Erotisme
2.0K views | +0 today
Follow
Erotisme
L'art érotique
Curated by Pierre Dostove
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

#Art #Photo #Erotisme ♦ MAN RAY à Paris ♦ Célèbre photo: "La Prière"

#Art #Photo #Erotisme ♦ MAN RAY à Paris ♦ Célèbre photo: "La Prière" | Erotisme | Scoop.it

♦ Trente-huit ans après sa disparition, le 18 novembre 1976 à Paris, Man Ray, de son vrai nom Emmanuel Radnitzky (1890-1976), et l’œuvre protéiforme auquel il a donné vie ne semblent pas avoir pris une seule ride. Certaines de ses créations, comme par exemple Le violon d’Ingres (1924) ou Noir et blanche (1926), deux photographies en noir et blanc représentant sa modèle et compagne de l’époque, Kiki de Montparnasse (1901-1953), figurent ainsi parmi les icônes de l’art du XXe siècle. Arrivé à New York à l’âge de sept ans, où il créa en 1920 une éphémère chapelle dadaïste avec Marcel Duchamp (1887-1968) avant de rejoindre les fondateurs du mouvement en France, puis de s’illustrer aux côtés des Surréalistes, Man Ray est un artiste à l’œuvre protéiforme. A l’occasion du « Mois de la photo » à Paris, Artcurial et Sotheby’s avaient donc une belle carte à jouer en offrant aux enchères quelques-unes de ses pièces les plus recherchées du moment.
--- La Prière ---
♦ Le soir du 14 novembre, Artcurial s’est tout d’abord distingué en adjugeant pour 194.000 euros à un collectionneur européen une rare édition de La prière (1930), cette célèbre photographie inspirée des écrits du Marquis de Sade et figurant, tel un fruit d’été, le fessier d’une jeune femme couvert « pudiquement » par ses deux mains. Outre neuf exemplaires sur papier, l’on dénombre trois tirages supplémentaires de cette composition qui ont été réalisés sur toile en 1970. C’est à cette seconde série rarissime qu’appartenait cette épreuve ayant été offerte de son vivant par l’artiste à son ami Gualtieri San Lazzaro (1908-1974), critique d’art italien et éditeur de la revue XXe siècle, publication bien connue des amateurs de l’Ecole de Paris. Estimée entre 20.000 et 30.000 euros, cette image emblématique de l’œuvre de Man Ray et son superbe résultat laissaient donc présager du meilleur pour Sotheby’s et sa vente fleuve du lendemain.

 

 

Pierre Dostove's insight:

Les 14 et 15 novembre, l’artiste américain était à l’honneur dans la capitale française, tant chez Sotheby’s que chez Artcurial

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

Franck Spengler ♦ "Fifty Shades n'est pas un roman érotique"

Franck Spengler ♦ "Fifty Shades n'est pas un roman érotique" | Erotisme | Scoop.it

♦ Le patron des éditions Blanche, Franck Spengler, décrypte le succès des livres de E. L. James, à l'heure de leur parution en France.

♦ ... Fifty Shades n'est pas à mes yeux un texte érotique en tant que tel.

- Comment le définiriez-vous en ce cas ?

♦ Justement, comme une love story pimentée - et marquée par le puritanisme à l'américaine. L'héroïne va ramener son homme dans le droit chemin, se marier, faire des enfants, et il finira par se débarrasser des ressorts de sa sexualité "anormale". Ce qui, je dois l'avouer, ne m'intéresse pas tellement. De ce point de vue, je suis très français. Ce qui m'intéresse, c'est Bataille, Sade : l'érotisme comme espace de liberté et de révolte, affranchi des critères moraux, où l'on cherche avant tout le plaisir et le dépassement de soi. Entre Fifty Shades et Le lien, que j'ai publié, ou Histoire d'O chez Fayard, il n'y a absolument rien de commun. On est face à un livre bien fait à l'américaine : on prend une thématique, on pimente, ça marche.

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

Un SEX TOY contrôlable depuis votre SMARTPHONE

Un SEX TOY contrôlable depuis votre SMARTPHONE | Erotisme | Scoop.it

♦ Après avoir inventé un sex-toy vibrant au rythme de la musique de votre Ipod, la marque a décidé d'aller encore plus loin. Grâce à une application smartphone(compatible iOS et Android), la durée et l'intensité des vibrations du blueMotion peuvent être gérées depuis un téléphone portable.
♦ "Chez certains couples, l'explosion de l'ère numérique a entraîné un changement dans l'intimité, du fait que certains font plus attention à leurs appareils qu'à leurs partenaires, a expliqué Suki Dunham, la fondatrice d'OhMiBod au Daily Mail, blueMotion brise ces barrières virtuelles en encourageant les couples à interagir physiquement et émotionnellement en utilisant cette technologie."
♦ La commercialisation du blueMotion est prévue pour mars 2014.

Pierre Dostove's insight:

♦ Le fabricant de sex-toys high-tech OhMiBod a profité du salon Consumer Electronics Show 2014 (CES) pour présenter son nouveau vibromasseur: BlueMotion.
♦ Ce gadget est contrôlable à distance, notamment via smartphone.

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

Livres ♦ Et mes FESSES, tu les aimes mes FESSES...?

