EntomoNews
Follow
Find
83.6K views | +160 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Première découverte au monde d'une cigale-marteau

Première découverte au monde d'une cigale-marteau | EntomoNews | Scoop.it

Par Stéphane Puissant. Facebook. « Espèce, genre et sous-Tribu nouvelle pour la Science ! »


« Vue frontale de la tête. »


[Cicadmalleus micheli n. g., n. sp., Hemiptera, Cicadidae]


Réf. : Une Cigale-marteau chez les Cicadidae - Nouvelle espèce, nouveau Genre, nouvelle sous-Tribu (Cicadettinae, Cicadettini) - Michel BOULARD et Stéphane PUISSANT - Muséum National d’Histoire Naturelle, Département Systématique et Évolution,
UMR CNRS 7205 OSEB, CP 50, 45 rue Buffon, F-75005 Paris, France


more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La chenille processionnaire est entrée dans Paris

La chenille processionnaire est entrée dans Paris | EntomoNews | Scoop.it
Le redoutable insecte urticant poursuit sa conquête du territoire français, bien aidé par le réchauffement climatique. Et par l’homme.


Par Loïc Chauveau. Sciences et Avenir. « Dès le début de l’hiver, on voit apparaître leurs nids. Les chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa) sont en train de construire ces boules cotonneuses que l’on peut voir aux extrémités des pins, sapins et cèdres. Le réseau d’étude de l’espèce créé par l’Inra a organisé cette semaine un colloque international regroupant une centaine de chercheurs penché sur une expansion inquiétante. Et les nouvelles ne sont pas bonnes. "L’insecte a aujourd’hui atteint, voire dépassé l’Ile-de-France et les conditions climatiques font que désormais toute la France est favorable à son expansion" note Alain Roques au Centre Inra Val de Loire. » 


[...]


[Image] « Depuis 20 ans, la température moyenne de la Beauce a ainsi augmenté d’environ 1°C. Non seulement le froid n’est plus assez vif pour tuer les colonies, mais la douceur permet aux chenilles de se nourrir tout l’hiver. Celle-ci est même en train de coloniser les reliefs du Massif Central qui lui était encore défavorables il y a 20 ans (carte de diffusion ci-contre, crédit Inra). »

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.la-croix.com - December 16, 11:59 PM :

→  Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suisse. La drosophile suzukii et la grêle plombent la récolte 2014

Suisse. La drosophile suzukii et la grêle plombent la récolte 2014 | EntomoNews | Scoop.it


Le parasite et les aléas météo ont nettement influé sur les quantités de raisin encavées dans le canton de Vaud. Celles-ci devraient juste suffire à satisfaire la demande.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cette plante utilise une technique extrêmement spécifique et peu ragoûtante pour se reproduire

Cette plante utilise une technique extrêmement spécifique et peu ragoûtante pour se reproduire | EntomoNews | Scoop.it

GuruMeditation. « Voici l’Aristoloche à feuilles rondes (Aristolochia rotunda), c’est une plante commune, originaire d’Europe méridionale. Elle ne ressemble à rien de particulier, mais les scientifiques ont récemment découvert qu’elle emploie une très étrange stratégie de reproduction.

Nous avons appris, dans notre enfance, que les araignées liquéfient leur proie, avant d’aspirer le jus, ce qui est déjà assez bizarre, mais nous nous sommes habitués à ce fait. »  


« Les araignées ne mangent pas très proprement et elles ne peuvent pas tout digérer. Quand une araignée dévore un insecte, elle laisse généralement un peu de substance gluante derrière elle. [...] »


[...]


