Une équipe de chercheurs du MIT, de Caltech, Harvard et d'autres universités en Europe ont trouvé un moyen d'augmenter d'un facteur 10 la performance des réseaux sans fil.