Au moment où la Libye célèbre l’anniversaire de sa révolution, Amnesty international dresse un sombre constat : le terrain est largement aux mains de milices d’ex-rebelles qui bafouent les droits de l’homme en toute impunité.


Via Pascal Gibert