L’instance de la promotion de la vertu et la prévention du vice, plus connue sous le nom de « police religieuse » a obtenu, vendredi 17 février 2012, l’autorisation d’exercer son activité politique en Tunisie...


Via Pascal Gibert