« C’est là que l’Aristoloche à feuilles rondes tire son épingle du jeu. Quand elle a besoin de se reproduire, elle émet une combinaison de senteurs. Ces parfums, une fois réunis, imitent l’odeur d’un insecte croqué par une araignée. Attirées par l’odeur, ces mouches spécifiques se montrent, mais ne trouvent pas les restes de juteux insectes. A la place, elles se font recouvrir de pollen. Ils procèdent ensuite à la plante suivante, se font une nouvelle fois duper et pollinisent la nouvelle plante… »   

                 

« C’est ce qu’ont déterminé les scientifiques de l’institut de botanique de l’université de Dresde (Allemagne) et décris dans leur étude publiée dans la revue New Phytologist : The betrayed thief – the extraordinary strategy of Aristolochia rotunda to deceive its pollinators. » 

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La lumière bleue peut tuer les insectes

La lumière bleue peut tuer les insectes | EntomoNews | Scoop.it
À certaines longueurs d'ondes, la lumière visible peut s'avérer létale pour les moustiques et d'autres insectes. Une piste pour lutter contre leur propagation dans les cultures.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris »

Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris » | EntomoNews | Scoop.it
À la faveur du réchauffement climatique, la chenille processionnaire du pin a progressé en vingt ans de 100 km vers le Nord de la France. Les explications d’Alain Roques, chercheur à l’Inra, alors que se réunit à Paris le mardi 16 décembre l’ensemble des chercheurs d’Europe, d’Asie mineure et d’Afrique du Nord qui étudient la progression de cet insecte ravageur.
more...
Christian Allié's curator insight, December 17, 8:07 AM

............ """"""""""""""""""""""""""" ..............

 

.........  Nous avons en effet la preuve effective que l’expansion de la chenille processionnaire est directement due au changement climatique.

Pour quelles raisons ?

A. R. : La chenille processionnaire est un insecte particulier car ses larves se développent durant l’hiver. Cela induit une grande sensibilité à de faibles changements de température. Nous avons pu mettre en évidence que les larves ne pouvaient pas survivre en dessous de – 16 degrés. Pour se développer, elle a par ailleurs besoin d’une journée dans un nid à 9 degrés, suivie d’une nuit dont la température doit être supérieure à 0 degré.

Ces barrières thermiques ont-elles été levées ?

A. R. : Oui, les deux. Voilà vingt ans que nous n’avons pas enregistré de températures inférieures à – 16 degrés en région parisienne, y compris durant le rigoureux hiver de 2011. La barrière thermique pour la nutrition a quant à elle été levée dans les années 1995-2000. On a assisté depuis lors à une progression du front, du sud de la France jusqu’à la région parisienne. La chenille processionnaire est désormais à 1 km au sud de Paris et touche des villes comme Bagneux ou Saint-Maur.

 

>À lire aussi : L’Europe s’organise contre les plantes et les animaux envahissants


De combien de kilomètres a-t-elle progressé depuis les premières observations ?

A. R. : De plus de 100 km depuis 1972. Cette évolution s’observe dans toute l’Europe, avec des différences liées au relief. En effet, l’altitude freine la progression de la chenille.

[ ... ]

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premier cas autochtone de chikungunya en Nouvelle-Calédonie

Premier cas autochtone de chikungunya en Nouvelle-Calédonie | EntomoNews | Scoop.it
Si les cas de chikungunya recensés en Nouvelle-Calédonie étaient jusqu'à présent tous importés de Polynésie, un premier cas autochtone a été répertorié mercredi. 


Catherine Léhé (avec Elif Kayi). « Jusqu’à présent, seuls des cas de chikungunya importés de Polynésie avaient été recensés en Nouvelle-Calédonie. »

 
« Mercredi soir, les autorités sanitaires du territoire ont signalé un premier cas de chikungunya autochtone. La malade est une petite fille de 11 ans, qui habite dans le quartier de Katiramona, à Dumbéa. »
 
« "Le virus du chikungunya s’est installé en Nouvelle-Calédonie et a infecté au moins un moustique et une fillette de onze ans », explique Jean-Paul Grangeon, médecin inspecteur à la direction des affaires sanitaires et sociales NC (DASS NC). « Une équipe de la DASS est parti pour distribuer des répulsifs tout autour du domicile." »
[...] 
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From nouvellecaledonie.la1ere.fr - December 8, 10:44 AM :

→  La Nouvelle-Calédonie craint une épidémie de chikungunya

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Forte évolution génétique des anophèles

Forte évolution génétique des anophèles | EntomoNews | Scoop.it

Communiqué – Salle de presse. INSERM. « Lutte contre le paludisme : 16 nouveaux génomes de moustiques séquencés »  

       

[...]


