Facebook à la conquête du pôle nord | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

Même s’il a réussi à diviser par deux ses besoins en data center en compilant son code PHP en C via Hip-Hop for PHP, l’augmentation vertigineuse du nombre de ses membres oblige Facebook à construire un nouveau centre informatique. L’entreprise a décidé de l’installer dans la ville de Lulea, au nord de la Suède, à 100 kilomètres du cercle arctique.

Intérêt ? La température moyenne de la région est de 2°C. Facebook va donc pouvoir refroidir ses serveurs grâce à l’air extérieur naturellement froid (free cooling) 365 jours par an. De quoi réduire ses dépenses énergétiques et donc financières. L’enjeux est de taille puisque la puissance du data center avoisinera 120 Mwatts à pleine charge, l’équivalent d’une ville de 50 000 habitants. Il faut dire que ce centre informatique supportera l’ensemble du trafic européen de Facebook. Il sera installé dans 3 bâtiments répartis sur un site de 28 000 mètres carrés...