 10:44 AM
commentaire 8 corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Enfants maltraités: trois fois plus de signalements dans la région de Québec | Pierre Pelchat | Société

Enfants maltraités: trois fois plus de signalements dans la région de Québec | Pierre Pelchat | Société | Exclusion sociale | Scoop.it
Les cas plus nombreux de violence familiale et conjugale expliquent en bonne partie la forte augmentation du nombre de signalements d'enfants maltraités dans la région...
Evelyne Ouellet's insight:

Il est en effet inquiétant que le nombre de signalements augmentent considérablement. Dans l'article, on émet l'hypothèse que ce serait parce qu'il y a un manque de ressources et pour les hommes violents et pour les victimes. Ce n'est pas surprenant, et ce n'ira pas en s'améliorant étant données les compressions budgétaires du fédéral en exclusion sociale obligent plusieurs organismes à fermer leurs portes ou bien réduire la gamme de services offerts. Je suis énormément en désaccord puisque la violence familiale est un grave problème de société qui peut se perpétuer de générations en générations si on reste dans le cercle viscieux faute de ressources. Il est essentield'augmenter les services avant que le taux de violence augmente encore en fournissant plus de ressources, par exemple communautaires, des groupes D'entraide, des groupes de communication, des lignes téléphoniques, ect...Miser sur le bien-être familial, et entre autres celui des enfants, c'est miser sur le bien-être d'une société. On risque ainsi de former de futurs travailleurs ayant une vie complète, sans violence et avec une bonne estime de soi. De plus, en diminuantla violence, en réduit les coûts de services de santé .Comme quoi, ce problème n'est pas simplement social, mais aussi économique, Monsieur Harper.

more...
profODS2013A's comment, October 25, 2013 9:24 AM
commentaire 6 corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Soins à domicile - Hébert favorable aux amendes pour sortir les aînés des hôpitaux

Soins à domicile - Hébert favorable aux amendes pour sortir les aînés des hôpitaux | Exclusion sociale | Scoop.it
Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, approuve la méthode coercitive...
Evelyne Ouellet's insight:

Selon cet article, le ministre Hébert encouragerait que les amendes envers les centres hospitaliers qui garderait trop longtemps, c'est-à-dire plus qu"une semaine, des patients jugés capable de retourner à la maison. Tout cela serait dans l'objectif de libérer les lits d'hôpitaux et de favoriser les soins à domicile. Techniquement, c'est une bonne idée, et c'est vrai que ces soins devraient être priviligiés. Cependant, ce n'est pas vrai que ce sont tous ceux qui vont être renvoyés chez eux qui ont les soins nécessaires dans l'immédiat. Dans ces cas, les hôpitaux se retrouve dans une position délicate: celle de soit renvoyer des personnes chez eux des patients qui n'ont pas les soins dont ils ont besoin ou soit déverser près de 1000 $ par jour. Les soins à domicile sont la meilleure option, je suis d'accord mais ils sont encore en nombre insuffisants et trop indisponibles...

more...
profODS2013A's comment, October 18, 2013 9:41 PM
commentaire 4 corrigé
Rescooped by Evelyne Ouellet from éducation
Scoop.it!

École publique: des programmes réservés à l'élite? | Isabelle Ducas | Éducation

École publique: des programmes réservés à l'élite? | Isabelle Ducas | Éducation | Exclusion sociale | Scoop.it
Les programmes particuliers se sont multipliés au cours des dernières années dans les écoles publiques, qui y voient une façon de motiver leurs élèves et de faire...

Via Noémi Lafleur-Allard
Evelyne Ouellet's insight:

Suite à la lecture de cet article et au commentaire de Noémi, je m'intérroge sur le but de ces programmes. L'objectif de ces programmes est-il de faire compétition aux écoles privées ou d'offrir un programme d'éducation alternatif permettant aux élèves de se dépasser? Selon moi, des programmes sports-études ne devraient pas nécessairement être admissible par résultats. De cette façon, quelqu'un en difficulté d'apprentissage pourrait bénéfier de ce type d'apprentissage (travail d'équipe, ethique du sport, pouvoir canaliser son énergie dans quelque chose) ou même titre que quelqu'un de prime abord talentueux à l'école. Ne devrait-on pas plus juger l'amélioration à l'école ? Par exemple, je propose qu'on offre ces programmes à tous ceux qui le désirent pendant une durée de deux mois, et qu'après cela on fasse une sélection sur la constance dans les bonnes notes ET/OU le degré d'amélioration des résultats. Parce que, de la manière dont je vois la situation, on offre ces programmes à ceux qui ont déjà de bons résultats et qui ont des moyens de se le payer. Les classes régulières se retrouvent encore avec plus de jeunes avec des troubles de comportements, le rendement du groupe se retrouve moins bon. En sélectionnant ainsi, on perfectionne ceux qui sont déjà bons, et on place ceux qui ont de la difficulté à l'école avec ceux qui ont eux aussi de la difficulté. Passe-t'on à côté de l'objectif initial de ces programmes ?

