EntomoNews
195.6K views | +0 today
Follow
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Parc des Écrins (Alpes). Criquets, grillons et sauterelles au menu des gardes

Parc des Écrins (Alpes). Criquets, grillons et sauterelles au menu des gardes | EntomoNews | Scoop.it
Des agents du Parc national ont été formés à l'identification de ces petites bêtes, indicateurs des modifications de la végétation des alpages. Deux nouvelles espèces ont été repérées à cette occasion, c'est dire si la connaissance des insectes des Écrins reste

 

Le journal du parc » Actualités, 05.10.2015

 

"Les deux espèces repérées sont deux miramelles : la miramelle piémontaise (Epipodisma pedemontana waltheri) typique du domaine alpien où elle est vulnérable (photo ci-dessus), et la miramelle du Ventoux (Podisma amedegnatoae). Deux "nouveautés" patrimoniales pour les bases de données du Parc national des Ecrins qui, en matière d'invertébrés, restent à compléter progressivement."

(...)

 

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’impuissance alimentaire des abeilles domestiques

L’impuissance alimentaire des abeilles domestiques | EntomoNews | Scoop.it
Une équipe du Centre de recherches sur la cognition animale montre que des abeilles qui rejettent naturellement des solutions sucrées mélangées à des substances aversives (amères, salées), consomment ces substances si elles sont privées de la possibilité de choisir d’autres alternatives alimentaires. La consommation de ces substances devient encore plus importante si en plus d’enlever la possibilité de choisir la nourriture, les abeilles sont stressées par un confinement forcé avec cette nourriture. Ces résultats suggèrent que le stress et l’absence de choix alimentaires ont un impact significatif dans l’ingestion de nectars qui dans d’autres conditions ne seraient jamais acceptés par les abeilles, ce qui pourrait affecter la survie des colonies. Cette étude est publiée dans la revue Scientific Reports.

 

CNRS - Sciences biologiques - Parutions

 

[L'étude] Absence of food alternatives promotes risk-prone feeding of unpalatable substances in honey bees : Scientific Reports, 18.08.2016 http://www.nature.com/articles/srep31809

                                   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

INRA - Déclin des abeilles : l’exposition des mâles à un pesticide affecte indirectement la capacité de reproduction des reines

INRA - Déclin des abeilles : l’exposition des mâles à un pesticide affecte indirectement la capacité de reproduction des reines | EntomoNews | Scoop.it
Les chercheurs de l’Inra montrent au travers des résultats publiés dans Scientific Reports que l’exposition des mâles d’abeille à un pesticide (fipronil) affecte la concentration, le taux de survie et le métabolisme de leurs spermatozoïdes. Autre résultat original : de jeunes reines vierges inséminées avec le sperme de ces mâles présentent une diminution de 30% du nombre de spermatozoïdes viables qu’elles stockent pour féconder leurs œufs. 

 

[L'étude] Drone exposure to the systemic insecticide Fipronil indirectly impairs queen reproductive potential : Scientific Reports, 23.08.2016 http://www.nature.com/articles/srep31904

                       

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Pesticides « tueurs d’abeilles » interdits à Bruxelles - From bx1.be - July 16, 11:58 PM

                                   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Réchauffement mondial : le réchauffement des océans

Réchauffement mondial : le réchauffement des océans | EntomoNews | Scoop.it
Le réchauffement des océans pourrait bien devenir le plus grand défi caché de notre génération. Depuis les années 1970, plus de 93% de l’accroissement de la chaleur issue des activités humaines a été absorbée par l’océan, et les données montrent, pour le réchauffement des océans, une tendance à la hausse soutenue et qui s’accélère. L’ampleur du réchauffement des océans décrite dans ce rapport est réellement stupéfiante : si la même quantité de chaleur absorbée par les 2 premiers kilomètres de la surface de l’océan entre 1955 et 2010 avait plutôt été absorbée par les 10 premiers kilomètres de l’atmosphère, la Terre aurait connu un réchauffement de 36°C.

 

→ Explaining ocean warming: causes, scale, effects and consequences https://portals.iucn.org/library/node/46254

                                  

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le papillon fait la feuille / Butterflies use differences in leaf shape to distinguish between plants

Le papillon fait la feuille / Butterflies use differences in leaf shape to distinguish between plants | EntomoNews | Scoop.it
The preference of Heliconius butterflies for certain leaf shapes is innate, but can be reversed through learning. These results support a decades-old theory for explaining the evolution of the exceptional diversity of leaf shapes in passionflowers.

