Keiko Ichikawa, l'auteur de " Une Lettre de Fukushima », explique pourquoi on ne voit pas les enfants malformés au Japon et ce qui va arriver prochainement, lors du colloque sur l'accident de Fukushima Daiichi centrale nucléaire tenue à Odawara le 21 août 2011.