EntomoNews
Follow
Find
84.3K views | +106 today
 
Scooped by Bernadette Cassel
onto EntomoNews
Scoop.it!

Une nouvelle araignée découverte dans les Pyrénées

Une nouvelle araignée découverte dans les Pyrénées | EntomoNews | Scoop.it

La République des Pyrénées. « Elle est noire et mesure 6 mm. Elle ne tisse pas de toile pour attraper ses proies, traquées au sol, à découvert. Il s'agit d'une araignée jusque-là inconnue en France, un nouveau taxon du genre Zelotes : Zelotes egregioides (Senglet, 2011). Sylvain Déjean et Samuel Danflous, naturalistes au Conservatoire d'espaces naturels de Midi-Pyrénées (CEN-MP), ont découvert un spécimen, sur la commune de Betpouey, à 1 650 mètres d'altitude, durant l'été 2012, dans le cadre des atlas de la biodiversité communale initiés par le Parc National des Pyrénées. »


[...]

 

[Zelotes egregioides, Araneae, Gnaphosidae]


more...
No comment yet.
EntomoNews
Dernières nouvelles des insectes, collemboles, myriapodes et autres arthropodes...
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Le chikungunya toujours bien présent en Guyane

Le chikungunya toujours bien présent en Guyane | EntomoNews | Scoop.it
L'épidémie de chikungunya se poursuit en Guyane. L'agence régionale de la santé vient de publier les tous derniers chiffres arrêtés au 18 décembre.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les drosophiles communiquent collectivement par les pattes

Les drosophiles communiquent collectivement par les pattes | EntomoNews | Scoop.it
Les mouches drosophiles exposées en groupe à un signal de stress adoptent un comportement plus adéquat que les insectes isolés, en communiquant notamment par les pattes, ont constaté des chercheurs suisses, dans des travaux publiés dans la revue «Nature».


[L'étude] Mechanosensory interactions drive collective behaviour in Drosophila : Nature http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature14024.html


more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Apiculture, agriculture et environnement
Scoop.it!

Les néonicotinoïdes voyagent dans la chaîne alimentaire et viennent perturber les équilibres nuisibles-prédateurs... réduisant ainsi les rendements des cultures de soja !

Les néonicotinoïdes voyagent dans la chaîne alimentaire et viennent perturber les équilibres nuisibles-prédateurs...  réduisant ainsi les rendements des cultures de soja ! | EntomoNews | Scoop.it

"Neonicotinoid insecticide travels through a soil food chain, disrupting biological control of non-target pests and decreasing soya bean yield - Douglas - 2014 - Journal of Applied Ecology - Wiley Online Library"

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/1365-2664.12372/abstract


[Image] via Futurity "This insecticide lets more slugs eat crops"
http://www.futurity.org/slugs-neonicotinoids-crops-813302/


« Chlaenius tricolor, a ground beetle species, eats slugs. The researchers find that slugs transmit the neonicotinoid insecticide to predatory ground beetles, impairing or killing more than 60 percent of the beetles » 



Via ADAPRO LR
Bernadette Cassel's insight:


« ADAPRO LR's insight:

En résumé, il est dit dans l'article que les limaces n'étant pas sensibles aux néonicotinoïdes, elles les absorbent et les concentrent. Les insectes prédateurs des limaces, qui sont eux sensibles aux néonicotinoïdes, sont affectés par ces derniers et leur nombre diminue. Ce qui augmente la quantité de limaces dont la population n'est plus contrôlée par les prédateurs naturels et qui affectent de manière plus importante les rendements des cultures, ici la culture de soja. »

more...
ADAPRO LR's curator insight, December 8, 4:58 AM

En résumé, il est dit dans l'article que les limaces n'étant pas sensibles aux néonicotinoïdes, elles les absorbent et les concentrent. Les insectes prédateurs des limaces, qui sont eux sensibles aux néonicotinoïdes, sont affectés par ces derniers et leur nombre diminue. Ce qui augmente la quantité de limaces dont la population n'est plus contrôlée par les prédateurs naturels et qui affectent de manière plus importante les rendements des cultures, ici la culture de soja.