more...
Noémi Lafleur-Allard's curator insight, September 18, 2013 1:20 PM

Dans cet article, Mme Isabelle Ducas souligne le fait que dans les écoles publiques, les programmes spécialisées tel que les sports études ou encore les concentration en musique ou en art, sont souvent sélectif et assez couteux. À mon avis, il est normal que les programmes spéciaux soit sélectif au niveau des performances scolaires puisqu'il s'agit de programmes à l'école. Je n'entend pas par là d'avoir seulement les élèves excellent, mais une certaine moyenne minimum. Cela peut être une motivation à mieux performer pour un élève selon moi. Pour les coûts, je crois qu'il est normal d'avoir de léger coût pour pouvoir payer le matériel et les compétitions par exemple, pour permettre également aux programmes spéciaux de continuer d'exister. Je suis toutefois contre le fait que les coûts soit élevés et que cela empêche certains élèves de milieux moins fortunés de pratiquer des sports ou des loisirs. Je crois aussi que certaines écoles en profitent pour charger des coûts aux parents qui ne sont pas nécéssaire. Pour terminer, je crois que les programmes spéciaux sont très bon pour les jeunes et je crois aussi que s'ils sont offerts de manières équitable, sont une bonne manière de lutter contre le décrochage scolaire puisque les jeunes s'accrochent à des loisirs qu'ils apprécient durant leurs secondaire. 

profODS2013A's comment, September 18, 2013 7:48 PM
commentaire 2 corrigé
profODS2013A's comment, September 23, 2013 8:59 AM
commentaire 2 de Evelyne corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Les programmes scolaires inusités augmentent la réussite scolaire

Les programmes scolaires inusités augmentent la réussite scolaire | Exclusion sociale | Scoop.it
Plus d’élèves ont obtenu leur diplôme d’études secondaires cette année que l’an dernier. La clé du succès? Des commissions scolaires qui ont réussi à garder les jeunes entre leurs murs révèlent leurs secrets.
Evelyne Ouellet's insight:

Dans cet article on mentionne que de nouveaux programmes scolaires ont augmentés le taux de réussites du secondaire. Je trouve cela génial ! L'éducation est la clé d'une société saine et je suis heureuse de voir que certains établissements scolaires ont trouvés le moyens d'intéresser des adolescents à l'école. On sait que les garçons ont un plus grand taux de décrochâge que celui des filles, et peut-être a-t'on trouvé une solution à ce problème. Peut-être pourrait-on charger des éducateurs de projets semblables, qui mise sur la réussite et sur l'enseignement différement pour regrouper le plus grand pourcentage des élèves, qui parfois ont besoin de d'autres moyens d'apprentissages !

more...
profODS2013A's comment, November 18, 2013 3:11 PM
commentaire 9 corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Les infirmières sonnent l'alarme

Nouvelles politiques, sociales et économiques qui touchent le Québec et le Canada: Ottawa, Parlement, Assemblée nationale, Santé, Scandales, Manifestations, Environnement.
Evelyne Ouellet's insight:

Dans cet article, il  est question que le nombre d'infirmières dans les CHSLD diminuera et donc que plusieurs postes seront coupés. Le Minsitre Réjean Hébert se défend en disant que le nombre d'infirmières doit diminuer pour permettre d'augmenter le nombre de préposés. Il est vrai que le nombre de préposés est insuffisant, mais tout de même je crois que le nombre d'infirmières ne devrait pas descendre. On dit dans l'article que lorsque les infirmières ne sont pas assez nombreuses pour le nombre de personnes âgées, elles les envoient à l'urgence. Cependant, à l'urgence, il y a de grandes chances qu'ils attrapent des infections qui peuvent amener à des complications... On n'est guère plus avancé... De plus, si les infirmières ont un plus grand ratio patients-infirmière, on diminue la qualité des services en ne laissant que la base pour pouvoir passer tous les patients. N'oublions pas que le système de santé est composé d'humains, qui peuvent se sentir seuls et qui ont besoin qu'on prenne soin d'eux et qu'on leur offre un peu de confort social aussi. Oui les soins de santé coûtent chers, mais avec la population vieillisante, c'est un domaine d'avenir et ces infirmières nous sont essentielles.

more...
profODS2013A's comment, November 1, 2013 9:03 AM
commentaire 7 corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Une meilleure collaboration faciliterait l'embauche des malades mentaux

Une meilleure collaboration faciliterait l'embauche des malades mentaux | Exclusion sociale | Scoop.it
Ottawa — Pas moins de 90 % de Canadiens ayant de graves problèmes de santé...
Evelyne Ouellet's insight:

Bien que le titre de l'article soit un peu péjoratif à mon avis, le message est bon et positif. Cet article traîte d'une commission d'enquête mise en place par le gouvernement fédéral pour comprendre les situations de chômage chez les personnes atteintes d'un trouble ou d'une maladie mentale. Dans cette article, on énonce que le gouvernement devrait mettre en place des mesures pour faciliter l'embauche de cette clientèle. Selon moi, c'est une excellente initiave pour l'éducation spécialisée puisque cela facilite notre travail et l'orientation des services. Un client risque d'être mieux et d'avoir moins besoin qu'on le dirige vers des services s'il a un emploi, donc une source de revenus. Je considère que si le gouvernement met en place de telles mesures, nous, en tant qu'éducateurs devront faire de la prévention et s'impliquer dans ce projet pour réduire la discrimination.

more...
Noémi Lafleur-Allard's comment, October 10, 2013 11:22 AM
Pour ma part, j'ai l'impression que les entreprises aurait avantage à engager des personnes prises avec des troubles psychologiques, puisque je crois que de travailler aide c'est gens à retrouver un équilibre ainsi qu'à se réinsérer tranquillement en société. Le chômage et le fait de rester chez soi sans sortir a selon moi un effet dévastateur sur un moral déjà fragile. Je considère donc que le gouvernement est gagnant en mettant en place des mesures pour aider c'est gens à travailler ou a leur donner de l'aide pour qu'ils restent au travail. Une personne ayant un emploi se sent valoriser, à un revenus et donc peux se permettre de faire plus de loisirs ou d'achat qu'il apprécie. Tout ses facteurs aident au moral d'une personne, et une personne avec une bonne santé mentale coûte moins cher à l'état qu'une personne malade.
profODS2013A's comment, October 18, 2013 3:57 PM
commentaire 5 corrigé pour Evelyne et Noémie
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Première ligne de soins - Le réseau n’a pas su s’adapter au vieillissement de la population

Première ligne de soins - Le réseau n’a pas su s’adapter au vieillissement de la population | Exclusion sociale | Scoop.it
Avoir accès à la première ligne de soins du réseau...
Evelyne Ouellet's insight:

Comme nous l'avons constaté dans le cours, le réseau de la santé n'est pas près à une population vieillisante. Les ressources publiques ainsi que le personnel sont insuffisants. Cela a pour effet que les personnes âgées en perte d'autonomie seules se retrouvent sans endroit. Pour ceux qui ont les moyens d'aller vers le privé, cela peut toujours aller, mais ceux qui n'en n'ont pas doivent lutter pour une place en CHSLD alors qu'ils n'en ont pas nécessairement la force. Pourtant, le réseau de santé devait s'y attendre, depuis des annés, on sait ce qui s'en vient et j'ai l'impression qu'on ne fait rien, ou pas assez, du moins. Que dire de ces côtes R vertigineuses pour entrer en médecine, ou dans le milieu de la santé ? Nous nous privons de personnels qui pourrait être compétent sans nécessairement avoir des notes extraordinaires. On se prive de gens dont pourtant nous n'avons pas les moyens de nous priver. Et pourquoi ne fait-on pas la promotion du milieu de la Santé plus que cela ? Si nous n'agissons pas, nous allons nous retrouver avec une véritable crise de société !

more...
profODS2013A's comment, September 26, 2013 8:14 AM
commentaire 3 corrigé
Scooped by Evelyne Ouellet
Scoop.it!

Itinérance : front commun contre Ottawa

Itinérance : front commun contre Ottawa | Exclusion sociale | Scoop.it
Alors que le nombre de sans-abri grimpe et que les causes de l’itinérance se...
Evelyne Ouellet's insight:

En gros,on nous dit que le budget accordé à la lutte à l'itinérance sera diminué considérablement. Le fait que simplement à Montréal, on coupe le budget de deux millions(12%) et on met en péril le poste de plusieurs intervenants. De plus, en coupant dans les montants alloués, plusieurs organismes se voient menacés. En bref, on coupe dans les interventions et on devra diminuer les services donnés. Donc, et les clientèles, qui se retrouvent avec moins d'interventions, de lieux de services et un moins grand éventail possible d'interventions, et les intervenants, qui devront soit perdre leur emploi, soit pallier à la perte de collègues, diminuant leur qualité de travail, se retrouvent pénalisés par cette nouvelle politique. Simplement à Montréal, 69 000 nuités ont étés offertes à la population sans logement fixe  l'hiver dernier, ce qui illustre un grand besoin qui risque de ne pas être comblé à cause de cette coupure. 

more...
profODS2013A's comment, September 11, 2013 8:06 PM
commentaire 1 corrigé