entreprenariat
11 views | +0 today
Follow
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Les 10 étapes clés pour créer un business plan

Les 10 étapes clés pour créer un business plan | entreprenariat | Scoop.it
Il est notamment important de nommer les actionnaires clés et d'évaluer son marché.
more...
No comment yet.
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Quel est le vrai rôle de la pause café en entreprise ? - Challenges.fr

Quel est le vrai rôle de la pause café en entreprise ? - Challenges.fr | entreprenariat | Scoop.it
Quel est le vrai rôle de la pause café en entreprise ?
Challenges.fr
Mais outre l'addiction ou le plaisir physique que procure cette boisson, les auteurs de l'enquête se sont intéressés à son rôle "social" en entreprise.
more...
No comment yet.
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Atteindre Rapidement vos Objectifs: 6 Etapes pour votre Gestion du Temps

Atteindre Rapidement vos Objectifs: 6 Etapes pour votre Gestion du Temps | entreprenariat | Scoop.it
Avant de commencer ce site en 2011, je n'avais que peu de compétences business et entrepreneuriales.
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmanuelle Millat from entreprenariat
Scoop.it!

Les TPE et les nouvelles technologies ? Tout est affaire de pédagogie !

Les TPE et les nouvelles technologies ? Tout est affaire de pédagogie ! | entreprenariat | Scoop.it

On entend souvent dire que les petites entreprises françaises sont  « à la traine » au niveau technologique. En tant qu’éditeur de logiciels, nous avons mesuré les progrès réalisés d’une année sur l’autre depuis maintenant trois ans. Avec OpinionWay, nous réalisons un Baromètre annuel des usages numériques professionnels*. Pour étudier au mieux le tissu économique français composé à 95 % de TPE (!), nous avons interrogé plus de 600 chefs d’entreprises de 0 à 20 salariés.


Via Franck Dupessey Pro, Emmanuelle Millat
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmanuelle Millat from Epargne et gestion de patrimoine
Scoop.it!

Les taux de TVA en 2014 en France

Les taux de TVA en 2014 en France | entreprenariat | Scoop.it

Plus chère la vie ?


Via Gestiondepatrimoine.com
more...
Gestiondepatrimoine.com's curator insight, January 6, 2014 2:39 AM

Taux normal, taux intermédiaire, taux réduit ?

Rescooped by Emmanuelle Millat from Économie de proximité
Scoop.it!

Les TPE et les nouvelles technologies ? Tout est affaire de pédagogie !

Les TPE et les nouvelles technologies ? Tout est affaire de pédagogie ! | entreprenariat | Scoop.it

On entend souvent dire que les petites entreprises françaises sont  « à la traine » au niveau technologique. En tant qu’éditeur de logiciels, nous avons mesuré les progrès réalisés d’une année sur l’autre depuis maintenant trois ans. Avec OpinionWay, nous réalisons un Baromètre annuel des usages numériques professionnels*. Pour étudier au mieux le tissu économique français composé à 95 % de TPE (!), nous avons interrogé plus de 600 chefs d’entreprises de 0 à 20 salariés.


Via Franck Dupessey Pro
more...
No comment yet.
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Retards de paiement : les TPE montrent l'exemple

Retards de paiement : les TPE montrent l'exemple | entreprenariat | Scoop.it
Toutes les entreprises ne sont pas égales face aux délais de paiement. Mal équipées pour jouer du crédit fournisseur, les TPE sont les plus enclines à régler leurs factures en temps et en heure.
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmanuelle Millat from Think outside the Box
Scoop.it!

Régime social des indépendants : commerçants et artisans dénoncent une gestion ubuesque

Régime social des indépendants  : commerçants et artisans dénoncent une gestion ubuesque | entreprenariat | Scoop.it
En juin dernier, des artisans avaient manifesté leur ras-le-bol devant les locaux du RSI. Ici, à La Rochelle.

 

U

buesque », « vertigineux », « kafkaïen ». Dans cette rue commerçante de Bordeaux, l'évocation du sigle RSI déclenche un orage d'indignation. Créé en 2006 dans le cadre d'une fusion des multiples caisses auxquelles étaient affiliés commerçants, artisans et professions libérales, le Régime social des indépendants est devenu la bête noire de ses cotisants. Avec ses dysfonctionnements à répétition, cette sécurité sociale « à part » du régime général des salariés est devenue, sur fond de crise économique, le symbole du sentiment d'abandon ressenti par nombre de petits entrepreneurs face à un système qui, disent-ils, ne les comprend pas.

Publicité

Le malaise lié au RSI dépasse largement la frange la plus radicale qui a depuis belle lurette érigé la grogne contre les charges en sport national. « Dans cette rue, tous les commerçants ont eu maille à partir avec le RSI », soupire Marianne, jeune restauratrice au look bohème. « Pour faire tourner l'affaire, j'ai passé presque trois ans sans me verser de salaire. Quand, en plus, vous recevez des courriers incompréhensibles vous obligeant chaque fois à vous déplacer et que vous êtes face à des gens eux-mêmes incapables de vous expliquer les injonctions dont vous faites l'objet, ça finit par vous rendre fou », explique la jeune femme.