 

Gene Ghys's curator insight, Today, 6:18 AM

Mais où donc sont passés les insectes ?! Épisode trépidant n°1     28 octobre 2014

+ suite

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La phéromone d'agrégation des punaises de lit enfin identifiée / Bed Bug Aggregation Pheromone Finally Identified

La phéromone d'agrégation des punaises de lit enfin identifiée / Bed Bug Aggregation Pheromone Finally Identified | EntomoNews | Scoop.it

Gries - 2014 - Angewandte Chemie International Edition - Wiley Online Library. « Bed bugs have become a global epidemic and current detection tools are poorly suited for routine surveillance. Despite intense research on bed bug aggregation behavior and the aggregation pheromone, which could be used as a chemical lure, the complete composition of this pheromone has thus far proven elusive. Here, we report that the bed bug aggregation pheromone comprises five volatile components (dimethyl disulfide, dimethyl trisulfide, (E)-2-hexenal, (E)-2-octenal, 2-hexanone), which attract bed bugs to safe shelters, and one less-volatile component (histamine), which causes their arrestment upon contact. In infested premises, a blend of all six components is highly effective at luring bed bugs into traps. The trapping of juvenile and adult bed bugs, with or without recent blood meals, provides strong evidence that this unique pheromone bait could become an effective and inexpensive tool for bed bug detection and potentially their control. »



[Image] SFU researchers invent first effective bed bug bait and trap | Globalnews.ca http://globalnews.ca/news/1740350/sfu-researchers-invent-new-bed-bug-bait-and-trap/


« Researchers from Simon Fraser University are hopeful they have discovered a way to get rid of bed bugs.

According to a new study, SFU biology professor Gerhard Gries and chemist Robert Britton have developed a pheromone to attract bed bugs into traps. The bed bug pheromone consists of “five volatile components” that attract bed bugs combined with histamine, which signals “safe shelter” to the bug, causing them to stay put. »



___________________________________________________________________

ET AUSSI [en anglais] :

→ Bedbug bait and trap invented by Simon Fraser University scientists - British Columbia - CBC News http://www.cbc.ca/news/canada/british-columbia/bedbug-bait-and-trap-invented-by-simon-fraser-university-scientists-1.2881654

« Biologist Regine Gries endured 180,000 bedbug bites as her team hunted for the ultimate bedbug lure »  

     

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Première découverte d'une phéromone sexuelle chez la coccinelle / First Evidence of a Volatile Sex Pheromone in Lady Beetles

Première découverte d'une phéromone sexuelle chez la coccinelle / First Evidence of a Volatile Sex Pheromone in Lady Beetles | EntomoNews | Scoop.it
La première phéromone sexuelle de coccinelle est une découverte gembloutoise @AgroBioTech @UniversiteLiege http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0115011

(François Verheggen on Twitter)


[L'étude] PLOS ONE: First Evidence of a Volatile Sex Pheromone in Lady Beetles  http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0115011


[Image] Des phéromones sexuelles pour appâter les coccinelles - lesoir.be http://www.lesoir.be/605538/article/demain-terre/biodiversite/2014-07-22/des-pheromones-sexuelles-pour-appater-coccinelles 

 

more...
No comment yet.
Rescooped by Bernadette Cassel from Biodiversité
Scoop.it!

Maladie de Lyme : n’offrez pas d’écureuil de Corée à Noël

Maladie de Lyme : n’offrez pas d’écureuil de Corée à Noël | EntomoNews | Scoop.it


Plus de 10 000 écureuils de Corée ont été dénombrés dans la forêt de Sénart. Et ils prolifèrent dans la région parisienne. Des recherches du Muséum national d’histoire naturelle montrent que cet écureuil a huit fois plus de risques de transmettre la maladie de Lyme via les tiques qu'il porte que les autres rongeurs. Mais l’interdiction de la vente en animalerie de cette espèce invasive se fait attendre.


