Les chiens de la zone interdite de Fukushima retournent à l’état sauvage | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it
Le gouvernement préfectoral de Fukushima et le ministère de l’environnement japonais tentent de capturer des centaines de chiens susceptibles d’errer dans la zone interdite depuis la terrible explosion nucléaire.

Avant le terrible désastre, ils étaient environ 5 800 chiens répertoriés dans cette zone d’un rayon de 20 kilomètres autour de la centrale, rapporte le seattletimes.

La grande majorité des habitants ont été forcés de laisser leur animal sur place au moment de l’évacuation en mars 2011, et si beaucoup d’entre eux a manifesté le désir de retourner chercher son animal, le gouvernement s’y est opposé. Trop dangereux...