Fatchima Cissé est une femme d’affaires nigérienne débordée. Son téléphone ne cesse de vibrer. C’est encore le représentant d’une organisation humanitaire qui l’appelle. Il est inquiet. Les commandes seront-elles prêtes ? Une nouvelle crise alimentaire se profile au Niger. Les acteurs de l’aide ont besoin de dizaines de milliers de cartons de « Plumpy’nut », la pâte miracle qui soigne les enfants malnutris. Au bout du fil, Fatchima Cissé se veut rassurante. « La Société de transformation alimentaire peut produire 330 tonnes de Plumpy’nut par mois », précise-t-elle.

Via Pascal Gibert