___________________________________________________________________

POUR ALLER PLUS LOIN


(via Twitter https://twitter.com/GillesLecuir/status/546613595476623360) :

« «Conséquences de l'introduction en Ile-de-France d'un écureuil exotique, le tamia de Sibérie, dans la dynamique de la maladie de Lyme»
Jean-Louis CHAPUIS, maître de conférences en écologie, Muséum national d’Histoire naturelle  »


→ Natureparif_especes-envahissantes_28-29juin2012.pdf : page 43
http://www.natureparif.fr/attachments/forumdesacteurs/envahissantes/Natureparif_especes-envahissantes_28-29juin2012.pdf


→ voir l'intervention au format PDF
http://www.natureparif.fr/attachments/forumdesacteurs/envahissantes/Jean-LouisChapuis-Natureparif29juin2011.pdf


Via Hubert MESSMER @Zehub on Twitter
Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From www.natureparif.fr - December 21, 2:23 PM :

→  [2011] Retours sur la rencontre : "Les espèces envahissantes en Île-de-France"


more...
Gene Ghys's curator insight, December 22, 6:26 AM
Ben il manquait plus que ça...
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Chikungunya : le pic est atteint à Tahiti, la vigilance reste de mise

Chikungunya : le pic est atteint à Tahiti, la vigilance reste de mise | EntomoNews | Scoop.it
Santé. Les personnes fragiles doivent impérativement se protéger contre les moustiques. Le pic de l’épidémie de chikungunya a été atteint à Tahiti avec près de 9000 nouveaux cas par semaine. "Le pic, sur l'île de Tahiti, est déjà atteint", déclare le docteur Olivier Obrecht, pilote de la...
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La chenille processionnaire est entrée dans Paris

La chenille processionnaire est entrée dans Paris | EntomoNews | Scoop.it
Le redoutable insecte urticant poursuit sa conquête du territoire français, bien aidé par le réchauffement climatique. Et par l’homme.


Par Loïc Chauveau. Sciences et Avenir. « Dès le début de l’hiver, on voit apparaître leurs nids. Les chenilles processionnaires (Thaumetopoea pityocampa) sont en train de construire ces boules cotonneuses que l’on peut voir aux extrémités des pins, sapins et cèdres. Le réseau d’étude de l’espèce créé par l’Inra a organisé cette semaine un colloque international regroupant une centaine de chercheurs penché sur une expansion inquiétante. Et les nouvelles ne sont pas bonnes. "L’insecte a aujourd’hui atteint, voire dépassé l’Ile-de-France et les conditions climatiques font que désormais toute la France est favorable à son expansion" note Alain Roques au Centre Inra Val de Loire. » 


[...]


[Image] « Depuis 20 ans, la température moyenne de la Beauce a ainsi augmenté d’environ 1°C. Non seulement le froid n’est plus assez vif pour tuer les colonies, mais la douceur permet aux chenilles de se nourrir tout l’hiver. Celle-ci est même en train de coloniser les reliefs du Massif Central qui lui était encore défavorables il y a 20 ans (carte de diffusion ci-contre, crédit Inra). »

Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.la-croix.com - December 16, 11:59 PM :

→  Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris »


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Suisse. La drosophile suzukii et la grêle plombent la récolte 2014

Suisse. La drosophile suzukii et la grêle plombent la récolte 2014 | EntomoNews | Scoop.it


Le parasite et les aléas météo ont nettement influé sur les quantités de raisin encavées dans le canton de Vaud. Celles-ci devraient juste suffire à satisfaire la demande.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Cette plante utilise une technique extrêmement spécifique et peu ragoûtante pour se reproduire

Cette plante utilise une technique extrêmement spécifique et peu ragoûtante pour se reproduire | EntomoNews | Scoop.it

GuruMeditation. « Voici l’Aristoloche à feuilles rondes (Aristolochia rotunda), c’est une plante commune, originaire d’Europe méridionale. Elle ne ressemble à rien de particulier, mais les scientifiques ont récemment découvert qu’elle emploie une très étrange stratégie de reproduction.

