Examen Oral
2 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by Fiona Merrigan from Français Langue étrangère
Scoop.it!

Présentations : commençons par le commencement (1)

Présentations : commençons par le commencement (1) | Examen Oral | Scoop.it
Se présenter. C'est une des premières choses que l'on demande à un élève en cours de langue à la rentrée. Facile ? Sympathique ? ça peut aussi virer au cauchemar. A froid, il faut réactiver des cir...

Via Elena Pérez, Sandrine Pac-Kenny
more...
Sandrine Pac-Kenny's comment, August 24, 2013 5:32 AM
je vais faire ce genre d'exercices à tous les niveaux car les élèves disent toujours je n'ai rien à dire ! Merci pour les cartes je vais les imprimer et les mettre en illustrations dans ma classe.
Elena Pérez's comment, August 24, 2013 5:36 AM
Avec plaisir ! moi aussi, je les trouve très pratiques pour la rentrée.
Corinne 's comment, August 24, 2013 1:12 PM
simplicité et efficacité ! super activité !
Rescooped by Fiona Merrigan from POURQUOI PAS... EN FRANÇAIS ?
Scoop.it!

1000 mots les plus utilisés en français (2) Qu'as-tu fait ce week-end ? Conversation

http://www.hotosting.com/yannicksayer/. Apprenez les mots indispensables et phrases essentielles à connaître dans une conversation pour parler de votre week-...

Via Elena Pérez
more...
No comment yet.
Rescooped by Fiona Merrigan from Metaglossia: The Translation World
Scoop.it!

Des anglophones moins bilingues que la moyenne | Philippe Orfali | Actualités régionales

Des anglophones moins bilingues que la moyenne | Philippe Orfali | Actualités régionales | Examen Oral | Scoop.it

Vivant dans une région résolument bilingue, les Anglo-Québécois de l'Outaouais sont pourtant considérablement moins aptes dans les deux langues officielles que ceux de l'ensemble du Québec, révèlent des données compilées par Statistique Canada à la demande du Droit.

Alors qu'à l'échelle de la Belle Province, près de 61 % des Québécois de langue anglaise se disent en mesure de mener une conversation dans l'autre langue officielle, seuls 54 % des Anglo-Québécois de l'Outaouais seraient en mesure de faire de même.

La tendance est inverse du côté d'Ottawa, la région comptant davantage d'anglophones bilingues - plus d'un sur quatre - que l'Ontario. Dans l'ensemble de la province, seulement 7,2 % des anglophones pourraient parler suffisamment le français pour entretenir une conversation.

« Cela témoigne d'une dynamique très particulière du bilinguisme dans la région de la capitale nationale, souligne le sociologue Jean-François Lepage, analyste à la section des statistiques linguistiques de Statistique Canada. C'est le portrait d'une région de fort contact (entre deux groupes linguistiques). Ce qui est étonnant, c'est que les anglophones soient en dessous de la moyenne québécoise. »


Via Charles Tiayon
more...
No comment yet.