« Afin d’améliorer les stratégies de lutte antivectorielle, les chercheurs s’attachent depuis de nombreuses années à décrypter le génome des anophèles. Celui du moustique africain, Anopheles gambiae, vecteur majeur du paludisme, est disponible depuis 2002. Ceux de ses homologues sud-américain (Anopheles darlingi) et Indien (Anopheles stephensi) ont fait l’objet de publications récentes, respectivement en 2013 et 2014. Jusqu’à présent, le manque de connaissances sur les ressources génétiques d’autres espèces d’anophèles limitait les comparaisons permettant d’identifier les caractéristiques clés qui déterminent la capacité de certains moustiques à transmettre les parasites. » 


[...] 


« Les génomes séquencés s’avèrent très variables, tant dans leur composition que dans leur organisation générale. Ainsi, leur taille varie entre 135 et 275 millions de paires de bases. Entre 10 000 et 16 000 gènes ont été identifiés par espèce. Les premières analyses comparatives mettent en évidence des particularités génétiques fortes, notamment un taux d’évolution moléculaire élevé par rapport à d’autres insectes (drosophile en particulier) et une plasticité importante du génome, avec de nombreux gains et pertes de gènes (ou de groupes entiers de gènes) au cours de l’évolution. » 

      

« Des analyses menées sur certains groupes de gènes impliqués dans des éléments clés de la biologie des anophèles – tels que la reproduction, le système immunitaire, la résistance aux insecticides, la composition de la cuticule ou de la salive, la perception des odeurs ou la communication hormonale – ont permis aux chercheurs de déterminer un certain nombre de gènes et de traits spécifiques acquis au cours de l’évolution, qui sous-tendent l’apparition de l’anthropophilie [1] et de la transmission des parasites chez les anophèles. »


[...] 

 

[1] Se dit des organismes (végétaux ou animaux) qui vivent au contact de l’homme ou dans des lieux qu’il fréquente.


[Image] « © IRD/ M. Dukhan : femelle moustique du genre Anopheles sundaicus »


[L'étude] Highly evolvable malaria vectors: The genomes of 16 Anopheles mosquitoes http://www.sciencemag.org/content/early/2014/11/25/science.1258522

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

    

From www.futura-sciences.com - December 7, 3:07 PM

→ Lutte contre le paludisme : les génomes des moustiques décryptés


From www.sciencesetavenir.fr - November 28, 7:05 PM :
→  Paludisme : pourquoi le séquençage de l'ADN de moustiques est-il essentiel ?


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Retour de l’expédition scientifique LENGGURU 2014 : premier bilan

Retour de l’expédition scientifique LENGGURU 2014 : premier bilan | EntomoNews | Scoop.it

Institut de recherche pour le développement (IRD). « Partis le 17 octobre inventorier la biodiversité des massifs karstiques de Lengguru, en Papouasie occidentale, les scientifiques sont de retour après plus d’un mois d’explorations terrestres et marines. Conduite par l’Institut de recherche pour le développement (IRD), l’Institut indonésien des sciences (LIPI) et l’Académie des pêches de Sorong (APSOR), cette expédition a mobilisé plus de 70 chercheurs européens et indonésiens. Plus importante expédition scientifique jamais menée en Indonésie, LENGGURU 2014 a permis d’étudier plusieurs milieux karstiques originaux et de collecter des centaines d’espèces animales et végétales, témoins d’une riche biodiversité. »


[...] 


« Des centaines d’espèces ont été collectées, parmi lesquelles de nombreux oiseaux (plus de 50 espèces), insectes (entre 100 et 150 espèces de grillons), reptiles (47), amphibiens (35), chauves-souris (20), rongeurs, mais aussi palmiers et orchidées (près de 300 espèces). » 


[...]