Nous avons appris, dans notre enfance, que les araignées liquéfient leur proie, avant d’aspirer le jus, ce qui est déjà assez bizarre, mais nous nous sommes habitués à ce fait. »  


« Les araignées ne mangent pas très proprement et elles ne peuvent pas tout digérer. Quand une araignée dévore un insecte, elle laisse généralement un peu de substance gluante derrière elle. [...] »


[...]


« C’est là que l’Aristoloche à feuilles rondes tire son épingle du jeu. Quand elle a besoin de se reproduire, elle émet une combinaison de senteurs. Ces parfums, une fois réunis, imitent l’odeur d’un insecte croqué par une araignée. Attirées par l’odeur, ces mouches spécifiques se montrent, mais ne trouvent pas les restes de juteux insectes. A la place, elles se font recouvrir de pollen. Ils procèdent ensuite à la plante suivante, se font une nouvelle fois duper et pollinisent la nouvelle plante… »   

                 

« C’est ce qu’ont déterminé les scientifiques de l’institut de botanique de l’université de Dresde (Allemagne) et décris dans leur étude publiée dans la revue New Phytologist : The betrayed thief – the extraordinary strategy of Aristolochia rotunda to deceive its pollinators. » 

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La lumière bleue peut tuer les insectes

La lumière bleue peut tuer les insectes | EntomoNews | Scoop.it
À certaines longueurs d'ondes, la lumière visible peut s'avérer létale pour les moustiques et d'autres insectes. Une piste pour lutter contre leur propagation dans les cultures.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris »

Réchauffement climatique : « La chenille processionnaire est à 1 km de Paris » | EntomoNews | Scoop.it
À la faveur du réchauffement climatique, la chenille processionnaire du pin a progressé en vingt ans de 100 km vers le Nord de la France. Les explications d’Alain Roques, chercheur à l’Inra, alors que se réunit à Paris le mardi 16 décembre l’ensemble des chercheurs d’Europe, d’Asie mineure et d’Afrique du Nord qui étudient la progression de cet insecte ravageur.
more...
Christian Allié's curator insight, December 17, 8:07 AM

............ """"""""""""""""""""""""""" ..............

 

.........  Nous avons en effet la preuve effective que l’expansion de la chenille processionnaire est directement due au changement climatique.

Pour quelles raisons ?

A. R. : La chenille processionnaire est un insecte particulier car ses larves se développent durant l’hiver. Cela induit une grande sensibilité à de faibles changements de température. Nous avons pu mettre en évidence que les larves ne pouvaient pas survivre en dessous de – 16 degrés. Pour se développer, elle a par ailleurs besoin d’une journée dans un nid à 9 degrés, suivie d’une nuit dont la température doit être supérieure à 0 degré.

Ces barrières thermiques ont-elles été levées ?

A. R. : Oui, les deux. Voilà vingt ans que nous n’avons pas enregistré de températures inférieures à – 16 degrés en région parisienne, y compris durant le rigoureux hiver de 2011. La barrière thermique pour la nutrition a quant à elle été levée dans les années 1995-2000. On a assisté depuis lors à une progression du front, du sud de la France jusqu’à la région parisienne. La chenille processionnaire est désormais à 1 km au sud de Paris et touche des villes comme Bagneux ou Saint-Maur.

 

>À lire aussi : L’Europe s’organise contre les plantes et les animaux envahissants


De combien de kilomètres a-t-elle progressé depuis les premières observations ?

A. R. : De plus de 100 km depuis 1972. Cette évolution s’observe dans toute l’Europe, avec des différences liées au relief. En effet, l’altitude freine la progression de la chenille.