The tropical butterfly Heliconius erato distinguishes between shapes, and uses them as a cue for choosing the plants on which to feed and lay eggs, shows new research by scientists from the University of Cambridge and the Smithsonian Tropical Research Institute. The butterfly has an innate preference for passionflowers with particular leaf shapes, but can learn to overcome this preference in favor of other shapes, especially those that are the most abundant in the local flora. These preferences can promote the evolution of plant biodiversity.

 

[L'étude] Butterfly Learning and the Diversification of Plant Leaf Shape | Frontiers in Ecology and Evolution, 28.07.2016
http://journal.frontiersin.org/article/10.3389/fevo.2016.00081/full

 

[Image] Figure 1. Passiflora species that occur in Gamboa or nearby Soberanía National Park, Panama, highly differ in leaf morphology. (A) From left to right: top, P. ambigua, P. biflora, P. edulis; bottom, P. coriacea, P. menispermifolia, P. auriculata. (B) Heliconius erato petiverana female laying egg on a P. biflora shoot.

                                                         _________________________________________________________________

 

Repéré dans Sciences et Avenir - Septembre 2016 - N° 835, p. 18

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’arbre et la fourmi : un bénéfice mutuel

L’arbre et la fourmi : un bénéfice mutuel | EntomoNews | Scoop.it
Au cœur de la forêt la plus riche au monde en biodiversité, la fourmi amazonienne Myrmelachista schumanni façonne des parcelles uniquement composées de l’arbre où elle niche. Une relation exclusive au bénéfice mutuel, comme vient de le révéler une nouvelle étude publiée dans The American Naturalist . Les arbres poussent en effet deux fois plus vite dans ces « jardins du Diable », comme les appellent les indiens Yasunís, y voyant l’œuvre d’un esprit malin.

 

Institut de recherche pour le développement (IRD) - Septembre 2016

 

Référence

Selene Báez, David Donoso, Simon Queenborough, Liliana Jaramillo, Renato Valencia, Olivier Dangles. Ant Mutualism Increases Long-Term Growth and Survival of a Common Amazonian Tree, The American Naturalist , 2016, doi/10.1086/688401

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Afrique. Apparition des criquets pèlerins : menaces inquiétantes sur les récoltes

Afrique. Apparition des criquets pèlerins : menaces inquiétantes sur les récoltes | EntomoNews | Scoop.it
La situation acridienne dans les pays du Sahel n’est pas préoccupante dans l’immédiat, mais le risque d’invasion provenant du Tchad, notamment dans la Région du Barh El Ghazal, zone frontalière avec le Niger et dans certaines régions de la Mauritanie, reste assez élevé. C’est ce que l’on peut retenir de l’alerte donnée par un expert en résilience cité par le Secrétariat permanent du G5 Sahel.

 

Malijet - Actualité malienne (Communiqué de presse), 10.09.2016

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

On a constaté que les fourmis du désert avaient un double système de navigation / Desert ants found to have dual navigation systems

On a constaté que les fourmis du désert avaient un double système de navigation / Desert ants found to have dual navigation systems | EntomoNews | Scoop.it
(Phys.org)—A pair of researchers with Ulm University has found that a type of African desert ant has two navigational systems for helping it find its way back to the nest. In their paper published in the journal Science, Sarah Pfeffer and Matthias Wittlinger describe experiments they conducted with the ants and what they learned in doing so.

[Image] Cataglyphis bicolor with eyes ventrally blindfolded. (Credit: Matthias Wittlinger)

 

[Vidéo] Video: ‘Blindfolded’ ants reveal clues to insect navigation | Science | AAAS http://www.sciencemag.org/news/2016/09/video-blindfolded-ants-reveal-clues-insect-navigation

 

[L'étude] Optic flow odometry operates independently of stride integration in carried ants | Science, 09.09.2016 http://science.sciencemag.org/content/353/6304/1155

                                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quand des nids de guêpes aident à dater l'art rupestre australien

Quand des nids de guêpes aident à dater l'art rupestre australien | EntomoNews | Scoop.it
Au nord de l’Australie, des archéologues utilisent des nids de guêpes fossiles pour tenter de dater des peintures rupestres millénaires.