« Les analyses génétiques (barcode moléculaire) et de taxonomie traditionnelle, effectuées à partir de janvier 2015 en Indonésie, permettront de confirmer la découverte d’au moins 50 nouvelles espèces animales et végétales . » 


[...]


[Image] Examen et le prélèvement d’acariens sur les plumes d’un oiseau en bordure du lac Sewiki.

 


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES


Biodiversité. Des dizaines d'espèces inconnues dans le "monde perdu" de Lengguru


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une mouche fait chuter la production d'huile d'olive en France

Une mouche fait chuter la production d'huile d'olive en France | EntomoNews | Scoop.it

Par Gilles Rof. M le magazine du Monde. Le Monde. « C'est la stupeur en provence : la production française d'huile d'olive devrait afficher une baisse de 70 %. En cause, une mouche qui a décimé les fruits. Hausse des prix assurée. »  


[...]


« [...] La mouche ? La Bactrocera oleae, ennemie numéro un des oliviers français et désignée, à l'unanimité, seule responsable du désastre. "Elle pond dans les olives, son ver se nourrit du fruit, qui finit par tomber, explicite M. Lombrage. Normalement, en traitant les deux premières générations, on n'en entend plus parler. Cette année, il y en avait tant que nous n'avons jamais réussi à l'éradiquer."  "En juillet, les arbres étaient pleins, se souvient Olivier Nasles. On pensait même faire une grosse récolte. Nous nous sommes peut-être laissé prendre de court. Mais multiplier les traitements n'est pas dans la philosophie d'une production dont un quart se fait en agriculture biologique." »


[...]  




more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Une nouvelle fourmi découverte, déjà en danger d'extinction / New ant discovered already at risk of extinction

Une nouvelle fourmi découverte, déjà en danger d'extinction / New ant discovered already at risk of extinction | EntomoNews | Scoop.it
A new species of ant has been discovered on the Spanish island of Mallorca, but it is already on the verge of extinction


[Image] « Climate change could cause the new ant to go extinct (Credit: Gerard Talavera) »


___________________________________________________________________

« Une nouvelle espèce de Lasius vient d'être décrite, Lasius balearicus, sur l'Ile de Majorque, une espèce endémique de l'Ile mais qui est déjà en danger d'extinction en raison de sa faible surface de distribution. »


via Le monde des insectes • Nouvelle espèce de Fourmi à Majorque, lu le 10 décembre 2014 à http://www.insecte.org/forum/viewtopic.php?p=1084404#p1084404


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La propolis, remède à la calvitie ?

La propolis, remède à la calvitie ? | EntomoNews | Scoop.it
La résine végétale, utilisée comme mortier par les abeilles pour la solidification de leurs nids, a favorisé la repousse du pelage de souris utilisées dans le cadre de recherches au Japon. Selon les chercheurs, la propolis aurait aussi des propriétés antichûte de cheveux chez l’humain.


[L'étude] Stimulatory Effect of Brazilian Propolis on Hair Growth through Proliferation of Keratinocytes in Mice - Journal of Agricultural and Food Chemistry (ACS Publications)
http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/jf503184s


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les papillons de nuit ont du nez

Les papillons de nuit ont du nez | EntomoNews | Scoop.it


Par Sean Bailly. Pour la Science. « Les papillons mâles repèrent les femelles à plusieurs centaines de mètres grâce à des bouffées de phéromones... qui ne durent que quelques millisecondes. »


[...]


« Des données expérimentales indiquent que la sensibilité aux phéromones du mâle bombyx du mûrier est d’environ 200 molécules par centimètre cube. En intégrant ce paramètre dans leurs modèles, Emmanuel Villermaux et ses collègues ont montré qu’à quelques centaines de mètres de la femelle, les bouffées dont la concentration dépasse le seuil de sensibilité du mâle durent quelques millisecondes et se propagent souvent par paquets, captés avec une fréquence d’une dizaine par seconde. »


[Image]  Un papillon de nuit mâle détecte les phéromones émises par une femelle (souvent un mélange de deux composés, en vert et orange dans cette simulation) à plusieurs centaines de mètres. Les propriétés des effluves parvenant à l’insecte ont été caractérisées.
M. Kree et al./A. Celani et al./PRX


[L'étude] Odor Landscapes in Turbulent Environments - Physical Review X
http://journals.aps.org/prx/abstract/10.1103/PhysRevX.4.041015

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Engraisser pour éviter d'être dévoré par une araignée : une bonne stratégie pour le grillon des bois !