[ ... ]

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Premier cas autochtone de chikungunya en Nouvelle-Calédonie

Premier cas autochtone de chikungunya en Nouvelle-Calédonie | EntomoNews | Scoop.it
Si les cas de chikungunya recensés en Nouvelle-Calédonie étaient jusqu'à présent tous importés de Polynésie, un premier cas autochtone a été répertorié mercredi. 


Catherine Léhé (avec Elif Kayi). « Jusqu’à présent, seuls des cas de chikungunya importés de Polynésie avaient été recensés en Nouvelle-Calédonie. »

 
« Mercredi soir, les autorités sanitaires du territoire ont signalé un premier cas de chikungunya autochtone. La malade est une petite fille de 11 ans, qui habite dans le quartier de Katiramona, à Dumbéa. »
 
« "Le virus du chikungunya s’est installé en Nouvelle-Calédonie et a infecté au moins un moustique et une fillette de onze ans », explique Jean-Paul Grangeon, médecin inspecteur à la direction des affaires sanitaires et sociales NC (DASS NC). « Une équipe de la DASS est parti pour distribuer des répulsifs tout autour du domicile." »
[...] 
Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From nouvellecaledonie.la1ere.fr - December 8, 10:44 AM :

→  La Nouvelle-Calédonie craint une épidémie de chikungunya

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Les progrès contre le paludisme menacés par une nouvelle forme résistante

Les progrès contre le paludisme menacés par une nouvelle forme résistante | EntomoNews | Scoop.it

Le Monde. « Trois milliards deux cents millions d’individus dans le monde sont susceptibles d’être infectés par le paludisme, selon le rapport annuel que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a rendu public mardi 9 décembre. »


[...]


« Plus inquiétant encore, le phénomène de résistance – ou du moins d’une diminution de l’efficacité – de ces traitements les plus récents s’amplifie en Asie du Sud-Est. Il fait craindre une extension géographique aux grands pays d’Asie — Inde et Chine — et, ensuite, à l’Afrique. Le phénomène concernant Plasmodium falciparum, le type de parasite le plus fréquemment en cause et celui qui est responsable des formes sévères, a d’abord été découvert en 2008 au Cambodge. La cause en est un traitement mal conduit ou mal suivi : prescription d’artémisinine en monothérapie, comprimés sous-dosés, interruption de la prise du médicament… »


« Lire aussi : Un paludisme très dangereux émerge en Asie du Sud-Est »


« Les zones forestières où l’utilisation de moustiquaires est moindre qu’en zone urbaine y sont propices. Plusieurs facteurs ont contribué à l’extension des résistances. Les mouvements de population font sauter les frontières aux parasites résistants — le moustique acquiert le parasite en piquant un individu infecté et le transmet en piquant un individu indemne —, et les zones de conflit, qui rendent difficile le déploiement d’interventions sanitaires, expliquent en bonne partie que l’aire géographique des résistances se soit étendue. » 


[...] 

Bernadette Cassel's insight:


• SUR INSECT ARCHIVE

From www.who.int - December 9, 1:45 PM :


   → Rapport OMS 2014 : Le développement de la lutte contre le    paludisme contribue à réduire considérablement la mortalité



• SUR ENTOMONEWS

            
   → Un paludisme très dangereux émerge en Asie du Sud-Est 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des fourmis orientées à gauche

Des fourmis orientées à gauche | EntomoNews | Scoop.it

France Inter > La Tête au carré > l'émission du jeudi 25 décembre 2014 > A la une de la science aujourd'hui.


[...]