 

Par Bernadette Arnaud. Sciences et Avenir, 08.09.2016

 

[Image] Une figure rupestre d'"Igname" datée de 16 000 ans, grâce à des nids de guêpes ! (Dr. June Ross/Kira Westaway)

"Nous avons ainsi pu dater de 16 000 ans une figure d’« igname». Pour obtenir ces résultats, l’équipe australienne a utilisé une méthode dite de luminescence optiquement stimulée (OSL) en l’appliquant aux grains de sable recueillis dans la boue des habitations de ces hyménoptères. « L'OSL donne la possibilité de mesurer le temps écoulé depuis que les grains de sable exposés à la lumière du soleil se sont retrouvés camouflés dans la boue des nids de guêpe », indique l’archéologue."

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un champignon symbiotique facilite l'adaptation des arbres à la sécheresse

Un champignon symbiotique facilite l'adaptation des arbres à la sécheresse | EntomoNews | Scoop.it

"Un consortium international, coordonné par l'Inra et l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL)1 en Suisse, et impliquant notamment le CNRS, l'Université de Lorraine et Aix-Marseille Université, a décrypté le génome et le transcriptome de l'un des champignons symbiotiques le plus fréquemment associé aux arbres forestiers. Cette avancée permet de mieux comprendre l'évolution de la symbiose entre plantes et champignons mycorhiziens, et en particulier le rôle de ce champignon dans l'adaptation à la sécheresse des arbres. Les connaissances acquises sur ce génome devraient faciliter l'utilisation de la symbiose dans la gestion des forêts soumises à des épisodes de sécheresse de plus en plus fréquents. Le détail de ces résultats est publié dans l'édition avancée en ligne de Nature Communications du 7 septembre 2016."

 

Communiqués et dossiers de presse - CNRS

 

Références :

Ectomycorrhizal ecology is imprinted in the genome of the dominant symbiotic fungus Cenococcum geophilum. Peter, M. et al, Nature Communications, 7 septembre 2016.
DOI: 10.1038/ncomms12662 (2016).

 

[Image] Extrait de Paul Hertzog, Champignons d'Alsace et des Vosges (259p), 1981, Ed. Mars et Mercure (Wettolsheim)
http://www.crdp-strasbourg.fr/data/patrimoine-naturel/foret/champignons.php?parent=35

                         

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les papillons des landes bretonnes ne se portent pas très bien

Les papillons des landes bretonnes ne se portent pas très bien | EntomoNews | Scoop.it
Vous pouvez encore les observer, jusqu’au mois de septembre, parfois jusqu’en octobre. Les lépidoptères (c’est-à-dire les papillons, à l’état adulte, et les chenilles, à l’état larvaire) font partie des insectes les plus populaires, de par leur vol virevoltant et leurs ailes colorées. Il en existe plus d’un millier d’espèces en Bretagne, moins d’une centaine vivant le jour, les autres la nuit. Mais depuis quelques décennies, les papillons disparaissent, particulièrement du fait de la perte de biodiversité des plantes et aussi à cause des insecticides. Le cas des papillons des landes bretonnes est encore plus critique.

(...)

 

Bretagne Vivante, 07.09.2016

 

Quel avenir pour les azurés ?

Zoom sur trois papillons bleus

Comment protéger les papillons chez soi ?

 

[Maculinea alcon alcon (Azuré des mouillères ou Azuré de la Pulmonaire) / Plebejus idas (Azuré du Genêt) / Plebejus argus philonome (Azuré de l'Ajonc)]

 

___________________________________________________________________

SUR LE MÊME SUJET :

→ Papillons des landes bretonnes. Menacés de disparition - Nature - LeTelegramme.fr, 07.09.2016 http://www.letelegramme.fr/nature/papillons-des-landes-bretonnes-menaces-de-disparition-07-09-2016-11208590.php

                                                           

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le cas CRISPR, mutations « ready-made » et évolution lamarckienne d’un système immunitaire adaptatif

Le cas CRISPR, mutations « ready-made » et évolution lamarckienne d’un système immunitaire adaptatif | EntomoNews | Scoop.it
La génétique a depuis longtemps établi que les mutations apparaissent indépendamment de leur valeur adaptative. Cependant, il a été identifié récemment un mécanisme d’évolution d’une des composantes du système immunitaire adaptatif CRISPR-Cas qui est volontiers qualifié de lamarckien. Ce système repose sur l’intégration de fragments du génome d’agents infectieux dans le génome de l’hôte qui lui confère une meilleure valeur adaptative. Il existe donc une diversité de mécanismes évolutifs et, si la plupart relèvent de processus strictement darwiniens, une minorité implique des mécanismes de mutation plus ou moins biaisés, donc plus ou moins lamarckiens. Pour être extrêmement rares, ces processus n’en demeurent pas moins importants pour comprendre les diverses modalités de l’évolution.

