Environnement, Po...
Follow
Find tag "the-mainichi-dily-news"
282.7K views | +365 today

La ville de Hokkaido se tourmente à propos de l’élimination permanente des déchets radioactifs, «l’argent du nucléaire »

From mdn.mainichi.jp

Les combustibles nucléaires usagés sont des "déchets nucléaires" à radio-activité encore élevée. Le Japon n’a pas encore choisi de site permanent pour ces déchets, mais dans les années 80, Horonobe, une petite ville dans la préfecture d’Hokkaido avait été la seule ville du Japon à accepter de recevoir un centre de recherche sur le stockage des déchets nucléaires .En Juin dernier, la ville est à nouveau au sein de problèmes juridiques au sujet de "l’argent de la centrale nucléaire". La construction, prévue, d’un centre de stockage à Horonobe a été abandonnée en raison de l’opposition des résidents et des localités avoisinantes. La ville, la préfecture d’Hokkaido et les exploitants commerciaux ont finalement signé un accord qui y interdit l’introduction de matériaux nucléaires. Aujourd’hui, à Horonobe, l’agence de l’énergie atomique du Japon poursuit ses recherches sur les les techniques de traitement au "Horonobe Underground Research Center"...

(Légende photo : des ouvriers inspectent un tunnel souterrain du "Centre de recherches souterrain d’Horonobe " où l'Agence japonaise d'énergie atomique mène des recherches sur les techniques d'élimination.

No comment yet.

Greenpeace: du césium radioactif en quantité excessive dans les poissons de Fukushima

From mdn.mainichi.jp

Les poissons capturés dans un port à environ 55 kilomètres de l'usine de Fukushima Daiichi contenait du césium radioactif à des niveaux dépassant la limite permise, a indiqué le groupe environnemental Greenpeace mardi.

Les échantillons prélevés à Onahama port de Iwaki, Préfecture de Fukushima, à la fin de Juillet, notamment une espèce de sébaste ont eté mesuré à  1 053 becquerels par kilogramme. La lecture, la plus élevée parmi les échantillons, est bien au-delà de la limite fixées par le gouvernement de 500 becquerels par kilogramme, selon une étude menée par le groupe environnemental.

D'autres échantillons, qui étaient toutes des truites rock, ont été mesurées entre 625 et 749 becquerels par kilogramme, dépassant à nouveau la limite provisoire.

(...)

NB : Greenpeace a présenté une pétition au Premier ministre Naoto Kan, mardi, soulignant la nécessité de maintenir la consommation des aliments contenant des niveaux élevés de matières radioactives à un minimum.

No comment yet.

Projet d'absoption du césium par le tournesol autour du Japon

From mdn.mainichi.jp

Un projet utilisant des tournesols pour absorber le rayonnement suite à la crise nucléaire de la préfecture de Fukushima a pris son envol au Japon et les organisateurs espèrent qu'elle incitera l'interaction entre les personnes de la préfecture et d'autres régions.

Les organisateurs du projet ont envoyé des graines de tournesol à quelque 13.000 sites à travers le pays, où les fleurs sont maintenant en fleur. Les tournesols sont connus pour absorber le rayonnement, et quand les graines des fleurs cultivées seront renvoyés à Fukushima, elles seront plantés l'année prochaine pour absorber plus de rayonnement de la centrale nucléaire de Fukushima afin d'améliorer la qualité des sols. Les organisateurs espèrent que le projet stimulera de profondes connexions entre les gens de Fukushima et le reste du pays...

Etienne Servant's comment, August 8, 2011 12:01 PM
Si Si il font de l'huile pour faire du diester comme carburant pour les diesels ;o)
Eve Gynko's comment, August 8, 2011 1:38 PM
Puis exportation massive du tournesol BIO comme huile et pour nourrir nos animaux