Epic Life Of Web
580 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Rescooped by CBlanchardfr from DocPresseESJ
Scoop.it!

M6 recrute un journaliste MoJo sur concours

M6 recrute un journaliste MoJo sur concours | Epic Life Of Web | Scoop.it

"MOJO pour mobile journaliste, les journalistes de demain avec les outils de demain."

Avec pour objectif de recruter des journalistes capables de produire des contenus rapidement pour tous les supports via leur smartphone, le groupe M6 lance un concours baptisé «Prix Mojo», destiné aux jeunes journalistes de 14 écoles reconnues par la profession. Le lauréat intégrera les rédactions nationales et digitales du groupe M6 en CDD durant un an.


Via DocPresseESJ
CBlanchardfr's insight:
Share your insight
more...
DocPresseESJ's curator insight, April 4, 12:02 PM

«Nous souhaitons identifier les talents de demain qui sauront combiner l’incontournable rigueur journalistique qui permet de s’assurer de la véracité d’une information et la réactivité et l’innovation que requièrent les nouveaux moyens de diffusion de l’information.»

Rescooped by CBlanchardfr from (Media & Trend)
Scoop.it!

Bibiane Godfroid : « Mon but n’est pas de lutter contre Netflix, mais de travailler pour Netflix »

Bibiane Godfroid : « Mon but n’est pas de lutter contre Netflix, mais de travailler pour Netflix » | Epic Life Of Web | Scoop.it

Dans un entretien au « Monde », la directrice générale déléguée de Newen chargée des contenus, et présidente de Capa, détaille la stratégie du troisième producteur français et ses relations avec les diffuseurs nationaux et internationaux.


Troisième producteur français, Newen, à travers ses filiales (Telfrance, Capa, 17 Juin Media) est présent dans la fiction (Plus belle la vie) et les émissions grand public (« Le Magazine de la santé », « Faites entrer l’accusé »). Après son rachat par TF1, en 2015, France Télévisions s’était offusqué de cette alliance entre la première chaîne et son partenaire historique, qui réalisait alors près de 80 % de son chiffre d’affaires sur les antennes du groupe public. Newen s’était alors vu retirer la production des « Maternelles » (France 5) et la réalisation de reportages pour « Envoyé spécial ». A l’occasion du marché international des programmes de télévision (MipTV), qui ouvre lundi 3 avril à Cannes, Bibiane Godfroid, la directrice générale de Newen chargée des contenus, évoque ses relations avec le diffuseur public et ses projets.


France Télévisions continue-t-il de vous sanctionner ?


Plus du tout. Après des mois difficiles, le groupe, et en particulier Capa, a retrouvé une forte dynamique, avec de nombreuses productions destinées à France 5 et France 2 pour « Infrarouge » ou « Envoyé spécial ».


Mais les commandes pour « Envoyé spécial » sont bien moindres…


C’est le cas pour tout le monde, dans la mesure où le nombre d’émissions a diminué et que, pour l’essentiel, ce magazine est produit en interne. Avec regret, je constate qu’il y a de moins en moins d’investigation à la télé. Face à ce problème qui touche le savoir-faire de Capa, nous avons diversifié la société à partir de la création de trois labels : Capa Sports, Capa Histoire et Capa Science.


Le rachat de Newen par TF1 a-t-il modifié vos relations avec les autres chaînes ?


Cela n’a pas été un handicap, car on reste totalement indépendant de TF1. Désormais, la stratégie de Newen est d’être multichaînes, ce qui est nouveau pour le groupe : jusqu’au moment du rachat, en novembre 2015, il était tourné à plus de 80 % vers France Télévisions. Pour vous donner une idée de cette diversification, nous travaillons actuellement sur les séries Ben pour France 2, Souviens-toi pour M6, The Reckoning pour TF1 ou encore Thanksgiving pour Arte. La diffusion de Versailles vient de commencer sur Canal+, et nous proposons Nu sur OCS. Dans le divertissement, nous planchons sur différents formats de « télévision du réel » pour trois chaînes.


Il va forcément se poser, un jour, la question de l’articulation entre TF1 production et Newen.


C’est déjà le cas, puisque TF1 production a supprimé son département fiction, en se disant qu’elle possédait un groupe avec un savoir-faire dans ce domaine, notamment avec Capa Drama.