 

Par Didier Casane et Patrick Laurenti, Med Sci (Paris), 12.07.2016

 

[Image] Les étapes clés du fonctionnement du système immunitaire adaptatif CrispR-Cas des procaryotes.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

En Suède, le homard américain se noie dans un verre d’eau

En Suède, le homard américain se noie dans un verre d’eau | EntomoNews | Scoop.it
Ils n’étaient que trente-deux homards, certains avec leurs pinces encore fermées par du ruban élastique. Trente-deux malheureux homards américains (Homarus americanus) retrouvés, en mars, dans les eaux au large de la Suède. A l’évidence, ils n’ont pas traversé l’océan Atlantique et la mer du Nord tout seuls, mais ont été remis en liberté ou perdus accidentellement au cours de leur importation vers les cuisines de restaurants européens.

Leur découverte a suffi à faire paniquer les autorités suédoises et à déclencher, de fil en aiguille, une minicrise diplomatique. La Suède a en effet aussitôt réclamé l’inscription du homard américain sur la liste européenne des espèces dites « invasives ».

 

Par Violaine Morin. Le Monde, 07.09.2016

 

"... Le forum scientifique sur les espèces invasives de l’Union européenne a annoncé, le 6 septembre, qu’il acceptait que la demande suédoise concernant les homards américains soit étudiée. Néanmoins, aucune décision ne devrait être prise avant avril 2017, selon le Washington Post."

                         

→ Europe studies claims of American ‘invaders.’ They are clawed and delicious. - The Washington Post, 07.09.2016 https://www.washingtonpost.com/news/worldviews/wp/2016/09/07/europe-studies-claims-of-american-invaders-they-are-clawed-and-delicious/

                                     

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Quel risque de fièvre Crimée-Congo en France ?

Quel risque de fièvre Crimée-Congo en France ? | EntomoNews | Scoop.it
... En Europe, le risque d’encéphalite à tique est tel que le vaccin est recommandé dans les zones à risque (dont le nord-est de la France). La maladie de Lyme préoccupe le monde médical et mobilise les patients en France, mais d’autres maladies vectorielles à tiques y sont présentes, telles les rickettsioses, la tularémie, sans oublier la babésiose, notre « palu » local.

 

Par Dr Blandine Esquerre. JIM.fr, 09.09.2016


"Crimée-Congo : la mort dans 10 à 40% des cas.

La mort d’un Espagnol, début septembre, d’une infection jusque là « réservée » aux zones situées en deçà du 50ème parallèle nord, est un sujet d’inquiétude car c’est dans son pays, par une morsure de tique, qu’il a contracté la fièvre hémorragique de Crimée Congo (FHCC)."

(...)

 

___________________________________________________________________

 

→ Déclaration de deux cas humains de fièvre hémorragique de Crimée-Congo en Espagne - point de situation 2016-01 au 05 septembre 2016 http://www.plateforme-esa.fr/article/d%C3%A9claration-de-deux-cas-humains-de-fi%C3%A8vre-h%C3%A9morragique-de-crim%C3%A9e-congo-en-espagne-point-de

 

[Image] Carte de la zone d’étude où les inventaires d’Hyalomma ont été réalisés de 2007 à 2016 – les points rouges indiquent la presence d’H. marginatum – les lieux sont numérotés : 1 = Mèze, 2 =  réserve naturelle de l’Estagnol, 3 = Lauret, 4 = Pompignan, 5 = Lansargues, 6 = Saint Laurent d’Aigouze, 7 = Le Grau du Roi, 8 = Aigues-Mortes (Vial et al. 2016)

                            

___________________________________________________________________

ET AUSSI :

• En Espagne, alerte à la fièvre de Crimée-Congo (après une balade dans la campagne) | Journalisme et Santé Publique, 0609.2016
https://jeanyvesnau.com/2016/09/06/tiques-et-balades-a-la-campagne-alerte-rouge-a-la-fievre-de-crimee-congo-en-espagne/


• Espagne: un mort de la fièvre du Congo après une piqûre de tique - L'Express, 01.09.2016 http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/espagne-un-mort-de-la-fievre-du-congo-apres-une-piqure-de-tique_1826441.html

                         

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les deux GPS de la fourmi du désert

Les deux GPS de la fourmi du désert | EntomoNews | Scoop.it
Le système d’orientation de « Cataglyphis » est un modèle d’étude des capacités de perception de l’espace.