Engraisser pour éviter d'être dévoré par une araignée : une bonne stratégie pour le grillon des bois ! | EntomoNews | Scoop.it

Le Journal de la Science. « Les grillons engraissent pour éviter d'être dévoré par les araignées »


Lorsque le grillon ne peut pas s'enfuir pour éviter d'être mangé par une araignée... il mange énormément. Un comportement salutaire, puisqu'il augmente ses chances de ne pas être dévoré, les araignées ne pouvant ingérer des proies trop grosses.

EN BREF - Engraisser pour éviter d'être dévoré par une araignée peut être une bonne stratégie pour le grillon des bois.

En effet, une nouvelle étude menée sur 60 grillons des bois révèle que lorsqu'un grillon des bois est enfermé dans un lieu clos où des substances chimiques ont été laissées par des araignées, il adopte un comportement inattendu : il mange une quantité de nourriture 72% plus importante qu'habituellement.


[...]


[L'étude] Spider cues stimulate feeding, weight gain and survival of crickets - BUCHER - 2014 - Ecological Entomology
http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/een.12131/abstract

      

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’adaptation symbiotique entre les fourmis champignonnistes et leur champignon

L’adaptation symbiotique entre les fourmis champignonnistes et leur champignon | EntomoNews | Scoop.it

Passion Entomologie. « Découverte chez les fourmis champignonnistes »


« Une intéressante découverte sur les relations de mutualisme qu’entretiennent les fourmis coupe-feuille (« champignonnistes ») et les champignons qu’elle cultivent vient d’être publiée dans la revue Nature. Les recherches, menées par l’entomologiste Danois Henrik Hjavard De Fine Licht et son équipe démontrent grâce à des analyses comparatives d’expressions génétiques et moléculaires, que les fourmis dépendent du champignon pour synthétiser certaines enzymes et acides aminés essentiels, une capacité perdue par les insectes au cours de l’évolution. Le champignon, en plus d’être une source de nutriments, constitue de ce fait une voie de synthèse moléculaire indispensable au fourmis. Ainsi, fourmis et champignons se comportent comme un seul et même organisme, connecté par un important réseau d’interactions, où chacun joue des rôles spécifiques comme des organes dans un organisme. » 


[...]


Source :

- H. H. De Fine Licht ; J. J. Boomsma & A. Tunlid (2014) : Symbiotic adaptations in the fungal cultivar of leaf-cutting ants. Nature Communications, 5 :  5675


[Image] « Reconstruction phylogénétique de la co-évolution entre le champignon et les fourmis champignonnistes (Source : De Fine Licht, 2014) »


___________________________________________________________________

ET AUSSI (en anglais) :

→  Fungus-growing ants selectively cultivate their crops – University of Copenhagen
http://www.science.ku.dk/english/press/news/2014/fungus-growing-ants-selectively-cultivate-their-crops/

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Montpellier : forte prolifération d'un insecte ravageur en Languedoc -Roussillon

Montpellier : forte prolifération d'un insecte ravageur en Languedoc -Roussillon | EntomoNews | Scoop.it
La situation est alarmante pour la survie des palmiers en Languedoc-Roussillon en raison de la forte prolifération d'un insecte ravageur : le charançon rouge.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La compétition directe entre individus source de déstabilisation

La compétition directe entre individus source de déstabilisation | EntomoNews | Scoop.it