Est-il question que Capa récupère « Sept à huit », le magazine d’actualité de TF1, produit par Elephant ?


Ça peut entrer dans une logique industrielle. Je pense que les patrons de la chaîne sont conscients qu’il existe, à l’intérieur du groupe, une superbe agence de presse. Pour l’instant, j’ai cru comprendre qu’Elephant venait de resigner pour deux ans avec TF1. Nous verrons bien.


Comment expliquez-vous que le magazine culturel « Pop-up », sur C8, rencontre si peu de succès ?


Ce magazine, dont je suis très fière de la qualité, a connu trois changements de programmation. Le diffuser le dimanche à 23 heures, c’était le condamner par avance. Fabriquer une émission culturelle pour C8 était une gageure. Or avec « Pop-up », Capa a prouvé de nouveau sa capacité à produire des émissions dans l’air du temps.


Comment pouvez-vous lutter contre le mastodonte Netflix ?


Mon but n’est pas de lutter contre Netflix, mais de travailler pour lui ou pour Amazon prime. Et j’espère bien annoncer dans les prochaines semaines la production d’une fiction en France pour Netflix. Je ne peux pas en dire plus, rien n’est signé.


La plateforme SVOD que souhaite mettre en place Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, est-elle la solution pour contrer Netflix ?


C’est intéressant, mais je pense que cela arrive un peu tard. Selon moi, il y aura de la place pour tout le monde à condition que les chaînes s’adaptent à cette nouvelle concurrence, incarnée notamment par Netflix. Déjà, on constate que le processus de création des chaînes en matière de fiction est en train de bouger.


Votre stratégie pour les séries est de multiplier les coproductions internationales. Comment exister dans un marché où les concurrents ont des moyens plus importants que les vôtres ?


Pour beaucoup de producteurs internationaux, avoir comme partenaire un groupe détenu à 70 % par TF1 ou, tout simplement, avoir la première chaîne d’Europe comme diffuseur est une force énorme. Notre ambition est de lancer deux séries internationales par an, avec un fort ancrage local, car il est très important d’avoir une histoire bien française, comme Versailles, qui va avoir une résonance dans le monde entier.


Vous produisez le feuilleton d’été de TF1, « Demain nous appartient », qui se déroule à Sète et qui sera diffusé en première partie de soirée. Comment pouvez-vous assurer qu’elle ne sera pas une copie de « Plus belle la vie » ?


Nous faisons en sorte que cette saga d’été ne ressemble pas à la série de France 3, même si elle en adopte certains des codes, notamment celui d’une fiction chorale avec de nombreux personnages. TF1 nous a demandé que la qualité de production soit la même que pour une fiction de prime time : il y aura donc 50 % d’extérieur, ce qui est supérieur à Plus belle la vie (30 %).


France Télévisions vous a-t-il reproché de produire une série qui a des similitudes avec « Plus belle la vie » ?


Nous avons fixé comme règle de ne prendre aucun auteur de Plus belle la vie pour écrire la saga de TF1. Notre volonté est de montrer que les deux feuilletons peuvent vivre avec succès et de manière totalement indépendante. France 2 prépare également une série estivale, tournée à Montpellier. Elle a été annoncée bien avant que TF1 nous commande Demain nous appartient. Nous avons apporté toutes les garanties à France Télévisions, qui peut les appliquer à elle-même.


Via Virginie Colnel
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Festival international des séries : Lille gagne, Paris perd… et Cannes joue quand même.

Festival international des séries : Lille gagne, Paris perd… et Cannes joue quand même. | Epic Life Of Web | Scoop.it
Suite à la consultation lancée par le ministère de la culture et aux auditions des deux villes finalistes, Lille et Paris, les dés sont désormais jetés : c’est Lille, avec son projet soutenu par l’équipe de SérieSéries, qui accueillera le prochain festival international des séries. La candidature de Paris, portée par l’équipe de Séries Mania,…
more...
No comment yet.
Rescooped by CBlanchardfr from Video_Box
Scoop.it!

Netflix a-t-il remporté son pari français ?

Netflix a-t-il remporté son pari français ? | Epic Life Of Web | Scoop.it
Lancé voici plus de deux ans dans l'Hexagone, le service américain de vidéo à la demande par abonnement semble avoir décollé. Analyse.