Le mauvais bureau…

Quelques centaines de mètres plus loin, un libraire raconte qu'il s'est vu imposer pendant plusieurs mois des pénalités de retard par le RSI avant que la caisse ne finisse par reconnaître que ses courriers, pourtant envoyés dans les temps, étaient restés stockés… dans un mauvais bureau.

« Au téléphone, je tombe sur une plate-forme où l'on n'a pas accès à mon dossier ; par courrier, on ne me répond pas ; les mails n'arrivent jamais à destination. La dernière fois, on m'a finalement conseillé d'envoyer un fax. C'est de l'amateurisme », enrage Catherine, qui cherche à vendre sa petite boutique de fringues, « épuisée » par les difficultés financières. Ses déboires avec le RSI ont commencé lorsque son statut fiscal a été changé, « visiblement de façon automatique » explique-t-elle. « On ne me retrouvait plus dans les fichiers. Du coup, pendant trois ans, je n'ai pas pu payer mes cotisations. Maintenant, on me réclame trois ans d'arriérés plus 2 000 euros de pénalités de retard. On m'assure qu'ils me seront remboursés par la suite. Mais en attendant, ça représente deux mois de salaire que je dois leur verser pour une erreur qui n'est pas de mon fait », assure-t-elle.

S'il précise que ce régime n'a « que huit ans d'âge », Robert Goinaud, président du RSI Aquitaine, ne nie pas l'ampleur du désastre. « Les pouvoirs publics n'ont jamais donné les moyens pour fonctionner. Nous sommes submergés », reconnaît-il. Des pouvoirs publics qui n'ignorent rien des difficultés rencontrées par un organisme qui, depuis sa création, n'a trouvé aucun commissaire aux comptes pour certifier ses livres. Depuis 2010, l'organisme a déjà fait l'objet de trois rapports assassins de la part du médiateur de la République, de l'Inspection générale des affaires sociales (Igas), mais aussi de la Cour des comptes.

Systèmes incompatibles

Tous dénoncent une réforme effectuée au forceps, sans la préparation nécessaire pour une mutualisation de cette ampleur, destinée à rassembler 2,7 millions de cotisants et 2 millions de retraités. Premier en cause, un système informatique inadapté générant pertes de fichiers, retards de paiements, prélèvements indus, absence de cartes Vitale…

En 2008, la création de l'interlocuteur social unique (ISU) pour le recouvrement des cotisations, second échelon de la réforme, sera menée avec autant d'amateurisme. « Compromis institutionnels laborieux et mésestimation complète des contraintes techniques », résume la Cour des comptes. En clair, si l'Urssaf assure le calcul, l'encaissement et le recouvrement amiable des cotisations, le RSI, qui affilie les personnes redevables, assure, lui, le recouvrement amiable et forcé de la CSG, de la CRDS et des cotisations d'allocations familiales après 30 jours. « On n'y comprend rien », peste Catherine.

En plus, ce montage complexe se double d'une surprise : les systèmes informatiques du RSI et de l'Urssaf se révèlent vite incompatibles. Un bug qui a bien failli avoir raison des calculateurs de l'Urssaf. « On a frôlé la catastrophe industrielle. Aujourd'hui, en l'absence de système informatique adéquat, on travaille quasiment à la main… » déplore Pierre Biancamaria, responsable national FO des salariés des RSI.


Via Jacques Le Bris
more...
No comment yet.
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Savoir piloter son entreprise

Savoir piloter son entreprise | entreprenariat | Scoop.it
« Savoir piloter son entreprise » par @Sergebeauchemin http://t.co/VXw2dv0Leh
more...
No comment yet.
Scooped by Emmanuelle Millat
Scoop.it!

Les réseaux sociaux révolutionnent la relation client/entreprise

Les réseaux sociaux révolutionnent la relation client/entreprise | entreprenariat | Scoop.it
Les réseaux sociaux révolutionnent la relation client/entrepriseLes entreprises, de plus en plus présentes sur les réseaux sociaux, se rendent compte que ces nouveaux médias révolutionnent la relation qu'elles ont avec leurs clients, qui se doit d'être...
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmanuelle Millat from The fisheye of gourmet food & wine!
Scoop.it!

3 bons gestionnaires de tâches en ligne

3 bons gestionnaires de tâches en ligne | entreprenariat | Scoop.it
Avec la nouvelle année, arrive aussi la période des résolutions. des bonnes résolutions bien sûr. C'est promis cette année... Pour vous aider à tenir vos bonnes résolutions voici trois bons gestion...

Via Jerome D. Simon, Anchor Consulting
more...
No comment yet.
Rescooped by Emmanuelle Millat from Digital Marketing Cyril Bladier
Scoop.it!

De l'importance de l'e-réputation pour les TPE/PME - ZeMag

De l'importance de l'e-réputation pour les TPE/PME - ZeMag | entreprenariat | Scoop.it
L'e-réputation pour les TPE/PME L'e-réputation (identité numérique), c' est l'ensemble des idées et opinions que l'on trouve sur internet (à partir d'un mo.

Via Cyril Bladier
more...
No comment yet.