CNRS - Institut écologie et environnement - Actualités de l'institut. « Si la compétition par exploitation directe des ressources a déjà été largement étudiée par les biologistes, c'est loin d'être le cas de la compétition par interférence. Cette dernière intervient dès lors que les individus interagissent directement entre eux pour accéder à la ressource, notamment en se battant. S'appuyant sur le comportement en laboratoire de l'espèce de collembole Folsomia candida, des animaux proches du groupe des insectes, des chercheurs de l'IEES et de l'IBENS ont mis au point un modèle mathématique permettant de décrire la compétition par interférence au sein de populations structurées, c'est-à-dire composées d'individus d'âges ou de tailles différentes. »   


[Image] Un collembole de l'espèce Folsomia candida


Références :

Interference versus Exploitative Competition in the Regulation of Size-Structured Populations, par Vincent Le Bourlot, Thomas Tully et David Claessen, publié dans The American Naturalist le 1er octobre  2014


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Description de deux nouvelles espèces de Pseudoscorpions des grottes du Grand Canyon aux États-Unis

Description de deux nouvelles espèces de Pseudoscorpions des grottes du Grand Canyon aux États-Unis | EntomoNews | Scoop.it

meltydiscovery. « Animaux insolites : États-Unis, des "scorpions" sans yeux découverts dans le Grand Canyon ! »


« Deux nouvelles espèces de pseudo-scorpions ont été découvertes dans une grotte du Grand Canyon aux États-Unis. [...] »


___________________________________________________________________



[Image] Hesperochernes bradybaughi, sp. nov. via "Two 'Pseudoscorpions' Discovered in Grand Canyon Cave" http://www.livescience.com/49075-pseudoscorpions-discovered-grand-canyon.html


« A new species of cave-adapted pseudoscorpion, Hesperochernes bradybaughi, that was discovered in a cave on the northern rim of the Grand Canyon. The eyeless creatures have probably adapted over millennia to the unique conditions in the cave.
Credit: Courtesy of J. Judson Wynne, Northern Arizona University »



[L'étude] Troglomorphic pseudoscorpions (Arachnida: Pseudoscorpiones) of northern Arizona, with the description of two new short-range endemic species http://www.americanarachnology.org/JoA_free/JoA_v42_n3%20/arac-42-3-205.pdf


« This study reports on the pseudoscorpion fauna of the subterranean ecosystems of northern Arizona, U.S.A. Our work resulted in the  descriptions of two new species, Hesperochernes bradybaughi sp. nov. and Tuberochernes cohni sp. nov. (Chernetidae) and the range expansion of one species, Larca cavicola (Muchmore 1981) (Larcidae). All of these species were cave-adapted and found within caves on Grand Canyon-Parashant National Monument in northwestern Arizona. [...] »  


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Dossiers et téléchargements du Gretia : Pseudoscorpions


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte d'un papillon femelle connu à ce jour uniquement par deux exemplaires mâles

Découverte d'un papillon femelle connu à ce jour uniquement par deux exemplaires mâles | EntomoNews | Scoop.it

Blog du Radeau des cimes > Articles récents. « Découverte de la femelle de Calleremites subornata Warren, 1894 »  


« C’est pendant la mission de 2012 que Steeve Collard a découvert la femelle de cette espèce dont seulement 2 exemplaires mâles étaient répertoriés à ce jour. François Fournier a également capturé un mâle. » 


[Image] Calleremites subornata femelle : 1) dessus ; 2) dessous. http://blog.radeau-des-cimes.org/wp-content/uploads/2014/03/Calleremites_subornata_LAOS_-11.jpg



Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From www.biodiversite-laos.fr - January 16, 10:58 PM :

→  À la recherche de la biodiversité laotienne


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chikungunya: 7 morts et près de 38.000 cas en Polynésie française

Chikungunya: 7 morts et près de 38.000 cas en Polynésie française | EntomoNews | Scoop.it
L'épidémie prend une dimension alarmante. "Au total, sept décès directement liés à une infection par le virus du chikungunya ont été identifiés" en Polynésie française, selon le dernier bulletin publié vendredi 12 par le Bureau de veille sanitaire.
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.cnev.fr - December 6, 6:47 PM :

