Environnement, Po...
Follow
Find tag "nisa"
265.6K views | +111 today
Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent"
Planète en danger: Environnement, écologie, énergie, pollution, catastrophes... comment la préserver
Your new post is loading...
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

La NISA et le METI admettent avec 6 mois de retard avoir mené fin mars une simulation sur l'Interaction Corium Béton

La NISA et le METI admettent avec 6 mois de retard avoir mené fin mars une simulation sur l'Interaction Corium Béton | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it
D'après le Yoimuri daily, sous des petits airs de feindre d'ignorer ce que peut représenter un corium ou un syndrome Chinois ailleurs qu'au cinéma, l'agence de sécurité nucléaire et le Ministère de l'Industrie Japonais auraient mené très discrètement leur petite étude sur la progression souterraine du combustible fondu dans les réacteurs n°. 1 à 3 de l'ex-centrale de Fukushima-Daiichi.

Donc, fin mars, la NISA déclarait officiellement en regardant le Japon droit dans les yeux qu'une partie seulement du combustible avait fondu et conduisait en coulisses sa petite simulation sur la progression du combustible devenu incontrôlable. Les résultats n'ont quant à eux été publiés qu'à la mi-octobre, nous voila donc avec plus de 180 jours de décalage dans la communication des autorités Japonaises. C'est un record absolu !...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

NISA dévoile son plan de sécurité pour l'usine de Fukushima après l'arrêt à froid

NISA dévoile son plan de sécurité pour l'usine de Fukushima après l'arrêt à froid | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Le nucléaire et l'Agence de sécurité industrielle (NISA) pour la première fois présentent un plan pour assurer la sécurité des réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima no 1, après que l'arrêt froid est atteint.

Dans le plan de fonctionnaires NISA, sorti le 3 octobre, quatre principaux objectifs ont été définies : limitation et la gestion de l'émission de matières radioactives ; suppression chaleur de décroissance du combustible nucléaire ; prévention de la criticité dans lequel une réaction nucléaire en chaîne continue ; et la prévention des explosions de l'hydrogène...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Nouvelles de Marcoule et de Fukushima

Nouvelles de Marcoule et de Fukushima | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

NISA, NRC, ASN, même structure, même désinformation

L'organisme de sûreté nucléaire Japonais NISA a été critiqué pour dépendre trop intimement de l'industrie du nucléaire, ce qui la forçait dans les faits à mal faire son travail et notamment à dissimuler ou minimiser la portée d'événements accidentels.

En France, l'ASN vient d'avouer que les chiffres communiqués officiellement lors de l'accident de Marcoule étaient inexacts et qu'ils étaient en fait 500 fois supérieurs à l'estimation initiale (30 MBq au lieu de 63000 Bq).

En conséquence, nous avons fait sur ce site une ultime tentative de faire un tout petit peu confiance aux autorités dans ce domaine accidentel et de baser nos réflexions au sujet de cet accident sur les chiffres d'activité du four communiqués officiellement. Nous avons été trompés aussi à l'avenir les déclarations des organismes officiels français ne pèseront pas plus lourd que celles de la NISA Japonaise. Tout sera systématiquement vérifié et approché avec des pincettes à échantillons radioactifs.

Pourquoi ces tentatives systématiques de minimiser la portée et l'importance des accidents ? Si l'ASN ne sait pas, qu'elle le dise ; si elle sait, qu'elle le dise aussi !

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

L'agence NISA n'aurait pas prévenu les pays voisins d'une contamination volontaire de l'océan début avril

L'agence NISA n'aurait pas prévenu les pays voisins d'une contamination volontaire de l'océan début avril | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

D'après le Mainichi Daily, la NISA se serait abstenue de prévenir les pays proches du déversement de masses d'eau légèrement contaminées dans l'océan après le 1er avril. Tepco et la NISA avaient planifié de relâcher directement dans l'océan l'eau légèrement radioactive contenue dans les réservoirs de stockage de déchets afin de la remplacer par l'eau fortement contaminée qui s'était accumulée dans les sous-sols des bâtiments turbine des tranches n°. 1, 2 et 3 du site de Fukushima Daiichi...

more...
No comment yet.
Curated by L'Info Autrement
L'information "AutreMent" et sans concession