 

[Image] Ants Have Dual Navigation Systems (8 of 9) [video] | EurekAlert! Science News http://www.eurekalert.org/multimedia/pub/123601.php (vidéo, capture d'écran)

                       

Bernadette Cassel's insight:
 
→ On a constaté que les fourmis du désert avaient un double système de navigation / Desert ants found to have dual navigation systems - From phys.org - September 10, 12:11 AM
                               
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Grâce à ses puces Edison, Intel veut percer le mystère de la disparition des abeilles

Grâce à ses puces Edison, Intel veut percer le mystère de la disparition des abeilles | EntomoNews | Scoop.it
Dans certaines régions du monde, les abeilles mellifères subissent un déclin dramatique. Intel espère aider les chercheurs en les affublant de micropuces

 

Par Henri. Journal du Geek, 23.07.2016

 

"Comme de nombreuses autres espèces d’insectes et d’animaux, les abeilles subissent une véritable hécatombe dans certaines régions du monde. Mais ce déclin dramatique est extrêmement dur à expliquer, même chez les spécialistes. Pour mieux comprendre et lutter contre cette tragédie, la firme Intel s’est associée depuis un moment avec le CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization), un organisme qui étudie l’effet de l’industrie et de la vie humaine sur notre planète.

Environ trois quarts des cultures mondiales, ce qui inclut les fruits, les légumes et le café, dépendent de la pollinisation par les abeilles, les papillons, les coléoptères et autres espèces de pollinisateurs, selon un rapport des Nations Unies qui a marqué un véritable tournant dans la compréhension de l’ampleur du phénomène."

(...)

 

→ Intel s’engage pour la sauvegarde des abeilles en plaçant son mini-ordinateur Edison dans les ruches | Espace Presse, 10.09.2015 https://newsroom.intel.fr/news-releases/intel-sengage-pour-la-sauvegarde-des-abeilles-en-placant-son-mini-ordinateur-edison-dans-les-ruches/

                                   

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Abeilles, papillons : la disparition des pollinisateurs menace la production agricole - From www.francesoir.fr - February 26, 4:02 PM

                                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Nouveaux cas d’infection à virus West Nile chez des chevaux aux États-Unis

Nouveaux cas d’infection à virus West Nile chez des chevaux aux États-Unis | EntomoNews | Scoop.it
Le virus West Nile est considéré aujourd'hui comme le flavivirus le plus répandu après celui de la dengue.

Le virus West Nile circule chez les oiseaux résidents et migrateurs, et malgré sa haute virulence chez les oiseaux (corbeaux en particulier) et les chevaux, les cas humains sont peu nombreux. Il appartient à la famille des Flaviviridae du genre flavivirus. Ce sont les oiseaux migrateurs qui sont réservoirs de virus. Sa transmission se fait via la piqûre de moustiques du genre Culex. Après avoir piqué des oiseaux infectés, les femelles moustiques deviennent compétentes pour la transmission du virus aux humains lors d'un repas sanguin.

 

MesVaccins.net, 12.09.2016

 

[Image] via Caisse des Français de l’Etranger
https://www.cfe.fr/pages/votre-sante/guidespatho.php?id=124

                               

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'araignée accorde sa toile comme les cordes d’une guitare

L'araignée accorde sa toile comme les cordes d’une guitare | EntomoNews | Scoop.it
A l’instar du guitariste, l’araignée est capable d’accorder les cordes de son instrument : la toile. Cette opération, particulièrement scrupuleuse, lui permet ainsi de tirer le meilleur de chaque brin de soie.

Cet incroyable phénomène a été mis en évidence par une équipe de l’université d’Oxford, en Angleterre, et de Carlos III de Madrid, en Espagne. Leurs conclusions ont fait l’objet d’une publication récente parue dans le Journal of the Royal Society Interface.