Des fourmis orientées à gauche

 

« Conclusion étonnante d'une étude publiée hier par des chercheurs britanniques dans la revue Biology Letters de la Royal Society. Les scientifiques ont montré que dans un environnement inconnu, des fourmis européennes vivant en groupe dites "fourmis des rochers", tournent statistiquement plus souvent à gauche qu'à droite. Les fourmis présentent, on le sait à présent, une certaine asymétrie, comme chez l'homme. » 


[Image] Ants show a leftward turning bias when exploring unknown nest sites | Biology Letters
http://rsbl.royalsocietypublishing.org/content/10/12/20140945


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Extension des foyers de cynips du châtaignier en France (2007 à 2013)

Extension des foyers de cynips du châtaignier en France (2007 à 2013) | EntomoNews | Scoop.it

INRA. « Quelle guêpe a piqué nos châtaigniers ? »  


« La récolte des châtaignes vient de se finir. Les fruits sont prêts pour les bonnes recettes d’hiver et les repas de Noël. Mais une micro guêpe chinoise menace la production et ces plaisirs gourmands. Une méthode de lutte biologique, la seule efficace contre l’insecte a été expérimentée et est déployée avec succès par l’Inra et ses partenaires. » 


[...] 

Bernadette Cassel's insight:


→ EntomoNews | Scoop.it
http://www.scoop.it/t/entomonews/curate?q=cynips


more...
ADAPRO LR's curator insight, Today, 12:55 PM

Le cynips du châtaignier est aussi une menace pour la production du miel de châtaignier. Les apiculteurs se mobilisent dans plusieurs régions de France pour comprendre la biologie de l'insecte et de son ennemi naturel, le torymus, et pour lever des fonds afin de mettre en place la lutte biologique.

Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des chercheurs taiwanais et suisses expliquent la production de lumière par les lucioles

Des chercheurs taiwanais et suisses expliquent la production de lumière par les lucioles | EntomoNews | Scoop.it

Taiwan Info. « Des chercheurs de l’Université nationale Tsing Hua, à Hsinchu, et de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, ont percé le secret des lucioles. Leur étude, publiée le 17 décembre dans Physical Review Letters, décrit en effet avec précision la manière dont celles-ci produisent de la lumière. » 


[L'étude] Phys. Rev. Lett. 113, 258103 (2014) - Firefly Light Flashing: Oxygen Supply Mechanism
http://journals.aps.org/prl/abstract/10.1103/PhysRevLett.113.258103

 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Bleu fatal

Bleu fatal | EntomoNews | Scoop.it

Par Alain Fraval. « Des nouvelles des insectes : les Épingles entomologiques »


« On connaît les effets toxiques sur les organismes des lumières de courte longueur d’onde, notamment des ultraviolets B et C. On ne soupçonne pas a priori ceux des composantes de la lumière visible. Et pourtant… » 


« En exposant des œufs, des asticots et des adultes de Mouche du vinaigre Drosophila melanogaster à la lumière bleue émise par des diodes électroluminescentes (LED), Masatoshi Hori et ses collègues (université Tohoku à Sendai, Japon), les ont tués. Même résultat sur le moustique Culex pipiens molestus et sur le Tribolium brun de la farine Tribolium confusum. Les longueurs d’onde les plus efficaces diffèrent entre ces espèces : la droso est sensible à un bleu de 467 nm, le moustique à 417 nm, tandis que le Tribolium souffre sous une gamme étendue de bleus, de 407 à 467 nm. » 


« La mort serait due à la stimulation de la production de dérivés réactifs de l’oxygène, hautement toxiques. » 


« Les auteurs de cette première étude voient dans l’application de lumière bleue définie (longueur d’onde, dose…) un moyen de lutte bon marché, facile d’application, non écotoxique contre les ravageurs des denrées, notamment. »


Article source


[Image] Lethal effects of short-wavelength visible light on insects : Scientific Reports : Nature Publishing Group
http://www.nature.com/srep/2014/141209/srep07383/full/srep07383.html


Bernadette Cassel's insight:


SUR ENTOMONEWS

From www.sciencesetavenir.fr - December 17, 6:26 PM :

La lumière bleue peut tuer les insectes

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Des nanos pour soigner le paludisme - RFI

Des nanos pour soigner le paludisme - RFI | EntomoNews | Scoop.it

Par Dominique Desaunay. RFI - Nouvelles technologies.