→  Point sur l'épidémie de chikungunya en Polynésie française


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’oisillon qui imitait jusqu’aux mouvements d’une chenille toxique

L’oisillon qui imitait jusqu’aux mouvements d’une chenille toxique | EntomoNews | Scoop.it

Guru Med. « Une nouvelle étude décrit comment cet oisillon, en image d’en-tête, et ses petits congénères tentent de survivre dans la forêt amazonienne en imitant, tant par l’apparence que le mouvement, une chenille toxique locale. »


« [...] l’oisillon arbore peu de temps après son éclosion, des plumes de couleur orange vif, certaines bordées de crêtes noires et de pointes avec des barbes blanches. Ainsi, il ressemble et se déplace comme une espèce de chenille toxique de la famille Megalopygidae, pour éviter d’être mangé par les serpents et les singes, il fait également la même taille (12 cm) qu’une vraie chenille. »


« [...] De plus, la couleur du poussin lui permettrait également de se confondre avec les feuilles qui constituent son nid. » 

       

« L’étude publiée dans The American Naturalist : Morphological and Behavioral Evidence of Batesian Mimicry in Nestlings of a Lowland Amazonian Bird. » 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L'impressionnante ruée vers la reproduction des crabes rouges de l'île Christmas menacée par le réchauffement climatique

L'impressionnante ruée vers la reproduction des crabes rouges de l'île Christmas menacée par le réchauffement climatique | EntomoNews | Scoop.it
Dans quelques jours, en principe les 18 et 19 décembre, devrait avoir lieu une scène extraordinaire et pourtant régulière sur l’île Christmas, en Australie : des milliers et des milliers de crabes rouges devraient déferler pour se reproduire. Attention les yeux, les images sont...
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Avis de recherche contre la punaise diabolique

Avis de recherche contre la punaise diabolique | EntomoNews | Scoop.it

Par Pascale Mollier. INRA.  « Punaise diabolique »   


« La punaise diabolique est un ravageur des cultures très nuisible qui menace de se développer en Europe. L’Inra lance une application sur smartphone qui permet au public de signaler l’insecte et d’aider ainsi à contrôler sa propagation. »  


« La punaise diabolique (Halyomorpha halys) est un ravageur des cultures d’origine asiatique, présent sur de larges territoires aux USA, et qui menace d’envahir l’Europe.
Le risque sanitaire est pris très au sérieux par l’Anses*, qui a réalisé en 2014 une analyse de risques montrant les dangers de cette punaise pour des cultures importantes en France : arboriculture, viticulture, maraîchage, etc. Cette punaise est très polyphage et cause de gros dégâts aux États-Unis. Un premier foyer a été détecté en Suisse en 2007, et en France en Alsace en 2012. »


[...]  


Bernadette Cassel's insight:


SUR VARIÉTÉS ENTOMOLOGIQUES

From ephytia.inra.fr - Today, 9:27 AM :

→  L'application Agiir : Alerter - Gérer les Insectes Invasifs et/ou Ravageurs


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Un capteur sonore ultrasensible inspiré des pattes d’araignée

Un capteur sonore ultrasensible inspiré des pattes d’araignée | EntomoNews | Scoop.it

Par Marc Zaffagni, Futura-Sciences. « En copiant un organe sensoriel très puissant dont sont pourvues les araignées, une équipe de chercheurs de l’université nationale de Corée a conçu un capteur sonore miniature aux performances prometteuses. De la reconnaissance vocale en passant par la détection du rythme cardiaque ou des secousses sismiques, cette innovation pourrait déboucher sur de nombreuses applications. » 


[Image] « Cette infographie tirée de l’article scientifique publié dans Nature montre l’aspect de l’organe sensoriel situé sur les pattes des araignées de la famille des Cténidés. Ces fissures parallèles captent la moindre vibration dans l’air et transmettent l’information au système nerveux de l’animal. © D. Kang, M. Choi, Nature »


[L'étude] Ultrasensitive mechanical crack-based sensor inspired by the spider sensory system : Nature
http://www.nature.com/nature/journal/v516/n7530/full/nature14002.html#supplementary-information

   

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from forêts
Scoop.it!