 

Par Emmanuel Perrin, Gentside découvertes, 09.09.2016

 

[L'étude] Tuning the instrument: sonic properties in the spider's web | Journal of The Royal Society Interface, 07.09.2016

http://rsif.royalsocietypublishing.org/content/13/122/20160341

 

[Image] Modelling of Araneus diadematus webs

                                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Pollinisation, pollinisateurs et production alimentaire : Premier rapport de l'IPBES

Pollinisation, pollinisateurs et production alimentaire : Premier rapport de l'IPBES | EntomoNews | Scoop.it
... En premier lieu, le rapport rappelle l’importance de la pollinisation pour la sécurité alimentaire mondiale (35 % de la production agricole globale, soit un marché de 235 à 577 milliards de dollars en 2015) et donc les revenus des agriculteurs. Cette dépendance mondiale à la pollinisation s’est fortement accrue par ailleurs du fait de l’accroissement des surfaces dévolues à des cultures ainsi pollinisées (300 % en 50 ans). Au-delà de l’abeille domestique, bien connue, l’évaluation rappelle l’importance des 20 000 pollinisateurs sauvages comprenant principalement des insectes (bourdons, papillons, abeilles solitaires…) ou encore des vertébrés comme les chauves-souris ou les singes.

Bien que le rôle des pollinisateurs soit primordial, l’évaluation menée montre qu’ils sont menacés à l’échelle mondiale. La liste rouge de l’UICN indique que 16,5 % des vertébrés pollinisateurs sont menacés d’extinction tout comme 9 % des espèces d’abeilles et de papillons en Europe. 30 % de ces espèces sont par ailleurs en déclin.

(...)

 

Par Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité - FRB

 

[Image] Agnès Hallosserie, Secrétaire scientifique du Comité français pour l'IPBES le 24.02.2016 à Kuala Lumpur.

* IPBES : Plateforme sur la biodiversité et les services écosystémiques                              

Bernadette Cassel's insight:

 

→ Le « GIEC de la biodiversité » consacre l’importance cruciale des pollinisateurs - From www.lemonde.fr - February 29, 5:49 PM

                      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les fleurs jouent un rôle essentiel dans la transmission de bactéries chez les abeilles sauvages / Flowers critical link to bacteria transmission in wild bees

Les fleurs jouent un rôle essentiel dans la transmission de bactéries chez les abeilles sauvages / Flowers critical link to bacteria transmission in wild bees | EntomoNews | Scoop.it
A team of researchers, including several from the University of California, Riverside, have found that flowers are a hot spot of transmission of bacteria that end up in the microbiome of wild bees.

 

[L'étude] Flowers and Wild Megachilid Bees Share Microbes | Microbial Ecology, 03.09.2016 http://link.springer.com/article/10.1007/s00248-016-0838-1

 

___________________________________________________________________

 

SUR LE MÊME THÈME :

 

Les insectes s’échangent des bactéries en suçant les mêmes plantes. - GuruMeditation, 23.11.2011
http://www.gurumed.org/2011/11/23/les-insectes-schangent-des-bactries-en-suant-les-mmes-plantes/

 

La recherche publiée ici : Horizontal transmission of the insect symbiont Rickettsia is plant-mediated.

                                                           

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

En vingt ans, la Terre a perdu un dixième de ses espaces sauvages

En vingt ans, la Terre a perdu un dixième de ses espaces sauvages | EntomoNews | Scoop.it
... Répartis en majorité en Amérique du Nord, dans le nord de l’Asie, en Afrique du Nord et sur le continent australien, ils ne couvrent aujourd’hui que 30,1 millions de km2 – soit moins d’un quart de la surface terrestre. « La perte du caractère sauvage de la planète en seulement deux décennies est stupéfiante », alerte James Watson, professeur de conservation de la biodiversité à l’université du Queensland.

Or, les milieux sauvages sont indispensables à la biodiversité mais aussi à l’absorption du carbone atmosphérique, à la régulation du climat à l’échelle locale ou encore à la vie de certaines populations humaines.

(...)