Via Alexandre Guillo
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

YouTube voudrait être à la fois Spotify et Netflix

YouTube voudrait être à la fois Spotify et Netflix | Epic Life Of Web | Scoop.it
Selon les sources du Wall Street Journal, YouTube discuterait déjà avec Hollywood pour avoir du contenu.
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Webdocumentairement vôtre, partie 2

Webdocumentairement vôtre, partie 2 | Epic Life Of Web | Scoop.it
Suite et fin de notre sélection de webdocumentaires: cette semaine, nous vous présentons le plus vertigineux, le plus anticipateur, le plus interactif, le plus nostalgique et le plus... "rouli-roulant".
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

La vogue du webdocumentaire, par David Commeillas (Le Monde diplomatique, août 2014)

La vogue du webdocumentaire, par David Commeillas (Le Monde diplomatique, août 2014) | Epic Life Of Web | Scoop.it
Après des années de tâtonnements, le webdocumentaire a appris à exploiter pleinement les possibilités offertes par l'interactivité. Reste à trouver un modèle économique pérenne.
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Multimedia, Crossmedia, Transmedia… What’s in a name?

Multimedia, Crossmedia, Transmedia… What’s in a name? | Epic Life Of Web | Scoop.it
I’ve written elsewhere that we’re living through a Cambrian Explosion in the ecology of media. Suddenly — if you think about the last few decades as a fragment of the timeline that stretches back t...
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Quelques webséries qui plaisent aux enfants du millénaire | Télévision

Quelques webséries qui plaisent aux enfants du millénaire | Télévision | Epic Life Of Web | Scoop.it
Avec des vidéos en ligne de plus en plus longues et d'une qualité analogue aux productions télé mais dix fois moins chères, plusieurs producteurs du net ont présenté...
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Le parcours transmédia, entrevue avec Jeff Gomez

Cette transcription est tirée d’une entrevue réalisée par Chris Denson (@Densonology) dans le cadre de son podcast Innovation Crush. La traduction a été dirigée par Simon Breton (@Soul_Shaolin), Sciences Po Grenobles spécialité “Transmedia”. Remerciements à Coralie Gardet et Chloe Rioux.   1ère partie – Le transmédia, les origines Q : Commençons...
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Nouvelles écritures à SXSW 2014 : Moins de techno, plus d’émotions - Blogue - Écran de veille - Recherches sur l'industrie - À propos - Fonds des médias du Canada

Nouvelles écritures à SXSW 2014 : Moins de techno, plus d’émotions - Blogue - Écran de veille - Recherches sur l'industrie - À propos - Fonds des médias du Canada | Epic Life Of Web | Scoop.it

Le volet interactif du festival South by Southwest (SXSW) 2014 réservait son lot de conférences sur le transmédia et les nouvelles écritures. La grande tendance qui s’en dégage est qu’il est temps de reconnecter la création Web avec le sensible, l’humain.

more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Au-delà de l'écran : l’extension des univers narratifs par le Transmedia Storytelling - Passeurs d'images

Le paysage audiovisuel, télévisuel et cinématographique, est en pleine mutation, tant du point de vue de la production que de la réception. En quoi (...)
more...
No comment yet.
Rescooped by CBlanchardfr from (Media & Trend)
Scoop.it!

Quand Canal+ s’inspire du modèle Netflix

Quand Canal+ s’inspire du modèle Netflix | Epic Life Of Web | Scoop.it

Canal se donne trois ans pour que tous ses abonnés passent par son interface MyCanal.Il devient agnostique sur ses modes de distribution. 


Canal+ se rapproche de plus en plus du mode de distribution qui a fait le succès d'un Netflix, et qui est en train de bousculer toute la filière audiovisuelle. Ainsi, ce n'est plus seulement à travers son décodeur maison que le groupe veut interagir avec ses clients français, mais à travers l'appli MyCanal, et ce quel que soit le support de consommation - téléviseur avec décodeur, mais aussi smartphone, tablette ou TV connectée. 


Alors qu'elle a été téléchargée plus de 11 millions de fois, y compris par des non-abonnés à Canal car elle donne accès aux autres chaînes, cette application totalise 5 millions de visiteurs uniques mensuels, dont 2 millions « ultra-actifs », dit le groupe. Mais à horizon 2 à 3 ans, Canal voudrait que tous ses abonnés utilisent cette interface, dit Maxime Saada, le directeur général. 