Livres ♦ Et mes FESSES, tu les aimes mes FESSES...? | Erotisme | Scoop.it

♦ Le sociologue Jean-Claude Kaufmann publie "La guerre des fesses", et met en lumière notre perception actuelle du corps, intime et social. Une occasion de nous tourner vers cet attribut du corps qu’on ne voit jamais, vu qu’il est derrière nous. Mais que les autres regardent.
♦ Jean-Claude Kaufmann s’attelle à une question qui gêne aux entournures : la manière dont on perçoit les fesses dans nos sociétés. Mais l’intellectualisation du sujet ne le rend pas plus simple à appréhender. Il explique, d’un air amusé, que dans les librairies, les acheteurs potentiels de son ouvrage, "La guerre des fesses" ont quelque difficulté à passer en caisse d’un air détaché.
♦ Vous parlez de la charge négative qui entoure le postérieur. Mais cette image est purement culturelle, car vous précisez que ça n’est pas le cas dans toutes les civilisations.
J-C K.: Au Japon, il y a un culte des fesses plutôt masculines d’ailleurs, c’est le cas pour les fesses des sumos. En Amérique latine, les fesses sont utilisées par les femmes comme un instrument tranquille de séduction. Alors que chez nous, employer le mot "fesses", déjà, ça se bloque sur les lèvres. Le mot n’est pas simple à dire (cf. à droite). Il faut dire que les fesses véhiculent des choses diverses. Il y a la question de la fesse esthétique (ce dont parle ce livre), la connotation érotique avec des pratiques qui sont même un peu transgressives. Mais ça renvoie aussi aux matières fécales… C’est pour cela qu’elles sont tournées en dérision, dans un humour souvent graveleux. Pourtant, c’est là que se situe le conflit de code de beauté le plus fort actuellement. Sur les fesses, et sur rondeurs et hyper-minceur.
♦ Justement quel est l’historique de l’hyper-minceur, car c’est ce que la mode nous vend, même si ce n’est pas la réalité…
J-C K.: C’est ce que la mode nous vend, même s’il y a un consensus pour dire que la beauté est plus multiple que cela. Néanmoins, c’est la référence absolue dans les magas de mode. Tout le monde est un peu contre, dénonçant le bouc émissaire, qui est la mode. Mais pourquoi ne parvient-on pas à desserrer l’étreinte de ce modèle unique ?
♦ Vous parlez de ces machineries postindustrielles qui servent à créer de la normalité…
J-C K.: Plus la société est libre et ouverte, plus elle a besoin de références pour fonctionner. Des normes qui ne sont pas obligatoires. La grande loi d’aujourd’hui, c’est chacun fait ce qu’il veut dans tous les domaines.
♦ Pourquoi ces sociétés libres ont besoin d’autant de normes ?
J-C K.: Car c’est le point d’accord commun. Les normes s’installent toutes seules, ça ne veut pas dire que tout le monde va les suivre de la même manière. Certains choisissent de s’écarter de la norme mais sont prêts à assurer cette différence. Plus on est dans la norme, plus c’est facile. Pour le code de minceur, c’est autre chose : plus on est proche de la norme, plus on accumule des bons points pour la vie privée. On a un choix de partenaires beaucoup plus large. Et dans la vie professionnelle, pour les discriminations à l’embauche, le déroulement de carrière, les notes à l’école… La minceur s’est installée comme opérateur de tri social. Ce qui explique que les femmes qui font le plus de régime sont les femmes qui ne sont pas en surpoids.
♦ La suite: http://minu.me/bu9o

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

La nouvelle BD érotique et porno : bandante et stylée #BDadulte

La nouvelle BD érotique et porno : bandante et stylée #BDadulte | Erotisme | Scoop.it

♦ Une bande d'auteurs s'empare de la BD cul et réinvente le genre. Autobiographique, décalée, plus seulement masturbatoire : Rue89 espère vous donner envie.

♦ La BD pour adultes a perdu une de ses vocations premières : la masturbation. Autobiographique ou décalée, elle fait travailler le fantasme et enterre une bonne fois pour toutes les soubrettes et les parties de cul en costume qui la ringardisaient. Les BD érotiques et porno ne se planquent plus au fond des librairies et exhibent désormais des univers graphiques et des scénarios élaborés.

♦ Cette rentrée littéraire s’érotise gentiment sous les plumes et pinceaux de Chester Brown et de ses splendides « 23 prostituées » (Ed. Cornélius).

Préfacée par ce vieil obsédé de Robert Crumb, la BD raconte comment, après une rupture et trois ans d’abstinence, Chester Brown décide de ne plus faire l’amour qu’avec des prostituées. Ici, les corps nus servent l’autobiographie et les réflexions incessantes du héros sur chacune des 23 filles auprès desquelles il cherche du réconfort.

♦ Au final, la BD décrit le métier sans lyrisme et devient un plaidoyer pour la libéralisation de la prostitution.

♦ Suite:http://www.rue89.com/rue89-culture/2012/08/24/la-nouvelle-bd-erotique-et-porno-bandante-et-stylee-234755?utm_source=outbrain&utm_medium=widget&utm_campaign=obclick&obref=obinlocal 

more...
No comment yet.
Scooped by Pierre Dostove
Scoop.it!

Les dessins érotiques de MAGRITTE peuvent-ils choquer ?

Les dessins érotiques de MAGRITTE peuvent-ils choquer ? | Erotisme | Scoop.it

. Pour fêter les trois ans de l'institution, le musée Magritte présente une série d’œuvres jamais montrées au public. Parmi celles-ci, une série de dessins érotiques, qui laissent entrevoir une facette moins convenue de l'artiste surréaliste.

more...
No comment yet.