« Le paludisme est un fléau, qui tue chaque année quelque 600 000 personnes dans le monde. 90 % de ces décès surviennent en Afrique. Alors que les techniques de prévention s’améliorent, des chercheurs suisses en « nanomédecine » expérimentent un nouveau type de traitement de la maladie, à l’aide de leurres microscopiques capables de capturer directement dans le sang les parasites responsables du paludisme. » 

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation

Champignons et bactéries donnent leur parfum aux fleurs et permettent leur pollinisation | EntomoNews | Scoop.it

Les Bulletins Electroniques des Ambassades de France. 2014/12/17 > BE Espagne 143. « Dans une étude publiée par Nature Scientific Reports, des chercheurs du Centro de Investigacion Ecologica y Applicaciones Forestales (CREAF) ont montré que le parfum des fleurs dépend largement de la présence de champignons et bactéries sur leur surface. »

« Pour ce faire, ils se sont intéressés aux terpénoïdes, cette famille de composés chimiques aux propriétés aromatiques qui donnent leur identité olfactive aux plantes. Les terpénoïdes font partie de ce que l'on appelle les métabolites secondaires, c'est-à-dire qui n'interviennent pas directement dans le développement de la plante, mais plutôt dans son interaction avec l'environnement. En l'occurrence, l'émission de ces terpénoïdes joue un rôle clef en permettant aux plantes, par le parfum qu'elles diffusent, d'attirer les insectes pollinisateurs. » 

             

[...]


[Image] ¿Quién perfuma a las flores?
http://www.efefuturo.com/noticia/quien-perfuma-flores-hongos/


[L'étude] Removal of floral microbiota reduces floral terpene emissions : Scientific Reports : Nature Publishing Group
http://www.nature.com/srep/2014/141022/srep06727/full/srep06727.html


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

L’adaptation symbiotique entre les fourmis champignonnistes et leur champignon

L’adaptation symbiotique entre les fourmis champignonnistes et leur champignon | EntomoNews | Scoop.it

Passion Entomologie. « Découverte chez les fourmis champignonnistes »


« Une intéressante découverte sur les relations de mutualisme qu’entretiennent les fourmis coupe-feuille (« champignonnistes ») et les champignons qu’elle cultivent vient d’être publiée dans la revue Nature. Les recherches, menées par l’entomologiste Danois Henrik Hjavard De Fine Licht et son équipe démontrent grâce à des analyses comparatives d’expressions génétiques et moléculaires, que les fourmis dépendent du champignon pour synthétiser certaines enzymes et acides aminés essentiels, une capacité perdue par les insectes au cours de l’évolution. Le champignon, en plus d’être une source de nutriments, constitue de ce fait une voie de synthèse moléculaire indispensable au fourmis. Ainsi, fourmis et champignons se comportent comme un seul et même organisme, connecté par un important réseau d’interactions, où chacun joue des rôles spécifiques comme des organes dans un organisme. » 


[...]


Source :

- H. H. De Fine Licht ; J. J. Boomsma & A. Tunlid (2014) : Symbiotic adaptations in the fungal cultivar of leaf-cutting ants. Nature Communications, 5 :  5675


[Image] « Reconstruction phylogénétique de la co-évolution entre le champignon et les fourmis champignonnistes (Source : De Fine Licht, 2014) »


___________________________________________________________________

ET AUSSI (en anglais) :

→  Fungus-growing ants selectively cultivate their crops – University of Copenhagen
http://www.science.ku.dk/english/press/news/2014/fungus-growing-ants-selectively-cultivate-their-crops/

   

more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Montpellier : forte prolifération d'un insecte ravageur en Languedoc -Roussillon

Montpellier : forte prolifération d'un insecte ravageur en Languedoc -Roussillon | EntomoNews | Scoop.it
La situation est alarmante pour la survie des palmiers en Languedoc-Roussillon en raison de la forte prolifération d'un insecte ravageur : le charançon rouge.
more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

La compétition directe entre individus source de déstabilisation

La compétition directe entre individus source de déstabilisation | EntomoNews | Scoop.it