L'accord récent entre Canal et Apple pour distribuer la chaîne cryptée sur Apple TV (elle est aussi sur Android TV), ne laisse plus aucun doute, après ceux passés avec les « telcos » Orange et Free pour des mini-bouquets de chaînes. Canal n'est plus obnubilé par la maîtrise de ses équipements de distribution, c'est-à-dire ses décodeurs, même s'il assure que le renouvellement du parc de ses 2 millions d'abonnés par satellites doit toujours commencer en septembre. Le groupe est prêt à aller chercher les clients « là où ils sont », dit Maxime Saada. Quitte à verser une commission à des tiers ou à ne pas maîtriser l'ensemble de la relation client. 


Le succès des nouvelles offres type Netflix en OTT (« over the top », c'est-à-dire sans décodeur, directement sur le Web) oblige tous les opérateurs traditionnels à réagir. « 2017 sera l'année de l'OTT », dit même Alain Weill, le DG de SFR Médias, en mettant en avant les offres de son groupe directement accessibles par la Toile. 


L'avantage principal de concentrer l'interaction avec ses clients par l'interface MyCanal est de mieux mettre en valeur auprès d'eux le contenu de la chaîne. Netflix mobilise des centaines d'ingénieurs sur sa page d'accueil pour en modifier sans cesse la présentation et affiner son algorithme de recommandation. « Alors qu'autrefois la qualité du contenu suffisait, il faut désormais ajouter la qualité de l'expérience : plus l'abonné utilise Canal, plus il renouvelle son abonnement, » dit le directeur marketing distribution Guillaume Boutin. Avec MyCanal, le groupe espère qu'il sera évident pour l'abonné que le groupe offre beaucoup plus de contenus que toute la concurrence OTT, en tous cas en France. « Nous n'avons pas de problèmes de prix, à la différence des bouquets américains qui proposent un abonnement à plus de 150 dollars », en conclut Guillaume Boutin. 


Le parc Apple TV est petit. Mais, même si le client doit payer 10 euros supplémentaires (l'abonnement d'entrée de gamme est donc à 29,90 euros), Canal se dit très satisfait des conditions qui lui sont faites par rapport aux autres modes de distribution de la chaîne. Apple prend une commission et fait la facturation client mais Canal garde les données d'usage et la possibilité de proposer des offres. Et le parc Apple TV peut grandir. 


MyCanal sur Apple, qu'on peut commander par la voix grâce à Siri, symbolise ce que le groupe veut faire de cette interface. Comme Molotov (qui vient de dépasser le million d'utilisateurs) , MyCanal permet une navigation par chaînes et par types de programmes. La fluidité est parfaite et change toute l'expérience, dit le groupe. C'est surtout dans le sport que la différence se fait sentir. A partir de mai, on pourra en effet diviser sa télévision en 4 flux simultanés et se faire envoyer une notification vidéo quand il y a un but à Lens et qu'on regarde le match à Monaco. 


Reste le verdict des abonnés, alors que les tranches en clair s'enfoncent en termes d'audience et n'ont plus guère de chances de motiver des souscriptions. Beaucoup interprètent négativement le fait que Vivendi ne communique pas sur l'accueil des nouvelles offres Canal. Maxime Saada se veut plus rassurant. « L'avantage des nouvelles offres est que le prix reste attractif sur la durée et qu'elles généreront moins de résiliation puisque la majorité des nouveaux clients s'engagent pour 24 mois : les résultats de la nouvelle politique commerciale seront notables dans la deuxième partie de l'année, » explique-t-il. 



Via Virginie Colnel
more...
Marie De Clercq's curator insight, April 6, 7:46 AM

Alors que le phénomène Netflix ne cesse d'enthousiasmer le public, certaines chaînes s'essayent au même système de visionnage

Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Le speed watching : analyse de la consommation à grande vitesse

Le speed watching : analyse de la consommation à grande vitesse | Epic Life Of Web | Scoop.it
Par Samuel Bischoff, Fonds des Médias du Canada. Billet invité Cet article, publié sur FMC Veille, est présenté dans le cadre d’un partenariat éditorial entre le Fonds des Médias du Canada (FMC) et…
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Comment les séries belges permettent au secteur audiovisuel de briller

Comment les séries belges permettent au secteur audiovisuel de briller | Epic Life Of Web | Scoop.it
Le site du journal Le Soir Plus, premier site d'information en Belgique francophone. Actu en continu, archives gratuites, galeries photos, podcast, vidéos, blogs de la rédaction, résultats sportifs
more...
No comment yet.
Rescooped by CBlanchardfr from Video_Box
Scoop.it!

