Sécheresse de la forêt amazonienne | Environnement, Pollution et Eco-Logis "AutreMent" | Scoop.it

D'après une étude récente, la sécheresse qui a touché la forêt amazonienne en 2010 a entraîné le rejet d'1,8 milliard de tonnes de CO2 dans l'atmosphère, soit autant que les émissions annuelles de l'Inde. Ce chiffre correspond en fait au CO2 qui n'a pas pu être stocké par les végétaux « à cause du stress hydrique, de la décomposition des sols et du bois mort dans des zones habituellement inondées », rapporte le site Mongabay. Réalisée par des scientifiques de la NASA et publiée dans la revue Environmental Research Letters, cette étude ne prend pas en compte les émissions résultant des incendies causés par la pire sécheresse qu'ait connue l'Amazonie...