 

Par Clémentine Thiberg. Le Monde, 08.09.2016

 

[L'étude] Catastrophic Declines in Wilderness Areas Undermine Global Environment Targets: Current Biology, 09.09.2016 http://www.cell.com/current-biology/fulltext/S0960-9822(16)30993-9

                                                                                                   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Origines de la vie : pourquoi nous nous sommes trompés aussi longtemps

Origines de la vie : pourquoi nous nous sommes trompés aussi longtemps | EntomoNews | Scoop.it
Depuis près de 90 ans, l’explication favorite de la science concernant l’origine de la vie a été la « soupe primordiale ». C’est-à-dire l’idée que la vie est apparue à la suite de réactions chimiques dans une mare d’eau chaude à la surface de la Terre, déclenchées par une source externe d’énergie comme un éclair ou un rayon de lumière ultra-violet (UV). Pourtant, de récentes recherches appuient une hypothèse alternative : la vie serait née au fond des océans au sein de structures rocheuses et chaudes, les cheminées hydrothermales.

Une étude publiée le mois dernier dans la revue Nature Microbiology suggère que le dernier ancêtre commun universel à toutes les cellules vivantes se nourrissait de molécules d’hydrogène dans un environnement riche en fer, similaire aux cheminées. Les partisans de l’hypothèse conventionnelle ont exprimé leur scepticisme sur le fait que ces découvertes puissent faire évoluer notre vision des origines de la vie. Mais la théorie des sources hydrothermales, souvent décrite comme étrange et controversée, explique comment les cellules vivantes ont développé la capacité d’obtenir de l’énergie, d’une façon qui ne serait pas envisageable dans le cas de la soupe primordiale.

(...)

 

Par Arunas L Radzvilavicius. The Conversation, 05.09.2016

 

[via] Study tracing ancestor microorganisms suggests life started in a hydrothermal environment. Par Jeff Errington,, The Conversation, 25.07.2016 https://theconversation.com/study-tracing-ancestor-microorganisms-suggests-life-started-in-a-hydrothermal-environment-62924

 

[L'étude] The physiology and habitat of the last universal common ancestor : Nature Microbiology, 25.07.2016 http://www.nature.com/articles/nmicrobiol2016116

                                   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

18-22 septembre 2016 : Congrès international médecine tropicale et paludisme en Australie

18-22 septembre 2016 : Congrès international médecine tropicale et paludisme en Australie | EntomoNews | Scoop.it
La Société Australienne de Parasitologie (ASP) et l'ASID (Australasian Society for Infectious Diseases) organisent le 19ème congrès de médecine tropicale et paludisme à Brisbane du 18 au 22 septembre 2016.

Ce congrès sera l'occasion de partager les connaissances dans les domaines de la parasitologie, des maladies infectieuses, du paludisme, des zoonoses en santé humaine et vétérinaire.

 

[Image] International Congress for Tropical Medicine and Malaria | 18- 22 September 2016, Brisbane, Australia
http://tropicalmedicine2016.com/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'insecte dans le lézard dans le serpent : un fossile daté de 48 millions d'années / Amazing ‘Nesting Doll’ Fossil Reveals Bug in Lizard in Snake

L'insecte dans le lézard dans le serpent : un fossile daté de 48 millions d'années / Amazing ‘Nesting Doll’ Fossil Reveals Bug in Lizard in Snake | EntomoNews | Scoop.it
Forty-eight million years ago, a snake ate a lizard with a bug in its belly, and all three fossilized—capturing an ancient food chain.

 

[L'étude] Fossil snake preserving three trophic levels and evidence for an ontogenetic dietary shift | Palaeobiodiversity and Palaeoenvironments, 26.08.2016 http://link.springer.com/article/10.1007%2Fs12549-016-0244-1

 

[Image] Interpretive drawing of the fossil, overlaid on a photograph. The lizard, Geiseltaliellus maarius (orange), is preserved in the stomach of the snake (white). The insect rests in the abdominal cavity of the lizard (blue).

                                                

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Comment le Sri Lanka a éradiqué le paludisme

Comment le Sri Lanka a éradiqué le paludisme | EntomoNews | Scoop.it
Quand les autorités sri-lankaises ont lancé leur campagne contre le paludisme, en 1999, le pays comptait encore 265 000 cas, sur 20 millions d’habitants. Le dernier cas a été déclaré en octobre 2012. Après quatre ans sans nouvelle contamination, l’Organisation mondiale de la santé a déclaré, lundi, le paludisme officiellement éradiqué.
more...
No comment yet.