Les séries auront leur festival à Lille… à Cannes et à Paris - Médias

Les séries auront leur festival à Lille… à Cannes et à Paris - Médias | Epic Life Of Web | Scoop.it
L'Etat soutiendra Lille pour le Festival des séries, mais Paris et Cannes ne renoncent pas.

Via Alexandre Guillo
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Les experts quotidiens de YouTube - et une physicienne du MIT

Les experts quotidiens de YouTube - et une physicienne du MIT | Epic Life Of Web | Scoop.it
Par Leora Kornfeld, FMC A l'origine, cet article a été publié sur FMC Veille et est présenté dans le cadre d’un partenariat en édition entre le Fonds des Médias du Canada (FMC) et Méta-Media. © [20…
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Une petite histoire des webséries (1) : L’avant 2005 - Web Series Mag

Une petite histoire des webséries (1) : L’avant 2005 - Web Series Mag | Epic Life Of Web | Scoop.it
Une courte histoire des fictions du web
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Webdocumentairement vôtre, partie 1

Webdocumentairement vôtre, partie 1 | Epic Life Of Web | Scoop.it
Le format "webdoc'" est en vogue, et comme on ne boude pas notre plaisir, Focus vous propose une liste de dix réalisations aussi innovantes que passionnantes. Découvrez les cinq premiers webdocumentaires de notre sélection; le plus poignant, le plus extrême, le plus 2.0, le plus claustrophobe et le plus tristement actuel.
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Le transmédia storytelling : une tendance qui s’impose en marketing digital

Le transmédia storytelling : une tendance qui s’impose en marketing digital | Epic Life Of Web | Scoop.it
"Le storytelling, par son pouvoir évocateur, sollicite de manière particulière le cerveau du spectateur qui, porté par le récit, cherche au fond de lui des
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

La série originale sur internet, nouvel eldorado | Sophie Estienne | Médias

La série originale sur internet, nouvel eldorado | Sophie Estienne | Médias | Epic Life Of Web | Scoop.it
Qui sortira le prochain House of Cards ? Les grands groupes technologiques se bousculent pour produire des séries originales sur internet, ambitionnant de...
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Dossier | [MIP TV 2014] Brand content et transmédia : "Le contenu est aujourd'hui une affaire d'expérience et d'engagement"

Dossier | [MIP TV 2014] Brand content et transmédia : "Le contenu est aujourd'hui une affaire d'expérience et d'engagement" | Epic Life Of Web | Scoop.it
Jacques Kluger de la maison de production Telfrance et Aline Bonnet chez Orangina/Schweppes nous livrent leur vision des enjeux sur le brand content et le transmédia, l'opportunité de marché que ces formats représentent et en quoi ils constituent des clés pour engager l'audience.
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Game of Thrones, le transmédia couronné de succès

Game of Thrones, le transmédia couronné de succès | Epic Life Of Web | Scoop.it
Les débuts de la saison 4 de Game of Thrones confirment le succès de la série de HBO. Comment expliquer ce phénomène ? Que doit-il à la stratégie transmédia déployée par la chaîne ? Entretien avec Mélanie Bourdaa.
more...
No comment yet.
Scooped by CBlanchardfr
Scoop.it!

Le transmédia en 2014 - Constats et réflexions sur l’industrie - Rapports de recherche - Recherches sur l'industrie - À propos - Fonds des médias du Canada

Le transmédia en 2014 - Constats et réflexions sur l’industrie - Rapports de recherche - Recherches sur l'industrie - À propos - Fonds des médias du Canada | Epic Life Of Web | Scoop.it
Le Forum Blanc réunit des décideurs dans le monde des médias et de la production pour aborder les sujets liés à l’évolution des médias et des nouvelles écritures numériques autour de conférences et de tables rondes sur divers domaines de compétences. Il est dédié aux problématiques de développements de contenus multiplateformes et s’adresse à un public d’environ 200 à 250 professionnels. 
more...
No comment yet.