Environnement, Po...
Follow
Find tag "iode"
260.8K views | +158 today
Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent"
Planète en danger: Environnement, écologie, énergie, pollution, catastrophes... comment la préserver
Your new post is loading...
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Des traces d'iode-131 radioactif détectées dans l'air français

Des traces d'iode-131 radioactif détectées dans l'air français | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it
RADIOACTIVITE - Des niveaux inhabituels d'iode radioactif ont été détectés dans le nord de la France, mais on ignore leur origine...

Après l’Europe centrale, la France. La semaine dernière, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) annonçait que des niveaux «très bas» d'iode-131 radioactif avaient été détectés en République tchèque ainsi que dans d'autres pays européens, tout en précisant que ces particules ne constituaient pas de risque pour la santé publique. Mardi, l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) faisait état à son tour de la présence «inhabituelle» de particules d’iode-131 dans le nord de la France...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Le mystère de l'iode-131 en Europe

Le mystère de l'iode-131 en Europe | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Selon un article de MailOnline, la France, la Grande Bretagne, l’Espagne, la Russie, l’Ukraine, la Finlande, la Suisse, la Pologne et la Norvège n’ont pas remarqué d’augmentation du taux d’iode dans l’atmosphère.

Les mentions de l’Ukraine et de la Pologne sont étranges car l’article de l’Associated Press of Pakistan les indique comme ayant relevé un taux anormal d’iode : « Higher radiation levels were detected in Poland and Ukraine even before October 19 ». Cette anomalie nous rapproche de l’ex-centrale nucléaire de Tchernobyl. Les journalistes du Pakistan, pays qui ne fait pas partie de l’Europe, ne prennent pas de gants pour parler de ce qu’ils savent ; alors que les pays européens se serrent les coudes sous la coupe du traité Euratom qui a été un des actes fondateurs de l’Europe en 1957. Tandis que l’industrie nucléaire a du mal à se remettre de la catastrophe de Fukushima, une reprise de criticité dans le corium de Tchernobyl ferait un des plus mauvais effets pour essayer de redorer l’image du nucléaire en Europe...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

ALERTE : Iode radioactif sur l’Europe, évènement nucléaire en cours ?

ALERTE : Iode radioactif sur l’Europe, évènement nucléaire en cours ? | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it
Selon l’AIEA, de très faibles niveaux d'iode-131 radioactive ont été détectés en République tchèque et « ailleurs » en Europe, mais les particules sont considérées comme ne présentant pas un risque de santé publique.

L'Agence internationale de l'énergie atomique, basée à Vienne, a déclaré qu'elle cherchait à déterminer cette source radioactive en estimant a priori que cette pollution ne pouvait pas provenir du Japon...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

FUKUSHIMA : Le scandale de l'iode Sept mois après les débuts de la catastrophe...

FUKUSHIMA : Le scandale de l'iode Sept mois après les débuts de la catastrophe... | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Triste commémoration. Sept mois après les débuts de la catastrophe de Fukushima le 11 mars, ont commencé (dimanche 9) les examens de la thyroïde des 360 000 enfants de la province. Un contrôle systématique qui avait été annoncé lors d'une réunion spéciale le 24 Juillet à la préfecture de Fukushima (voir la note de blog du 5 août (1)) et devrait durer... pendant toute la vie de ces jeunes. On comprend que ces examens soient prioritaires, vu la séquence des événements (2), aujourd'hui revisitée.
Comme nul ne l'ignore plus, de l'iode radioactif s'est échappé massivement dès les premières heures de la catastrophe. Cet iode allant ensuite se fixer tout particulièrement dans la glande thyroïde des personnes exposées, conduisant à une émission radioactive interne -qui peut provoquer un cancer...

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

FUKUSHIMA : Le scandale de l'iode

FUKUSHIMA : Le scandale de l'iode | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Mardi 11 octobre. Triste commémoration. Sept mois après les débuts de la catastrophe de Fukushima le 11 mars, ont commencé (dimanche 9) les examens de la thyroïde des 360 000 enfants de la province. Un contrôle systématique qui avait été annoncé lors d’une réunion spéciale le 24 Juillet à la préfecture de Fukushima (voir la note de blog du 5 août (1)) et devrait durer… pendant toute la vie de ces jeunes. On comprend que ces examens soient prioritaires, vu la séquence des événements (2), aujourd’hui revisitée. Comme nul ne l’ignore plus, de l’iode radioactif s’est échappé massivement dès les premières heures de la catastrophe. Cet iode allant ensuite se fixer tout particulièrement dans la glande thyroïde des personnes exposées, conduisant à une émission radioactive interne -qui peut provoquer un cancer....

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Le bon air iodé de Fukushima !

Le bon air iodé de Fukushima ! | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Regardez bien cette photo provenant du blog http://www.houseoffoust.com/fukushima/NewR4.html

Les vapeurs mauves d'iode 131 radioactif sont visibles dans le réacteur 4 indiquant une réaction nucléaire en cours, comparez avec le lien sur l'iode gazeux dans le pirex sur wikipédia , les coulures ne sont pas de la rouille mais de la "teinture d'iode"  131 !

more...
No comment yet.
Scooped by L'Info Autrement
Scoop.it!

Fukushima : de l'iode radioactif dans la thyroïde de nombreux enfants

Fukushima : de l'iode radioactif dans la thyroïde de nombreux enfants | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Les médecins ont détecté de l’iode radioactif dans la thyroïde chez de nombreux enfants dans les localités aux alentours de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, rapporte ITAR-TASS.

Selon les spécialistes, cela ne représente aucun danger pour la santé, ce qui a été confirmé par un examen médical effectué fin mars, indiquent les médias japonais.

1150 enfants et adolescents de moins de 15 ans ont été examinés dans trois localités avoisinant la centrale, touchée par un puissant séisme suivi d’un tsunami le 11 mars dernier. 55% de ces enfants n’ont pas de traces de radiation dans leurs corps. En revanche, chez les autres 45%, la thyroïde contient une dose accrue d'iode radioactif mais dose de radiation ne dépasse pas la norme...

more...
No comment yet.
Curated by L'Info Autrement
L'information "AutreMent" et sans concession