Forêts françaises : découvertes d'espèces dont on était sans trace depuis 30 ans

Forêts françaises : découvertes d'espèces dont on était sans trace depuis 30 ans | EntomoNews | Scoop.it
Les missions participatives de l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts ont permis d’inventorier des espèces n’ayant pas été vues depuis plus de 30 ans.

Via Christian Allié
more...
Wildforests's curator insight, December 10, 12:33 PM

............."""""""""""""""""""""""""""..........

 

[ ... ]

....... 

Les données transmises par les particuliers sont désormais entre les mains des scientifiques du Muséum National d’Histoire Naturelle. Les chercheurs vont les analyser et les intègreront, une fois validées, à l’Inventaire National du Patrimoine Naturel (INPN).

 

Parmi les découvertes, on dénombre plusieurs espèces n’ayant pas été observées depuis des décennies dans tel ou tel département.  C’est le cas du papillon Bacchante en Dordogne et du champignon Amadouvier dans l’Aveyron, l’Aisne et l’Oise, dont on n’avait plus de trace dans ces zones depuis 30 ans. Mieux, certaines espèces à l’instar du Polypore du bouleau identifié dans l’Aisne, n’avaient jamais été référencées dans l’INPN. Une première.

 

Créé par Noé Conservation en mai dernier, l’Observatoire de la Biodiversité des Forêts invite les particuliers à inventorier la biodiversité des forêts de leur région lors d’escapades sous les houppiers.

La deuxième saison d’observation sera lancée au printemps prochain et des nouveautés sont annoncées

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La graine et le Gendarme

La graine et le Gendarme | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. OPIE-Insectes. « Comment font les Gendarmes (alias Suisses, Soldats, Cherche-midi, etc., Pyrrochoris apterus) pour digérer les graines qu’ils ponctionnent ? C’est leur seule alimentation ; elle est carencée et potentiellement toxique. Dans la famille, celle des Hémiptères Pyrrochoridés, la Punaise du cotonnier Dysdercus fasciatus est un ravageur africain très dangereux. »


« Des entomologistes de l’institut Max-Planck à Iéna (Allemagne) publient en janvier 2013 la découverte – grâce aux outils du génie génétique – d’un complexe de 3 à 6 bactéries installées libres dans l’intestin moyen des punaises. Cet équipement bactérien est quasi le même entre populations éloignées et aussi entre espèces. Les œufs superficiellement désinfectés donnent naissance à des larves malingres et à faibles chances de survie. De même les œufs de gendarme enduits des symbiontes de Punaise du cotonnier (et vice versa). »


« Fin 2014, la même équipe parvient à cerner le rôle de ces bactéries : elles n’interviennent pas dans la détoxification des composés anti-insectes contenus dans les graines mais fournissent aux punaises l’indispensable vitamine B, absente de leur alimentation. Élevées sur milieu artificiel, des larves sans bactéries (de D. fasciatus) montrent tous les symptômes de malnutrition. Leur métabolisme, tel que révélé par l’observation de l’expression des gènes, change et les protéines transporteuses de vitamine B sont produites à haute dose – un effort pour extraire les plus infimes traces de cet élément rare. » 


« La symbiose n’est pas une collaboration douce pour les bactéries : pour en récupérer la vitamine B, la punaise hôte les fait sans doute exploser en produisant un peptide antibactérien (lyzozyme). Beaucoup survivent et doivent percevoir cette association, très ancienne et durable, comme globalement positive… » 


D’après entre autres « The nutritionists within: Firebugs depend on gut bacteria for vitamin supply », lu le 1er décembre 2014 à //phys.org/news/


[Image} The nutritionists within: Firebugs depend on gut bacteria for vitamin supply http://phys.org/news/2014-12-nutritionists-firebugs-gut-bacteria-vitamin.html

 

more...
Gene Ghys's curator insight, December 12, 4:33 AM

Incroyable... Et les punaises suisses sont légions chez nous. Les insectes tout comme les c...

;-)