CNRS - Institut écologie et environnement - Actualités de l'institut. « Si la compétition par exploitation directe des ressources a déjà été largement étudiée par les biologistes, c'est loin d'être le cas de la compétition par interférence. Cette dernière intervient dès lors que les individus interagissent directement entre eux pour accéder à la ressource, notamment en se battant. S'appuyant sur le comportement en laboratoire de l'espèce de collembole Folsomia candida, des animaux proches du groupe des insectes, des chercheurs de l'IEES et de l'IBENS ont mis au point un modèle mathématique permettant de décrire la compétition par interférence au sein de populations structurées, c'est-à-dire composées d'individus d'âges ou de tailles différentes. »   


[Image] Un collembole de l'espèce Folsomia candida


Références :

Interference versus Exploitative Competition in the Regulation of Size-Structured Populations, par Vincent Le Bourlot, Thomas Tully et David Claessen, publié dans The American Naturalist le 1er octobre  2014


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Description de deux nouvelles espèces de Pseudoscorpions des grottes du Grand Canyon aux États-Unis

Description de deux nouvelles espèces de Pseudoscorpions des grottes du Grand Canyon aux États-Unis | EntomoNews | Scoop.it

meltydiscovery. « Animaux insolites : États-Unis, des "scorpions" sans yeux découverts dans le Grand Canyon ! »


« Deux nouvelles espèces de pseudo-scorpions ont été découvertes dans une grotte du Grand Canyon aux États-Unis. [...] »


___________________________________________________________________



[Image] Hesperochernes bradybaughi, sp. nov. via "Two 'Pseudoscorpions' Discovered in Grand Canyon Cave" http://www.livescience.com/49075-pseudoscorpions-discovered-grand-canyon.html


« A new species of cave-adapted pseudoscorpion, Hesperochernes bradybaughi, that was discovered in a cave on the northern rim of the Grand Canyon. The eyeless creatures have probably adapted over millennia to the unique conditions in the cave.
Credit: Courtesy of J. Judson Wynne, Northern Arizona University »



[L'étude] Troglomorphic pseudoscorpions (Arachnida: Pseudoscorpiones) of northern Arizona, with the description of two new short-range endemic species http://www.americanarachnology.org/JoA_free/JoA_v42_n3%20/arac-42-3-205.pdf


« This study reports on the pseudoscorpion fauna of the subterranean ecosystems of northern Arizona, U.S.A. Our work resulted in the  descriptions of two new species, Hesperochernes bradybaughi sp. nov. and Tuberochernes cohni sp. nov. (Chernetidae) and the range expansion of one species, Larca cavicola (Muchmore 1981) (Larcidae). All of these species were cave-adapted and found within caves on Grand Canyon-Parashant National Monument in northwestern Arizona. [...] »  


Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE :

Dossiers et téléchargements du Gretia : Pseudoscorpions


more...
No comment yet.
Scooped by Bernadette Cassel
Scoop.it!

Découverte d'un papillon femelle connu à ce jour uniquement par deux exemplaires mâles

Découverte d'un papillon femelle connu à ce jour uniquement par deux exemplaires mâles | EntomoNews | Scoop.it

Blog du Radeau des cimes > Articles récents. « Découverte de la femelle de Calleremites subornata Warren, 1894 »  


« C’est pendant la mission de 2012 que Steeve Collard a découvert la femelle de cette espèce dont seulement 2 exemplaires mâles étaient répertoriés à ce jour. François Fournier a également capturé un mâle. » 


[Image] Calleremites subornata femelle : 1) dessus ; 2) dessous. http://blog.radeau-des-cimes.org/wp-content/uploads/2014/03/Calleremites_subornata_LAOS_-11.jpg



Bernadette Cassel's insight:


SUR INSECT ARCHIVE

From www.biodiversite-laos.fr - January 16, 10:58 PM :

→  À la recherche de la biodiversité laotienne


more...
No comment yet.