Le nombre de maladies congénitales augmentent avec l’exposition aux polluants organiques persistants | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Le risque de maladies congénitales est multiplié par 5,5 en cas d’exposition aux pesticides et à certains polluants issus de la combustion d’énergies fossiles. C’est ce qui ressort d’une étude conduite en Chine sur les populations rurales de la région du in Shanxi dans le nord du pays par des chercheurs de l’université du Texas et de Peking. Des traces d’endosulfan et de lindane, deux pesticides interdits aux Etats-Unis, ainsi que d’autres POPs (polluants organiques persistants) ont été mises en évidence dans les placentas de nouveaux-nés, rapporte le site Science Daily le 19 octobre...